Alain Rémond de Marianne lit-il frp ?

Le
p.c.
Bonjour,

Alain Rémond est-il un lurkeur, une grande partie de son article
abordant un des thèmes récurrents du forum ? Si oui, j'espère aussi
qu'il ne me tiendra pas rigueur de citer ces larges extraits (où
d'ailleurs lui-même cite /le Figaro/ et /Libération/ :-) de sa rubrique
dans /Marianne/ tant il rejoint, l'humour en plus, quelques
préoccupations habituelles du forum :

-

I1 est fou, ce flou !
PAR ALAIN RÉMOND


Et qu'est-ce qu'ils ont de spécial, les appareils photo, qui autorise à
parler de leur intelligence ? Ils ont que, grâce à leurs millions de
milliards de pixels et leurs milliards de millions de mégaoctets et tout
le tremblement, ils font les malins comme personne. Un exemple, qui me
laisse KO pour le compte - je cite le Figaro : "La fonction de
"détection de sourire", proposée par certains constructeurs, ne
déclenche l'obturateur que lorsque sourit la personne visée. " je ne
voudrais pas avoir l'air de critiquer, mais une supposition que vous
vouliez photographier Juppé ou Fillon, avec la fonction " détection de
sourire ", vous risquez d'attendre longtemps. C'est juste un exemple.
Sinon, vous avez le " retardateur par détection de mouvement ". A quoi
ça sert ? " Le retardateur par détection de mouvement, explique toujours
le Figaro, permet de se placer tranquillement devant l'appareil, qui ne
prendra la photo que lorsque le sujet sera parfaitement immobile. "
Super. Maintenant, imaginez Sarkozy en train de poser pour la photo.
S'il faut attendre qu'il soit " parfaitement immobile ", bon courage.
C'est juste un exemple. Je me permets de m'étonner qu'un journal comme
le Figaro vante les prouesses et l'intelligence d'appareils photo
incapables de photographier Juppé, Fillon ou Sarkozy. Passons.

Mais il n'y a pas que le Figaro. Il y a aussi Libération. Car le de la
photo n'échappe pas plus à la presse de gauche qu'à la presse de droite.
Et quelle est, d'après Libération, la principale innovation des
appareils intelligents ? Lisez plutôt: "Afin de pourfendre les photos
floues, les boîtiers sont truffés de capteurs gyroscopiques qui
détectent les tremblements, stabilisent les optiques et corrigent les
tressaillements du photographe. De plus, la sensibilité toujours
croissante des capteurs de lumière (3200 ISO aujourd'hui) contribue
aussi à réduire la durée de la prise de vue (vitesse d'obturation) et
donc les risques de flou. " Et ça, visiblement, c'est un progrès. Vous
voulez que je vous dise ? Je suis consterné. Grâce aux progrès du
progrès, il va devenir impossible de faire des photos floues. Or, le
flou, c'est ce qu'il y a de mieux dans la photo. Le flou, c'est la vie.
Le flou, c'est le mouvement. Le flou, c'est la poésie. Tout le monde
fait des photos nettes. Des photos impeccables, bien dégagées sur les
oreilles. Mais où est le mystère, dans une photo nette ? Hein, où ?

Alors que le flou, c'est la porte ouverte à l'imagination, au rêve, au
fantasme. Le flou, c'est fou ! Il faut le clamer haut et fort : c'est
une déplorable habitude que de balancer à la poubelle les photos floues.
Avant, du temps de l'argentique, de la photo à l'ancienne, quand on
faisait développer la pellicule, le labo, d'autorité, rayait les photos
floues, au motif qu'elles étaient ratées. Aujourd'hui, avec le
numérique, c'est le photographe lui-même qui, aussitôt prises, aussitôt
vues, les envoie à la poubelle. Quel gâchis ! Quelle tristesse ! Ratées,
les photos floues ? Alors, vive la photo ratée ! Vive la main qui
tremble, l'½il qui s'embue, l'émotion qui fait bouger ! Les photos trop
léchées, trop belles, trop esthétiques, parfaitement construites, nettes
de partout, on en voit partout, tout le temps. Alors que les photos mal
cadrées, avec le doigt devant l'objectif et complètement floues, c'est
la respiration du monde. Je me souviens d'un roman de Jean Rouaud qui
s'appelait le Monde à peu près. Parce qu'il était myope et qu'il voyait
le monde à peu près. Le jour où il a mis des lunettes, il a trouvé le
monde nettement moins poétique. Tout était trop net, trop clair, trop
raide. Le monde à peu près était doux, ouaté, mystérieux, plein
d'énigmes et de secrets.

Mais c'est notre faute, aussi : on veut que tout soit parfaitement
clair, parfaitement compréhensible, quasi mathématique. On n'aime pas le
flou. Le flou, c'est louche. Ça cache forcément quelque chose. Bien sûr,
que ça cache quelque chose ! Plein de choses, même. C'est pour ça que
c'est beau. Non? Et voilà que j'apprends qu'il va devenir impossible de
faire des photos floues !

-

A+

--
p.c.
<URL:http://www.philippe-clerc.com>
<URL:http://zonetest.philippe-clerc.com>
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Octave
Le #3480731
p.c. a pensé très fort :

Tiens, un texte pour JPW!
Mais il était à Télérama, lui (Alain Rémond)!

Il voit quand-même le flou d'une façon négative, comme une vision
"moins...", c'est absolument inadmissible. Avec en plus une vision
totalement romantique, quel gâchis!
Octave
Le #3480721
Octave avait prétendu :



avec des smeleys, pour Ricco, sinon il ne comprend pas!

:):):)
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #3480711
p.c. wrote:
Bonjour,

Mais c'est notre faute, aussi : on veut que tout soit parfaitement
clair, parfaitement compréhensible, quasi mathématique. On n'aime pas le
flou. Le flou, c'est louche. Ça cache forcément quelque chose. Bien sûr,
que ça cache quelque chose ! Plein de choses, même. C'est pour ça que
c'est beau. Non? Et voilà que j'apprends qu'il va devenir impossible de
faire des photos floues !


Bah, t'inquiètes pas, on y arrivera toujours, on n'est pas des
machines-outils ! D'ailleurs, on peut aussi parfois voir des images
poétiquement hypernettes. Par contre, donner le nom de quelqu'un dans le
titre d'un message, ç'est contraire à la nétiquette et pas pour des
prunes : la personne risque de voir sa boîte aux lettres électronique
transformée en poubelle à pourriel. C'est un truc assez vicelard qui
m'est arrivé, ça m'a obligé à changer d'adresse, mais comme tu vois je
n'en pratique pas l'anomynat pour autant.

Noëlle Adam.

p.c.
Le #3480661

Par contre, donner le nom de quelqu'un dans
le titre d'un message, ç'est contraire à la nétiquette et pas pour des
prunes : la personne risque de voir sa boîte aux lettres électronique
transformée en poubelle à pourriel. C'est un truc assez vicelard qui
m'est arrivé, ça m'a obligé à changer d'adresse, mais comme tu vois je
n'en pratique pas l'anomynat pour autant.


Alors je plains un certain N. S.

--
p.c.

p.c.
Le #3480641

Par contre, donner le nom de quelqu'un dans
le titre d'un message, ç'est contraire à la nétiquette et pas pour des
prunes : la personne risque de voir sa boîte aux lettres électronique
transformée en poubelle à pourriel. C'est un truc assez vicelard qui
m'est arrivé, ça m'a obligé à changer d'adresse, mais comme tu vois je
n'en pratique pas l'anomynat pour autant.


J'ai fais une annulation et j'ai corrigé l'intitulé (j'ai même corrigé
Marianne, on ne sait jamais :-) mais c'est un peu tard vu que le titre a
été repris dans vos réponses. Je ne suis pourtant pas sûr que cela
changera quelque chose pour lui et dans le cas présent, pour un
personnage public (il est présent sur Wikipédia et il existe même un
blog nommé "Alain Rémond fan club" :-), cette règle me semble un peu
hors de propos. Néanmoins c'est fait.

--
p.c.

laurent
Le #3480631
"Octave" news:
p.c. a pensé très fort :

Tiens, un texte pour JPW!
Mais il était à Télérama, lui (Alain Rémond)!

Il voit quand-même le flou d'une façon négative, comme une vision
"moins...", c'est absolument inadmissible. Avec en plus une vision
totalement romantique, quel gâchis!


Euh ...
Ce n'est pas (du tout !) ce que je retiens/comprends de son intervention (et
bien au contraire) mais bon ...
:-)

Tjrs plein d'humour et d'esprit cet Alain, quand même ...

L.

Bour-Brown
Le #3480581
p.c. cite Alain Rémond :
( 47078224$0$25907$ )

Or, le flou, c'est ce qu'il y a de mieux dans la photo. Le flou, c'est la
vie. Le flou, c'est le mouvement. Le flou, c'est la poésie.
(...]
Le flou, c'est fou ! Il faut le clamer haut et fort : c'est une déplorable
habitude que de balancer à la poubelle les photos floues.
[...]
Ratées, les photos floues ? Alors, vive la photo ratée ! Vive la main qui
tremble, l'oeil qui s'embue, l'émotion qui fait bouger !
[...]
Tout était trop net, trop clair, trop raide. Le monde à peu près était
doux, ouaté, mystérieux, plein d'énigmes et de secrets.


Il n'a qu'à mettre des lunettes en loupes dépolies et attendre la
cataracte...

(ce genre d'engagement gratuit est typique d'une façon de penser où il
s'agit toujours de défendre les idées les plus farfelues avec beaucoup de
points d'exclamation)

Ricco
Le #3480531
Octave wrote:
Octave avait prétendu :



avec des smeleys, pour Ricco, sinon il ne comprend pas!

:):):)


je suis tres con,
même vieux con
ou con vieux
comme on veut :=)

--
--
Ricco

YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #3480491
p.c. wrote:


Par contre, donner le nom de quelqu'un dans
le titre d'un message, ç'est contraire à la nétiquette et pas pour des
prunes : la personne risque de voir sa boîte aux lettres électronique
transformée en poubelle à pourriel. C'est un truc assez vicelard qui
m'est arrivé, ça m'a obligé à changer d'adresse, mais comme tu vois je
n'en pratique pas l'anomynat pour autant.



J'ai fais une annulation et j'ai corrigé l'intitulé (j'ai même corrigé
Marianne, on ne sait jamais :-) mais c'est un peu tard vu que le titre a
été repris dans vos réponses. Je ne suis pourtant pas sûr que cela
changera quelque chose pour lui et dans le cas présent, pour un
personnage public (il est présent sur Wikipédia et il existe même un
blog nommé "Alain Rémond fan club" :-), cette règle me semble un peu
hors de propos. Néanmoins c'est fait.



Merci Philippe ! Je dis un truc en faisant le contraire, c'est plus fort
que moi, je n'ai jamais voulu être instit.

Noëlle Adam.


laurent
Le #3480461
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" dans le message de news:4707e0b4$0$5095$

Merci Philippe ! Je dis un truc en faisant le contraire, c'est plus fort
que moi, je n'ai jamais voulu être instit.


tss tss ... l'un n'empêche pas l'autre (dans les faits), hein !
:-)
L.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme