2 install avec /home en RAID1 commun

Le
François Patte
Bonjour,

J'ai déjà posé la question pour une configuration plus simple: je
voudrais faire l'installation d'une seconde distribution en gardant le
même /home pour les deux installations. Pour ma précédente question, la
partition /home était une partition ext4 "normale".

Je voudrais aujourd'hui faire la même double installation mais avec
RAID1+LVM.

Pour l'instant l'installation ressemble à ça:

http://www.math-info.univ-paris5.fr/~patte/lsblk.png

L'idée est de créer sur les disques sda et sdb, 2 autres partitions où
installer l'autre distribution, selon le même schéma que pour l'ancienne
sans "parler" de /home /var ni swap.

Puis, une fois l'install terminée, intégrer les 2 disques sde et sdf
(ie. md4 et md5).

J'ai l'impression que l'on peut procéder ainsi (mais je ne suis pas sûr
et je soumets ce plan à la sagacité des plus savants que moi):

Ajouter dans mdadm.conf les lignes suivantes (elles sont recopiées du
fichier de l'ancienne installation):

ARRAY /dev/md4 metadata=1.2 name=dipankar:4
UUIDJ28174a:f38b4938:233f85f7:6ce585a8
ARRAY /dev/md5 metadata=1.2 name=dipankar:5
UUIDR40f249:7feb6832:6682805f:97c4abea

Puis ajouter dans le fichier fstab le montage de /var et /home ainsi que
la déclaration de la swap:

UUIDZ545664-6353-40ed-9f16-1a6bb0db61a9 none swap sw 0 0

/dev/mapper/data-home /home ext4 defaults 0 2

/dev/mapper/systeme-var /var ext4 defaults 0 2


Cela dit, j'ai plusieurs questions:

1- 2 distrib peuvent-elles partager un même répertoire /var? J'ai
l'impression que non et il y a la place pour créer un nouveau volume
logique sur md4 qui serait inscrit dans le fichier fstab à la place de
l'autre.

2- Pour la zone swap, je pense qu'il n'y a aucun problème à ce que ce
soit le même pour les 2 distrib.

3- Pour les volumes logiques, sont-ils reconnus par leur chemin d'accès
quelle que soit la distribution: /dev/mapper/data-home et
/dev/mapper/systeme-var seront-ils reconnus sous ce nom par la nouvelle
install ou faut-il avoir recours aux UUID?

4- Est-il plus judicieux de créer les nouvelles grappes RAID et les
nouveaux volumes physiques, groupes et logiques, avant de lancer
l'installation et dire à l'installeur de les utiliser ou vaut-il mieux
laisser l'installeur créer tout ce fourbis sur les nouvelles partions de
sda et sdb?

Merci pour vos conseils et mises en garde.


PS. La raison pour laquelle /var se trouve sur d'autres disques que
l'ensemble du système est que sda et sdb sont des SSD et que j'ai voulu
éviter trop d'écritures sur ces supports; de même, /tmp est en RAM et
les gros volumes qui pourraient s'inscrire provisoirement dans /tmp,
sont détournés sur /var/tmp.


--
François Patte
Université Paris Descartes
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
François Patte
Le #26354173
Le 24/05/2015 19:37, François Patte a écrit :


--
François Patte
Université Paris Descartes
Michel
Le #26354172
Le 25/05/2015 15:15, François Patte a écrit :
Le 24/05/2015 19:37, François Patte a écrit :




Je n'aurais pas dit mieux ;)
François Patte
Le #26354180
Le 25/05/2015 15:23, Michel a écrit :
Le 25/05/2015 15:15, François Patte a écrit :
Le 24/05/2015 19:37, François Patte a écrit :




Je n'aurais pas dit mieux ;)



Zut alors... je voulais seulement changer le sujet, mais évidemment ça
fait bizarre!

Le corps du message est le même (même si pas reproduit!)



--
François Patte
Université Paris Descartes
Pascal Hambourg
Le #26354235
Salut,

François Patte a écrit :

Je voudrais aujourd'hui faire la même double installation mais avec
RAID1+LVM.

Pour l'instant l'installation ressemble à ça:

http://www.math-info.univ-paris5.fr/~patte/lsblk.png



Il s'agit de texte brut. Pourquoi une capture d'écran graphique à
consulter sur un site externe (lourd) au lieu d'une bête copie du texte
intégrée dans ton message ?

L'idée est de créer sur les disques sda et sdb, 2 autres partitions où
installer l'autre distribution, selon le même schéma que pour l'ancienne
sans "parler" de /home /var ni swap.



Pourquoi deux autres partitions ?
Les nouveaux volumes logiques peuvent être créés dans le groupe
existant. Quant à la partition /boot séparée, elle n'est plus nécessaire
avec GRUB 2 qui sait lire les volumes LVM.

Puis, une fois l'install terminée, intégrer les 2 disques sde et sdf
(ie. md4 et md5).

J'ai l'impression que l'on peut procéder ainsi (mais je ne suis pas sûr
et je soumets ce plan à la sagacité des plus savants que moi...):

Ajouter dans mdadm.conf les lignes suivantes (elles sont recopiées du
fichier de l'ancienne installation):

ARRAY /dev/md4 metadata=1.2 name=dipankar:4
UUIDJ28174a:f38b4938:233f85f7:6ce585a8
ARRAY /dev/md5 metadata=1.2 name=dipankar:5
UUIDR40f249:7feb6832:6682805f:97c4abea

Puis ajouter dans le fichier fstab le montage de /var et /home ainsi que
la déclaration de la swap:

UUIDZ545664-6353-40ed-9f16-1a6bb0db61a9 none swap sw 0 0

/dev/mapper/data-home /home ext4 defaults 0 2

/dev/mapper/systeme-var /var ext4 defaults 0 2



Pourquoi identifier le swap par son UUID et pas par son nom de volume
logique comme les autres ?

1- 2 distrib peuvent-elles partager un même répertoire /var?



Non.

2- Pour la zone swap, je pense qu'il n'y a aucun problème à ce que ce
soit le même pour les 2 distrib.



Sauf en cas d'hibernation : impossible de suspendre un système et
redémarrer sur l'autre s'ils utilisent le même swap.

Aussi, l'installateur Debian insiste pour reformater les partitions de
swap existantes qui vont être utilisées, ce qui va changer leur UUID.
Attention donc si le système existant identifie le swap par UUID.

3- Pour les volumes logiques, sont-ils reconnus par leur chemin d'accès
quelle que soit la distribution: /dev/mapper/data-home et
/dev/mapper/systeme-var seront-ils reconnus sous ce nom par la nouvelle
install ou faut-il avoir recours aux UUID?



Il existe au moins deux schémas de nommage qui peuvent coexister
simultanément pour les volumes logiques : /dev/mapper/vgname-lvname ou
/dev/vgname/lvname. Je ne garantis pas que toutes les distributions
génèrent les deux nommages, mais c'est probable.

4- Est-il plus judicieux de créer les nouvelles grappes RAID et les
nouveaux volumes physiques, groupes et logiques, avant de lancer
l'installation et dire à l'installeur de les utiliser ou vaut-il mieux
laisser l'installeur créer tout ce fourbis sur les nouvelles partions de
sda et sdb?



Cela dépend de la souplesse de l'installateur.
François Patte
Le #26354282
Le 25/05/2015 22:31, Pascal Hambourg a écrit :
Salut,




Salut et merci pour ces réponses.

Quelques précisions et questions supplémentaires.


François Patte a écrit :

Je voudrais aujourd'hui faire la même double installation mais avec
RAID1+LVM.

Pour l'instant l'installation ressemble à ça:

http://www.math-info.univ-paris5.fr/~patte/lsblk.png



Il s'agit de texte brut. Pourquoi une capture d'écran graphique à
consulter sur un site externe (lourd) au lieu d'une bête copie du texte
intégrée dans ton message ?



Des essais d'envoi du texte brut par mail m'ont convaincu que je ne
pouvais pas compter sur une transmission fidèle (test de moi à moi):

NAME MAJ:MIN RM SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda 8:0 0 111,8G 0 disk
??sda1 8:1 0 1G 0 part
? ??md2 9:2 0 1G 0 raid1 /boot
??sda2 8:2 0 60G 0 part
??md3 9:3 0 60G 0 raid1
??debian-deb--racine (dm-0) 253:0 0 1,4G 0 lvm /
??debian-deb--usr (dm-5) 253:5 0 28G 0 lvm /usr
??debian-deb--opt (dm-6) 253:6 0 14G 0 lvm /opt

Et je ne suis pas encore sûr que l'arrivée sur fr.comp.os.... sera
conforme à ce que j'envoie, ni que les éventuels lecteurs verront la
même chose... Une image m'a paru plus sure...


L'idée est de créer sur les disques sda et sdb, 2 autres partitions où
installer l'autre distribution, selon le même schéma que pour l'ancienne
sans "parler" de /home /var ni swap.



Pourquoi deux autres partitions ?
Les nouveaux volumes logiques peuvent être créés dans le groupe
existant.



Les disques ont, pour l'instant, chacun deux partitions RAID (fd) et un
espace "non-alloué" sur lequel je compte installer l'autre distribution.
Je ne pense pas que l'on puisse étendre les groupes de volumes sur un
espace "non-alloué", mais je me trompe peut-être et, si on peut le
faire, ne risque-t-on pas l'écrasement des données?


Quant à la partition /boot séparée, elle n'est plus nécessaire
avec GRUB 2 qui sait lire les volumes LVM.



Oui, l'"architecture" a été crée du temps de GRUB-1 et réemployée par la
suite (suis flemmard, shame on me!)


Puis, une fois l'install terminée, intégrer les 2 disques sde et sdf
(ie. md4 et md5).

J'ai l'impression que l'on peut procéder ainsi (mais je ne suis pas sûr
et je soumets ce plan à la sagacité des plus savants que moi...):

Ajouter dans mdadm.conf les lignes suivantes (elles sont recopiées du
fichier de l'ancienne installation):

ARRAY /dev/md4 metadata=1.2 name=dipankar:4
UUIDJ28174a:f38b4938:233f85f7:6ce585a8
ARRAY /dev/md5 metadata=1.2 name=dipankar:5
UUIDR40f249:7feb6832:6682805f:97c4abea

Puis ajouter dans le fichier fstab le montage de /var et /home ainsi que
la déclaration de la swap:

UUIDZ545664-6353-40ed-9f16-1a6bb0db61a9 none swap sw 0 0

/dev/mapper/data-home /home ext4 defaults 0 2

/dev/mapper/systeme-var /var ext4 defaults 0 2



Pourquoi identifier le swap par son UUID et pas par son nom de volume
logique comme les autres ?



Ce sont les mystère de l'installeur.... Je n'ai pas trouvé de raisons
pour changer cela.... mais je suis ouvert à toutes suggestions.


2- Pour la zone swap, je pense qu'il n'y a aucun problème à ce que ce
soit le même pour les 2 distrib.



Sauf en cas d'hibernation : impossible de suspendre un système et
redémarrer sur l'autre s'ils utilisent le même swap.



Ça ne sera pas le cas.


Aussi, l'installateur Debian insiste pour reformater les partitions de
swap existantes qui vont être utilisées, ce qui va changer leur UUID.
Attention donc si le système existant identifie le swap par UUID.



Ah! Intéressant, une raison pour mettre le nom de volume logique. Mais,
est-on obligé, lors de l'install de déclarer une zone swap? L'installeur
s'en sert-il? Sinon, on peut déclarer la swap en post-install.


Cela dépend de la souplesse de l'installateur.



Ça...

--
François Patte
Université Paris Descartes
Pascal Hambourg
Le #26354391
François Patte a écrit :
Le 25/05/2015 22:31, Pascal Hambourg a écrit :



Il s'agit de texte brut. Pourquoi une capture d'écran graphique à
consulter sur un site externe (lourd) au lieu d'une bête copie du texte
intégrée dans ton message ?



Des essais d'envoi du texte brut par mail m'ont convaincu que je ne
pouvais pas compter sur une transmission fidèle (test de moi à moi):

NAME MAJ:MIN RM SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda 8:0 0 111,8G 0 disk
??sda1 8:1 0 1G 0 part
? ??md2 9:2 0 1G 0 raid1 /boot
??sda2 8:2 0 60G 0 part
??md3 9:3 0 60G 0 raid1
??debian-deb--racine (dm-0) 253:0 0 1,4G 0 lvm /
??debian-deb--usr (dm-5) 253:5 0 28G 0 lvm /usr
??debian-deb--opt (dm-6) 253:6 0 14G 0 lvm /opt



C'est plutôt pas mal. Seuls les caractères spéciaux pour dessiner
l'arbre ne sont pas passés. Il aurait peut-être fallu encoder le message
en UTF-8. Sinon il suffisait d'ajouter l'option -i pour dessiner l'arbre
avec des caractères ASCII.

Les nouveaux volumes logiques peuvent être créés dans le groupe
existant.



Les disques ont, pour l'instant, chacun deux partitions RAID (fd) et un
espace "non-alloué" sur lequel je compte installer l'autre distribution.
Je ne pense pas que l'on puisse étendre les groupes de volumes sur un
espace "non-alloué", mais je me trompe peut-être et, si on peut le
faire, ne risque-t-on pas l'écrasement des données?



LVM est très souple, c'est son intérêt. S'il n'y a pas assez d'espace
libre dans un VG, on peut créer un nouveau PV et l'ajouter au VG. On
peut aussi agrandir un PV, mais sur du RAID logiciel c'est plus
compliqué car il faut agrandir l'ensemble RAID.

Aussi, l'installateur Debian insiste pour reformater les partitions de
swap existantes qui vont être utilisées, ce qui va changer leur UUID.
Attention donc si le système existant identifie le swap par UUID.



Ah! Intéressant, une raison pour mettre le nom de volume logique. Mais,
est-on obligé, lors de l'install de déclarer une zone swap?



Non. Mais, j'ai observé quelques détails agaçants concernant Debian 8
Jessie :
- Par défaut le partitionneur choisit d'activer les partitions de swap
existantes, ce qui induit leur reformatage.
- Même en l'absence de tout swap défini à l'installation et de ligne de
swap dans /etc/fstab, Jessie active automatiquement toutes les
partitions de swap présentes au démarrage. Pas encore trouvé pourquoi.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme