A l'aide ! Service Clientèle de Canal Complètement=?ISO-8859-1?Q?_foireux?_Que_faire_??=

Le
Yves
Bonjour !

Canal plus me harcèle par l'intermédiaire d'une société de
recouvrement pour me réclamer des créances non fondées. Je voudrais
avoir votre avis, que feriez-vous à ma place pour vous dépétrer de
cette mélasse bureaucratique.

Mon histoire est un peu longue mais elle vaut se pensant de
cacaouètes Pour les fainéants j'ai mis un petit résumé à la fin=
.

Ah oui, petit détail, je suis Belge, ce qui rend les numéros de
téléphones surtaxés de mes prétendus créanciers innacessibles.

Voilà les faits, chronologiquement :

- Après huit ans de fidélité à Canal+ et Canal Sat, je désire mett=
re
fin à mes abonnements.

- Rn Juin 2006, je leur fait parvenir un courrier recommandé dans
lequel je leur annonce mon intention de résilier mes abonnements. Je
reçois assez rapidement une réponse actant ma demande de résiliation
mais me précisant que cela ne sera possible qu'à l'échéance annuelle=
,
soit fin mars 2007. Ils me promettent également de m'écrire peu de
temps avant cette date pour voir << si je n'ai pas changé d'avis entre
temps >> (la formule est de moi, mais l'idée y est).

- La date de résiliation approchant, n'ayant aucune nouvelles de
Canal, je demande à la banque de la Poste d'annuler l'autorisation de
prélèvement sur mon compte bancaire fin mars 2007. Erreur ou
malentendu, l'autorisation est supprimée fin février 2007.

- Fin mars 2007, comme leur demande de paiement a été rejetée par la
banque, je reçois un courrier m'enjoignant à payer par chèque ou par
carte bancaire la mensualité de Mars 2007 pour Canal+ et CanalSat, c.-
à-d. 70,80 EURO. Je leur écrit en leur demandant de déduire la somme=
due
de la garantie pour le décodeur que je compte leur rendre dans les
plus brefs délais.

- Cependant, je n'ai fin mars reçu aucune instruction ni information
sur la procédure de retour du décodeur. Pas non plus de fameuse lettre
<< pour voir si je persiste dans ma volonté de me désabonner >>. Je
prends l'initiative de me déplacer jusqu'à Lille pour rendre le
décodeur. Sur place, le revendeur refuse de reprendre l'appareil : il
lui faut un bon de restitution que Canal doit m'envoyer.

- Mi-avril 2007, n'ayant toujours rien reçu, j'adresse un nouveau
courrier dans lequel je leur rappelle ma volonté de terminer les
abonnements et m'étonne de ne pas avoir reçu d'instructions quant au
retour du décodeur. Je vous demande en outre de bien vouloir prélever
la somme due de la caution versée pour le décodeur.

- Entre temps, je reçois un courrier faisant suite au refus de
paiement de ma banque pour le mois d'avril (mon abonnement devait se
terminer, je vous le rappelle, fin mars). A nouveau, je réponds qu'ils
font erreur, etc

- Le 15 mai 2007, je reçois enfin un courrier me confirmant qu'ils ont
pris connaissance de ma demande de résiliation (qui date d'il y a plus
d'un an et à laquelle il avaient déjà répondu par le même genre de=

courrier), me promettant de me tenir informé dans un délai maximum de
15 jours (Pourquoi ce délai ? Sans doute pour essayer de me
'récupérer' en me téléphonant et me proposant l'une ou l'autre offre=

mirobolante.

- Le 19 mai 2007, je reçois la lettre suivante : "Les derniers
prélèvements sur votre compte on été rejetés par votre banque. Aus=
si,
votre abonnement vient d'être annulé en raison du montant des impayés
qui s'élève aujourd'hui à 116,70 euros". Complètement surréaliste.=


- Puis plus rien jusqu'au 10 septembre, ou l'absurde est porté à son
comble par le courrier que je reçois. Je cite << Votre abonnement est
interrompu depuis le 1er Juin 2007 et vous n'avez toujours pas
restitué le matériel >>, << Cette régularisation vous permettra de
rétablir votre abonnement >>. Heureusement, le bon de restitution tant
attendu est enfin arrivé.

- Je vais donc à Lille rapporter le décodeur, et je leur fait parvenir
un nouveau courrier résumant la situation, et je leur retourne le bon
de restitution du décodeur dûment complété par le revendeur Darty.

- En gros, à ce point de l'histoire, je leur dois en fait un mois
d'abonnement, c-à-d. 60 euros, et ils me doivent la caution du
décodeur, soient plus de 100 euros

- Je ne reçois aucun courrier de Canal entre temps, rien, mais début
octobre je reçois un courrier d'un bureau de recouvrement lyonnais,
"Intrum Justitia", m'invitant à payer à l'amiable la somme de 127,70
euros et à rendre le décodeur toujours en ma possession. (qui a été
rendu depuis trois semaines)

- Malgré divers fax et recommandés dans lesquels j'explique en long et
en large la situation, Intrum Justitia fait la sourde oreille,
continue le harcèlement et me finalement me menace de lancer les
poursuite judiciaires si je ne paie pas dans les cinq jours.

- Fin novembre, je suis fatigué par ce mur d'incompréhension : pas un
seul courrier reçu n'a fait la moindre allusion à mes arguments, pas
une seule lettre ne disait "non, Monsieur, vous vous trompez, vous
devez nous payer l'abonnement pour le mois d'avril 07, pour telle ou
telle raison"), rien, que des lettres types n'ayant aucun rapport avec
mes courriers. J'en ai marre et je décide, la mort dans l'âme, de
régler la somme réclamée, soient 124 euros.

- Pour ce qui est du décodeur, je me résigne à ne jamais récupérer=
ces
500 FF d'il y a huit ans (avec les intérêts et les frais mensuels de
location, c'est un décodeur rentable pour canal).

- Mais le "cauchemare" recommence ce matin même, je reçois à nouveau
un courrier d'Intrum Justitia, me réclamant 103 euros pour impayés à
la société Canal. Ce montant et le numéro de dossier étant différe=
nts,
il s'agit d'une autre dette, totalement inconnue Qu'est-ce qui a
encore foiré dans l'administration de Canal pour qu'ils déterminent
que je leur doivent cette somme, mystère



Alors Voilà, en résumé :

- Après des mois de courriers restés sans réponse, je finis par payer
par lassitude un dette non justifié de 125 euros, espérant par là
mettre fin à cette histoire.
- Mais un mois plus tard, voilà que ça recommence, ils me réclament =
à
nouveau 100 euros, je ne sais absolument pas pourquoi.
- Habitant en Belgique je ne peux joindre les numéros spéciaux
surtaxés de Canal ni de la société de recouvrement, ni me déplacer e=
t
faire un scandale au siège de Canal, ni me faire membre des
associations de défense des consommateurs françaises.
- Inutile que je conteste, pas une seule de mes lettres ou fax n'a
reçu la moindre réponse.


Que dois-je faire ??? Au secours !!! Je deviens fou !

Merci d'avance pour tout conseil, partage d'expérience, etc.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
cartomi
Le #8487611
Yves a couché sur son écran :


ben lisez les archives de ce groupe sur google

bon courage !
tking
Le #8487601
Yves a couché sur son écran :


Que dois-je faire ???



Rien, tout simplement.
avour
Le #8487591
tking a émis l'idée suivante :
Yves a couché sur son écran :


Que dois-je faire ???



Rien, tout simplement.



absolument rien ce que vous auriez du faire du le début,
cela dit il était un peu "juste" de croire que canal allait vous
résilier automatiquement en mars dernier alors que votre 1ere demande
de résiliation datait de juin 2006.
Il aurait fallu de votre part, et oui à nouveau, renvoyer un nouveau
courrier courant février 2007 pour résilier votre contrat.

bref moi je ferais à nouveau courrier recommandé au service client de
Canal, pas au service de recouvrement, pour demander votre caution sur
ce terminal bien restitué, avec copie de restitution du revendeur
officiel, qui tente rien n'a rien.

mais surtout ne plus rien payé. 8-o

--
Merci de vos futures réponses.
Pierre Marcod
Le #8487581
tking a écrit :
Yves a couché sur son écran :


Que dois-je faire ???



Rien, tout simplement.



Bien sûr ....

Encore un qui sait tout sur tout. Regardez les posts plus haut avant
d'écrire n'importe quoi.

J'ai subi à peu de choses près la même chose que vous, Yves. Pour que
celà cesse, j'ai dû :

- téléphoner à Intrum
- écrire par courrier postal à Intrum
- remplir un formulaire sur le site d'Intrum
- appeler Csat
- écrire au service clientèle Csat à Arras

Rien que ça, mais j'ai finalement eu gain de cause, et adios pour
toujours aux abonnements.

Ca aura duré 6 mois en tout.
Europe
Le #8487561
>> Que dois-je faire ???





Je pense qu'il faut que tu continues de payer toutes les sommes demandées
par n'importe qui.
D'ailleurs à ce titre, merci de me retourner ton adresse afin que je puisse
moi même te faire parvenir des demandes de payement.
Il n'y a pas de raison pour que seulement les autres en profite.
Boulhaya
Le #8487541
"Yves"
[...........]
- Je ne reçois aucun courrier de Canal entre temps, rien, mais début
octobre je reçois un courrier d'un bureau de recouvrement lyonnais,
"Intrum Justitia", m'invitant à payer à l'amiable la somme de 127,70
euros et à rendre le décodeur toujours en ma possession. (qui a été
rendu depuis trois semaines)

- Malgré divers fax et recommandés dans lesquels j'explique en long et
en large la situation, Intrum Justitia fait la sourde oreille,
continue le harcèlement et me finalement me menace de lancer les
poursuite judiciaires si je ne paie pas dans les cinq jours.

Bonsoir,
Tout d'abord je t'indique que les prétentions de "Intrum Justitia", n'ont
aucune valeur légale tant qu'ils n'ont pas obtenu une décision de justice.Tu
peux les ignorer. Seul un commandement d'huissier peut être exécutoire.
J'ai eu un problème de même style avec Free. Lorsque l'huissier m'a écrit,
il s'est vite calmé et a abandonné les poursuites lorsque j'ai pu lui
prouver que j'avais rempli mes obligations contractuelles et que Free
prétendait me prélever des sommes non dues.
Je pense que tu as eu tort de payer les 124 euros. Tu aurais dû te contenter
de payer la mensualité due, point barre. Les frais que réclament ces
sociétés de recouvrement sont "bidons" tant qu'ils ne sont pas confirmés par
la décision d'un juge.
--
Bien cordialement
Boulhaya

J'ai toujours rêvé d'un ordinateur qui soit aussi facile à utiliser qu'un
téléphone. Mon rêve s'est réalisé : je ne sais plus comment utiliser mon
téléphone
Bjarne Stroustrup - Créateur du langage C++

Pour une réponse en privé, laisser les gants de boxe au vestiaire
Totoche
Le #8487531
"Pierre Marcod"
tking a écrit :
Yves a couché sur son écran :


Que dois-je faire ???



Rien, tout simplement.



Bien sûr ....

Encore un qui sait tout sur tout. Regardez les posts plus haut avant
d'écrire n'importe quoi.

J'ai subi à peu de choses près la même chose que vous, Yves. Pour que celà
cesse, j'ai dû :

- téléphoner à Intrum
- écrire par courrier postal à Intrum
- remplir un formulaire sur le site d'Intrum
- appeler Csat
- écrire au service clientèle Csat à Arras

Rien que ça, mais j'ai finalement eu gain de cause, et adios pour toujours
aux abonnements.

Ca aura duré 6 mois en tout.



Il y a même un con qui s'est déplacé en TGV à Lyon pour voir Introductium
Anustria afin de solutionner son problème. Et il était fort le gars car il a
réussi à prendre le TGV lors de la dernière grève! Voir posts du mois de
novembre
Yves
Le #8487491
Merci à tous pour vos messages, c'est instructif, je n'avais pas lu le
forum depuis un petit temps et je vois qu'apparemment 'intrum
justitia' est déjà connu par ici...
Mais vos avis sont partagés... Que dois-je faire, attendre l'huissier
ou contacter Interum - alors qu'ils ont superbement ignoré mon
courrier précédant, où je leur détaillais toute l'affaire, avec
preuves de tout ce que j'avançais. Je me dis si ces gens ne réagissent
pas à un courrier où tout est bien expliqué et détaillé, pourquoi cela
se passerait-il mieux par téléphone ? Avec une pauvre standardiste
payée à coup de lance pierre...
cartomi
Le #8487461
Yves vient de nous annoncer :
Merci à tous pour vos messages, c'est instructif, je n'avais pas lu le
forum depuis un petit temps et je vois qu'apparemment 'intrum
justitia' est déjà connu par ici...



voui, et il n'y a pas que par ici... demandez a google de vous parler
de ce nom : édifiant !
steph
Le #8487381
Yves a écrit :
Bonjour !

Canal plus me harcèle par l'intermédiaire d'une société de
recouvrement pour me réclamer des créances non fondées. Je voudrais
avoir votre avis, que feriez-vous à ma place pour vous dépétrer de
cette mélasse bureaucratique.

Mon histoire est un peu longue mais elle vaut se pensant de
cacaouètes... Pour les fainéants j'ai mis un petit résumé à la fin.

Ah oui, petit détail, je suis Belge, ce qui rend les numéros de
téléphones surtaxés de mes prétendus créanciers innacessibles.

Voilà les faits, chronologiquement :

- Après huit ans de fidélité à Canal+ et Canal Sat, je désire mettre
fin à mes abonnements.

- Rn Juin 2006, je leur fait parvenir un courrier recommandé dans
lequel je leur annonce mon intention de résilier mes abonnements. Je
reçois assez rapidement une réponse actant ma demande de résiliation
mais me précisant que cela ne sera possible qu'à l'échéance annuelle,
soit fin mars 2007. Ils me promettent également de m'écrire peu de
temps avant cette date pour voir << si je n'ai pas changé d'avis entre
temps >> (la formule est de moi, mais l'idée y est).

- La date de résiliation approchant, n'ayant aucune nouvelles de
Canal, je demande à la banque de la Poste d'annuler l'autorisation de
prélèvement sur mon compte bancaire fin mars 2007. Erreur ou
malentendu, l'autorisation est supprimée fin février 2007.

- Fin mars 2007, comme leur demande de paiement a été rejetée par la
banque, je reçois un courrier m'enjoignant à payer par chèque ou par
carte bancaire la mensualité de Mars 2007 pour Canal+ et CanalSat, c.-
à-d. 70,80 EURO. Je leur écrit en leur demandant de déduire la somme due
de la garantie pour le décodeur que je compte leur rendre dans les
plus brefs délais.

- Cependant, je n'ai fin mars reçu aucune instruction ni information
sur la procédure de retour du décodeur. Pas non plus de fameuse lettre
<< pour voir si je persiste dans ma volonté de me désabonner >>. Je
prends l'initiative de me déplacer jusqu'à Lille pour rendre le
décodeur. Sur place, le revendeur refuse de reprendre l'appareil : il
lui faut un bon de restitution que Canal doit m'envoyer.

- Mi-avril 2007, n'ayant toujours rien reçu, j'adresse un nouveau
courrier dans lequel je leur rappelle ma volonté de terminer les
abonnements et m'étonne de ne pas avoir reçu d'instructions quant au
retour du décodeur. Je vous demande en outre de bien vouloir prélever
la somme due de la caution versée pour le décodeur.

- Entre temps, je reçois un courrier faisant suite au refus de
paiement de ma banque pour le mois d'avril (mon abonnement devait se
terminer, je vous le rappelle, fin mars). A nouveau, je réponds qu'ils
font erreur, etc...

- Le 15 mai 2007, je reçois enfin un courrier me confirmant qu'ils ont
pris connaissance de ma demande de résiliation (qui date d'il y a plus
d'un an et à laquelle il avaient déjà répondu par le même genre de
courrier), me promettant de me tenir informé dans un délai maximum de
15 jours (Pourquoi ce délai ? Sans doute pour essayer de me
'récupérer' en me téléphonant et me proposant l'une ou l'autre offre
mirobolante.

- Le 19 mai 2007, je reçois la lettre suivante : "Les derniers
prélèvements sur votre compte on été rejetés par votre banque. Aussi,
votre abonnement vient d'être annulé en raison du montant des impayés
qui s'élève aujourd'hui à 116,70 euros". Complètement surréaliste.

- Puis plus rien jusqu'au 10 septembre, ou l'absurde est porté à son
comble par le courrier que je reçois. Je cite << Votre abonnement est
interrompu depuis le 1er Juin 2007 et vous n'avez toujours pas
restitué le matériel >>, << Cette régularisation vous permettra de
rétablir votre abonnement... >>. Heureusement, le bon de restitution tant
attendu est enfin arrivé.

- Je vais donc à Lille rapporter le décodeur, et je leur fait parvenir
un nouveau courrier résumant la situation, et je leur retourne le bon
de restitution du décodeur dûment complété par le revendeur Darty.

- En gros, à ce point de l'histoire, je leur dois en fait un mois
d'abonnement, c-à-d. 60 euros, et ils me doivent la caution du
décodeur, soient plus de 100 euros...

- Je ne reçois aucun courrier de Canal entre temps, rien, mais début
octobre je reçois un courrier d'un bureau de recouvrement lyonnais,
"Intrum Justitia", m'invitant à payer à l'amiable la somme de 127,70
euros et à rendre le décodeur toujours en ma possession. (qui a été
rendu depuis trois semaines)

- Malgré divers fax et recommandés dans lesquels j'explique en long et
en large la situation, Intrum Justitia fait la sourde oreille,
continue le harcèlement et me finalement me menace de lancer les
poursuite judiciaires si je ne paie pas dans les cinq jours.

- Fin novembre, je suis fatigué par ce mur d'incompréhension : pas un
seul courrier reçu n'a fait la moindre allusion à mes arguments, pas
une seule lettre ne disait "non, Monsieur, vous vous trompez, vous
devez nous payer l'abonnement pour le mois d'avril 07, pour telle ou
telle raison"), rien, que des lettres types n'ayant aucun rapport avec
mes courriers. J'en ai marre et je décide, la mort dans l'âme, de
régler la somme réclamée, soient 124 euros.

- Pour ce qui est du décodeur, je me résigne à ne jamais récupérer ces
500 FF d'il y a huit ans (avec les intérêts et les frais mensuels de
location, c'est un décodeur rentable pour canal).

- Mais le "cauchemare" recommence ce matin même, je reçois à nouveau
un courrier d'Intrum Justitia, me réclamant 103 euros pour impayés à
la société Canal. Ce montant et le numéro de dossier étant différents,
il s'agit d'une autre dette, totalement inconnue... Qu'est-ce qui a
encore foiré dans l'administration de Canal pour qu'ils déterminent
que je leur doivent cette somme, mystère...



Alors Voilà, en résumé :

- Après des mois de courriers restés sans réponse, je finis par payer
par lassitude un dette non justifié de 125 euros, espérant par là
mettre fin à cette histoire.
- Mais un mois plus tard, voilà que ça recommence, ils me réclament à
nouveau 100 euros, je ne sais absolument pas pourquoi.
- Habitant en Belgique je ne peux joindre les numéros spéciaux
surtaxés de Canal ni de la société de recouvrement, ni me déplacer et
faire un scandale au siège de Canal, ni me faire membre des
associations de défense des consommateurs françaises.
- Inutile que je conteste, pas une seule de mes lettres ou fax n'a
reçu la moindre réponse.


Que dois-je faire ??? Au secours !!! Je deviens fou !

Merci d'avance pour tout conseil, partage d'expérience, etc.







Je pense qu'il faudrait d'abord leur régler ce que vous leur devez càd (
si j'ai bien compris ) un mois d'abonnement ( à qui Canal ou intrum ?)
ensuite le courrier de canal arrivera j'ai beaucoup de personnes dans
mon entourage qui ont reçu la lettre pour la restitution du demo 3 mois
après, avec au passage 2 mois gratuit puisque leur carte se mettait à
jour bien que l'abonnement était fini à l'administration....

Bon courage
Publicité
Poster une réponse
Anonyme