agio vs usure ?

Le
DEMAINE Benoit-Pierre
Bonjour. Je résume la situation en quelques lignes:

découvers 800¤ (variable sur 3 mois, dépassant les 30j consécutifs) =>
frais >450¤

discussion entre amis => http://www.cent20.net/spip.php?article258 ,
http://www.cent20.net/spip.php?article259

1er courrier à l'agence, 3 demandes => remboursé 40¤, pas de réponse par
lettre.

2e courrier à la direction régionale, rappel des 3 demandes initiales =>
150¤, et une petite lettre (je cite) <<dans un soucis d'apaisement>>
blablabla (je résume) "les commissions ne sont pas liées à une
opération de crédit, donc n'entrent pas dans le calcul d'un TEG ni usure".

Les frais recouvrent toute la gamme connue: frais de lettres, frais de
rejet, agios

Donc, personnellement, j'estime qu'ils m'ont donc prélevé plus de 300¤,
pour un découvert oscillant entre 50 et 800¤ sur 3 mois, on dépasse encore
sans difficulté les 200% par an.

A ce stade, qu'est-ce qui entre réellement dans le calcul du taux d'usure,
et dans quelle mesure puis-je rédiger un 3e courrier au Médiateur en
essayant d'aller plus loin ? Ils ont systématiquement fait un geste
symbolique suite aux deux premiers courriers, mais, à lecture du site
sus-cité, on est sans problème encore 10 fois trop haut. Quels frais
"déguisés" peuvent être contestés ? Est-ce que le 3e courrier doit
détailler chaque opération contestée ?

A coté du compte courant, j'ai d'autres produits qui leur rapportent déjà
pas mal d'argent.

Certaines des nombreuses lettres qu'ils m'ont envoyées sont assez
comiques: lettre datée du 5 du mois, timbrée le 9 en tarif lent, arrivée
le 14 dans ma boite, "veuillez régulariser sous 10j" mais oui mais
oui. Au téléphone: "non monsieur, c'est strictement impossible" - "mais
si, vous l'avez déjà fait" - "je vous dit que ce n'est pas possible" -
"bah regardez tel jour, là, telle opération" - "hmmm comprends pas".
Et j'en passe

Donc je n'ai plus aucun scrupule à les harceler.

Merci pour vos conseils.

--
>o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work _o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pgreenfinch
Le #24746452
Le 31/08/2012 12:08, DEMAINE Benoit-Pierre a écrit :
Bonjour. Je résume la situation en quelques lignes:

découvers 800¤ (variable sur 3 mois, dépassant les 30j consécutifs) =>
frais >450¤

discussion entre amis => http://www.cent20.net/spip.php?article258 ,
http://www.cent20.net/spip.php?article259 ...

1er courrier à l'agence, 3 demandes => remboursé 40¤, pas de réponse par
lettre.

2e courrier à la direction régionale, rappel des 3 demandes initiales =>
150¤, et une petite lettre (je cite) <<dans un soucis d'apaisement>>
blablabla ... (je résume) "les commissions ne sont pas liées à une
opération de crédit, donc n'entrent pas dans le calcul d'un TEG ni usure".

Les frais recouvrent toute la gamme connue: frais de lettres, frais de
rejet, agios ...

Donc, personnellement, j'estime qu'ils m'ont donc prélevé plus de 300¤,
pour un découvert oscillant entre 50 et 800¤ sur 3 mois, on dépasse encore
sans difficulté les 200% par an.

A ce stade, qu'est-ce qui entre réellement dans le calcul du taux d'usure,
et dans quelle mesure puis-je rédiger un 3e courrier au Médiateur en
essayant d'aller plus loin ? Ils ont systématiquement fait un geste
symbolique suite aux deux premiers courriers, mais, à lecture du site
sus-cité, on est sans problème encore 10 fois trop haut. Quels frais
"déguisés" peuvent être contestés ? Est-ce que le 3e courrier doit
détailler chaque opération contestée ?

A coté du compte courant, j'ai d'autres produits qui leur rapportent déjà
pas mal d'argent.

Certaines des nombreuses lettres qu'ils m'ont envoyées sont assez
comiques: lettre datée du 5 du mois, timbrée le 9 en tarif lent, arrivée
le 14 dans ma boite, "veuillez régulariser sous 10j" ... mais oui mais
oui. Au téléphone: "non monsieur, c'est strictement impossible" - "mais
si, vous l'avez déjà fait" - "je vous dit que ce n'est pas possible" -
"bah regardez tel jour, là, telle opération" - "hmmm ... comprends pas".
Et j'en passe ...

Donc je n'ai plus aucun scrupule à les harceler.

Merci pour vos conseils.



Leur facturer vos heures de consultant improvisé leur apprenant à
s'organiser et à avoir une attitude commerciale. Remarquez zauriez dû
leur adresser un devis au départ ;-)
DEMAINE Benoit-Pierre
Le #24746912
On 02/09/12 10:46, pgreenfinch wrote:
Leur facturer vos heures de consultant improvisé leur apprenant à
s'organiser et à avoir une attitude commerciale. Remarquez zauriez dû leur
adresser un devis au départ ;-)



J'y ai pensé.

Mes fournisseurs m'imposent des frais de facturation; j'ai envie d'imposer
à ma banque des frais de traitement ...

--
o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/


If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work _o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
moisse
Le #24749832
DEMAINE Benoit-Pierre a utilisé son clavier pour écrire :
On 02/09/12 10:46, pgreenfinch wrote:
Leur facturer vos heures de consultant improvisé leur apprenant à
s'organiser et à avoir une attitude commerciale. Remarquez zauriez dû leur
adresser un devis au départ ;-)



J'y ai pensé.

Mes fournisseurs m'imposent des frais de facturation; j'ai envie d'imposer
à ma banque des frais de traitement ...



C'est tout à fait votre droit, issu de la liberté des conventions.
Il suffit de prévenir votre banque et de lui faire signer votre
tarification. Et là ce n'est pas gagné.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme