Réflexion sur l'avenir des jeux libres

Le par  |  10 commentaire(s)

Le site Internetactu nous propose un article consacré au monde des jeux vidéo libres.

Le site Internetactu nous propose un article consacré au monde des jeux vidéo libres.


Même si le monde des logiciels libres a explosé ces dernières années, comme avec le succès phénoménal du navigateur web Firefox, ou du système d'exploitation GNU/Linux, une incertitude persiste quant à l'avenir du monde des jeux libres.
Notre confrère du site Internetactu s'est penché sur cette délicate question et nous propose un article très intéressant que je vous laisse consulter, en partie, ci-dessous.



"Le succès de Linux ou de Firefox est-il transposable au domaine du jeu vidéo ' Rien n’est moins sûr si on regarde attentivement l’univers du jeu libre et celui du jeu commercial. Si le développement de jeux libres progresse constamment, ses buts, ses objectifs et ses moyens sont si radicalement éloignés du monde des jeux commerciaux qu’il n’est pas certain que les deux mondes sachent se rencontrer.

Sur plus de 100 000 applications et projets OpenSource référencés sur SourceForge.net, près de 9 000 concernent des jeux. Une proportion loin d’être négligeable qui montre à elle seule que, dans ce domaine particulier du développement logiciel, le libre progresse également.

Un bon exemple en est le jeu Civilization. Créé par l’une des stars mondiales du jeu vidéo, Sid Meier, Civilization a été commercialisé à partir de 1991, par Microprose. Il devient rapidement un succès, qui donnera lieu à plusieurs autres versions, notamment Civilization II (1996) et Civilization III (2001). Une version IV est en principe prévue pour septembre 2005. Indéniablement, Civilization est devenu un jeu culte qui demeure, pour beaucoup de joueurs, la référence en matière de jeux de stratégie.

Dans le même temps, une version alternative - et libre - du jeu s’est développée. Freeciv, démarré en 1995 par trois étudiants danois, avait à l’origine pour but de créer un clone de Civilization pour Linux. Dix ans plus tard, le projet est plus que jamais actif. Des dizaines de versions successives ont vu le jour (la dernière en juillet 2005) et le jeu, proposé sous la licence libre GNU GPL, est disponible pour de multiples plates-formes, à commencer par Linux, Windows ou Mac OS, ainsi que d’autres systèmes plus exotiques. La documentation du jeu existe en plusieurs langues, notamment le français et l’espagnol. Le projet est géré à l’aide d’un wiki, de multiples listes de diffusion et autres forums. Complété par des utilitaires (notamment un éditeur de cartes), Freeciv a remporté plusieurs récompenses et, de l’avis général, est un excellent jeu qui n’a rien a envier à son modèle. Au total, bien qu’entièrement libre et gratuit, Freeciv a été mis au point par plusieurs centaines de développeurs bénévoles. Quelques donateurs ont permis de recueillir un peu moins de 3 000 $, utilisés pour acheter du matériel. Une somme dérisoire comparée aux budgets de développement d’un jeu classique."



Lire la suite de l'article
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #56366
les auteurs de civilisation n'ont pas fait joué leur droits d'auteur contre freeciv'
Le #56368
Avant de parler de jeux libres... Qu'ils fassent de jeux pour linux pour commencer...
Le #56376
bah freeciv est compatible linux
Le #56381
Moi, je ne comprend pas pourquoi les éditeurs de jeux ne produisent pas d'avantage pour Linux.

Il pourrait vendre des dvd bootables (style knoppix) avec le jeux qui se lance automatiquement avec sauvegardes sur clés USB.

Cela permettrait de ne rien devoir installer sur l'ordinateur (ce qui est excellent pour sa stabilité).

Et cela les rends moins tributaire du hardware et de l'OS.
Le #56387
certes redmail, mais quand on voit la vitesse d'un live cd en utilisation bureautique, je n'ose pas imaginer la lenteur via un live cd!
Ou alors faudrait avoir l'espace nécessaire autrefois sur le disque dispo en ram!
Le #56388
Monopolux, mais non c'est très bien qu'ils fassent des jeux libres!
Si aucun logiciels libres n'avaient été développé sous linux, cela n'aurait pas attiré les utilisateurs puis les éditeurs!
Faire la même chose avec les jeux, pourquoi pas ;-)
Le #56395
glattering
Je ne suis pas contre, mais il faut commencer par un bout
Le #56412
redmail c'est pas trop faisable ton idée du live cd, ca oblige a trimballer sur le cd un os avec tous les drivers pour tout ce qui peut exister sur un pc. Ou alors il lance ton os mais ca n'a plus aucun interet...
Le #56447
Live-DVD de jeux ' Alors déjà y'a intérêt à proposer une sacré base de données de pilotes (propriétaires) et donc forcément dépassés car non mis à jour et non actualisables (dvd oblige).

Ensuite le pauvre lecteur DVD, sollicité en permanence: durée de vie ' Et puis le débit, minable à moins d'embarquer une quantité de ram énorme (pas à la portée de bourse de tout le monde).
Le #56474
Je crois que tous ces problèmes ne sont pas insurmontables...

Pour la vitesse une utilisation conjointe avec la RAM et le HD peux palier ce problème. Les consoles de jeux le font bien et elle n'ont pas (encore) de HD.

Un live-cd est lent car il effectue à chaque redémarrage une recherche des périphériques. Si cette recherche est sauvegardée quelque part elle permettrait un second redémarrage beaucoup plus rapidement.

Pour la connexion internet, les lives cd peuvent déjà sans problème accéder à internet.

Pour les drivers l'utilisation des drivers ATI et nvidia couvrent déjà plus de 90% des cartes vendues. Pour les autres la connexion à internet pourrait permettre de récupérer les drivers nécessaires.

Le PC deviendrait comparable à une console de jeux (mixe des avantages)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]