Apple, Kickass, vie privée ... (was: Re: Le bouclier web d'avast...)

Le
J.P
In article <nncdnl$chs$2@shakotay.alphanet.ch>,
Le Moustique <ze.mosquito@free.fr> wrote:

> > Même que Siri devrait pouvoir proférer quelque insulte si on lui demande
> > d'aller sur Kickass ou Pirate Bay
>
> Elle se contentera de transmettre nos coordonnées à l'autorité
> compétente. :-D

A propos, Apple aurait fortement collaboré à la fermeture de Kickass
<http://www.01net.com/actualites/comment-un-compte-itunes-a-fait-chuter-l
e-plus-gros-site-pirate-au-monde-1009195.html>

Le document original de la "criminal complaint"
<https://www.justice.gov/usao-ndil/file/877591/download>
extrait: " 52. Records provided by Apple showed that "

Mais, quid de la protection de la vie privée si Apple communique ainsi
avec les services de sécurité US ?

--
Jean-Pierre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
J.P
Le #26405793
In article "J.P" ......
Le document original de la "criminal complaint"
extrait: " ... 52. Records provided by Apple showed that ..."
Mais, quid de la protection de la vie privée si Apple communique ainsi
avec les services de sécurité US ?

Dans ce document original, p. 35 #53, il est même question de CONTENUS
de mails ! ...
On peut comprendre qu'Apple en veuille à ce diffuseur pirate, mais cela
en fout quand même un sacré coup à son image de défenseur de la vie
privée.
En clair, Apple fait ce qu'il veut des mails qui transitent par des
comptes qu'il héberge ... comme les autres.
--
Jean-Pierre
pehache
Le #26405818
Le 28/07/2016 à 17:45, J.P a écrit :
In article "J.P" ......
Le document original de la "criminal complaint"
extrait: " ... 52. Records provided by Apple showed that ..."
Mais, quid de la protection de la vie privée si Apple communique ainsi
avec les services de sécurité US ?

Dans ce document original, p. 35 #53, il est même question de CONTENUS
de mails ! ...
On peut comprendre qu'Apple en veuille à ce diffuseur pirate, mais cela
en fout quand même un sacré coup à son image de défenseur de la vie
privée.
En clair, Apple fait ce qu'il veut des mails qui transitent par des
comptes qu'il héberge ... comme les autres.


Je n'ai pas lu les articles, mais que Apple communique des infos suite à
une requête émanant d'un juge, c'est tout à fait normal.
Ce qui serait anormal serait qu'une entité administrative (FBI ou autre)
ait accès à ces informations sans décision de justice préalable, mais
cela ne semble pas être le cas ici.
J.P
Le #26405820
In article pehache
Le 28/07/2016 à 17:45, J.P a écrit :
In article "J.P" ......
Le document original de la "criminal complaint"
extrait: " ... 52. Records provided by Apple showed that ..."
Mais, quid de la protection de la vie privée si Apple communique ainsi
avec les services de sécurité US ?

Dans ce document original, p. 35 #53, il est même question de CONTENUS
de mails ! ...
On peut comprendre qu'Apple en veuille à ce diffuseur pirate, mais cela
en fout quand même un sacré coup à son image de défenseur de la vie
privée.
En clair, Apple fait ce qu'il veut des mails qui transitent par des
comptes qu'il héberge ... comme les autres.

Je n'ai pas lu les articles, mais que Apple communique des infos suite à
une requête émanant d'un juge, c'est tout à fait normal.

Alors pourquoi Apple a-t-il refusé au FBI l'accès aux données de
l'iPhone d'un terroriste ?
Parmi une multitude d'articles:
Titre: "Apple refuse d¹aider le FBI à déchiffrer l¹iPhone d¹un suspect"
extrait: "« Apple aidera à permettre les recherches sur un téléphone
cellulaire en fournissant une assistance technique raisonnable pour
aider les agents des forces de l¹ordre à obtenir l¹accès aux données sur
l¹appareil », demande la juge californienne Sheri Pym dans sa décision
rendue mardi 16 février."
--
Jean-Pierre
Le Moustique
Le #26405821
Le 28/07/2016 21:59, J.P a écrit :
Alors pourquoi Apple a-t-il refusé au FBI l'accès aux données de
l'iPhone d'un terroriste ?

Commercialement, ce n'est pas rentable.
--
/)
-:oo= Guillaume
)
Je nettoyais mon clavier, et le coup est parti tout seul.
pehache
Le #26405833
Le 28/07/2016 à 21:59, J.P a écrit :
Je n'ai pas lu les articles, mais que Apple communique des infos suite à
une requête émanant d'un juge, c'est tout à fait normal.

Alors pourquoi Apple a-t-il refusé au FBI l'accès aux données de
l'iPhone d'un terroriste ?

C'est différent dans le sens où le FBI demandait à Apple de hacker
l'iPhone, qui est conçu pour que les données qui sont dessus soient
inaccessibles à quiconque n'a pas le code de déverrouillage, y compris
Apple.
L'argument de Apple pour refuser était que si ils créaient un outil pour
hacker les iPhones, cet outil finirait fatalement par se retrouver dans
la nature.
Quand le FBI demande à Apple le contenu des mails ou des fichiers qui
passent par leurs serveurs il n'y a rien à hacker. Si les fichiers sont
chiffrés c'est le FBI qui tente de les déchiffrer.
Bon, c'est la version officielle de l'histoire, hein...
Parmi une multitude d'articles:
Titre: "Apple refuse d¹aider le FBI à déchiffrer l¹iPhone d¹un suspect"
extrait: "« Apple aidera à permettre les recherches sur un téléphone
cellulaire en fournissant une assistance technique raisonnable pour
aider les agents des forces de l¹ordre à obtenir l¹accès aux données sur
l¹appareil », demande la juge californienne Sheri Pym dans sa décision
rendue mardi 16 février."
Francis Chartier
Le #26405844
Le Thu, 28 Jul 2016 23:38:27 +0200,
pehache
Bon, c'est la version officielle de l'histoire, hein...

On peut faire confiance aux avocats d'Apple pour démontrer que ça n'a
rien à voir.
--
Francis Chartier
Bisounours Asocial #0
pehache
Le #26405851
Le 29/07/2016 à 07:05, Francis Chartier a écrit :
Le Thu, 28 Jul 2016 23:38:27 +0200,
pehache
Bon, c'est la version officielle de l'histoire, hein...

On peut faire confiance aux avocats d'Apple pour démontrer que ça n'a
rien à voir.


Si ce qui a été rapporté dans les medias correspond à la réalité, ça n'a
objectivement rien à voir. Il y a quand même eu une décision d'un juge
qui a donné raison à Apple (et le FBI a renoncé à faire appel après
avoir trouvé (soit-disant) le moyen de hacker l'iPhone). A contrario,
Apple n'aurait jamais pu refuser une demande d'accès à des données
(mails, fichiers...).
J.P
Le #26405874
In article pehache
Le 29/07/2016 à 07:05, Francis Chartier a écrit :
Le Thu, 28 Jul 2016 23:38:27 +0200,
pehache
Bon, c'est la version officielle de l'histoire, hein...

On peut faire confiance aux avocats d'Apple pour démontrer que ça n'a
rien à voir.

Si ce qui a été rapporté dans les medias correspond à la réalité, ça n'a
objectivement rien à voir. Il y a quand même eu une décision d'un juge
qui a donné raison à Apple (et le FBI a renoncé à faire appel après
avoir trouvé (soit-disant) le moyen de hacker l'iPhone). A contrario,
Apple n'aurait jamais pu refuser une demande d'accès à des données
(mails, fichiers...).

Mais si, Apple a bien refusé la demande d'accès formulée par la juge
Sheri Pym.
De nouveau:
Parmi une multitude d'articles:
Titre: "Apple refuse d¹aider le FBI à déchiffrer l¹iPhone d¹un suspect"
extrait: "« Apple aidera à permettre les recherches sur un téléphone
cellulaire en fournissant une assistance technique raisonnable pour
aider les agents des forces de l¹ordre à obtenir l¹accès aux données sur
l¹appareil », demande la juge californienne Sheri Pym dans sa décision
rendue mardi 16 février.
--
Jean-Pierre
pehache
Le #26405877
Le 29/07/2016 à 14:01, J.P a écrit :
In article pehache
Le 29/07/2016 à 07:05, Francis Chartier a écrit :
Le Thu, 28 Jul 2016 23:38:27 +0200,
pehache
Bon, c'est la version officielle de l'histoire, hein...

On peut faire confiance aux avocats d'Apple pour démontrer que ça n'a
rien à voir.

Si ce qui a été rapporté dans les medias correspond à la réalité,
ça n'a
objectivement rien à voir. Il y a quand même eu une décision d'un juge
qui a donné raison à Apple (et le FBI a renoncé à faire appel après
avoir trouvé (soit-disant) le moyen de hacker l'iPhone). A contrario,
Apple n'aurait jamais pu refuser une demande d'accès à des données
(mails, fichiers...).

Mais si, Apple a bien refusé la demande d'accès formulée par la juge
Sheri Pym.
De nouveau:
Parmi une multitude d'articles:
Titre: "Apple refuse d¹aider le FBI à déchiffrer l¹iPhone d¹un suspect"
extrait: "« Apple aidera à permettre les recherches sur un téléphone
cellulaire en fournissant une assistance technique raisonnable pour
aider les agents des forces de l¹ordre à obtenir l¹accès aux données
sur
l¹appareil », demande la juge californienne Sheri Pym dans sa décision
rendue mardi 16 février.


Sauf qu'un juge fédéral a ensuite dit l'inverse :
http://www.lesechos.fr/01/03/2016/lesechos.fr/021735394765_un-juge-new-yorkais-prend-le-parti-d-apple-contre-le-fbi.htm
DV
Le #26405898
J.P a écrit ceci :
Mais si, Apple a bien refusé la demande d'accès formulée par la juge
Sheri Pym.

La différence entre les deux affaires, c'est que la juge ne demandait
pas à Apple de fournir des données, mais de fournir un moyen de
déverrouiller un iPhone pour accéder à ces données. L'enjeu n'est pas du
tout le même, comme on peut le lire ci-dessous.
extrait: "« Apple aidera à permettre les recherches sur un téléphone
cellulaire en fournissant une assistance technique raisonnable pour
aider les agents des forces de l¹ordre à obtenir l¹accès aux données sur
l¹appareil », demande la juge californienne Sheri Pym dans sa décision
rendue mardi 16 février.

Fournir une assistance technique pour briser la sécurité d'un appareil,
cela signifie, potentiellement, réduire à néant la sécurité de tous les
appareils du même type. On peut comprendre qu'Apple n'ait pas envie de
voir tous les iPhone de la planète se transformer en passoires.
--
Denis
Publicité
Poster une réponse
Anonyme