350d et poussiére

Le
libre
bonsoir ou bonjour
mon apn a un capteur sale , je n'arrive pas a nettoyer correctement ,
j'utilise le stylo lanspen , mais il reste des taches, j'ai utilise un
liquide vendu en kit sur un bâtonnet , reste encore 5 grosses taches ,,
j'ai peur de ne pas y arriver , d'habitude cela nettoie très bien la; non
la meilleur solution c'est quoi , merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
François Meyer
Le #6628321
libre
bonsoir ou bonjour
mon apn a un capteur sale , je n'arrive pas a nettoyer correctement ,
j'utilise le stylo lanspen , mais il reste des taches, j'ai utilise un
liquide vendu en kit sur un bâtonnet , reste encore 5 grosses taches ,,
j'ai peur de ne pas y arriver , d'habitude cela nettoie très bien la; non
la meilleur solution c'est quoi , merci


Expérience accumulée au cours de 10 dernières années à nettoyer mon
matériel astro : il y a 3 problèmes pour nettoyer une surface optique :
les poussières, la graisse, les traces de séchage.

Il faut traiter dans cet ordre sous peine de mauvaises surprises :

1. les poussières d'abord parce que si l'on en coince une sous le
chiffon en frottant plus tard on va rayer.

2. la graisse (au sens large, tout ce qui n'est pas de l'eau et qui
s'est déposé) ensuite : parce que tant qu'il en reste il restera des
traces.

3. les traces de séchage final.

Pour les poussières la solution est mécanique mais sans contact :
désélectrisation, soufflage, aspirage, etc... s'il en reste qui sont
collées il faut mouiller un pinceau et essayer de les virer avec les
poils (du pinceau).

Pour les graisses et les traces finales, j'ai testé ce week end un
mélange à ~ 2% d'agent mouillant qui me restait, et ce sur un nombre
impressionnant de surfaces optiques diverses et variées (des oculaires,
des filtres, un capteur de webcam modifiée, des objectifs astro, dont un
doublet apo de 102 mm de diamètre auquel je tiens comme à la prunnelle
de mes yeux et une lame de fermeture de 355 mm (de diamètre, toujours))
; je fais ça très rarement (1 fois/2 ans) parce que c'est stressant. Je
faisais ça avant avec de l'alcool isopropylique pour éviter d'avoir à
essuyer, mais ça prenait un temps fou et les résultats ne m'ont jamais
vraiment convaincu : je pense que dès qu'il reste un peu de gras,
l'alcool laisse des traces... Cette fois-ci j'ai testé le mélange ci-
dessus (en commençant par mes culs de bouteille cela va sans dire) et ça
s'est passé royalement, je n'ai eu aucun pépin et quasiment aucune trace
résiduelle. Humectation et nettoyage au pinceau trempé dans le mélange
puis essuyage avec un peau de nettoyage de lunettes (neuve et sans
poussière) ; dans la majorité des cas un seul passage de la peau a suffi
pour rendre la surface nickel. Seuls un ou deux oculaires vraiment gras
(frottement des cils) ont nécessité 2 ou 3 passages.

Evidemment la caractéristique du capteur d'APN c'est qu'il est beaucoup
moins accessible. Mais la prochaine fois que je nettoie mon capteur, je
ferai la même chose : dépoussièrage, nettoyage au pinceau puis 1
essuyage avec une peau soit au bout du doigt (pour le toucher on ne fait
rien de mieux), soit au bout d'un machin en plastique qui aura la forme
adéquate.

D'autre part il ne faut pas paranoiser : si on dépoussière bien puis
qu'on se débrouille pour se limiter à un ou deux passages de peau, les
risques d'endommager visiblement le filtre sont à mon avis très faibles.

C'étaient mes 2 centimes...

Bon courage et pas de panique, ce n'est jamais que du verre...
--
François Meyer

sebastienmarty
Le #6628421
François Meyer
Pour les graisses et les traces finales, j'ai testé ce week end un
mélange à ~ 2% d'agent mouillant qui me restait


J'archive ton post, merci pour tous ces détails. Juste une question :
"agent mouillant", c'est quoi exactement ?

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)

Sylvain SF
Le #6628561
SbM wrote on 15/05/2008 01:26:
François Meyer
Pour les graisses et les traces finales, j'ai testé ce week end un
mélange à ~ 2% d'agent mouillant qui me restait


J'archive ton post, merci pour tous ces détails. Juste une question :
"agent mouillant", c'est quoi exactement ?


au sens commun un produit utilisé en photo après la fixation et lavage
(d'un film ou papier) pour faciliter son séchage - donc à trouver au
rayon chimie de son photographe préféré.

au sens plus technique, un produit diminuant la tension superficielle
du solvant auquel il est ajouté permettant un meilleur étalement (une
meilleure mouillabilité) de celui-ci, contrairement l'eau par exemple
ne forme plus des gouttes mais s'étale à l'infini formant un film sur
toute la surface (ainsi) mouillée.

Sylvain.


Ofnuts
Le #6628971
Sylvain SF wrote:
SbM wrote on 15/05/2008 01:26:
François Meyer
Pour les graisses et les traces finales, j'ai testé ce week end un
mélange à ~ 2% d'agent mouillant qui me restait
J'archive ton post, merci pour tous ces détails. Juste une question :

"agent mouillant", c'est quoi exactement ?


au sens commun un produit utilisé en photo après la fixation et lavage
(d'un film ou papier) pour faciliter son séchage - donc à trouver au
rayon chimie de son photographe préféré.


Normalement, le "produit de rincage" pour lave-vaisselle est aussi un
agent mouillant(et ramené au litre, ça doit être le moins cher)

--
Bertrand



libre
Le #6628961
François Meyer wrote:

libre
bonsoir ou bonjour
mon apn a un capteur sale , je n'arrive pas a nettoyer correctement ,
j'utilise le stylo lanspen , mais il reste des taches, j'ai utilise un
liquide vendu en kit sur un bâtonnet , reste encore 5 grosses taches ,,
j'ai peur de ne pas y arriver , d'habitude cela nettoie très bien la;
non la meilleur solution c'est quoi , merci


Expérience accumulée au cours de 10 dernières années à nettoyer mon
matériel astro : il y a 3 problèmes pour nettoyer une surface optique :
les poussières, la graisse, les traces de séchage.

Il faut traiter dans cet ordre sous peine de mauvaises surprises :

1. les poussières d'abord parce que si l'on en coince une sous le
chiffon en frottant plus tard on va rayer.

2. la graisse (au sens large, tout ce qui n'est pas de l'eau et qui
s'est déposé) ensuite : parce que tant qu'il en reste il restera des
traces.

3. les traces de séchage final.

Pour les poussières la solution est mécanique mais sans contact :
désélectrisation, soufflage, aspirage, etc... s'il en reste qui sont
collées il faut mouiller un pinceau et essayer de les virer avec les
poils (du pinceau).

Pour les graisses et les traces finales, j'ai testé ce week end un
mélange à ~ 2% d'agent mouillant qui me restait, et ce sur un nombre
impressionnant de surfaces optiques diverses et variées (des oculaires,
des filtres, un capteur de webcam modifiée, des objectifs astro, dont un
doublet apo de 102 mm de diamètre auquel je tiens comme à la prunnelle
de mes yeux et une lame de fermeture de 355 mm (de diamètre, toujours))
; je fais ça très rarement (1 fois/2 ans) parce que c'est stressant. Je
faisais ça avant avec de l'alcool isopropylique pour éviter d'avoir à
essuyer, mais ça prenait un temps fou et les résultats ne m'ont jamais
vraiment convaincu : je pense que dès qu'il reste un peu de gras,
l'alcool laisse des traces... Cette fois-ci j'ai testé le mélange ci-
dessus (en commençant par mes culs de bouteille cela va sans dire) et ça
s'est passé royalement, je n'ai eu aucun pépin et quasiment aucune trace
résiduelle. Humectation et nettoyage au pinceau trempé dans le mélange
puis essuyage avec un peau de nettoyage de lunettes (neuve et sans
poussière) ; dans la majorité des cas un seul passage de la peau a suffi
pour rendre la surface nickel. Seuls un ou deux oculaires vraiment gras
(frottement des cils) ont nécessité 2 ou 3 passages.

Evidemment la caractéristique du capteur d'APN c'est qu'il est beaucoup
moins accessible. Mais la prochaine fois que je nettoie mon capteur, je
ferai la même chose : dépoussièrage, nettoyage au pinceau puis 1
essuyage avec une peau soit au bout du doigt (pour le toucher on ne fait
rien de mieux), soit au bout d'un machin en plastique qui aura la forme
adéquate.

D'autre part il ne faut pas paranoiser : si on dépoussière bien puis
qu'on se débrouille pour se limiter à un ou deux passages de peau, les
risques d'endommager visiblement le filtre sont à mon avis très faibles.

C'étaient mes 2 centimes...

Bon courage et pas de panique, ce n'est jamais que du verre...
merci de cette fort détaille , explication je retiens le pas de panique ,

car j'en suis la :-)
jcc


Maurice
Le #6629831
libre a présenté l'énoncé suivant :
bonsoir ou bonjour
mon apn a un capteur sale , je n'arrive pas a nettoyer correctement ,
j'utilise le stylo lanspen , mais il reste des taches, j'ai utilise un
liquide vendu en kit sur un bâtonnet , reste encore 5 grosses taches ,,
j'ai peur de ne pas y arriver , d'habitude cela nettoie très bien la; non
la meilleur solution c'est quoi , merci


Bonjour,

Les loupes présentées ici :
http://www.visibledust.com/products.php?PSGID=3 sont chère, mais on
voit ce qu'on fait...

A+
Maurice

Sylvain SF
Le #6631301

au sens commun un produit utilisé en photo après la fixation et lavage
(d'un film ou papier) pour faciliter son séchage - donc à trouver au
rayon chimie de son photographe préféré.


Normalement, le "produit de rincage" pour lave-vaisselle est aussi un
agent mouillant(et ramené au litre, ça doit être le moins cher)


on parle de l'entretien de cailloux ou autres miroirs de reflex
à plusieurs centaines d'euros, non ?

on peut certes prendre de l'eau ordinaire dont le calcaire laissera
des auréoles au séchage et du produit lave-vaiselle, je ne suis pas
sur pour autant qu'économiser 2 ou 3 euros soit primordiale.

Sylvain.


Ofnuts
Le #6631721
Sylvain SF wrote:

au sens commun un produit utilisé en photo après la fixation et lavage
(d'un film ou papier) pour faciliter son séchage - donc à trouver au
rayon chimie de son photographe préféré.


Normalement, le "produit de rincage" pour lave-vaisselle est aussi un
agent mouillant(et ramené au litre, ça doit être le moins cher)


on parle de l'entretien de cailloux ou autres miroirs de reflex
à plusieurs centaines d'euros, non ?

on peut certes prendre de l'eau ordinaire dont le calcaire laissera
des auréoles au séchage et du produit lave-vaiselle, je ne suis pas
sur pour autant qu'économiser 2 ou 3 euros soit primordiale.


Non, mais beaucoup plus facile à trouver (la plupart des gens en on déjà
chez eux). Les boutiques qui font les produits chimiques pour la photo
commencent à être difficiles à trouver.

--
Bertrand



libre
Le #6633171
Ofnuts wrote:

Sylvain SF wrote:

au sens commun un produit utilisé en photo après la fixation et lavage
(d'un film ou papier) pour faciliter son séchage - donc à trouver au
rayon chimie de son photographe préféré.


Normalement, le "produit de rincage" pour lave-vaisselle est aussi un
agent mouillant(et ramené au litre, ça doit être le moins cher)


on parle de l'entretien de cailloux ou autres miroirs de reflex
à plusieurs centaines d'euros, non ?

on peut certes prendre de l'eau ordinaire dont le calcaire laissera
des auréoles au séchage et du produit lave-vaiselle, je ne suis pas
sur pour autant qu'économiser 2 ou 3 euros soit primordiale.


Non, mais beaucoup plus facile à trouver (la plupart des gens en on déjà
chez eux). Les boutiques qui font les produits chimiques pour la photo
commencent à être difficiles à trouver.

donc au lave- vaisselle ça doit être bon? :-)

plus sérieusement quel type de pinceau utilisé?




sebastienmarty
Le #6633831
libre
Ofnuts wrote:

Sylvain SF wrote:

au sens commun un produit utilisé en photo après la fixation et lavage
(d'un film ou papier) pour faciliter son séchage - donc à trouver au
rayon chimie de son photographe préféré.


Normalement, le "produit de rincage" pour lave-vaisselle est aussi un
agent mouillant(et ramené au litre, ça doit être le moins cher)


on parle de l'entretien de cailloux ou autres miroirs de reflex
à plusieurs centaines d'euros, non ?

on peut certes prendre de l'eau ordinaire dont le calcaire laissera
des auréoles au séchage et du produit lave-vaiselle, je ne suis pas
sur pour autant qu'économiser 2 ou 3 euros soit primordiale.


Non, mais beaucoup plus facile à trouver (la plupart des gens en on déjà
chez eux). Les boutiques qui font les produits chimiques pour la photo
commencent à être difficiles à trouver.

donc au lave- vaisselle ça doit être bon? :-)



Euh non, on parle du liquide de /rinçage/ si j'ai bien compris. Je ne
vois pas mettre mon 350D au lave-vaisselle ;)

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)





Publicité
Poster une réponse
Anonyme