allotissement et enveloppe ?

Le
avour
je demande quelques explications sur ces 2 termes utilisés sur le CSA
- allotissements (qui semble être la zone arrosée pour l'émetteur)
- enveloppes ?
sur cette page web concernant la radio numérique en T-DMB:
www.csa.fr/actualite/decisions/decisions_detail.php?id6173

ces 2 fichiers data au format kml sont perfaitement lisibles par google
eath localement sur un pc.

merci d'avance d'opporter vos lumière. ^^

--
Mon blog sur mon installation : http://avour79.blogspace.fr
mon profil Last.Fm : www.lastfm.fr/user/avour/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #16317841
On Sun, 13 Jul 2008 20:48:08 +0200, avour
je demande quelques explications sur ces 2 termes utilisés sur le CSA
- allotissements (qui semble être la zone arrosée pour l'émetteur)
- enveloppes ?
sur cette page web concernant la radio numérique en T-DMB:
www.csa.fr/actualite/decisions/decisions_detail.php?id6173



Un clic de plus et tu as la réponse depuis la page que tu indiques :
http://www.csa.fr/actualite/decisions/radio_num_phase_1.php

Où est dit :
----------------------------------
Les allotissements représentent les zones cibles de desserte des services de
radio numérique en couverture à l'intérieur des bâtiments (contour représenté
en vert). Les émetteurs assurant la couverture de ces allotissements ne
devront pas être situés à plus de 10 km du contour de l’allotissement.

De plus, chaque allotissement est associé à une enveloppe définissant la
limite de champ radioélectrique (représenté en rouge) à ne pas dépasser à 1.5
m du sol : 53 dBµV/m.
------------------------------------


Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
avour
Le #16321281
Thierry VIGNAUD avait écrit le 13/07/2008 :
On Sun, 13 Jul 2008 20:48:08 +0200, avour wrote:

je demande quelques explications sur ces 2 termes utilisés sur le
CSA - allotissements (qui semble être la zone arrosée pour
l'émetteur) - enveloppes ?
sur cette page web concernant la radio numérique en T-DMB:
www.csa.fr/actualite/decisions/decisions_detail.php?id6173



Un clic de plus et tu as la réponse depuis la page que tu indiques :
http://www.csa.fr/actualite/decisions/radio_num_phase_1.php

Où est dit :
----------------------------------
Les allotissements représentent les zones cibles de desserte des
services de radio numérique en couverture à l'intérieur des bâtiments
(contour représenté en vert). Les émetteurs assurant la couverture de
ces allotissements ne devront pas être situés à plus de 10 km du
contour de l’allotissement.

De plus, chaque allotissement est associé à une enveloppe définissant
la limite de champ radioélectrique (représenté en rouge) à ne pas
dépasser à 1.5 m du sol : 53 dBµV/m.
------------------------------------


Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud



merci
concrètement la zone délimitée en rouge représente la limite de
réception outdoor alors ...

--
Mon blog sur mon installation : http://avour79.blogspace.fr
mon profil Last.Fm : www.lastfm.fr/user/avour/
Olivier Boudot
Le #16322981
avour @laposte.net:

concrètement la zone délimitée en rouge représente la limite de
réception outdoor alors ...



Elle représente une limite de champ à ne pas dépasser pour une mesure
réalisée à 1.5 m du sol ;-). Il s'agit d'une limite fixée aux fins de
planification. En pratique, selon le matériel (récepteur et antenne) utilisé,
on peut descendre plus bas, ou au contraire avoir besoin de plusieurs dB de
marge en plus.
Par exemple, le PUMS http://www.techgadgets.in/gps/2007/20/milux-pums-gps-
navigation-system-with-30gb-memory-announced/ fonctionne correctement jusquà
39 - 40 dBµV/m avec son antenne externe aimantée fixée sur le toit de la
voiture. Pour donner un exemple plus parlant, sur l'A6 au départ de Paris,
mis à part quelques microcoupures (sous les ponts, principalement) dans la
vallées de l'Orge et lors du franchissement de l'Essonne à Mennecy, la
couverture de TSF Jazz est continue jusqu'à l'aire de Nainville (quelques km
avant le péage de Fleury).
Avec le B20, même installé juste derrière le pare-brise, il n'y a plus grand
chose d'exploitable dès que l'on dépasse le plateau d'Orly.



--
A+,

Olivier
avour
Le #16323661
Olivier Boudot a formulé ce lundi :
avour @laposte.net:

concrètement la zone délimitée en rouge représente la limite de
réception outdoor alors ...



Elle représente une limite de champ à ne pas dépasser pour une mesure
réalisée à 1.5 m du sol ;-). Il s'agit d'une limite fixée aux fins de
planification. En pratique, selon le matériel (récepteur et antenne)
utilisé, on peut descendre plus bas, ou au contraire avoir besoin de
plusieurs dB de marge en plus.
Par exemple, le PUMS
http://www.techgadgets.in/gps/2007/20/milux-pums-gps-
navigation-system-with-30gb-memory-announced/ fonctionne correctement
jusquà 39 - 40 dBµV/m avec son antenne externe aimantée fixée sur le
toit de la voiture. Pour donner un exemple plus parlant, sur l'A6 au
départ de Paris, mis à part quelques microcoupures (sous les ponts,
principalement) dans la vallées de l'Orge et lors du franchissement
de l'Essonne à Mennecy, la couverture de TSF Jazz est continue
jusqu'à l'aire de Nainville (quelques km avant le péage de Fleury).
Avec le B20, même installé juste derrière le pare-brise, il n'y a
plus grand chose d'exploitable dès que l'on dépasse le plateau
d'Orly.



oui donc rien à voir avec une zone de couverture OUTDOOR officielle
(réception avec antenne au mieux) mais plutôt une zone limite entre les
divers allotissement pour pas perturber les vraie zones de diffusion
INDOOR (réception à l'intérieur de batiment).

mais cette zone peut quant même donner une idée d'une éventuelle
réception avec antenne et un récepteur sensible en fixe voir en
mobilité .

vous parlez d'une réception via l'A6 jusqu'à l'air de Nainville en
partance de Paris,
suis pas du coin du tout (Poitou),
çà nous fait combien de kilomètres de l'émetteur, tour eiffel si je me
souviens bien pour les essais T-DMB actuels sur Paris ?

--
Mon blog sur mon installation : http://avour79.blogspace.fr
mon profil Last.Fm : www.lastfm.fr/user/avour/
Olivier Boudot
Le #16339071
avour @laposte.net:


oui donc rien à voir avec une zone de couverture OUTDOOR officielle



Voilà.

mais plutôt une zone limite entre les
divers allotissement pour pas perturber les vraie zones de diffusion
INDOOR (réception à l'intérieur de batiment).



Les deux mon général : dans certains cas, les enveloppes se chevauchent
(cas de Nantes et Angers par exemple, zones sous contraintes SNF, et ce
n'est pas un exemple isolé). Dans ce cas, l'enveloppe est alors comprise
comme une "limite" fixée de manière à pouvoir déterminer, dans les calculs
de compatibilité vis à vis des droits étrangers (DAB ou non d'ailleurs)
comme dans le cas de la réutilisation de la ressource au niveau national à
plus longue distance, un champ limite "confiné" dans une zone donnée
(l'intérieur de l'enveloppe) dans pour autant imposer de calculer le champ
sortant depuis un site donné, et ce de manière à garantir la possibilité
aux radios autorisées sur un mux donné de choisir ultérieurement leur
diffuseur.
Le cas que tu évoques correspond à une réutilisation de la ressource
"tendue", lorsqu'il s'agit concrètement de progérer les allotissements eux-
mêmes (et non la zone située entre l'allotissement et l'enveloppe) dans le
cas d'une réutilisation proche d'une ressource donnée hors cas de SFN
(c'est à dire que les mux diffusent des programmes différents dans les deux
zones, l'addition des composantes étant alors destructrice).

mais cette zone peut quant même donner une idée d'une éventuelle
réception avec antenne et un récepteur sensible en fixe voir en
mobilité .



Tout à fait. Enfin bon, pour l'instant, mis à part le PDA LG qui ne gère
que le BSAC (donc inutilisable chez nous) je ne connais aucun récepteur
portatif qui fonctionne un tant soit peu correctement avec son antenne
intégrée (et surtout pas le B20 qui, outre le fait d'avoir une tête RF
pourrie, présente aussi l'inconvénient d'être fort médiocre au niveau du
traitement du signal, avec un positionnement de la fenêtre FFT fort peu
optimisé, ce qui le rend très peu performant dans un environnement de
Rayleigh et quasi-inutilisable en bande L, lorsqu'en mode II l'intervalle
de garde de la période de symbole n'est "que" de 62.5 µs contre 246 en
bande III. J'attends donc avec impatience la sortie de récepteurs digne de
ce nom (et notamment ceux équipés d'un chipset Frontier Silicon).

vous parlez d'une réception via l'A6 jusqu'à l'air de Nainville en
partance de Paris,
suis pas du coin du tout (Poitou),
çà nous fait combien de kilomètres de l'émetteur, tour eiffel si je me
souviens bien pour les essais T-DMB actuels sur Paris ?



Défense 2000 dans le cas précité (mais les autres réseaux se comportent de
manière quasi-identique sur cet axe). Le rayon couvert correspond, à vol
d'oiseau depuis l'émetteur, à une petite cinquantaine de km, en tout cas
dans cette direction-là (sud-est).



--
A+,

Olivier
avour
Le #16339721
Il se trouve que Olivier Boudot a formulé :
avour @laposte.net:


oui donc rien à voir avec une zone de couverture OUTDOOR officielle



Voilà.

mais plutôt une zone limite entre les
divers allotissement pour pas perturber les vraie zones de diffusion
INDOOR (réception à l'intérieur de batiment).



Les deux mon général : dans certains cas, les enveloppes se
chevauchent (cas de Nantes et Angers par exemple, zones sous
contraintes SNF, et ce n'est pas un exemple isolé). Dans ce cas,
l'enveloppe est alors comprise comme une "limite" fixée de manière à
pouvoir déterminer, dans les calculs de compatibilité vis à vis des
droits étrangers (DAB ou non d'ailleurs) comme dans le cas de la
réutilisation de la ressource au niveau national à plus longue
distance, un champ limite "confiné" dans une zone donnée
(l'intérieur de l'enveloppe) dans pour autant imposer de calculer le
champ sortant depuis un site donné, et ce de manière à garantir la
possibilité aux radios autorisées sur un mux donné de choisir
ultérieurement leur diffuseur. Le cas que tu évoques correspond à
une réutilisation de la ressource "tendue", lorsqu'il s'agit
concrètement de progérer les allotissements eux- mêmes (et non la
zone située entre l'allotissement et l'enveloppe) dans le cas d'une
réutilisation proche d'une ressource donnée hors cas de SFN (c'est à
dire que les mux diffusent des programmes différents dans les deux
zones, l'addition des composantes étant alors destructrice).

mais cette zone peut quant même donner une idée d'une éventuelle
réception avec antenne et un récepteur sensible en fixe voir en
mobilité .



Tout à fait. Enfin bon, pour l'instant, mis à part le PDA LG qui ne
gère que le BSAC (donc inutilisable chez nous) je ne connais aucun
récepteur portatif qui fonctionne un tant soit peu correctement avec
son antenne intégrée (et surtout pas le B20 qui, outre le fait
d'avoir une tête RF pourrie, présente aussi l'inconvénient d'être
fort médiocre au niveau du traitement du signal, avec un
positionnement de la fenêtre FFT fort peu optimisé, ce qui le rend
très peu performant dans un environnement de Rayleigh et
quasi-inutilisable en bande L, lorsqu'en mode II l'intervalle de
garde de la période de symbole n'est "que" de 62.5 µs contre 246 en
bande III. J'attends donc avec impatience la sortie de récepteurs
digne de ce nom (et notamment ceux équipés d'un chipset Frontier
Silicon).

vous parlez d'une réception via l'A6 jusqu'à l'air de Nainville en
partance de Paris,
suis pas du coin du tout (Poitou),
çà nous fait combien de kilomètres de l'émetteur, tour eiffel si je
me souviens bien pour les essais T-DMB actuels sur Paris ?



Défense 2000 dans le cas précité (mais les autres réseaux se
comportent de manière quasi-identique sur cet axe). Le rayon couvert
correspond, à vol d'oiseau depuis l'émetteur, à une petite
cinquantaine de km, en tout cas dans cette direction-là (sud-est).



vous m'avez l'air plutôt bien renseigné pour parler de cette future
radio numérique (comprends pas tout mais pas grave :'))
avez vous des infos sur la phase 2 (seconde liste) éventuelle pour le
déploiement effectif de cette radio numérique,
notre émetteur locale historique (Niort-Maisonnet 79) n'étant pas dans
la 1ere liste donné par le CSA, j'ai cru comprendre que la phase 2
préviligerait la desserte des grds axes autoroutiers entre autre, l'A10
traverssant notre région (poitou) Niort-Maisonnet serait en mesure
d'assurer çà localement.

merci.

--
Mon blog sur mon installation : http://avour79.blogspace.fr
mon profil Last.Fm : www.lastfm.fr/user/avour/
avour
Le #16339731
Il se trouve que Olivier Boudot a formulé :
avour @laposte.net:


oui donc rien à voir avec une zone de couverture OUTDOOR officielle



Voilà.

mais plutôt une zone limite entre les
divers allotissement pour pas perturber les vraie zones de diffusion
INDOOR (réception à l'intérieur de batiment).



Les deux mon général : dans certains cas, les enveloppes se
chevauchent (cas de Nantes et Angers par exemple, zones sous
contraintes SNF, et ce n'est pas un exemple isolé). Dans ce cas,
l'enveloppe est alors comprise comme une "limite" fixée de manière à
pouvoir déterminer, dans les calculs de compatibilité vis à vis des
droits étrangers (DAB ou non d'ailleurs) comme dans le cas de la
réutilisation de la ressource au niveau national à plus longue
distance, un champ limite "confiné" dans une zone donnée
(l'intérieur de l'enveloppe) dans pour autant imposer de calculer le
champ sortant depuis un site donné, et ce de manière à garantir la
possibilité aux radios autorisées sur un mux donné de choisir
ultérieurement leur diffuseur. Le cas que tu évoques correspond à
une réutilisation de la ressource "tendue", lorsqu'il s'agit
concrètement de progérer les allotissements eux- mêmes (et non la
zone située entre l'allotissement et l'enveloppe) dans le cas d'une
réutilisation proche d'une ressource donnée hors cas de SFN (c'est à
dire que les mux diffusent des programmes différents dans les deux
zones, l'addition des composantes étant alors destructrice).

mais cette zone peut quant même donner une idée d'une éventuelle
réception avec antenne et un récepteur sensible en fixe voir en
mobilité .



Tout à fait. Enfin bon, pour l'instant, mis à part le PDA LG qui ne
gère que le BSAC (donc inutilisable chez nous) je ne connais aucun
récepteur portatif qui fonctionne un tant soit peu correctement avec
son antenne intégrée (et surtout pas le B20 qui, outre le fait
d'avoir une tête RF pourrie, présente aussi l'inconvénient d'être
fort médiocre au niveau du traitement du signal, avec un
positionnement de la fenêtre FFT fort peu optimisé, ce qui le rend
très peu performant dans un environnement de Rayleigh et
quasi-inutilisable en bande L, lorsqu'en mode II l'intervalle de
garde de la période de symbole n'est "que" de 62.5 µs contre 246 en
bande III. J'attends donc avec impatience la sortie de récepteurs
digne de ce nom (et notamment ceux équipés d'un chipset Frontier
Silicon).

vous parlez d'une réception via l'A6 jusqu'à l'air de Nainville en
partance de Paris,
suis pas du coin du tout (Poitou),
çà nous fait combien de kilomètres de l'émetteur, tour eiffel si je
me souviens bien pour les essais T-DMB actuels sur Paris ?



Défense 2000 dans le cas précité (mais les autres réseaux se
comportent de manière quasi-identique sur cet axe). Le rayon couvert
correspond, à vol d'oiseau depuis l'émetteur, à une petite
cinquantaine de km, en tout cas dans cette direction-là (sud-est).



vous m'avez l'air plutôt bien renseigné pour parler de cette future
radio numérique (comprends pas tout mais pas grave :'))
avez vous des infos sur la phase 2 (seconde liste) éventuelle pour le
déploiement effectif de cette radio numérique,
notre émetteur locale historique (Niort-Maisonnet 79) n'étant pas dans
la 1ere liste donné par le CSA, j'ai cru comprendre que la phase 2
préviligerait la desserte des grds axes autoroutiers entre autre, l'A10
traverssant notre région (poitou) Niort-Maisonnet serait en mesure
d'assurer çà localement.

merci.

--
Mon blog sur mon installation : http://avour79.blogspace.fr
mon profil Last.Fm : www.lastfm.fr/user/avour/
Olivier Boudot
Le #16343691
avour @laposte.net:

vous m'avez l'air plutôt bien renseigné pour parler de cette future
radio numérique



Sans doute demain midi en saura-t-on encore un peu plus ;-).

(comprends pas tout mais pas grave :'))



En quelques mots : "Le B20 c'est de la merde ;-)))".

avez vous des infos sur la phase 2 (seconde liste) éventuelle pour le
déploiement effectif de cette radio numérique,



Pas d'info officielle pour l'instant, le CSA travaille dessus. Et tant que
son travail ne sera pas finalisé (c'est long, il faut coordonner ça avec
l'éventuel arrêt anticipé de canal + en bande III, avec les pays voisins,
etc.) rien ne sera officiel, ni même "stabilisé". Et ce, pour de longs mois
encore, je suppose.

notre émetteur locale historique (Niort-Maisonnet 79) n'étant pas dans
la 1ere liste donné par le CSA, j'ai cru comprendre que la phase 2
préviligerait la desserte des grds axes autoroutiers entre autre, l'A10
traverssant notre région (poitou) Niort-Maisonnet serait en mesure
d'assurer çà localement.



Le problème d'un site comme Maisonnay, c'est qu'il est trop loin de Niort, de
Poitiers et de La Rochelle... Bref, c'est un site idéal pour couvrir la plus
grande zone possible pour une réception outdoor avec antenne de toit (type
TNT), mais pas pour assurer des conditions de réception correctes en
"portatif" ou "indoor" dans les principales agglomérations de la région.
Donc, si TDF l'utilise pour la TNT, ce qui semble tenchniquement pas trop
compliqué puisqu'il y a déjà des panneaux polar V sur la mât (pour Canal +)
je pense que ça sera plutôt en complément de sites "points bas" situés à
proximité des zones de vie / de chalandise. Et il est possible que, selon les
villes / les axes choisis pour faire partie de la phase 2, une couverture des
villes en indoor, donc le déploiement prioritaire de sites "urbains", soit
prévilégié à un démarrage de Maisonnay. Maintenant, ce n'est qu'une
hypothèse, mais qui, économiquement parlant, n'est pas déraisonnable
(Maisonnay entrant en service un peu plus tard pour parachever la couverture
d'un grand allotissement "centre-ouest"), sauf peut-être pour Radio-France
qui pourrait souhaiter privilégier d'emblée la couverture du plus grand
territoire possible.



--
A+,

Olivier
Publicité
Poster une réponse
Anonyme