Appels anonyme à l'école de mon fils

Le
Anne O.
Bonjour,

Hier une personne a allumé un incendie volontaire dans le local
poubelle de mon immeuble et certaines personnes se sont empressées
d'accuser mon fils, après l'avoir trouvé dans l'escalier partant des
caves où est situé le local. Celui-ci ne peut pas être responsable, on
a descendu les poubelles ensemble et j'étais encore avec lui moins de
vingt secondes plus tôt, mais là n'est pas le problème.
Aujourd'hui, en plus de la visite de la police qui, fort logiquement,
mène son enquête, mais à qui mon fils a été désigné comme étant le
coupable, j'ai reçu un appel de son école. Une personne qui a refusé de
se présenter les a appelé en affirmant qu'il avait des problèmes à la
maison, qu'il y était maltraité et en a profité pour chercher à obtenir
des renseignements sur lui. Là encore, les accusations sont sans le
moindre fondement.
La coïncidence étant trop grande, je ne compte pas en rester là,
d'autant plus que mon fils, qui a quinze ans, vie très mal les
évènements et que ce n'est pas la première fois que les ragots le
désigne comme responsable des problèmes survenants dans l'immeuble.
Cependant, que puis-je faire exactement ?
J'envisage une plainte en diffamation, voire pour dénonciation
calomnieuse, au moins pour ce qui concerne l'appel à son l'école.
Est-ce vraiment la bonne méthode ? Ai-je d'autres possibilités,
principalement pour faire valoir le stress que subit mon fils à cause
de tout cela ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Troll des Cavernes
Le #22682701
Le Fri, 15 Oct 2010 19:05:41 +0200, Anne O. a écrit :

Bonjour,

Hier une personne a allumé un incendie volontaire dans le local
poubelle de mon immeuble et certaines personnes se sont empressées
d'accuser mon fils, après l'avoir trouvé dans l'escalier partant des
caves où est situé le local. Celui-ci ne peut pas être responsable, on
a descendu les poubelles ensemble et j'étais encore avec lui moins de
vingt secondes plus tôt, mais là n'est pas le problème.
Aujourd'hui, en plus de la visite de la police qui, fort logiquement,
mène son enquête, mais à qui mon fils a été désigné comme étant le
coupable, j'ai reçu un appel de son école. Une personne qui a refusé de
se présenter les a appelé en affirmant qu'il avait des problèmes à la
maison, qu'il y était maltraité et en a profité pour chercher à obtenir
des renseignements sur lui. Là encore, les accusations sont sans le
moindre fondement.
La coïncidence étant trop grande, je ne compte pas en rester là,
d'autant plus que mon fils, qui a quinze ans, vie très mal les
évènements et que ce n'est pas la première fois que les ragots le
désigne comme responsable des problèmes survenants dans l'immeuble.
Cependant, que puis-je faire exactement ?
J'envisage une plainte en diffamation, voire pour dénonciation
calomnieuse, au moins pour ce qui concerne l'appel à son l'école.
Est-ce vraiment la bonne méthode ? Ai-je d'autres possibilités,
principalement pour faire valoir le stress que subit mon fils à cause
de tout cela ?

Merci d'avance pour vos réponses.



Déposer une plainte pour diffamation au commissariat de votre domicile.
C'est comme partout ils cherchent un pigeon pour payer la poublle, dans
votre cas...
Anne O.
Le #22688701
Déposer une plainte pour diffamation au commissariat de votre domicile.
C'est comme partout ils cherchent un pigeon pour payer la poublle, dans
votre cas...



Merci d'avoir pris la peine de répondre.
Patrick V
Le #22688951
Anne O. a écrit :
J'envisage une plainte en diffamation, voire pour dénonciation
calomnieuse, au moins pour ce qui concerne l'appel à son l'école.



Juste une idée : il peut être plus fin de contacter le policier en
charge de l'enquête pour lui signaler cela, en insistant sur le fait que
l'anonyme a cherché à obtenir des informations. Après tout, c'est
peut-être le coupable qui cherche à faire porter le chapeau...
Anne O.
Le #22690121
Anne O. a écrit :
J'envisage une plainte en diffamation, voire pour dénonciation
calomnieuse, au moins pour ce qui concerne l'appel à son l'école.



Juste une idée : il peut être plus fin de contacter le policier en
charge de l'enquête pour lui signaler cela, en insistant sur le fait que
l'anonyme a cherché à obtenir des informations. Après tout, c'est
peut-être le coupable qui cherche à faire porter le chapeau...



J'ai rendez-vous vendredi avec un responsable de son école et
l'assistante sociale qui y est détachée (le vendredi seulement), à la
fois pour démentir les accusations de maltraitance et pour obtenir
moi-même un maximum d'informations concernant ce qui a précisément été
dit et demandé par l'anonyme. Il est probable que ce suive ensuite ce
conseil si le contenu de l'appel semble s'accorder avec cette
possibilité.
Merci pour ce judicieux conseil.
djeel
Le #22690301
Le 18/10/2010 22:13, Anne O. a écrit :

J'ai rendez-vous vendredi avec un responsable de son école et
l'assistante sociale qui y est détachée (le vendredi seulement)...



???
curieux !
De quelle sorte d'école s'agit-il pour qu'une assistante sociale y soit
détachée ?


--
Djeel
unbewusst.sein
Le #22690941
Anne O. wrote:

J'ai rendez-vous vendredi avec un responsable de son école et
l'assistante sociale



euh avec une "assistante sociale", ça sent le roussi non ?

--
« Mesdames, un conseil. Si vous cherchez un homme beau,
riche et intelligent... prenez-en trois ! »
(Coluche)
maurice
Le #22691361
"djeel" 4cbcb413$0$3695$
Le 18/10/2010 22:13, Anne O. a écrit :

J'ai rendez-vous vendredi avec un responsable de son école et
l'assistante sociale qui y est détachée (le vendredi seulement)...



???
curieux !
De quelle sorte d'école s'agit-il pour qu'une assistante sociale y soit
détachée ?



Bonjour

Un lycée ou collège de la république

maurice
Anne O.
Le #22693491
curieux !
De quelle sorte d'école s'agit-il pour qu'une assistante sociale y soit
détachée ?



Bonjour

Un lycée ou collège de la république



Voilà
Anne O.
Le #22693551
J'ai rendez-vous vendredi avec un responsable de son école et
l'assistante sociale



euh avec une "assistante sociale", ça sent le roussi non ?



Non, c'est moi qui ais demandé à ce qu'elle soit présente. Puisqu'il
était fait mention de prétendue maltraitance, lorsque l'école a reçu
l'appel elle a transmit les informations à l'assistante sociale
détachée auprès d'eux, ce qui me semble logique. Elle se retrouve donc
impliquée en tant qu'intervenant extérieur et il me semble normal
qu'elle soit là aussi lorsque je m'expliquerais sur la situation
réelle. Mon fils a déjà répondu à ses questions, mais elle en aura
peut-être d'autres à me poser.
unbewusst.sein
Le #22693721
Anne O. wrote:


Non, c'est moi qui ais demandé à ce qu'elle soit présente. Puisqu'il
était fait mention de prétendue maltraitance, lorsque l'école a reçu
l'appel elle a transmit les informations à l'assistante sociale
détachée auprès d'eux, ce qui me semble logique. Elle se retrouve donc
impliquée en tant qu'intervenant extérieur et il me semble normal
qu'elle soit là aussi lorsque je m'expliquerais sur la situation
réelle. Mon fils a déjà répondu à ses questions, mais elle en aura
peut-être d'autres à me poser.



mouais, normalement pour ce genre de problème, c'est plutôt
l'inspectrice (psychologue) qui est habilitée...

--
« France soir est un journal à grand tirage,
il est donc excellent pour allumer la cheminée. »
(Miguel de Cervantès)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme