Applidium s’exprime sur le retrait de VLC pour iOS

Le
P4nd1-P4nd4
Comme d'habitude, le meilleure ennemi de l'Open Source, c'est .
l'Open SOurce

Qu'est-ce qui son cons ces Linuxiens


http://belgium-iphone.lesoir.be/2011/01/10/applidium-sexprime-sur-le-retrait-de-vlc-pour-ios/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
PP
Le #23031091
Le 13/01/2011 21:04, P4nd1-P4nd4 a écrit :
Comme d'habitude, le meilleure ennemi de l'Open Source, c'est ....
l'Open SOurce

Qu'est-ce qui son cons ces Linuxiens...


http://belgium-iphone.lesoir.be/2011/01/10/applidium-sexprime-sur-le-retrait-de-vlc-pour-ios/



Ce n'est pas une question de connerie, mais une question de liberté.
Apple comme d'habitude, choisit ce qui est bon pour nous ou pour les
ayants-droits.

Ce n'est pas le logiciel qui est responsable du viole des droit, mais
usage fait par l'utilisateur.

Mais comme d'hab on se trompe de cible.
ST
Le #23031251
On 1/18/11 4:34 PM, PP wrote:

Ce n'est pas le logiciel qui est responsable du viole des droit, mais
usage fait par l'utilisateur.



Houla, il va falloir une explication de texte la. Parce que la GPL, a
priori, ne fait des restrictions que sur la re-utilisation et la
diffusion. Mais elle n'en a aucun sur l'utilisation du code binaire
resultant.

--
http://www.unices.org
PP
Le #23031501
Le 18/01/2011 09:54, ST a écrit :
On 1/18/11 4:34 PM, PP wrote:

Ce n'est pas le logiciel qui est responsable du viole des droit, mais
usage fait par l'utilisateur.



Houla, il va falloir une explication de texte la. Parce que la GPL, a
priori, ne fait des restrictions que sur la re-utilisation et la
diffusion. Mais elle n'en a aucun sur l'utilisation du code binaire
resultant.



nos législateurs rendent responsables les outils qui permettent violer
des droits.
Mais l'outil n'est pas le responsable. C'est l'utilisateur qui est
responsable de ses agissements.
Les lobbyistes ont bien compris qu'il est plus facile de taper sur
l'outil, que de courir après les fraudeurs, et nos législateurs bafouent
nos libertés les plus élémentaires pour soient disant les protéger.
Nicolas George
Le #23031531
PP , dans le message
Mais l'outil n'est pas le responsable. C'est l'utilisateur qui est
responsable de ses agissements.



Tu n'as pas compris l'objection de Stephane.

Si A écrit un code sous GPL, si B l'obtient et distribue à C programme qui
l'utilise, sans les sources, et si C utilise ce programme, c'est B qui est
en violation de GPL, pas C.


Mais ce que tous ces articles qui s'émeuvent du retrait de VLC pour iphone
ratent, c'est que la GPL n'est pas juste une licence libre très répandue,
c'est une licence libre qui a été conçue comme arme de guerre contre le
logiciel propriétaire. Et quand on est en guerre, on considère acceptable de
faire des victimes collatérales parmi les collabos (en l'occurrence les
clients d'apple).

Ceux qui choisissent la GPL plutôt qu'autre chose en connaissance de cause
(ce n'est probablement pas le cas de la plupart des petits projets
grotesques sous GPL, mais c'est clairement le cas des développeurs de VLC,
et c'est aussi le cas de ceux de FFmpeg, sur lequel VLC s'appuie) en ont
conscience et y souscrivent.
pehache-youplaboum
Le #23031771
On 18 jan, 12:22, Nicolas George
PP , dans le message
> Mais l'outil n'est pas le responsable. C'est l'utilisateur qui est
> responsable de ses agissements.

Tu n'as pas compris l'objection de Stephane.

Si A crit un code sous GPL, si B l'obtient et distribue C programme qui
l'utilise, sans les sources, et si C utilise ce programme, c'est B qui es t
en violation de GPL, pas C.



Je n'ai pas suivi de près, mais j'ai cru comprendre que ce qui posait
problème dans cette histoire c'était les conditions de distribution de
l'exécutable, notamment la limitation à l'installation de 5 copies par
compte sur l'app store.

Or comme le dit ST, la GPL ne dit pas que l'exécutable doit
obligatoirement être distribué sans restriction.

Donc quel est le vrai problème ?

--
pehache
Nicolas George
Le #23031781
pehache-youplaboum , dans le message
écrit :
Or comme le dit ST, la GPL ne dit pas que l'exécutable doit
obligatoirement être distribué sans restriction.



Si, elle le dit : l'exécutable est un dérivé du source.
ST
Le #23031971
On 1/18/11 7:15 PM, PP wrote:

nos législateurs rendent responsables les outils qui permettent violer
des droits.
Mais l'outil n'est pas le responsable. C'est l'utilisateur qui est
responsable de ses agissements.
Les lobbyistes ont bien compris qu'il est plus facile de taper sur
l'outil, que de courir après les fraudeurs, et nos législateurs bafouent
nos libertés les plus élémentaires pour soient disant les protéger.



Vois pas le rapport avec la violation de la licence du logiciel.

--
http://www.unices.org
ST
Le #23031961
On 1/18/11 9:07 PM, pehache-youplaboum wrote:

Or comme le dit ST, la GPL ne dit pas que l'exécutable doit
obligatoirement être distribué sans restriction.



Ah non, j'ai pas dit ca. J'ai dit que la GPL n'imposait aucune
restriction sur l'utilisation du binaire. Mais je n'ai pas parle de la
diffusion du dit binaire qui lui est soumis a la GPL.



--
http://www.unices.org
Yannick Patois
Le #23032001
Le 18.01.2011 14:07, pehache-youplaboum a écrit :
Donc quel est le vrai problème ?



Ca viole sérieusement l'Esprit de la GPL.

Sur une telle plateforme, même si tu as les sources, tu es dans
l'incapacité matérielle de compiler et installer ton logiciel sur la
machine indépendamment du bon vouloir d'Apple (qui ici ne veut pas).

Le retrait décidé par Apple du logiciel, et donc (sic!) l'impossibilité
pour un utilisateur de cette plateforme d'installer le logiciel (en
dépit de la disponibilité des sources) démontre cela.

Extrait du préambule de la GPL:
"Nos licences publiques générales sont conçues pour vous donner
l'assurance d'être libres de distribuer des copies des logiciels libres
(et de facturer ce service, si vous le souhaitez), de recevoir le code
source ou de pouvoir l'obtenir si vous le souhaitez, de pouvoir modifier
les logiciels ou en utiliser des éléments dans de nouveaux programmes
libres et de savoir que vous pouvez le faire.

Pour protéger vos droits, il nous est nécessaire d'imposer des
limitations qui interdisent à quiconque de vous refuser ces droits ou de
vous demander d'y renoncer."

Les droits étant de fait refusés par le mécanisme de l'AppleStore, la
question est réglé.

Après, on peut faire du pinaillage juridique sur la Lettre; je laisse
cela à d'autres.

En conclusion; cela me parait une des meilleure chose qui soit arrivée
sur ces plateformes fermées depuis longtemps. C'est une étape nécessaire
pour que le problème soit compris par tous.

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
| Wikileaks: J'ai fermé mon compte Paypal et Ebay, et vous? |
| Wikileaks: http://wikileaks.ch |
pehache-youplaboum
Le #23032121
On 18 jan, 15:59, Yannick Patois
Le 18.01.2011 14:07, pehache-youplaboum a écrit :

> Donc quel est le vrai problème ?

Ca viole sérieusement l'Esprit de la GPL.

Sur une telle plateforme, même si tu as les sources, tu es dans
l'incapacité matérielle de compiler et installer ton logiciel sur la
machine indépendamment du bon vouloir d'Apple (qui ici ne veut pas).



Si on pousse cette logique au maximum, la présence de softs sous GPL
dans tout le matériel embarqué est à remettre en cause. Mon lecteur
DVD tourne sous Linux, mais même avec les sources je ne vois pas qui à
part le fabriquant va pouvoir le compiler et l'installer lui-même.
Opération que de toutes façons le fabriquant refuserait sous peine
d'annulation de la garantie.

Le retrait décidé par Apple du logiciel, et donc (sic!) l'impossibili té
pour un utilisateur de cette plateforme d'installer le logiciel (en
dépit de la disponibilité des sources) démontre cela.



Faudrait peut-être pas inverser les rôles : Apple n'a retiré l'appli
du store que parce qu'"on" lui a demandé de le faire.


En conclusion; cela me parait une des meilleure chose qui soit arrivée
sur ces plateformes fermées depuis longtemps. C'est une étape néces saire
pour que le problème soit compris par tous.



Je pense que 99,9% des utilisateurs d'iphones s'en tapent, de tout
ça.

--
pehache
Publicité
Poster une réponse
Anonyme