24 mm Samyang

Le
Bour-Brown
On vit dans un monde où plus rien n'est pérenne :
http://is.gd/DTpta4

Sortir une focale fixe, mise au point manuelle (!), avec 13 lentilles
internes à aligner (!!), c'est quelque chose qui me dépasse.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marechal Nouvoilat
Le #23651771
"Bour-Brown" news:4e467949$0$18789$
On vit dans un monde où plus rien n'est pérenne :
http://is.gd/DTpta4

Sortir une focale fixe, mise au point manuelle (!), avec 13 lentilles
internes à aligner (!!), c'est quelque chose qui me dépasse.



Elles ne sont pas alignées chez les autres ?
Bour-Brown
Le #23651961
Marechal Nouvoilat a écrit
( j269bq$gsm$ )

Elles ne sont pas alignées chez les autres ?



Hé hé. Bon, je reconnais, la formule est malheureuse..

Ce que je voulais dire, c'est que dans mon esprit un grand nombre de
lentilles, c'était toujours la conséquence de caractéristiques
particulières, genre zoom ou macro, et que pour une focale fixe, on pouvait
se contenter de 5 à 7 éléments, surtout qu'on dispose maintenant de surfaces
asphériques.

(même sur son Summarit 24 mm f:1,4 à 5000 euros Leica n'en met que 10)
Jean-Pierre Roche
Le #23651981
Le 13/08/2011 19:46, Bour-Brown a écrit :

Ce que je voulais dire, c'est que dans mon esprit un grand
nombre de
lentilles, c'était toujours la conséquence de caractéristiques
particulières, genre zoom ou macro, et que pour une focale
fixe, on pouvait
se contenter de 5 à 7 éléments, surtout qu'on dispose
maintenant de surfaces
asphériques.



C'est lié à l'ouverture (1,4 !) et à l'angle de champ.
Et, en plus, on veut que la mise au point mini soit courte
et sans perte de qualité...
Le Nikon 1,4/24 : 12 lentilles dont verres spéciaux et
surfaces asphériques.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
jean-daniel dodin
Le #23652211
Le 13/08/2011 19:56, Jean-Pierre Roche a écrit :

C'est lié à l'ouverture (1,4 !) et à l'angle de champ.
Et, en plus, on veut que la mise au point mini soit courte et sans
perte de qualité...
Le Nikon 1,4/24 : 12 lentilles dont verres spéciaux et surfaces
asphériques.




sans compter la correction de la distorsion et de l'aberration
chromatique sur une courte focale!

ceci dit, l'article cité propose ca pour le reportage.

Une map manuelle pour du reportage... oui si on met sur l'hyperfocale
et qu'on l'oublie...

aussi: rien d'automatique= silencieux. en concert... pourquoi pas!

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français: http://dodin.org/frsv/
http://jdd.blip.tv/
http://www.youtube.com/user/jdddodinorg
Richard
Le #23652271

Une map manuelle pour du reportage... oui si on met sur l'hyperfocale et
qu'on l'oublie...



Euh.... c'est vrai qu'on se demande bien comment
tous ces photographes ont pu faire du reportage
pendant toutes ces dizaines d'années quand la mise au point
était manuelle et rien d'autre. Et ils n'avaient même pas
de GSM. Qui peut croire ça.
Bour-Brown
Le #23652471
Jean-Pierre Roche a écrit
( j26dt8$1ev5$ )

Le Nikon 1,4/24 : 12 lentilles dont verres spéciaux et surfaces
asphériques.



Ah oui, 2000 euros quand même...

Je me demande si le coût n'est pas lié au fait que ce sont des objectifs qui
doivent couvrir le full frame.

Bon, me reste plus qu'à attendre quelque chose d'équivalent pour le µ4/3,
n'importe quoi entre 8 et 12 mm m'irait très bien...

(un vendeur m'a dit qu'il existait des bagues d'adaptation pour monter
n'importe quel type d'objectif, mais je n'ai rien compris)
Bour-Brown
Le #23652451
Richard a écrit
( 4e46db70$ )

Euh.... c'est vrai qu'on se demande bien comment
tous ces photographes ont pu faire du reportage
pendant toutes ces dizaines d'années quand la mise au point
était manuelle et rien d'autre.



Ah ça, des photos noir et blanc plutôt pénibles, ce n'est effectivement pas
ce qui manque...
jean-daniel dodin
Le #23652581
Le 13/08/2011 22:15, Richard a écrit :

Une map manuelle pour du reportage... oui si on met sur
l'hyperfocale et qu'on l'oublie...



Euh.... c'est vrai qu'on se demande bien comment
tous ces photographes ont pu faire du reportage
pendant toutes ces dizaines d'années quand la mise au point
était manuelle et rien d'autre. Et ils n'avaient même pas
de GSM. Qui peut croire ça.




ben justement, en mettant sur l'hyperfocale et en utilisant du noir et
blanc poussé quand la lumière manquait...

tu as essayé? moi oui.

Mais dans ce cas il faut diaphragmer un minimum, et du coup la grande
ouverture ne sert à rien

D'ailleurs les reportages anciens à f1.4, j'en ai pas vu beaucoup

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français: http://dodin.org/frsv/
http://jdd.blip.tv/
http://www.youtube.com/user/jdddodinorg
Nicolas Baudin
Le #23660091
"Bour-Brown" news:4e467949$0$18789$
On vit dans un monde où plus rien n'est pérenne :
http://is.gd/DTpta4

Sortir une focale fixe, mise au point manuelle (!), avec 13 lentilles
internes à aligner (!!), c'est quelque chose qui me dépasse.



lentilles internes? difficile de les faire toutes externes en effet.

L'alignement je crois que les ingenieurs opticiens maitrisent ce
probleme depuis un bon moment.

Je suppose que le nombre de lentilles est justifie par ce que l'on
voulait obtenir au pdv correction, les logiciels actuels (*) permettent
d'explorer rapidement et avec beaucoup de surete un grand nombre
de solutions tres complexes.

Beaucoup de boulot neammoins pour la conception et la realisation
d'un tel objectif.

(*) certainement Code V, le nec plus ultra en la matiere.

http://www.opticalres.com/cv/cvprodds_f.html
Bour-Brown
Le #23660361
Nicolas Baudin a écrit
( )

lentilles internes? difficile de les faire toutes externes en effet.



Yeap, la formulation n'est pas des plus heureuse, faut bien reconnaître.

Ceci dit, dernièrement j'ai eu entre les mains un 500 mm f : 4.5 Canon qui
datait sans doute des années soixante, un truc pas mal gros avec, dans le
fût, un petit tiroir coulissant, sans doute un porte-filtre, et je me suis
dit qu'on se retrouvait avec une entrée potentielle de poussière.

Comme quoi y a des lentilles internes qui sont aussi externes...


L'alignement je crois que les ingenieurs opticiens maitrisent ce
probleme depuis un bon moment.



Je l'ignorais. Je pensais qu'empiler les lentilles empilait également les
difficultés, et que les prix grimpaient en proportion.


les logiciels actuels (*) permettent d'explorer rapidement et avec
beaucoup de surete un grand nombre
de solutions tres complexes.



Qu'on puisse calculer des formules, bon, pourquoi pas, mais qu'on puisse les
construire de façon fiable et industrielle... d'où mon
étonnement.

Fut un temps où quatre, cinq, six lentilles était un luxe. Aujourd'hui on a
des objectifs de dix à vingt lentilles sans problème.

Fut un temps où fabriquer une surface asphérique avec des tolérances
optiques exigeantes était présenté comme un exploit. Aujourd'hui on commence
à en superposer de minuscules avec des contraintes de précision
hallucinantes (je pense aux téléphones portables).


(*) certainement Code V, le nec plus ultra en la matiere.

http://www.opticalres.com/cv/cvprodds_f.html



Ah oui, intéressant.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme