35000 interventions/mois, 15% du parc/an

Le
VieuxGeo
Bonjour à tous.

Habituellement, je n'interviens pas sur ce NG où l'on trouve plus de
polémique stérile que de renseignement objectif.

Toutefois, le nombre de 35000 interventions par mois, soit 15 % du parc
par an vient d'une source à priori bien informée.

Tilt. Pendant des années, j'ai exercé mes talents dans le recueil et la
synthèse des informations de fiabilité pour un grand groupe
d'électronique. Si l'on passe sur la rusticité du calcul s'agissant de
fiabilité, l'ordre de grandeur est celui de la télévision à lampes des
années 60/70, le début de la couleur en France.
Souvenez-vous : à l'époque, à tous les coins de rue on trouvait un
revendeur d'une marque et chacun avait son - ou ses - technicien(s). Au
volant d'une petite camionette peinte aux couleurs de la marque, ils
arpentaient les routes pour dépanner le client au rythme de - ordre de
grandeur - un millier d'interventions par an.

Le coût de cette armée en marche n'était que partiellement reporté chez
le constructeur, mais s'est néanmoins révélé insupportable. Divers
mécanismes (regroupements, progrès des composants, actions qualité
volontaires, etc) ont conduit en quelques decennies à une diminution
du taux de défaillance de plusieurs ordres de grandeur. Aujourd'hui,
vous avez du mal à trouver un technicien et on vous échange assez
volontiers votre appareil : c'est plus économique que de l'ouvrir !

Gageons que le processus vécu en électronique se reproduira dans ce
domaine de la communication. L'adsl n'est qu'une étape : les solutions
de demain ne sont peut-être pas encore connues. Qui parlait d'écran
plat en 1970 à part les auteurs de science-fiction ?

L'amélioration drastique des appareils n'est pas tout. Le défaut
ressenti par le client peut être le fait de l'appareil, de
l'environnement ou du client lui-même. La maturité d'une technique
comprend la maîtrise du produit, mais aussi l'adaptation de son
environneent et la formation - lente hélas ! - du client.

Quelles réflexions / insultes / sarcasmes vous inspirent ces idées du
petit matin ?


--
VieuxGeo TIA * <http://goctruc.free.fr/>
* Très Insignifiant Amateur
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jil S
Le #16685471
VieuxGeo a formulé la demande :
Bonjour à tous.

Habituellement, je n'interviens pas sur ce NG où l'on trouve plus de
polémique stérile que de renseignement objectif.

Toutefois, le nombre de 35000 interventions par mois, soit 15 % du parc par
an vient d'une source à priori bien informée.

Tilt. Pendant des années, j'ai exercé mes talents dans le recueil et la
synthèse des informations de fiabilité pour un grand groupe d'électronique.
Si l'on passe sur la rusticité du calcul s'agissant de fiabilité, l'ordre de
grandeur est celui de la télévision à lampes des années 60/70, le début de la
couleur en France.
Souvenez-vous : à l'époque, à tous les coins de rue on trouvait un revendeur
d'une marque et chacun avait son - ou ses - technicien(s). Au volant d'une
petite camionette peinte aux couleurs de la marque, ils arpentaient les
routes pour dépanner le client au rythme de - ordre de grandeur - un millier
d'interventions par an.

Le coût de cette armée en marche n'était que partiellement reporté chez le
constructeur, mais s'est néanmoins révélé insupportable. Divers mécanismes
(regroupements, progrès des composants, actions qualité volontaires, etc...)
ont conduit en quelques decennies à une diminution du taux de défaillance de
plusieurs ordres de grandeur. Aujourd'hui, vous avez du mal à trouver un
technicien et on vous échange assez volontiers votre appareil : c'est plus
économique que de l'ouvrir !

Gageons que le processus vécu en électronique se reproduira dans ce domaine
de la communication. L'adsl n'est qu'une étape : les solutions de demain ne
sont peut-être pas encore connues. Qui parlait d'écran plat en 1970 à part
les auteurs de science-fiction ?

L'amélioration drastique des appareils n'est pas tout. Le défaut ressenti par
le client peut être le fait de l'appareil, de l'environnement ou du client
lui-même. La maturité d'une technique comprend la maîtrise du produit, mais
aussi l'adaptation de son environneent et la formation - lente hélas ! - du
client.

Quelles réflexions / insultes / sarcasmes vous inspirent ces idées du petit
matin ?



Bonjour Géo

que du respect, cela m'inspire :-)

gageons que l'avenir du haut débit passe par la fibre et aussi par les
airs, sans nul doute plus fiables que la paire de cuivre de la fin du
19ème siècle

la paire de cuivre, c'est le tendon d'Achille des vraies pannes d'adsl

Quant aux fausses pannes, il y en aura encore beaucoup, mais dans 10
ans et quelques, les utilisateurs seront beaucoup plus "aware", à part
une minorité de type réfractaires du même genre qui ceux qui n'ont
jamais su changer une roue de secours ou même ouvrir le capot de leur
voiture. Ceux-là devront toujours payer un meccano pour la moindre
intervention.

--
http://www.numerama.com/magazine/10486-Obama-choisit-un-sympathisant-de-la-RIAA-comme-colistier.html

Jouons: Qui est le plus gros terroriste international?
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080824/tts-afghanistan-violences-civils-prev-c1b2fc3.html

faites-vous livrer l'actu plus vite que son ombre par BHL:
http://rue89.com/2008/08/22/bhl-na-pas-vu-toutes-ses-choses-vues-en-georgie

http://rue89.com/2008/08/19/les-amoureux-au-ban-public-sur-le-point-detre-separes

http://rue89.com/marseille/les-amoureux-sans-frontieres-face-aux-lois-sur-limmigration

"Aux voilées, le droit à la formation, aux travestis, le droit au
travail!"
http://rue89.com/paristanbul/a-istanbul-une-gay-pride-pour-decoincer-la-societe-turque
GuiGui
Le #16685851
Jil S a écrit :

Quant aux fausses pannes, il y en aura encore beaucoup, mais dans 10 ans
et quelques, les utilisateurs seront beaucoup plus "aware", à part une
minorité de type réfractaires du même genre qui ceux qui n'ont jamais su
changer une roue de secours ou même ouvrir le capot de leur voiture.
Ceux-là devront toujours payer un meccano pour la moindre intervention.




Pour ceux là, il y a les "abonnements services inclus".

Pour l'automobile ça existe déjà :
- vous changez les pneus et choisissez certaines marques, vous avez une
"assistance changement de roue" et un meccano vient gratuitement vous
mettre en place la roue de secours en cas de crevaison.
- vous tombez en panne, en général votre assurance auto comporte une
assistance et on vous envoie un meccano sous 1 heure en cas de panne.

Pour l'ADSL aussi, on commence à voir les abonnements de service pour
une dizaine d'euros par mois en plus de l'abonnement (ou inclus dans un
abonnement qui est plus cher à la base).
Jil S
Le #16686031
GuiGui a exprimé avec précision :
Jil S a écrit :

Quant aux fausses pannes, il y en aura encore beaucoup, mais dans 10 ans et
quelques, les utilisateurs seront beaucoup plus "aware", à part une
minorité de type réfractaires du même genre qui ceux qui n'ont jamais su
changer une roue de secours ou même ouvrir le capot de leur voiture.
Ceux-là devront toujours payer un meccano pour la moindre intervention.




Pour ceux là, il y a les "abonnements services inclus".



ça existe déjà chez Free: option Services+


Pour l'automobile ça existe déjà :
- vous changez les pneus et choisissez certaines marques, vous avez une
"assistance changement de roue" et un meccano vient gratuitement vous mettre
en place la roue de secours en cas de crevaison.
- vous tombez en panne, en général votre assurance auto comporte une
assistance et on vous envoie un meccano sous 1 heure en cas de panne.



c'est pour celà qu'on voit maintenant des incapables arrêtés au sommet
d'une côte ou en plein virage qui sont en train d'appeler leur
assistance avec leur gsm


Pour l'ADSL aussi, on commence à voir les abonnements de service pour une
dizaine d'euros par mois en plus de l'abonnement (ou inclus dans un
abonnement qui est plus cher à la base).



voilà

--
http://www.numerama.com/magazine/10486-Obama-choisit-un-sympathisant-de-la-RIAA-comme-colistier.html

Jouons: Qui est le plus gros terroriste international?
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080824/tts-afghanistan-violences-civils-prev-c1b2fc3.html

faites-vous livrer l'actu plus vite que son ombre par BHL:
http://rue89.com/2008/08/22/bhl-na-pas-vu-toutes-ses-choses-vues-en-georgie

http://rue89.com/2008/08/19/les-amoureux-au-ban-public-sur-le-point-detre-separes

http://rue89.com/marseille/les-amoureux-sans-frontieres-face-aux-lois-sur-limmigration

"Aux voilées, le droit à la formation, aux travestis, le droit au
travail!"
http://rue89.com/paristanbul/a-istanbul-une-gay-pride-pour-decoincer-la-societe-turque
GuiGui
Le #16686171
Jil S a écrit :

c'est pour celà qu'on voit maintenant des incapables arrêtés au sommet
d'une côte ou en plein virage qui sont en train d'appeler leur
assistance avec leur gsm



C'est pas pire que les "trop capables". Il y a quelques années de ça, la
gendarmerie a trouvé un type arrêté sur la BAU de l'autoroute en train
de faire sa vidange car il était arrivé au km prévu par le constructeur,
pas un de plus, pas un de moins :-O
bahn po
Le #16690681
Après mûre réflexion, VieuxGeo a écrit :
Bonjour à tous.

Habituellement, je n'interviens pas sur ce NG où l'on trouve plus de
polémique stérile que de renseignement objectif.

Toutefois, le nombre de 35000 interventions par mois, soit 15 % du parc par
an vient d'une source à priori bien informée.

Tilt. Pendant des années, j'ai exercé mes talents dans le recueil et la
synthèse des informations de fiabilité pour un grand groupe d'électronique.
Si l'on passe sur la rusticité du calcul s'agissant de fiabilité, l'ordre de
grandeur est celui de la télévision à lampes des années 60/70, le début de la
couleur en France.
Souvenez-vous : à l'époque, à tous les coins de rue on trouvait un revendeur
d'une marque et chacun avait son - ou ses - technicien(s). Au volant d'une
petite camionette peinte aux couleurs de la marque, ils arpentaient les
routes pour dépanner le client au rythme de - ordre de grandeur - un millier
d'interventions par an.

Le coût de cette armée en marche n'était que partiellement reporté chez le
constructeur, mais s'est néanmoins révélé insupportable. Divers mécanismes
(regroupements, progrès des composants, actions qualité volontaires, etc...)
ont conduit en quelques decennies à une diminution du taux de défaillance de
plusieurs ordres de grandeur. Aujourd'hui, vous avez du mal à trouver un
technicien et on vous échange assez volontiers votre appareil : c'est plus
économique que de l'ouvrir !

Gageons que le processus vécu en électronique se reproduira dans ce domaine
de la communication. L'adsl n'est qu'une étape : les solutions de demain ne
sont peut-être pas encore connues. Qui parlait d'écran plat en 1970 à part
les auteurs de science-fiction ?

L'amélioration drastique des appareils n'est pas tout. Le défaut ressenti par
le client peut être le fait de l'appareil, de l'environnement ou du client
lui-même. La maturité d'une technique comprend la maîtrise du produit, mais
aussi l'adaptation de son environneent et la formation - lente hélas ! - du
client.

Quelles réflexions / insultes / sarcasmes vous inspirent ces idées du petit
matin ?




C'est bien beau, sauf que tu compares l'incomparable. D'abord, est-on
sur que la quantité des pannes est plus faible aujourd'hui qu'hier ?

Ensuite, un accès Internet, si on défini le point de départ au
répartiteur/dslam et le point d'arrivé au modem/routeur chez le client,
c'est une multitude de points que je qualifie de vivants qui sont loin
de ressembler au processus de fabrication d'un TV. Et chaque point de
chaque abonné vit et vieilli différemment. En quelque sorte c'est un
organisme vivant. Le réseau se dégrade plus vite qu'il n'est réparé ou
entretenu alors que l'utilisation qui en est faite va en se densifiant.
Pas possible de savoir de quoi sera fait le futur, mais si je devais
faire des projections à partir de se que je vois et connais, le
réparateurs ont encore quelques belles années devant eux.
VieuxGeo
Le #16692971
bahn po a écrit :

C'est bien beau, sauf que tu compares l'incomparable.



Lorsque la défaillance se situe dans l'alimentation de la box, on se
trouve, au contraire, très proche.
Mauvais exemple ? Alors comparons les services rendus : la mise à
disposition des programes de télévision et... la même chose plus
quelques détails (internet...).

D'abord, est-on sur que
la quantité des pannes est plus faible aujourd'hui qu'hier ?



En télévision ? C'est une certitude, même si je dois te décevoir : je
ne publierai pas des données internes, même anciennes.

Ensuite, un accès Internet, si on défini le point de départ au
répartiteur/dslam et le point d'arrivé au modem/routeur chez le client, c'est
une multitude de points que je qualifie de vivants qui sont loin de
ressembler au processus de fabrication d'un TV.



Au contraire, j'y vois deux processus indudtriels assez proches. Il n'y
a rien de vivant dans un téléviseur ni dans une ligne téléphonique. On
y trouve des semiconductrurs, des conducteurs, des jonctions soumis à
des contraintes de température, de corrosion, de vibrations, etc...

Et chaque point de chaque
abonné vit et vieilli différemment. En quelque sorte c'est un organisme
vivant. Le réseau se dégrade plus vite qu'il n'est réparé ou entretenu alors
que l'utilisation qui en est faite va en se densifiant.



Belle vision romantique. Je ne suis pas sûr que ça colle à la réalité,
mais pourquoi pas ? Si on va vers un point de rupture, alors la
technique faiblissante a vocation à se faire remplacer.

Pas possible de
savoir de quoi sera fait le futur, mais si je devais faire des projections à
partir de se que je vois et connais, le réparateurs ont encore quelques
belles années devant eux.



C'est exactement ce que j'avançais : quelques années.

--
Le téléphone, mais c'est très simple (*) : (*) Pardon Monsieur Aisberg, ce n'est pas un plagiat, mais un hommage.
Vince
Le #16693901
VieuxGeo a écrit:
bahn po a écrit :

C'est bien beau, sauf que tu compares l'incomparable.



Lorsque la défaillance se situe dans l'alimentation de la box, on se
trouve, au contraire, très proche.



Sur les 35.000 interventions, combien se terminent en échange d'alimentation ?

--
Vince
bahn po
Le #16694001
VieuxGeo avait prétendu :


Au contraire, j'y vois deux processus indudtriels assez proches. Il n'y a
rien de vivant dans un téléviseur ni dans une ligne téléphonique. On y trouve
des semiconductrurs, des conducteurs, des jonctions soumis à des contraintes
de température, de corrosion, de vibrations, etc...



Tu vis dans un arbre ? Mon TV est posé sur un meuble et ne bouge
absolument pas. Je chauffe l'hiver et aère l'été mon chez moi. Ca ne
rouille pas, si ça s'oxyde, alors je ne le vois pas.


Par contre les lignes téléphoniques sont parfois accrochées à des
poteaux et subissent des contraintes physiques 24/24, 365 1/4 par an.
Le chaud le froid, le sec l'humide le mouillé, les arbres, les plombs
de chasse. Un répartiteur voit passer des centaines d'individus tous
les ans, des "agressions" de montages et démontages qui suivent le
progrés.Une armoire de quartier subit le même sort ou se retrouve à
l'abandon, comme le boitier dans la rue. Les gaines techniques voient
des bidouilleurs en tous genres, des civilisés aux plus sauvages. C'est
un (très) court descriptif d'une partie du réseau. Et crois moi, ça ne
va pas en s'améliorant. Rien à voir avec l'histoire du TV.
Olivier B.
Le #16694151
On Mon, 1 Sep 2008 22:35:42 +0200, Vince
VieuxGeo a écrit:
bahn po a écrit :

C'est bien beau, sauf que tu compares l'incomparable.



Lorsque la défaillance se situe dans l'alimentation de la box, on se
trouve, au contraire, très proche.



Sur les 35.000 interventions, combien se terminent en échange d'alimentation ?



ben... dis le nous !

--
pas de turlututu. apres l'@robase
Jil S
Le #16694291
bahn po avait soumis l'idée :
VieuxGeo avait prétendu :


Au contraire, j'y vois deux processus indudtriels assez proches. Il n'y a
rien de vivant dans un téléviseur ni dans une ligne téléphonique. On y
trouve des semiconductrurs, des conducteurs, des jonctions soumis à des
contraintes de température, de corrosion, de vibrations, etc...



Tu vis dans un arbre ? Mon TV est posé sur un meuble et ne bouge absolument
pas. Je chauffe l'hiver et aère l'été mon chez moi. Ca ne rouille pas, si ça
s'oxyde, alors je ne le vois pas.


Par contre les lignes téléphoniques sont parfois accrochées à des poteaux et
subissent des contraintes physiques 24/24, 365 1/4 par an. Le chaud le froid,
le sec l'humide le mouillé, les arbres, les plombs de chasse. Un répartiteur
voit passer des centaines d'individus tous les ans, des "agressions" de
montages et démontages qui suivent le progrés.Une armoire de quartier subit
le même sort ou se retrouve à l'abandon, comme le boitier dans la rue. Les
gaines techniques voient des bidouilleurs en tous genres, des civilisés aux
plus sauvages. C'est un (très) court descriptif d'une partie du réseau. Et
crois moi, ça ne va pas en s'améliorant. Rien à voir avec l'histoire du TV.



exactemment, et tous les FAI adsl sont logés à la même enseigne

alors pourquoi attaquer Free plus que les autres?

et quand ton cable EP est moize, on fait quoi?

--
http://www.numerama.com/magazine/10486-Obama-choisit-un-sympathisant-de-la-RIAA-comme-colistier.html

Jouons: Qui est le plus gros terroriste international?
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080824/tts-afghanistan-violences-civils-prev-c1b2fc3.html

faites-vous livrer l'actu plus vite que son ombre par BHL:
http://rue89.com/2008/08/22/bhl-na-pas-vu-toutes-ses-choses-vues-en-georgie

http://rue89.com/2008/08/19/les-amoureux-au-ban-public-sur-le-point-detre-separes

http://rue89.com/marseille/les-amoureux-sans-frontieres-face-aux-lois-sur-limmigration

"Aux voilées, le droit à la formation, aux travestis, le droit au
travail!"
http://rue89.com/paristanbul/a-istanbul-une-gay-pride-pour-decoincer-la-societe-turque
Publicité
Poster une réponse
Anonyme