aide pour raid....

Le
François Patte
Bonjour,

J'ai deux disques en raid logiciel et lvm, deux points de montage
/dev/md0 (contient / et swap) et /dev/md1 (contient le reste en lvm)

J'ai dû changer de carte mère (donc aussi processeur et ram).

Il est maintenant impossible de monter le système: le ronchonnage est:
"no device found for /dev/md0" et, évidemment, ça s'arrête et je ne sais pas
ce qui se passe pour /dev/md1

Je peux monter le système en "rescue" et je vois bien mes petites
affaires

Connaissez-vous un bon tuto qui me permette de récupérer mon système
sans perte et refaire ensuite une installation du système (nécessité
d'installer une version plus récente de linux).

Merci pour toute aide.

--
François Patte
Université Paris Descartes
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal Hambourg
Le #25538402
Salut,

François Patte a écrit :

J'ai deux disques en raid logiciel et lvm, deux points de montage
/dev/md0 (contient / et swap) et /dev/md1 (contient le reste en lvm)



Ce ne sont pas des points de montage mais des périphériques.

J'ai dû changer de carte mère (donc aussi processeur et ram).



Et surtout de contrôleur disque.

Il est maintenant impossible de monter le système: le ronchonnage est:
"no device found for /dev/md0" et, évidemment, ça s'arrête et je ne sais pas
ce qui se passe pour /dev/md1



Ça s'arrête comment ? Kernel panic, autre ?

Je peux monter le système en "rescue"



C'est-à-dire ?

et je vois bien mes petites affaires...



C'est-à-dire ?

Quelle distribution et version ? Il y a un initramfs, avec un shell de
secours ?
François Patte
Le #25538972
Le 11/07/2013 14:30, Pascal Hambourg a écrit :
Salut,

François Patte a écrit :

J'ai deux disques en raid logiciel et lvm, deux points de montage
/dev/md0 (contient / et swap) et /dev/md1 (contient le reste en
lvm)



Ce ne sont pas des points de montage mais des périphériques.

J'ai dû changer de carte mère (donc aussi processeur et ram).



Et surtout de contrôleur disque.

Il est maintenant impossible de monter le système: le ronchonnage
est: "no device found for /dev/md0" et, évidemment, ça s'arrête et
je ne sais pas ce qui se passe pour /dev/md1



Ça s'arrête comment ? Kernel panic, autre ?



Pas de kernel panic. Les messages suivants:

mdadm: no devicesfound for /dev/md0
unable to access resume device (uuid=xxxx ) ça correspond à la swap dans
fstab
ext3-fs unable to read superblock
mount: erroe mounting /dev/root on /sysroot as ext3: invalid argument

messages répétés 2 fois et ça s'arrête


Je peux monter le système en "rescue"



C'est-à-dire ?



En utilisant le disque de rescue de fedora 18, mon système est monté sur
/mnt/sysimage et je peux y accèder

et je vois bien mes petites affaires...



C'est-à-dire ?



Ben, j'ai accès à tout mes disques (sans graphique)


Quelle distribution et version ?



Une vieille fedora 10

Il y a un initramfs, avec un shell de secours ?



Je suppose que c'est ce que fedora appèle rescue: oui, j'ai un shell
mais initramfs??

Merci pour toute aide

--
François Patte
Université Paris Descartes
Philippe Weill
Le #25539112
Le 11/07/2013 18:49, François Patte a écrit :
Le 11/07/2013 14:30, Pascal Hambourg a écrit :
Salut,

François Patte a écrit :

J'ai deux disques en raid logiciel et lvm, deux points de montage
/dev/md0 (contient / et swap) et /dev/md1 (contient le reste en
lvm)



Ce ne sont pas des points de montage mais des périphériques.

J'ai dû changer de carte mère (donc aussi processeur et ram).



Et surtout de contrôleur disque.

Il est maintenant impossible de monter le système: le ronchonnage
est: "no device found for /dev/md0" et, évidemment, ça s'arrête et
je ne sais pas ce qui se passe pour /dev/md1



Ça s'arrête comment ? Kernel panic, autre ?



Pas de kernel panic. Les messages suivants:

mdadm: no devicesfound for /dev/md0
unable to access resume device (uuid=xxxx ) ça correspond à la swap dans
fstab
ext3-fs unable to read superblock
mount: erroe mounting /dev/root on /sysroot as ext3: invalid argument

messages répétés 2 fois et ça s'arrête


Je peux monter le système en "rescue"



C'est-à-dire ?



En utilisant le disque de rescue de fedora 18, mon système est monté sur
/mnt/sysimage et je peux y accèder

et je vois bien mes petites affaires...



C'est-à-dire ?



Ben, j'ai accès à tout mes disques (sans graphique)


Quelle distribution et version ?



Une vieille fedora 10

Il y a un initramfs, avec un shell de secours ?



Je suppose que c'est ce que fedora appèle rescue: oui, j'ai un shell
mais initramfs??

Merci pour toute aide




soit le kernel de la fedora 10 ne connait pas du tout ton nouveau controleur ( tres probable )
ou bien il faut refaire l'initrd ( mkinitrd ) ( module du controleur pas chargé )
Pascal Hambourg
Le #25539232
Philippe Weill a écrit :
Le 11/07/2013 18:49, François Patte a écrit :

Quelle distribution et version ?


Une vieille fedora 10

Il y a un initramfs, avec un shell de secours ?


Je suppose que c'est ce que fedora appèle rescue





Non, rien à voir. Cf.
soit le kernel de la fedora 10 ne connait pas du tout ton nouveau controleur ( tres probable )
ou bien il faut refaire l'initrd ( mkinitrd ) ( module du controleur pas chargé )



J'arrive à la même conclusion. Je ne connais pas Fedora, mais d'après
l'initrd/initramfs généré par Fedora est plutôt générique, donc devrait
inclure tous les pilotes disque disponibles et pas seulement ceux
nécessaire pour le matériel détecté lors de sa création. Par conséquent
je penche pour la seconde hypothèse.

Eventuellement il n'y aurait pas dans le BIOS un mode de compatibilité
IDE du contrôleur SATA qui serait supporté par le noyau de F10 ?
Pascal Hambourg
Le #25539222
Pascal Hambourg a écrit :
Philippe Weill a écrit :

soit le kernel de la fedora 10 ne connait pas du tout ton nouveau controleur ( tres probable )
ou bien il faut refaire l'initrd ( mkinitrd ) ( module du controleur pas chargé )



l'initrd/initramfs généré par Fedora est plutôt générique, donc devrait
inclure tous les pilotes disque disponibles et pas seulement ceux
nécessaire pour le matériel détecté lors de sa création. Par conséquent
je penche pour la seconde hypothèse.


^^^^^^^
La première en fait (contrôleur pas supporté par le noyau).
François Patte
Le #25539802
Le 11/07/2013 19:49, Pascal Hambourg a écrit :
Pascal Hambourg a écrit :
Philippe Weill a écrit :

soit le kernel de la fedora 10 ne connait pas du tout ton
nouveau controleur ( tres probable ) ou bien il faut refaire
l'initrd ( mkinitrd ) ( module du controleur pas chargé )



l'initrd/initramfs généré par Fedora est plutôt générique, donc
devrait inclure tous les pilotes disque disponibles et pas
seulement ceux nécessaire pour le matériel détecté lors de sa
création. Par conséquent je penche pour la seconde hypothèse.


^^^^^^^ La première en fait (contrôleur pas supporté par le noyau).



Merci pour ces réponses, en fait cette hypothèse semble être la bonne,
puisqu'il est impossible d'uitliser le disque de secours de la fedora 10
avec le nouveau matériel: il pose d'indiscrètes questions concernant le
choix des pilotes à faire "à la main" dans une liste longue comme un
jour sans pain....

Maintenant: un bon tuto pour refaire une installation raid+lvm? (qui m'a
donné satisfaction jusqu'à présent et tiré d'affaire quand des disques
ont déclaré forfait)

Question subsidiaire: quelle distribution donne suffisamment de liberté
pour faire une installation selon son goût et ne contraint pas à
l'utilisation d'un installeur graphique qui ne propose que des choix
automatiques? anaconda, l'installeur de fedora, propose un
partitionnement automatique; pour le manuel, les choix sont tellement
mal expliqués que l'on craint à tout moment d'écraser toutes ses
données! De plus, on ne peut pratiquement plus choisir les logiciels à
installer et on n'a aucune liste de ce que les "con-cepteurs" de
l'installeur ont décidé....

Merci

--
François Patte
Université Paris Descartes
Nicolas George
Le #25539932
François Patte, dans le message écrit :
Merci pour ces réponses, en fait cette hypothèse semble être la bonne,
puisqu'il est impossible d'uitliser le disque de secours de la fedora 10
avec le nouveau matériel:



Fedora 10 a quatre ans et demie et n'est plus supportée, hein. Il ne faut
pas trop en attendre.
François Patte
Le #25541422
Le 11/07/2013 19:47, Pascal Hambourg a écrit :
Philippe Weill a écrit :
Le 11/07/2013 18:49, François Patte a écrit :

Quelle distribution et version ?


Une vieille fedora 10





Eventuellement il n'y aurait pas dans le BIOS un mode de
compatibilité IDE du contrôleur SATA qui serait supporté par le noyau
de F10 ?



Bonne idée (bien que je n'y comprenne rien...) il y a 3 possibilités pour
configurer SATA dans le BIOS: IDE (ça ne marche pas), AHCI (ça marche,
ie: le système démarre) et RAID (je suppose qu'il s'agit d'un raid
"hardware" je n'ai pas essayé).

Merci pour l'idée! Maintenant un bout d'explication (lien vers un tuto)
me rendrait moins idiot!

Merci

--
François Patte
Université Paris Descartes
Pascal Hambourg
Le #25542562
François Patte a écrit :
Le 11/07/2013 19:47, Pascal Hambourg a écrit :

Eventuellement il n'y aurait pas dans le BIOS un mode de
compatibilité IDE du contrôleur SATA qui serait supporté par le noyau
de F10 ?



Bonne idée (bien que je n'y comprenne rien...) il y a 3 possibilités pour
configurer SATA dans le BIOS: IDE (ça ne marche pas), AHCI (ça marche,
ie: le système démarre) et RAID (je suppose qu'il s'agit d'un raid
"hardware" je n'ai pas essayé).



Tant mieux, même si je n'aurais pas parié sur AHCI. Quel était le
réglage par défaut ?

Merci pour l'idée! Maintenant un bout d'explication (lien vers un tuto)
me rendrait moins idiot!



Certains contrôleurs hôte SATA ont plusieurs modes de fonctionnement qui
se présentent comme des périphériques différents (visible avec lspci),
nécessitant des pilotes différents. Le mode AHCI est le mode "natif" qui
permet d'exploiter au mieux les spécificités de l'interface SATA (NCQ,
hot plug...). Mais il n'est pas supporté par les systèmes trop anciens
qui n'ont pas de pilotes AHCI. Le mode IDE émule un contrôleur ATA/IDE
traditionnel, en perdant les avantages de l'AHCI.
Pascal Hambourg
Le #25542552
François Patte a écrit :

Bonne idée (bien que je n'y comprenne rien...) il y a 3 possibilités pour
configurer SATA dans le BIOS: IDE (ça ne marche pas), AHCI (ça marche,
ie: le système démarre) et RAID (je suppose qu'il s'agit d'un raid
"hardware" je n'ai pas essayé).



Mais cela ne doit pas te retenir de mettre à jour un système qui n'est
plus maintenu et peut contenir des failles de sécurité connues et non
corrigées.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme