Ad block / safari

Le
zephrane
bonjour,
depuis que j'ai installé ADBLOCK très efficace et très prati=
que dans Safari , certains sites soit vous alerte "qu"ils ont besoin de pub=
pour vivre" ou des sites ne fonctionnent pas. J'ai modifié les prÃ=
©férences de l'extension (règles d'exception) puis désacti=
ver temporairement l'extension et finalement désinstaller Adblock : ri=
en n'y fait, les sites en question continuent à me signaler la prÃ=
©sence de l'extension pourtant supprimée. Je ne sais quoi faire.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
quark67
Le #26408187
zephrane
bonjour, depuis que j'ai installé ADBLOCK très efficace et très pratique
dans Safari , certains sites soit vous alerte "qu"ils ont besoin de pub
pour vivre" ou des sites ne fonctionnent pas. J'ai modifié les préférences
de l'extension (règles d'exception) puis désactiver temporairement
l'extension et finalement désinstaller Adblock : rien n'y fait, les sites
en question continuent à me signaler la présence de l'extension pourtant
supprimée. Je ne sais quoi faire.

Il s'agit apparemment de sites super bien conçus...
S'il s'agit de site de presse (quotidiens et hebdos notamment), ils
mentent. La plupart sont très largement subventionnés par le
gouvernement, leurs journalistes bénéficient d'abattements fiscaux, ils
se contentent souvent de recopier la propagande AFP, et lorsqu'ils sont
pris la main dans le sac (des terroristes parmi les migrants, ce
fantasme d'extrême droite), ils modifient discrètement le titre après le
13 novembre.
Aussi, lorsque des sites se tranforment en guirlandes de Noël avec son
et lumière, il ne faut pas s'étonner que les internautes soient agacés
et déclenchent le bloqueur de publicité. Quant à la baisse des ventes
papier, peut-être qu'en étant plus crédibles (éviter de renommer un
délinquant Vincent dans le corps de l'article, lorsqu'il s'appelle
Brahim dans l'illustration, n'est-ce pas, Le Parisien ?), plus
indépendants des pouvoirs politiques et financiers, ils gagneraient des
lecteurs.
Bref, laissez-les crever la gueule ouverte, continuez à utiliser les
ad-blocks (plutôt Ublock que adblock, car ce dernier laisse passer des
pubs suivant les accords financiers avec les éditeurs), souvent la
désactivation temporaire de Javascript permet de contourner leur blocage
à la con.
De nos jours, la presse n'est plus le quatrième pouvoir, ce n'est qu'une
péripatéticienne arrosée par le gouvernement.
Ceci s'applique à la France, j'ignore le cas dans les autres pays
francophones.
Après cette digression sur l'utilité des ad-blocks, revenons au
problème.
Il se pourrait qu'en effaçant les cookies des sites en question, vous
puissiez à nouveau y accéder. Pour mieux aider, il serait utile que vous
donniez le nom de quelques sites problématiques, afin de vous aider à
contourner ces blocages.
J.P
Le #26408260
In article (quark67) wrote:
De nos jours, la presse n'est plus le quatrième pouvoir, ce n'est qu'une
péripatéticienne arrosée par le gouvernement.
Ceci s'applique à la France, j'ignore le cas dans les autres pays
francophones.

Au Chili, l'essentiel de la presse écrite et web est entre les mains de
deux groupes .
La télé est également entre les mains de quelques grands groupes
financiers avec une chaine nationale (gouvernementale) en bien mauvais
état.
La radio est un peu plus diversifiée mais l'essentiel est populaire
sinon populiste ... du genre "tout va bien".
--
Jean-Pierre
romer
Le #26408282
J.P
In article (quark67) wrote:
De nos jours, la presse n'est plus le quatrième pouvoir, ce n'est qu'une
péripatéticienne arrosée par le gouvernement.


Cf. ouvrage de M. Onfray "le miroir aux alouettes" - tout y est
parfaitement décrit.
A+
--
Romer
Publicité
Poster une réponse
Anonyme