Réflexion sur l'industrie musicale

Le par  |  8 commentaire(s)

Le site de l'Ecole Doctorale Marchés et Obligations nous propose une réflexion portant sur l'industrie de la musique dans sa globalité, intitulée : "Les difficultés de l’industrie du disque ne traduisent t-elles pas l’obsolescence du Compact Disque '" Ce sujet, fort intéressant, devrait éclairer certains aspects comme les baisses de 9 à 15% de la vente des CD (atribuée au piratage) et dans le même temps la hausse de  26% des DVD musicaux ;-) Je vous laisse en tirer une conclusion.

Le site de l'Ecole Doctorale Marchés et Obligations nous propose une réflexion portant sur l'industrie de la musique dans sa globalité, intitulée :

"Les difficultés de l’industrie du disque ne traduisent t-elles pas l’obsolescence du Compact Disque '"

Ce sujet, fort intéressant, devrait éclairer certains aspects comme les baisses de 9 à 15% de la vente des CD (atribuée au piratage) et dans le même temps la hausse de  26% des DVD musicaux ;-)

Je vous laisse en tirer une conclusion...


"Pour l’industrie du disque, le 39ème Marché International du Disque et de l’Edition Musicale (MIDEM) à Cannes, est l’occasion de dresser un bilan. La récession se confirme, en 2004, les ventes de Compact Disques devraient enregistrer une baisse de 9 à 15 % par rapport à l’exercice précédent[1]. Si le coupable reste volontiers le téléchargement illégal, la profession commence malgré tout à amorcer une autocritique sur la valorisation du produit musical. En effet, au MIDEM, se dessine une prise de conscience sur les incohérences des politiques commerciales des maisons de disques.

La première erreur des maisons de disques, selon nous, est d’avoir considéré la musique comme un produit alors même que ce dernier est en réalité le support, c'est-à-dire le compact disque (CD). En effet, le monde de la musique ne souffre d’aucune crise, les salles de concert se remplissent toujours et, associée à d’autres supports (DVD, sonneries de portable, etc.….), la musique continue de se vendre.

La demande pour le bien culturel ne faiblit pas, par contre celle pour la technologie CD semble plus chancelante. Il parait naturel que cette technologie se déprécie dans la mesure où d’autres technologies, notamment celles liées au téléchargement comme les lecteurs MP3 et autres IPod, offrent les mêmes services à des coûts équivalents ou plus faibles[2], tout en autorisant davantage de souplesse dans le mode de consommation[3]. Le téléchargement de fichiers n’est donc pas forcement synonyme de piratage. Selon le rapport 2005 de l’IFPI[4], en un an les sites légaux de téléchargement ont quadruplé pour atteindre le nombre de 230 et les consommateurs seraient de plus en plus favorables au péage en ligne. Pour contourner le problème du piratage, l’enjeu aujourd’hui est de proposer la technologie la mieux adaptée aux habitudes et aux besoins de consommation des internautes (cf.Thomas Letexier, la newsletter de l'ADMEO, n°9).

L’autre grande faiblesse du CD est qu’il est techniquement dépassé par d’autres produits, comme le DVD musical qui enregistre dans le monde une hausse de 26 %[5]. En France, ce marché représente aujourd’hui 11 % du marché total contre 6 % en 2003 et 3 % en 2002. Outre l’image, ce support offre également un nouveau standard le 5.1[6], qui constitue une innovation au même titre que le passage de l’enregistrement en mono au stéréo."



Lire la suite
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #31978
enfin quelqu'un qui parle serieusement du probleme et ne montre pas du soigt les dl illegaux, mais explique la baisse de la consommation des cd audio (explication a laquelle je suis d'accord sur le fait).

Mais est ce que cela va enfin faire entendre raison aux dirigeants des majors '' ... j'en doute helas. c + facile d'accuser le dl illegal.
Le #31984
[mode Pascal Negre condamne a 3 mois de sursis pour une fraude a un million d euros on]
mais non, enfin, c est le p2p la raison.La musique a besoin d etre respectee.
[mode Pascal Negre condamne a 3 mois de sursis pour une fraude a un million d euros off]
Anonyme
Le - Editer #31998
Les patrons des maisons de disque ne sont pas prêts de reconnaitre leur incompétence, ils se feraient virer
C'est mieux de jeter la pierre au P2P, quitte à faire mettre en tôle des pauvres bougres
Le #32008
... Priceminister, 2xmoinscher, OCD et autres boutiques, online ou offline, qui vendent des CDs d'occasion. Ce marché est relativement récent, et devrait être pris en compte dans les chiffres... Quitte à acheter des CD de plus d'un an, autant les prendre d'occasion à 50%... Mais bon, Pascal Nègre et consors omettent volontairement ce marché, ça leur permet de jeter plus facilement l'opprobe sur des jeunes délinquants qui osent spolier leurs machines à cash de quelques centaines de milliers d'euros....
Le #32012
Tout a été dit en une seule phrase que je recite :
"les baisses de 9 à 15% de la vente des CD (atribuée au piratage) et dans le même temps la hausse de 26% des DVD musicaux"

Je ne pense pas qu'il faille chercher plus loin ...
Le #32015
As t-on fait tout ce foin quand le Cd est sorti ' Ohhh lala, on ne vendra plus de K-7... si seulement ils pouvaient ne plus nous vendre leur soupe... quoique faudrait voir a arreter à les acheter... franchement vous n'etes pas raisonnable.
Le #32041
j'adore le tire " Réflexion sur l'industrie musicale". le jour ou ils s'auront reflechir sa se saura. La seul chose a laquel ils pensent c'est cela $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
Le #32054
N'achetez pas, ne téléchargez plus, rippez...

http://www.stationripper.com/release/StationRipperInst.exe
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]