Apprendre à réparer hifi vintage

Le
René Le Broc'h
bonjour,
Je ne suis peut-être pas sur le bon forum(merci de m'en indiquer un
meilleur dans ce cas) mais je sais qu'il y a parmi vous un certain
nombre de spécialistes pro ou amateur de la chose.
Voilà: je suis collectionneur de matériel hifi années 60 et j'aimerais
acquérir les bases pour réparer-modestement-les appareils qui en ont besoin.
Pour cela quels conseils pour apprendre le BABA et plus de la réparation
(tubes, transistors): quels livres pratiques bien faits, quels sites
bien faits? Et quel appareillage minimum prévoir: voltmètre, oscillo,
contrôleur etc?

merci pour tous vos bons conseils!

nb: je sais repérer les composants sur un schéma,suivre à peu près le
trajet du signal mais mes connaissances s'arrêtent là:je ne comprends
pas le fonctionnement théorique d'un montage par exemple mais l'envie de
le faire est bien là
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #18359201
René Le Broc'h a écrit :
bonjour,
Je ne suis peut-être pas sur le bon forum(merci de m'en indiquer un
meilleur dans ce cas) mais je sais qu'il y a parmi vous un certain
nombre de spécialistes pro ou amateur de la chose.
Voilà: je suis collectionneur de matériel hifi années 60 et j'aimerais
acquérir les bases pour réparer-modestement-les appareils qui en ont
besoin.
Pour cela quels conseils pour apprendre le BABA et plus de la réparation
(tubes, transistors): quels livres pratiques bien faits, quels sites
bien faits? Et quel appareillage minimum prévoir: voltmètre, oscillo,
contrôleur etc...?



Pour tous les matériels anciens, un des problèmes est la
disponibilité des composants...
Sinon le minimum pour démarrer : un *bon* fer à souder, un
contrôleur universel, un oscillo (pas forcément de luxe !).
Et apprendre à se servir de tout ça...
Pour les amplis, des résistances de charge.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
nervous_guy
Le #18359831
René Le Broc'h a écrit :
bonjour,
Je ne suis peut-être pas sur le bon forum(merci de m'en indiquer un
meilleur dans ce cas) mais je sais qu'il y a parmi vous un certain
nombre de spécialistes pro ou amateur de la chose.
Voilà: je suis collectionneur de matériel hifi années 60 et j'aimerais
acquérir les bases pour réparer-modestement-les appareils qui en ont
besoin.
Pour cela quels conseils pour apprendre le BABA et plus de la réparation
(tubes, transistors): quels livres pratiques bien faits, quels sites
bien faits? Et quel appareillage minimum prévoir: voltmètre, oscillo,
contrôleur etc...?

merci pour tous vos bons conseils!

nb: je sais repérer les composants sur un schéma,suivre à peu près le
trajet du signal mais mes connaissances s'arrêtent là:je ne comprends
pas le fonctionnement théorique d'un montage par exemple mais l'envie de
le faire est bien là...



Bonjour,

Bon pour avoir des conseils de ce type, tu peux déjà voir du côté de
fr.science.electronique

Sinon pour apprendre les bases un bon livre :

"principes d'electronique de Albert Paul Malvino"

trouvable d'occasion pas cher et très bien fait

Au niveau du matos :

un bon fer à souder, un multimètre TRMS si possible, sinon un voltmètre
BF, un ampèremetre AC et DC. Un vieux voltmètre à aiguille TRMS ou BF
est bien pour certaine application.

Un oscillo t'aideras à trouver les pannes plus rapidement, il faut aussi
savoir s'en servir. Un oscillo du type vieux tektronix ou HP ou leader
et pas mal.

Après il faut un générateur de fonction, un analyseur de spectre et un
distorsiomètre pour parfaire le tout si tu veux vraiment faire du top.

A savoir aussi que tout ce matos doit être calibré et qu'il te faudra
vérifier chaque matériel d'occasion avant d'être certain de ce qu'il
t'indiquera lors d'une mesure.

Après il faut apprendre à faire les mesures et juger du % d'erreur etc.

Mes 1 Cts

@+

David
Pierre Maurette
Le #18370491
Jean-Pierre Roche, le 11/01/2009 a écrit :

[...]

Pour tous les matériels anciens, un des problèmes est la disponibilité des
composants...



Les composants actifs essentiellement. Après, il faut savoir si le but
est de restaurer le plus à l'identique possible - démarche de
collectionneur tout à fait respectable - ou si on accepte de réparer
les fonctionalités avec quelques composants plus modernes cachés dans
la boite.

Sinon le minimum pour démarrer : un *bon* fer à souder, un contrôleur
universel, un oscillo (pas forcément de luxe !). Et apprendre à se servir de
tout ça...



J'ajoute un coton-tige (pour nettoyer ses oreilles), et plus
sérieusement un pinceau, une brosse à dents et un aspirateur. Un
compresseur avec une soufflette est plus efficace, mais on finit par
tout dégueulasser et respirer n'importe quoi.
Pour l'oscillo, dans l'audio analogique, je ne suis pas absolument
convaincu. J'avais une formation d'ingénieur généraliste et j'ai
ensuite fait de la maintenance pragmatique sur du matériel audiovisuel.
J'ai perdu beaucoup de temps à chercher à comprendre comment ça doit
marcher avant de finir par piger que ce qui importait, c'était pourquoi
ça ne marchait plus. Et j'utilisais beaucoup trop l'oscilloscope. Je
pense qu'avant cet appareil, il faut de quoi injecter un signal - ça
peut e bricoler pour quelques ¤ en DIY - , et pouvoir mesurer un niveau
BF, en plus de la mesure des tensions continues.

Pour les amplis, des résistances de charge.



On peut faire de la récup ou du détournement en connaissant la loi
d'ohm et en sachant que certains filaments on malheureusement un
coefficient de température énorme à froid.

--
Pierre Maurette
Jean-Pierre Roche
Le #18374231
Pierre Maurette a écrit :

Pour l'oscillo, dans l'audio analogique, je ne suis pas absolument
convaincu. J'avais une formation d'ingénieur généraliste et j'ai ensuite
fait de la maintenance pragmatique sur du matériel audiovisuel. J'ai
perdu beaucoup de temps à chercher à comprendre comment ça doit marcher
avant de finir par piger que ce qui importait, c'était pourquoi ça ne
marchait plus. Et j'utilisais beaucoup trop l'oscilloscope. Je pense
qu'avant cet appareil, il faut de quoi injecter un signal - ça peut e
bricoler pour quelques ¤ en DIY - , et pouvoir mesurer un niveau BF, en
plus de la mesure des tensions continues.



Ben... L'oscillo permet d'apprécier le niveau BF
justement... Et aussi de voir une distorsion importante, un
écrêtage, etc. Sans compter son aspect pédagogique !

On peut faire de la récup ou du détournement en connaissant la loi d'ohm
et en sachant que certains filaments on malheureusement un coefficient
de température énorme à froid.



C'est le problème... On peut se faire une petite charge avec
des résistances assez courantes en série/parallèle.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme