age de décision d'un enfant dans un divorce

Le
Séb.
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller ch=
ez son
père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez=
toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se balad=
e
mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si tu ve=
ux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-i=
l pris en
compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé"=
de ces vacances
obligatoires ?

pour info : le papa a clairement dit en discutant hier avec ma moitié=
qu'il
est conscient que la petite ne veut pas venir, mais que tant que ca emm m=
a
moitié il prendra sa fille et qu'il s'en fout si la petite veut pas =
y aller.
en gros: les souhaits de sa fille sont des broutilles, seul le papier du =

juge compte.

moi ce que je veux c'est juste plus entendre la petite pleurer rien qu'Ã=
 
l'idée de partir puis me reprocher au retour de l'avoir obligé =
à y aller

Merci d'avance

Séb.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Dupuis
Le #16081251
Séb. wrote:
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez
son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si tu
veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-il pris en
compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé" de ces
vacances obligatoires ?



Ce n'est pas l'âge mais la capacité de discernement qui importe. Et à 5
ans cette capacité est probablement encore insuffisante.

Pour un exposé juridique sur la question voir:

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/doctrine/18537/audition-de-enfant-dans-les-procedures-familiales-les-avancees-des-lois-des-5-mars-et-1er-aout-2007.php
Séb.
Le #16081231
Dupuis a écrit :
Séb. wrote:
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez
son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 mama n/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir c hez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemai n si
tu veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant es t-il pris
en compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensà ©" de ces
vacances obligatoires ?



Ce n'est pas l'âge mais la capacité de discernement qui impor te. Et à 5
ans cette capacité est probablement encore insuffisante.



certes mais bon moi comme j'ai rien à dire sauf à alimenter la petite,
hormis le problème conceptuel je me pose des questions car il y a 3 ans,
elle ne coonnaissait pas son père, maintenant elle veut plus y aller , c'est
gérable car elle n'a que 5 ans, mais dans quelques années ca va devenir
lourd et comme c'est moi qui gère et fait le tampon entre le papa et la
maman, ca devient vite insupportable (en gros t'as vite envie de taper su r
les 2, dans le doute)


Pour un exposé juridique sur la question voir:

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/doctrine/18537/audition-de-enfa nt-dans-les-procedures-familiales-les-avancees-des-lois-des-5-mars-et-1er -aout-2007.php



Séb.
Le #16081221
Dupuis a écrit :
Séb. wrote:
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez
son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 mama n/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir c hez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemai n si
tu veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant es t-il pris
en compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensà ©" de ces
vacances obligatoires ?



Ce n'est pas l'âge mais la capacité de discernement qui impor te. Et à 5
ans cette capacité est probablement encore insuffisante.

Pour un exposé juridique sur la question voir:

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/doctrine/18537/audition-de-enfa nt-dans-les-procedures-familiales-les-avancees-des-lois-des-5-mars-et-1er -aout-2007.php




et merci pour le lien :-)
Emma
Le #16081211
Dupuis a écrit :
Séb. wrote:
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez
son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si
tu veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-il pris
en compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé" de ces
vacances obligatoires ?



Ce n'est pas l'âge mais la capacité de discernement qui importe. Et à 5
ans cette capacité est probablement encore insuffisante.



Ce serait au JAF de décider après avoir entendu l'enfant.
Je connais des enfants de l'âge de maternelle qui ont une capacité de
discernement bien supérieure à celle de certains adultes.

Au sujet de ces vacances obligatoires comme vous dites, les 2 parents et
l'enfant seraient entendus, et les intérêts de chacun seraient évalués.
Sauf problème important, un enfant a intérêt à voir ses 2 parents pour
se construire.
Il semblerait que cette enfant aurait intérêt à être entendue.

Pour un exposé juridique sur la question voir:

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/doctrine/18537/audition-de-enfant-dans-les-procedures-familiales-les-avancees-des-lois-des-5-mars-et-1er-aout-2007.php



Emma

--
(répondre en direct : virer le lezard qui sommeille dans mon adresse)
Web Dreamer
Le #16081201
"Séb." wrote:

Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez son
père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se balade
mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si tu veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-il pris en
compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé" de ces vacances
obligatoires ?

pour info : le papa a clairement dit en discutant hier avec ma moitié
qu'il est conscient que la petite ne veut pas venir, mais que tant que ca
emm ma moitié il prendra sa fille et qu'il s'en fout si la petite veut pas
y aller. en gros: les souhaits de sa fille sont des broutilles, seul le
papier du juge compte.

moi ce que je veux c'est juste plus entendre la petite pleurer rien qu'à
l'idée de partir puis me reprocher au retour de l'avoir obligé à y
aller...



Au vu de ce que dit la petite, je cite :
"papa, je veux pas venir chez toi en vacances, je veux bien que tu viennes,
on va manger ensemble, on se balade mais le soir je rentre à ma maison"

C'est manifestement pas qu'elle ne veut pas voir son père, au contraire,
elle souhaite même se promener avec lui. C'est manifestement un attachement
au "domicile" (la maison), c'est à dire au "lieu".

C'est cette raison qu'il faut trouver, pourquoi l'attachement au domicile?
Souvent à cette âge la il y a une raison majeur:
- Les jouets qui s'y trouvent.
- Les amis (si vous invitez souvent des amis de classe de la petite)

J'ai connu le cas d'enfants qui ne voulaient pas aller chez leurs grands
parents à cause du manque de jouets et ils s'y ennuyaient, ils (les
grands-parents) ont achetés quelques jouets et depuis ils demandent à aller
les voire car ces jouets nous ne les avons pas à la maison.

Le problème étant manifestement le changement du domicile (vu qu'elle a
expressément dit qu'elle veut bien le voir et se balader avec lui, c'est
pas un problème dû à la "personne"), essayez de voir ce qui lui
manque "matériellement" dans le domicile de son père.
Proposez lui d'emmener ses affaires (si elles ne sont pas trop encombrantes)
auxquelles elle tient.

Si c'est un problèmes d'ami(e)s sur place, demander au père de l'inscrire à
un club d'activités afin qu'elle se fasse des ami(e)s de vacances, elle
n'en demandera que de revenir ensuite (passé la première appréhension).

Ceci est typique de cet âge de s'attacher à un "lieu" ou à des objets
(jouets), qui composent son environnement et les points de repère d'un(e)
enfant de cet âge.

Elle a manifestement exprimé qu'elle voulait voir son père et se promener
avec lui, donc à vous de voir ce qui va pas dans le "domicile" du père.
Des fois, un simple changement de papier peint pour faire une jolie chambre
qui lui est réservé(e), et l'enfant ne refuse plus de venir (au contraire).

--
Web Dreamer
Dupuis
Le #16081191
Séb. wrote:

Dupuis a écrit :

Séb. wrote:

Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller
chez son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman/papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez toi
en vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on
se balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain
si tu veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-il pris
en compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé" de ces
vacances obligatoires ?




Ce n'est pas l'âge mais la capacité de discernement qui importe. Et à
5 ans cette capacité est probablement encore insuffisante.




certes mais bon moi comme j'ai rien à dire sauf à alimenter la petite



Il est question de modifier le statut des beaux-parents. Vous aurez
peut-être bientôt un rôle légal.

hormis le problème conceptuel je me pose des questions car il y a 3 ans,
elle ne coonnaissait pas son père, maintenant elle veut plus y aller,
c'est gérable car elle n'a que 5 ans, mais dans quelques années ca va
devenir lourd et comme c'est moi qui gère et fait le tampon entre le
papa et la maman, ca devient vite insupportable (en gros t'as vite envie
de taper sur les 2, dans le doute)



Pour le moment, sauf si vous pensez que l'enfant est en danger, faites
comprendre à la mère et à la fille que la décision du jaf doit
s'appliquer et que ce n'est pas négociable.
deltaplan
Le #16081181
"Séb."
>> la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez
>> son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman/papa
>>
>> hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez toi en
>> vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
>> balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si
>> tu veux
>>
>> ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-il pris
>> en compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé" de ces
>> vacances obligatoires ?
>
> Ce n'est pas l'âge mais la capacité de discernement qui importe. Et à 5
> ans cette capacité est probablement encore insuffisante.

certes mais bon moi comme j'ai rien à dire sauf à alimenter la petite,
hormis le problème conceptuel je me pose des questions car il y a 3 ans,
elle ne coonnaissait pas son père, maintenant elle veut plus y aller, c'est
gérable car elle n'a que 5 ans, mais dans quelques années ca va devenir
lourd et comme c'est moi qui gère et fait le tampon entre le papa et la
maman, ca devient vite insupportable (en gros t'as vite envie de taper sur
les 2, dans le doute)



Est-ce qu'elle donne des raisons précises au fait qu'elle ne veut pas
aller chez son père ? Ca me surprend un peu une enfant de cet âge-là qui
dit juste "je ne veux pas y aller, je veux bien le voir mais je ne veux
pas dormir là-bas", j'ai plus souvent l'habitude d'entendre des
reproches plus ciblés dans la bouche d'un enfant de cet âge, du genre
"papa il me gronde", "là-bas j'ai pas mes jouets", "là-bas il y a machin
qui m'a tapé" ([machin] pouvant être la femme du papa, un autre de ses
enfants, etc...)

Là le discours qu'elle lui aurait tenu "papa, je veux pas venir chez toi
en vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si tu
veux", je me fais peut-être un peu de films, mais ça ressemble pas trop
à la façon de penser d'un jeune enfant, ils sont souvent plus binaires
que ça, du genre tout "oui" ou tout "non".

Est-ce qu'elle a déjà dormi chez son père ? Peut-être est-ce seulement
la peur de la nouveauté, c'est très courant aussi chez des enfants de
cet âge, c'est même un réflexe instinctif d'après certaines études.
Séb.
Le #16081131
Séb. a écrit :
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller chez
son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50 maman /papa

hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir ch ez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si tu
veux

ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est -il pris en
compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé " de ces
vacances obligatoires ?

pour info : le papa a clairement dit en discutant hier avec ma moitià ©
qu'il est conscient que la petite ne veut pas venir, mais que tant que
ca emm ma moitié il prendra sa fille et qu'il s'en fout si la peti te
veut pas y aller.
en gros: les souhaits de sa fille sont des broutilles, seul le papier d u
juge compte.

moi ce que je veux c'est juste plus entendre la petite pleurer rien qu' à
l'idée de partir puis me reprocher au retour de l'avoir obligé à y aller...

Merci d'avance

Séb.



merci pour vos réponses et vos questions aussi. j'avais simplifié mais je
détaille un peu :

pour commencer cette petite est d'un père militaire. elle ne l'a pas vu
entre ses 10 mois et 2 ans, du coup le premier congés fut pénib le au départ
("je veux pas aller chez le monsieur") et au retour ("maman pourquoi tu m 'a
laissé avec le monsieur")

avec un peu de pédagogie, cela a fini par se mettre en place, et aux
vacances intermédiaires (toussaint, noel...) tout allait bien, elle voit et
parle à son papa quand il le souhaite et que l'ordi est dispo via ms n donc
tout va bien.

elle a déjà dormi chez son père, vacances etc.
son père est en concubinage, et a un enfant qui va sur ses 3 ans

La petite nous a souvent dit que son frère lui tirait les cheveux, q u'il
l'empêche de dormir, mais depuis qu'elle lui a mis une "marmitte" on
n'entend plus parler de ca, juste qu'elle cherhce à le voir et deman de tout
le temps son frère quand elle discute avec son père à l'or di.

le motifs de son refus son assez précis : elle veut pas parce qu'ell e s'y
ennuie, rien à faire, pas de jardinage, pas de bricolage, et qu'elle se
retrouve à regarder la télé toute la journée (avis pe rso : super cool comme
vacances) alors que "chez elle" il y a la piscine, des copines, des amis qui
viennent, bref une vie normale on va dire, et que sans me vanter je l'ai
toujours avec moi pour aller au garage bricoler ou au jardin, elle pré fère
dehors que dedans.
Pas de problèmes de jouets ou autre, ni de literie, elle est pas du genre.
seul son doudou compte, le reste... elle est attachée à certain es choses
mais même quand nous partons elle ne réclame pas, elle dit : qu and on
rentrera j'espère que ca sera encore là.

elle n'a jamais parlé de quoi que ce soit qui pourrait être à ©quivoque
concernant son père ou sa compagne au contraire celle-ci est pleine d'éloges
dans la bouche de la petite, de même que son frère malgré les tirages de
cheveux passés

à moi qui suis un peu le confident de la petite, elle me dit qu'elle ne veut
pas y aller parce qu'elle préfère être avec nous, avec sa petite soeur,
jouer sur la terrasse, bricoler (elle sait déjà se servir de la plupart des
outils tels visseuse, perceuse...) ou jardiner et que rien faire l'amuse peu

autre motif : le trajet : 4 ou 5 heures de train ou voiture, elle aime pa s,
comme elle dit : "c'est long et en plus après j'ai rien à faire sauf
surveiller mon frère et attendre de revenir à la maison"

après, elle demande son père, mais au téléphone ou in ternet, c'est pas un
problème de "voir" ou pas, c'est juste que c'est la durée des v acances qui
la dérange. à la limite 1 jour ou 1 week-end je pense qu'elle s erait ok,
mais 1 mois ?

ma question c'est comment faire pour qu'elle puisse exprimer à une a utre
personne que nous son malaise car nous forcément nous sommes "non ne utres",
qui peut estimer cette capacité de discernement etc.
car il va arriver un moment où quand elle aura grandi, l'argument "c 'est
comme ça, le juge l'a dit" sera source de conflit et qu'elle voudra
justement "voir ce juge" (et la connaissant c'est pas pour l'écouter lui
sortir que c'est pour son bien...)

déjà qu'elle dit que elle s'en fout, si elle doit aller chez pa pa bin elle
partira à la gare, elle prendra un train et elle dira qu'il faut app eller
xxx YYY (moi) pour avoir le numéro de CB pour payer le billet et me dire
qu'elle rentre


sinon nous sommes toute à fait conscient qu'un enfant à besoin dans la
mesure du possible voir son papa et sa maman, pour son équilibre, po ur se
construire.
mais quand elle dit "mes parents" il faut comprendre sa maman et moi, pou r
elle son père est une entité à part chez qui elle doit all er en vacances.
Cassandre
Le #16081101
x-no-archive: yes
Dans les news : 4869e6ab$0$880$,
"Séb." le Gland
Bonjour,

la fille de ma compagne qui a bientôt 5 ans ne souhaite pas aller
chez son père aux vacances. garde à la maman, vacances 50/50
maman/papa
hier c'était carrément (sur msn) : papa, je veux pas venir chez toi en
vacances, je veux bien que tu viennes, on va manger ensemble, on se
balade mais le soir je rentre à ma maison, tu reviens le lendemain si
tu veux
ma question est : à partir de quel âge l'avis d'un enfant est-il pris
en compte et à partir de la, l'enfant peut-il être "dispensé" de ces
vacances obligatoires ?

pour info : le papa a clairement dit en discutant hier avec ma moitié
qu'il est conscient que la petite ne veut pas venir, mais que tant
que ca emm ma moitié il prendra sa fille et qu'il s'en fout si la
petite veut pas y aller. en gros: les souhaits de sa fille sont des
broutilles, seul le papier du juge compte.

moi ce que je veux c'est juste plus entendre la petite pleurer rien
qu'à l'idée de partir puis me reprocher au retour de l'avoir obligé à
y aller...


NB. Vous n'avez pas une moitié mais seulemnt le quart
d'une malade mentale qui devait se masturber !
Web Dreamer
Le #16081091
"Séb." wrote:

le motifs de son refus son assez précis : elle veut pas parce qu'elle s'y
ennuie, rien à faire, pas de jardinage, pas de bricolage, et qu'elle se
retrouve à regarder la télé toute la journée (avis perso : super cool
comme vacances) alors que "chez elle" il y a la piscine, des copines, des
amis qui viennent, bref une vie normale on va dire, et que sans me vanter
je l'ai toujours avec moi pour aller au garage bricoler ou au jardin, elle
préfère dehors que dedans.



Ben voilà la source du problème.
Et le seul moyen de le résoudre : en parler "franchement" au père, et lui
dire qu'elle s'ennuie chez lui.
Il le prendra comme il le voudra (généralement pas forcément bien), mais
s'il aime sa fille, il ferra le nécessaire c'est plus que certain.
Il faut qu'il l'emmène faire des sorties et s'occupe un peu de jouer avec
elle.
S'il est au bord de la mer, souvent il y a des clubs pour enfant où ils se
font des amis.

Bref, dites franchement au père ce que la petite a dit.

--
Web Dreamer
Publicité
Poster une réponse
Anonyme