Les antivirus aussi vulnérables que les logiciels qu'ils protègent

Le
Beep Beep
()
D'après Thierry Zoller, consultant en sécurité de n.runs AG, les
entreprises qui essaient de renforcer leur sécurité en multipliant les
anti-virus ne font en fait qu'accroître les risques. Son enquête
démontrerait en effet que les anti-virus contiennent des 'parseurs' (ou
analyseurs de code), programmes indispensables pour ouvrir des fichiers
de format, susceptibles de comporter des bugs, lesquels pourraient être
facilement exploités par des programmes malveillants.
()

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-antivirus-aussi-vulnerables-que-les-logiciels-qu-ils-protegent-24656.html

--
Si l'on avait commencé à compter les siècles depuis Eros ou Vénus,
et bien on n'en serait pas là !
/Jacques Prévert/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Roland Garcia
Le #1701269

Son enquête
démontrerait en effet que les anti-virus contiennent des 'parseurs' (ou
analyseurs de code), programmes indispensables pour ouvrir des fichiers
de format, susceptibles de comporter des bugs, lesquels pourraient être
facilement exploités par des programmes malveillants.


On aurait pu écrire ça et sans enquête avant la création du premier
virus et du premier antivirus.


--
Roland Garcia

Frederic Bonroy
Le #1687393
(...)
D'après Thierry Zoller, consultant en sécurité de n.runs AG, les
entreprises qui essaient de renforcer leur sécurité en multipliant les
anti-virus ne font en fait qu'accroître les risques. Son enquête
démontrerait en effet que les anti-virus contiennent des 'parseurs' (ou
analyseurs de code), programmes indispensables pour ouvrir des fichiers
de format, susceptibles de comporter des bugs, lesquels pourraient être
facilement exploités par des programmes malveillants.
(...)


Franchement ce paragraphe ne veut strictement rien dire. C'est comme si
je démontrais que les océans contiennent de l'eau. Quant au reste, il y
a toujours eu des bogues dans les antivirus (comme dans tous les autres
types de logiciels) et il y en aura aussi à l'avenir.

Personnellement, j'ai toujours été critique vis-à-vis des antivirus de
plus en plus adipeux; après tout la multiplication des composants
entraîne forcément une complexité accrue et donc un risque plus élevé,
ce qui est d'autant plus navrant que tous ces composants ne sont pas
indispensables.
Mais de là à sous-entendre qu'un élément essentiel des antivirus pose un
problème de sécurité... mon dieu...

fff
Le #1687392
je pense qu'il faut réfléchir aux propos de frédéric.
en matière de sécurité, on ne peut inventer le fil à co uper le beurre!

cordialement,

fff.
activision
Le #1687389
fff wrote:
je pense qu'il faut réfléchir aux propos de frédéric.
en matière de sécurité, on ne peut inventer le fil à couper le beurre!

cordialement,

Je réfléchis... à par le beurre? le fil s'invente triste!


Roland Garcia
Le #1687212
je pense qu'il faut réfléchir aux propos de frédéric.
en matière de sécurité, on ne peut inventer le fil à couper le beurre!


et pourtant on le réinvente régulièrement:
http://groups.google.fr/group/fr.comp.securite.virus/msg/980ff127f29fea69?hl=fr

dont celui-ci leurrant AVP et datant de 2000:
http://www.viruslist.com/en/viruses/encyclopedia?virusidI7

--
Roland Garcia

activision
Le #1687209
Frederic Bonroy wrote:
(...)
D'après Thierry Zoller, consultant en sécurité de n.runs AG, les
entreprises qui essaient de renforcer leur sécurité en multipliant les
anti-virus ne font en fait qu'accroître les risques. Son enquête
démontrerait en effet que les anti-virus contiennent des 'parseurs'
(ou analyseurs de code), programmes indispensables pour ouvrir des
fichiers de format, susceptibles de comporter des bugs, lesquels
pourraient être facilement exploités par des programmes malveillants.
(...)


Franchement ce paragraphe ne veut strictement rien dire. C'est comme si
je démontrais que les océans contiennent de l'eau.


les océans ont toujours contenu de l'eau; Plus douce, plus dévastatrice.
Les virus sont aussi vastes que les océans. De quel côté voulez-vous
aider les utilisateurs?


Publicité
Poster une réponse
Anonyme