6 partitions sur un disque dur

Le
Léo
Bonjour,

En installant Mandriva sur un DD ayant déjà W7 et 3 partitions faites +1 je
me retrouve avec 6 partitions.
Est-ce dangereux car max = 4?
--
Remplacer "trapellum.net" par "yahoo.fr" pour me répondre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
docanski
Le #19184961
Alors que les eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne,
Léo ecrit ce qui suit en ce 24.04.2009 23:07 :
Bonjour,



Bonsoir,

Est-ce dangereux car max = 4?



Max = 4 ?
Où ça, Quand ça ? Kikinadiça ?
Bref, t'inquiète pas.

Cordialement,
--
docanski

Portail et annuaire du nord-Bretagne : http://armorance.free.fr/
Guide des champignons d'Europe : http://mycorance.free.fr/
La vallée de la Rance maritime : http://valderance.free.fr/
Les côtes du nord de la Bretagne : http://docarmor.free.fr/
Pascal Hambourg
Le #19184951
Salut,

Léo a écrit :

En installant Mandriva sur un DD ayant déjà W7 et 3 partitions faites +1 je
me retrouve avec 6 partitions.
Est-ce dangereux car max = 4?



La limite est 4 partitions *principales* maximum, en comptant
l'éventuelle partition étendue. Le nombre de partitions logique dans une
partition étendue n'est théoriquement pas limité, mais il ne sera
peut-être pas possible de toutes les utiliser en fonction des OS au-delà
d'un certain nombre. Par exemple sous Linux avec un disque SCSI ou vu
comme tel (SATA ou IDE avec pilote libata), la limite est 11 partitions
logiques si je ne m'abuse.
Léo
Le #19185061
J'ai bien 6 partitions *principales*...

--
Remplacer "trapellum.net" par "yahoo.fr" pour me répondre
"Pascal Hambourg" news: gsta3f$1ctp$
Salut,

Léo a écrit :

En installant Mandriva sur un DD ayant déjà W7 et 3 partitions faites +1
je me retrouve avec 6 partitions.
Est-ce dangereux car max = 4?



La limite est 4 partitions *principales* maximum, en comptant l'éventuelle
partition étendue. Le nombre de partitions logique dans une partition
étendue n'est théoriquement pas limité, mais il ne sera peut-être pas
possible de toutes les utiliser en fonction des OS au-delà d'un certain
nombre. Par exemple sous Linux avec un disque SCSI ou vu comme tel (SATA
ou IDE avec pilote libata), la limite est 11 partitions logiques si je ne
m'abuse.


Michel__D
Le #19185051
Bonjour,

Léo a écrit :
J'ai bien 6 partitions *principales*...




Ah, et si tu fournissais une preuve, copie d'écran, ...
Pascal Hambourg
Le #19185161
Michel__D a écrit :

Léo a écrit :
J'ai bien 6 partitions *principales*...



Ah, et si tu fournissais une preuve, copie d'écran, ...



Windows 7 lui a peut-être créée une table de partition au format GPT/EFI
qui supporte plus de 4 partitions contrairement au format MBR.
Nicolas George
Le #19185151
Pascal Hambourg wrote in message
Par exemple sous Linux avec un disque SCSI ou vu
comme tel (SATA ou IDE avec pilote libata), la limite est 11 partitions
logiques si je ne m'abuse.



C'est bien ça il me semble : 16 numéros mineurs par disque, dont un pour le
disque entier et quatre pour les partitions principales.

Il doit être possible d'accéder aux partitions suivantes en les configurant
par device mapper. Je suis d'ailleurs surpris qu'il n'y ait pas de pression
our faire passer toutes les partitions par device mapper et virer le code de
gestion en userland.
Pascal Hambourg
Le #19185271
[disclaimer : je ne connais rien au device mapper]

Nicolas George a écrit :

Je suis d'ailleurs surpris qu'il n'y ait pas de pression
our faire passer toutes les partitions par device mapper et virer le code de
gestion en userland.



Heu, si le code est en userland ça rend l'initramfs obligatoire, non ?
Quel intérêt ?
martin68
Le #19185501
Le 24/04/2009 23:21, Léo a écrit :
J'ai bien 6 partitions *principales*...



Ce qui prouve que vous êtes très fort, surtout pour un novice. Ça mérite
bien une copie d'écran !
Nicolas George
Le #19185521
Pascal Hambourg wrote in message
Heu, si le code est en userland ça rend l'initramfs obligatoire, non ?



Pas forcément : le noyau pourrait très bien prendre les paramètres de sa
partition racine sur sa ligne de commande ou à la compilation, comme il le
fait actuellement pour savoir _quelle_ partition utiliser. Par exemple, au
lieu d'écrire root=/dev/hda1, on écrirait root=/dev/hda:1:25703936. Le
bootloader pourrait même se charger de la traduction.

Quel intérêt ?



3600 lignes de code en moins en espace noyau (pour tous les types de
partitions). Une allocation plus optimale des numéros de périphériques. La
possibilité de relire une table des partitions même s'il y en a des montées.
La possibilité plus directe de détecter et définir des partitions là où ce
n'est pas initialement prévu (par exemple du loopback). La possibilité de
définir de nouveaux formats sans rebooter. Etc.
Jean-Claude BELLAMY
Le #19185991
"Léo" news:49f22d68$0$292$
J'ai bien 6 partitions *principales*...



TOTALEMENT IMPOSSIBLE !
(en structure habituelle dite "MBR")

Donc tu racontes des carabistouilles!

Pour la simple et bonne raison que la table de partition commence à l'offset
0x1BE du MBR, se termine à l'offset 0x1FD, et de 0x1BE à 0x1FD il y a 64
octets, soit 4 fois 16 octets, donc 4 entrées de 16 octets au maximum, donc
4 partitions au maximum.
http://www.bellamyjc.org/fr/theoriemultiboot1.html#secteur_partition


PS: la seule possibilité de dépasser ces 4 partitions principales (ou 3
principales + 1 étendue) serait d'avoir une structure de disque définie par
une "GPT" (GUID Partition Table), faisant partie de la nouvelle norme de
partitionnement élaborée par Intel, au doux nom de "EFI" (Extensible
Firmware Interface) destiné aux architectures 64 bits.
NB: GUID = Garanteed (ou Globally) Unique IDentifiers

cf.
http://www.microsoft.com/whdc/device/storage/GPT_FAQ.mspx
http://www.intel.com/technology/efi/

--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP]
http://www.bellamyjc.org ou http://jc.bellamy.free.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme