Amiante

Le
Le Gaulois
Bonjour,

Dans la copropriété ou j'habite, il y a actuellement des travaux
de démolition. En ce moment des ouvriers équipés de tenues
spéciales sont en train de détruire à la tronçonneuse et à coup de
masse des éléments contenant de l'amiante. Cela fait de la poussière
qui forcément contient de l'amiante.

Le syndic n'est pas encore réveillé à cette heure-ci.
La police refuse d'intervenir, elle ne se déplace que pour des
infractions pénales, ce qui n'est pas le cas ici d'après le
policier que j'ai eu au téléphone. Il n'y a rien d'autres à
faire que de se déplacer pour porter plainte.

Les occupants n'ont évidement pas été prévenu et aucune
mesure particulière n'a été prise pour les protéger de
ces poussières d'amiante.

Que faire ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christophe, tout simplement
Le #16057151
"Le Gaulois"
Bonjour,

Dans la copropriété ou j'habite, il y a actuellement des travaux
de démolition. En ce moment des ouvriers équipés de tenues
spéciales sont en train de détruire à la tronçonneuse et à coup de
masse des éléments contenant de l'amiante. Cela fait de la poussière
qui forcément contient de l'amiante.

Le syndic n'est pas encore réveillé à cette heure-ci.
La police refuse d'intervenir, elle ne se déplace que pour des
infractions pénales, ce qui n'est pas le cas ici d'après le
policier que j'ai eu au téléphone. Il n'y a rien d'autres à
faire que de se déplacer pour porter plainte.

Les occupants n'ont évidement pas été prévenu et aucune
mesure particulière n'a été prise pour les protéger de
ces poussières d'amiante.

Que faire ?



Inspection du travail.

Ce sont eux qui ont le pouvoir de police pour toute les infraction au code
du travail.

Christophe
Le Gaulois
Le #16057111
"Christophe, tout simplement" a écrit :

"Le Gaulois"
> Bonjour,
>
> Dans la copropriété ou j'habite, il y a actuellement des travaux
> de démolition. En ce moment des ouvriers équipés de tenues
> spéciales sont en train de détruire à la tronçonneuse et à coup de
> masse des éléments contenant de l'amiante. Cela fait de la poussière
> qui forcément contient de l'amiante.
>
> Le syndic n'est pas encore réveillé à cette heure-ci.
> La police refuse d'intervenir, elle ne se déplace que pour des
> infractions pénales, ce qui n'est pas le cas ici d'après le
> policier que j'ai eu au téléphone. Il n'y a rien d'autres à
> faire que de se déplacer pour porter plainte.
>
> Les occupants n'ont évidement pas été prévenu et aucune
> mesure particulière n'a été prise pour les protéger de
> ces poussières d'amiante.
>
> Que faire ?

Inspection du travail.

Ce sont eux qui ont le pouvoir de police pour toute les infraction au code
du travail.

Christophe



Dans le cas présent, les mesures de protection envers les ouvriers
ont été prises, mais rien pour protéger la centaine de personnes
qui habitent dans la copropriété. Il y avait une fenêtre ouverte
à 3 m, avec des gens dans l'appartement. Les habitants de la copropriété
ne sont pas concernés par le code du travail AMHA.
Christophe, tout simplement
Le #16057091
"Le Gaulois"
"Christophe, tout simplement" a écrit :

"Le Gaulois"
> Bonjour,
>
> Dans la copropriété ou j'habite, il y a actuellement des travaux
> de démolition. En ce moment des ouvriers équipés de tenues
> spéciales sont en train de détruire à la tronçonneuse et à coup de
> masse des éléments contenant de l'amiante. Cela fait de la poussière
> qui forcément contient de l'amiante.
>
> Le syndic n'est pas encore réveillé à cette heure-ci.
> La police refuse d'intervenir, elle ne se déplace que pour des
> infractions pénales, ce qui n'est pas le cas ici d'après le
> policier que j'ai eu au téléphone. Il n'y a rien d'autres à
> faire que de se déplacer pour porter plainte.
>
> Les occupants n'ont évidement pas été prévenu et aucune
> mesure particulière n'a été prise pour les protéger de
> ces poussières d'amiante.
>
> Que faire ?

Inspection du travail.

Ce sont eux qui ont le pouvoir de police pour toute les infraction au
code
du travail.

Christophe



Dans le cas présent, les mesures de protection envers les ouvriers
ont été prises, mais rien pour protéger la centaine de personnes
qui habitent dans la copropriété. Il y avait une fenêtre ouverte
à 3 m, avec des gens dans l'appartement. Les habitants de la copropriété
ne sont pas concernés par le code du travail AMHA.



En la matière, l'organisation du chantier doit prendre en compte la
protection du voisinnage, au travers notamment de dispositif de protection
collective, que ce soit par confinement, aspiration à la source, mouillage,
ou utilisation de métohode de déconstruction au lieu de démolition. La, vous
parlez de tronçonneuse et d'émission de poussière. Ceci est contraire à
toute bonne pratique profesionnelle dans le domaine.
C'est bien un texte pris en application du code du travail qui impose ces
dispositifs aux entreprises de retrait, avec notamment, le dépot d'un plan
de retrait ou de démoilition, au moins un mois avant, incluant notamment les
mesures de protections collectives et individuelles envisagées. (de mémoire
l'arrêté du 14 mai 1996 modifié à plusieurs reprises, mais comme c'est
encore un peu le bazard dans la vision que j'ai du nouveau Code du Travail,
j'ai du mal à retrouver rapidement la bonne référence).
Donc je confirme, c'est bien l'inspection du travail que vous devriez
appeler si vous souhaitez un tintervention efficace.

Christophe
Christophe, tout simplement
Le #16057081
"Christophe, tout simplement" <Répondez moi sur News @ Merci> a écrit dans
le message de news: 483fae01$0$905$


En la matière, l'organisation du chantier doit prendre en compte la
protection du voisinnage, au travers notamment de dispositif de protection
collective, que ce soit par confinement, aspiration à la source,
mouillage, ou utilisation de métohode de déconstruction au lieu de
démolition. La, vous parlez de tronçonneuse et d'émission de poussière.
Ceci est contraire à toute bonne pratique profesionnelle dans le domaine.
C'est bien un texte pris en application du code du travail qui impose ces
dispositifs aux entreprises de retrait, avec notamment, le dépot d'un plan
de retrait ou de démoilition, au moins un mois avant, incluant notamment
les mesures de protections collectives et individuelles envisagées. (de
mémoire l'arrêté du 14 mai 1996 modifié à plusieurs reprises, mais comme
c'est encore un peu le bazard dans la vision que j'ai du nouveau Code du
Travail, j'ai du mal à retrouver rapidement la bonne référence).
Donc je confirme, c'est bien l'inspection du travail que vous devriez
appeler si vous souhaitez un tintervention efficace.




Merci de corriger à la lecture les nombreux dérapages de mes doigts sur les
touches et fautes d'orthographe.

Christophe
Max
Le #16057061
"Le Gaulois" news:
Bonjour,

Dans la copropriété ou j'habite, il y a actuellement des travaux
de démolition. En ce moment des ouvriers équipés de tenues
spéciales sont en train de détruire à la tronçonneuse et à coup de
masse des éléments contenant de l'amiante. Cela fait de la poussière
qui forcément contient de l'amiante.

Le syndic n'est pas encore réveillé à cette heure-ci.
La police refuse d'intervenir, elle ne se déplace que pour des
infractions pénales, ce qui n'est pas le cas ici d'après le
policier que j'ai eu au téléphone. Il n'y a rien d'autres à
faire que de se déplacer pour porter plainte.

Les occupants n'ont évidement pas été prévenu et aucune
mesure particulière n'a été prise pour les protéger de
ces poussières d'amiante.

Que faire ?



Et le maire, qu'en dit-il ?
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Le Gaulois
Le #16056981
"Christophe, tout simplement" a écrit :

"Christophe, tout simplement" <Répondez moi sur News @ Merci> a écrit dans
le message de news: 483fae01$0$905$
>
>
> En la matière, l'organisation du chantier doit prendre en compte la
> protection du voisinnage, au travers notamment de dispositif de protection
> collective, que ce soit par confinement, aspiration à la source,
> mouillage, ou utilisation de métohode de déconstruction au lieu de
> démolition. La, vous parlez de tronçonneuse et d'émission de poussière.
> Ceci est contraire à toute bonne pratique profesionnelle dans le domaine.
> C'est bien un texte pris en application du code du travail qui impose ces
> dispositifs aux entreprises de retrait, avec notamment, le dépot d'un plan
> de retrait ou de démoilition, au moins un mois avant, incluant notamment
> les mesures de protections collectives et individuelles envisagées. (de
> mémoire l'arrêté du 14 mai 1996 modifié à plusieurs reprises, mais comme
> c'est encore un peu le bazard dans la vision que j'ai du nouveau Code du
> Travail, j'ai du mal à retrouver rapidement la bonne référence).
> Donc je confirme, c'est bien l'inspection du travail que vous devriez
> appeler si vous souhaitez un tintervention efficace.
>

Merci de corriger à la lecture les nombreux dérapages de mes doigts sur les
touches et fautes d'orthographe.



Merci pour cette réponse. J'ai téléphoné à la DDASS qui m'a dit
qu'en matière de retrait d'amiante c'est l'Inspection du Travail
qui est concernée. J'ai leur téléphone, mais ils ne sont pas faciles
à joindre.

(Pour l'ortographe et les fautes de frappe, je ne fais pas mieux.)
Ariel Dahan
Le #16056831
"Le Gaulois" news:
Dans la copropriété ou j'habite, il y a actuellement des travaux
de démolition.



Ont-ils été prévus? Votés?

En ce moment des ouvriers équipés de tenues spéciales sont en train
de détruire à la tronçonneuse et à coup de masse des éléments
contenant de l'amiante.



Comment en être sûr?

Cela fait de la poussière qui forcément contient de l'amiante.

Le syndic n'est pas encore réveillé à cette heure-ci.
La police refuse d'intervenir, elle ne se déplace que pour des
infractions pénales, ce qui n'est pas le cas ici d'après le
policier que j'ai eu au téléphone. Il n'y a rien d'autres à
faire que de se déplacer pour porter plainte.



Et pourtant :
Il y a plusieurs infractions possibles:
mise en danger de la vie d'autrui
destruction volontaire
non-respect des réglements sanitaires relatifs à l'exposition aux risques
liés à l'amiante
pollution de l'air

Les occupants n'ont évidement pas été prévenu et aucune
mesure particulière n'a été prise pour les protéger de
ces poussières d'amiante.

Que faire ?



A défaut d'avoir d'autres moyens le recours ultime est de solliciter en
extrême urgence, du juge, l'arrêt immédiat des travaux.

Désolé, mais c'est la seule solution que j'entrevoie

Cordialement,
Publicité
Poster une réponse
Anonyme