Ampli Mc Intosh 26B...

Le
Max
Bonjour,

L'autre jour, j'évoquais l'ampli Mc Intosh 26B comme très bel appareil des
années 52/58. De 1958 en fait. Pour ceux qui seraient intéressés par ce
montage, vous trouverez :

- Le schéma à
http://cjoint.com/?dEqDN2Hkwv
- Les data à :
http://cjoint.com/?dEqErJB4GJ

Toujours accouplés avec des Altec A7, certains de ces amplis ont
remarquablement fonctionné jusque dans les années 75/80 (avec des 6L6 GC à
la place des 1614) et ont été changés simplement pour "faire plus
moderne"

À noter que dans la grande majorité des cas, le tranfos d'entrée était
supprimé puisque le préampli était situé dans le même coffret (affreux) que
l'ampli.

Bien cordialement,
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Max
Le #13846831
"François Yves Le Gal" news:

Très joli. Un poil complexe avec ses cathodes couplées (signature


McIntosh,
et ça marche) et les corrections via les boucles de contre-réaction, mais


à
lire le schéma, c'est vraiment très bien conçu.

Deux trois trucs à modifier si j'en avais une paire sous la main, genre
polar via un redresseur sélénium, pas vraiment fiable (mais c'était tout


ce
qui était dispo à l'époque), ou équilibre inter-étages (on a -28 dBm en
entrée pour le nominal en sortie, avec quatre étages de gain en tension).



Il y a 2 ou 3 ans, j'en ai repris un : mise sous tension et gris-gris dans
la valve. Remplacement des chimiques, de la valve, contrôles des tensions,
et hop,c'est reparti ;-)
Et je n'ai pas touché au redresseur sélénium !!!
C'était de sacré bonnes bestioles. Associé aux A7, on pouvait sans problème
sonoriser une salle de cinéma de 1500 places...
Quand je pense aux dernières installations Dolby en bi-amp que j'ai
réalisées où il y avait 5 ou 6 kW ;-)
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Gerard Del
Le #13846821
Max a écrit :

C'était de sacré bonnes bestioles. Associé aux A7, on pouvait sans problème
sonoriser une salle de cinéma de 1500 places...



Je me disais bien que j'avais rencontré cet ampli quelque part...
C'était commercialisé par Westrex dans le circuit cinéma pro, d'où
l'impédance d'entrée aux normes "cinoche" 600 ohms. J'en ai fréquenté
quelques uns dans les audis de mixage cinéma des années 60/70.

C'est vrai qu'à première lecture le schéma paraît assez déroutant avec
ses multiples boucles de cr et ses croisements plaques/écrans...

Quand je pense aux dernières installations Dolby en bi-amp que j'ai
réalisées où il y avait 5 ou 6 kW ;-)
Max.



Ouais... Il m'est arrivé de sonoriser Pleyel avec 2x20 watts et des
enceintes GE-GO... (qui se souvient de Georges Gogny ?)

--
Gérard Delassus

http://perso.orange.fr/gerard.delassus/
JFG
Le #13846761
superbe....

dommage que plus personne ne produise les transfos de sortie ....
JFG
Le #13846731
"François Yves Le Gal"
Le père Lundahl a ce genre de transfos, avec même un modèle standard.
http://www.lundahl.se/pdfs/datash/1620cfb.pdf





intéressant... pas donné chez le seul vendeur français, mais à suivre....
Max
Le #13846721
"Gerard Del" message de news:460d4676$0$5094$
Je me disais bien que j'avais rencontré cet ampli quelque part...
C'était commercialisé par Westrex dans le circuit cinéma pro, d'où
l'impédance d'entrée aux normes "cinoche" 600 ohms. J'en ai fréquenté
quelques uns dans les audis de mixage cinéma des années 60/70.



Exactement, Westrex commercialisait l'excellent projecteur Century (35mm)
et, pour le son, avait constitué un ensemble rassemblant dans un même
affreux boitier, préampli et l'ampli. Voir à :
http://cjoint.com/?dFlMAMzxP6
Des centaines de cinémas en étaient équipés.

Ouais... Il m'est arrivé de sonoriser Pleyel avec 2x20 watts et des
enceintes GE-GO... (qui se souvient de Georges Gogny ?)



Bien sûr, GE GO faisait un hp de 38 coaxial avec un moteur HF et petit
pavillon exponentiel au centre, un grand classique des années 60 dans les
petites salles de cinéma !
Ah, vous avez dit nostalgie ?
Bien cordialement,
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
LenKinap
Le #13846701
On Fri, 30 Mar 2007 16:52:04 +0200, Max wrote:

Bonjour,

L'autre jour, j'évoquais l'ampli Mc Intosh 26B comme très bel appareil des
années 52/58. De 1958 en fait. Pour ceux qui seraient intéressés par ce
montage, vous trouverez :

- Le schéma à
http://cjoint.com/?dEqDN2Hkwv
- Les data à :
http://cjoint.com/?dEqErJB4GJ

Toujours accouplés avec des Altec A7, certains de ces amplis ont
remarquablement fonctionné jusque dans les années 75/80 (avec des 6L6 GC à
la place des 1614) et ont été changés simplement pour "faire plus
moderne"...


Bonjour,

Ces installations étaient typiques des "packages" fournis par la maison
Victoria au moment de l'adaptation des salles au Cinemascope. Ce type de
matériel a effectivement équipé l'Ambassade, le Paris et même - en partie -
le Gaumont Palace (avant sa période Cinerama). Cetaines de ces salles
avaient non pas des A7 mais des A4, également de chez Altec. Assez
rapidement (disons toute fin 50 milieu 60), des engins transistorisés sont
arrivés pour équiper ou remplacer ces amplis, comme les premiers Ampex ou
le combo Philips OMA-6, avec un son malheureusement bien inférieur ... Leur
disparition **totale** remonte en gros au tout début des années 80, souvent
au moment de la division des salles en complexe. Je pense que nous avons
étés les derniers, au Kinopanorama, à tourner sur amplis à tubes de façon
constante (arrêt en 1981-82 puis reprise ponctuelle en 1986). C'étaient de
tout autres engins, en taille et en technologie (B.A.A. sur chacune des 9
voies et double push-pull de 807 par plage de fréquence sur chaque canal!).
--
LenKinap
Max
Le #13846671
"LenKinap" news:fcjy1zgzc8tl$.151xkeyqezzcr$
Bonjour,

Ces installations étaient typiques des "packages" fournis par la maison
Victoria au moment de l'adaptation des salles au Cinemascope. Ce type de
matériel a effectivement équipé l'Ambassade, le Paris et même - en
partie -
le Gaumont Palace (avant sa période Cinerama). Cetaines de ces salles
avaient non pas des A7 mais des A4, également de chez Altec. Assez
rapidement (disons toute fin 50 milieu 60), des engins transistorisés sont
arrivés pour équiper ou remplacer ces amplis, comme les premiers Ampex ou
le combo Philips OMA-6, avec un son malheureusement bien inférieur ...



... Des amplis Philips avec des transistors au germanium qui avaient
tendance à s'autodétruire à chaque amorçage de la lampe xénon :-(

disparition **totale** remonte en gros au tout début des années 80,
souvent
au moment de la division des salles en complexe. Je pense que nous avons
étés les derniers, au Kinopanorama, à tourner sur amplis à tubes de façon
constante (arrêt en 1981-82 puis reprise ponctuelle en 1986). C'étaient de
tout autres engins, en taille et en technologie (B.A.A. sur chacune des 9
voies et double push-pull de 807 par plage de fréquence sur chaque
canal!).



En 2000, j'avais encore en maintenance quelques petites salles rurales
toujours équipées d'amplis à tubes "FEDI" avec EL84 !

Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Max
Le #13846651
"François Yves Le Gal" news:
On Sun, 1 Apr 2007 13:36:46 +0200, "Max"

wrote:

>... Des amplis Philips avec des transistors au germanium

Ah, le géranium.



Oui, plus fruité du bas médium que les bégonias ;-)
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme