Quel 8-bit pour programmation ?

Le
Henri Beyle
Bonsoir,

Je me demandais quel 8-bit de la glorieuse époque
C64/Amstrad/MSX/Spectrum/etc. pourrais-je utiliser pour apprendre la
base de la programmation informatique ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Henri Beyle
Le #23284931
Le 14/04/2011 21:11, Henri Beyle a écrit :
Bonsoir,

Je me demandais quel 8-bit de la glorieuse époque
C64/Amstrad/MSX/Spectrum/etc. pourrais-je utiliser pour apprendre la
base de la programmation informatique ?



J'ai eu un C64 et je suis blasé des peek et poke pour deux siècle encore. :p
at
Le #23285071
Henri Beyle a présenté l'énoncé suivant :
Le 14/04/2011 21:11, Henri Beyle a écrit :
Bonsoir,

Je me demandais quel 8-bit de la glorieuse époque
C64/Amstrad/MSX/Spectrum/etc. pourrais-je utiliser pour apprendre la
base de la programmation informatique ?



J'ai eu un C64 et je suis blasé des peek et poke pour deux siècle encore. :p



Le C64 permettait de programmer autre chose qu'en Basic ou en
assembleur (voir en langage machine)!

Voici une liste,


The known languages for Commodore 8-bit computers are:

Ada
APL
Assembly language
BASIC interpreters & compilers
BASIC extenders
C
COBOL
COMAL
FORTH
FORTRAN
LISP
LOGO
M (MUMPS)
Pascal
PILOT
Proprietary


(http://www.npsnet.com/danf/cbm/languages.html)

Maintenant, je ne sais pas si tu as une raison bien précise pour
vouloir apprendre à programmer avec un ordinausore, parce que avec un
pc actuel, tu as toutes les chances de découvrir les joies de la
programmation et applicables de façon pratique (utilitaire maison ou
petit jeu à partager avec la communauté).

Les bases sont identiques, peu importe l'age du capitaine.
Une autre question serait:
-quel langage pour bien débuter ?

Si je peux me permettre un conseil, commence avec du "C". Il y a des
compilateurs gratuits, des cours à gogo, ça marche quelque soit
l'environnement (windows, unix, & cie)
star42
Le #23285061
On 14 avr, 21:12, Henri Beyle
Le 14/04/2011 21:11, Henri Beyle a crit :

> Bonsoir,

> Je me demandais quel 8-bit de la glorieuse poque
> C64/Amstrad/MSX/Spectrum/etc. pourrais-je utiliser pour apprendre la
> base de la programmation informatique ?

J'ai eu un C64 et je suis blas des peek et poke pour deux si cle encore. :p



Oric
il a un club le CEO Oric avec des programmeurs
sebastienmarty
Le #23285051
Henri Beyle
Le 14/04/2011 21:11, Henri Beyle a écrit :
> Bonsoir,
>
> Je me demandais quel 8-bit de la glorieuse époque
> C64/Amstrad/MSX/Spectrum/etc. pourrais-je utiliser pour apprendre la
> base de la programmation informatique ?

J'ai eu un C64 et je suis blasé des peek et poke pour deux siècle encore. :p



Si tu veux rester sur du BASIC, celui des Amstrad CPC est très
accessible.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
Lucas Levrel
Le #23285981
Le 14 avril 2011, at a écrit :

Une autre question serait:
-quel langage pour bien débuter ?

Si je peux me permettre un conseil, commence avec du "C". Il y a des
compilateurs gratuits, des cours à gogo, ça marche quelque soit
l'environnement (windows, unix, & cie)



Ouh là ! Le conseil des habitués du groupe fr.comp.lang.c est : ne pas
utiliser le C pour apprendre à programmer.

Avant de choisir un langage, Henri doit nous dire s'il connaît
l'algorithmique. Si c'est non, alors un langage simple (sans typage
notamment) s'impose, pour ne pas cumuler les difficultés.

Pour les tout premiers pas, un langage interprété c'est mieux. En ce qui
me concerne, j'ai débuté en GFA Basic sur Atari.

--
LL
Guillaume Tello
Le #23286051
Le 15/04/2011 12:06, Lucas Levrel a écrit :
Le 14 avril 2011, at a écrit :

Une autre question serait:
-quel langage pour bien débuter ?

Si je peux me permettre un conseil, commence avec du "C". Il y a des
compilateurs gratuits, des cours à gogo, ça marche quelque soit
l'environnement (windows, unix, & cie)



Ouh là ! Le conseil des habitués du groupe fr.comp.lang.c est : ne pas
utiliser le C pour apprendre à programmer.



Comme je suis méchant, je dirai qu'il ne faut jamais l'apprendre. Je le
trouve inutilement compliqué

Pour ma part, la grosse difficulté est le passage à la programmation objet.
Je n'arrive pas à penser "objet".
J'ai tant d'années derrière moi de Forth, BASIC, PASCAL et Assembleur
que ces nouveaux langages, je ne les ai jamais vraiment utilisés, je n'y
arrive pas;

Donc, si c'est pour finir comme moi avec un blocage, pourquoi ne pas
commencer directement par de l'objet pour forger son esprit à ça?

Si c'est pour simplement programmer sans travailler sur des sources
récents, je trouve le BASIC excellent. SI en plus il y a des
possibilités d'ajouter un brin d'assembleur ensuite (C64, Apple II,
Amstrad), c'est une bonne évolution!

Guillaume.
at
Le #23286041
Lucas Levrel a formulé la demande :
Le 14 avril 2011, at a écrit :

Une autre question serait:
-quel langage pour bien débuter ?

Si je peux me permettre un conseil, commence avec du "C". Il y a des
compilateurs gratuits, des cours à gogo, ça marche quelque soit
l'environnement (windows, unix, & cie)



Ouh là ! Le conseil des habitués du groupe fr.comp.lang.c est : ne pas
utiliser le C pour apprendre à programmer.

Avant de choisir un langage, Henri doit nous dire s'il connaît
l'algorithmique. Si c'est non, alors un langage simple (sans typage
notamment) s'impose, pour ne pas cumuler les difficultés.

Pour les tout premiers pas, un langage interprété c'est mieux. En ce qui me
concerne, j'ai débuté en GFA Basic sur Atari.



Je crois comprendre que Henry Beyle a déjà pratiqué la basic version
commodore, qui certes a besoin de peek et poke mais permettait quand
même de manipuler un poil l'algèbre de Boole, les tableaux, les
boucles, l'incrémentation, les variables. De bonnes bases attaquer
l'étape suivante, après c'est au choix, le C, le C++, le Python ou
encore Delphi. Mais il y a aussi des basics évolués, suffit de demander
à gogole.

Bonne journée.
JKB
Le #23286031
Le Fri, 15 Apr 2011 12:17:55 +0200,
Guillaume Tello
Le 15/04/2011 12:06, Lucas Levrel a écrit :
Le 14 avril 2011, at a écrit :

Une autre question serait:
-quel langage pour bien débuter ?

Si je peux me permettre un conseil, commence avec du "C". Il y a des
compilateurs gratuits, des cours à gogo, ça marche quelque soit
l'environnement (windows, unix, & cie)



Ouh là ! Le conseil des habitués du groupe fr.comp.lang.c est : ne pas
utiliser le C pour apprendre à programmer.



Comme je suis méchant, je dirai qu'il ne faut jamais l'apprendre. Je le
trouve inutilement compliqué

Pour ma part, la grosse difficulté est le passage à la programmation objet.
Je n'arrive pas à penser "objet".



Quel est le rapport entre le C et un langage objet ?

J'ai tant d'années derrière moi de Forth, BASIC, PASCAL et Assembleur
que ces nouveaux langages, je ne les ai jamais vraiment utilisés, je n'y
arrive pas;

Donc, si c'est pour finir comme moi avec un blocage, pourquoi ne pas
commencer directement par de l'objet pour forger son esprit à ça?



Mon expérience me dit que l'objet est une mauvaise réponse à une
bonne question... Enfin, c'est juste une expérience de vieux con...

JKB, opposé à la programmation abjecte

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Guillaume Tello
Le #23286131
Le 15/04/2011 12:29, JKB a écrit :

Comme je suis méchant, je dirai qu'il ne faut jamais l'apprendre. Je le
trouve inutilement compliqué

Pour ma part, la grosse difficulté est le passage à la programmation objet.
Je n'arrive pas à penser "objet".



Quel est le rapport entre le C et un langage objet ?



Aucun dans mon message, c'était deux phrases séparées.
Mais y'a quand même le "C" orienté objet, non??

Mon expérience me dit que l'objet est une mauvaise réponse à une
bonne question... Enfin, c'est juste une expérience de vieux con...



Ah non, développe s'il te plait !!!
Je n'ai jamais compris pourquoi on se complique le programme avec de
l'Objet. Je trouve ça lourd à lire, et même illisible.

Guillaume.
JKB
Le #23286371
Le Fri, 15 Apr 2011 12:34:19 +0200,
Guillaume Tello
Le 15/04/2011 12:29, JKB a écrit :

Comme je suis méchant, je dirai qu'il ne faut jamais l'apprendre. Je le
trouve inutilement compliqué

Pour ma part, la grosse difficulté est le passage à la programmation objet.
Je n'arrive pas à penser "objet".



Quel est le rapport entre le C et un langage objet ?



Aucun dans mon message, c'était deux phrases séparées.
Mais y'a quand même le "C" orienté objet, non??



Mis à part qu'on fasse de l'objet avec des bibliothèques comme
Motif, je n'ai jamais rencontré de C qui soit objet. Mais il existe
peut-être des trucs pareils. L'imagination humaine est sans borne.

Mon expérience me dit que l'objet est une mauvaise réponse à une
bonne question... Enfin, c'est juste une expérience de vieux con...



Ah non, développe s'il te plait !!!
Je n'ai jamais compris pourquoi on se complique le programme avec de
l'Objet. Je trouve ça lourd à lire, et même illisible.



Le concept d'objet est intéressant. Mais sa contrepartie est sa
lourdeur. Il permet de cloisonner parfaitement les différents bouts
d'un programme. Ainsi, le programmeur de base n'a pas à se
préoccuper des structures, seulement des interfaces aux données (les
fameuses méthodes). On peut donc développer des programmes énormes
avec des développeurs aux pieds tendres voire carrément médiocres.
Ce qui est souvent trivial à faire avec un langage fonctionnel peut
s'avérer très compliqué avec un langage objet parce qu'on n'a pas le
bon objet sous la main au bon moment. Bref, dans les faits, la
programmation objet est une aberration (voir pour cela des choses
comme boost et sa fameuse généricité).

La généricité est aussi une très mauvaise chose parce que le code
résultant est largement sous-optimal. J'ai un exemple sous la main :
algorithme A* de calcul de trajet dans un graphe. Si le graphe est
la cartographie française :
- en C++/Boost : 'n' secondes de traitement, 8 Go de mémoire
utilisée, algorithme trivial à implanter ;
- en RPL/C (préprocesseur au C) : 'n/25' secondes de traitement, 400 Mo
de mémoire utilisée, algorithme plus compliqué à mettre en oeuvre.

Et c'est sans compter avec le fait que _tous_ les programmes objet
que j'ai pu voir (surtout du C++) ne survivent _jamais_ au départ de
l'équipe de conception parce que c'est dans les grandes lignes
parfaitement non maintenable.

Bref, pour moi, le meilleur paradigme est celui des langages
fonctionnels impurs (donc avec possibilité d'avoir des variables
globales et statiques). S'ils en plus, ils sont à inférence de type
et en notation polonaise inversée, c'est le bonheur avec des bulles.
Et si un programmeur est incapable d'utiliser un tel langage sans se
tirer une balle dans le pied, il faut qu'il change de métier.

JKB

--
RPL/2 4.0.22 sur http://www.rpl2.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme