D'après le patron de la BNP, les milliards escroqués par les banques ne coûtent rien au contribuable.

Le
xenufrance
Je cite (de:
http://www.lepost.fr/article/2010/12/03/2327249_appel-de-cantona-les-banquiers-commenceraient-ils-a-flipper.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20101204-[politique]) :

"C'est totalement insécuritaire" pour les clients bancaires.
Baudouin Prot, président de la BNP, est lui aussi sorti de son silence pour
prendre position sur cet appel. Il a assuré que "les banques françaises
n'ont aucunement contribué aux origines de la crise" et que les aides
qu'elles ont touchées n'ont "rien coûté aux contribuables".



il va de soi que se faire prèter des centaines de millliards qu'on est
certain de ne jamais rembourser ne coûte rien à personne.

Par contre, l'argent que des contribuables reprennent aux banques, ça coûte
cher à ces organes malhonnètes et qui trouvent moyen de distribuer des
sommes colossales (mais pas virtuelles non plus) à des traders dont le seul
but est de rouler des petits ou de moins petits épargnants, y compris en
faisant monter le cours du blé ou du sucre, ce qui constitue un crime
contre l'humanité, puisque les banques et traders sont seuls à profiter de
la famine qu'ils installent ainsi.

r
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
haveur
Le #22880441
Bonjour,

Le 04/12/2010 09:13, xenufrance a écrit :
Je cite (de:
http://www.lepost.fr/article/2010/12/03/2327249_appel-de-cantona-les-banquiers-commenceraient-ils-a-flipper.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20101204-[politique]) :

"C'est totalement insécuritaire" pour les clients bancaires.
Baudouin Prot, président de la BNP, est lui aussi sorti de son silence pour
prendre position sur cet appel. Il a assuré que "les banques françaises
n'ont aucunement contribué aux origines de la crise" et que les aides
qu'elles ont touchées n'ont "rien coûté aux contribuables".

== >
il va de soi que se faire prèter des centaines de millliards qu'on est
certain de ne jamais rembourser ne coûte rien à personne.

Par contre, l'argent que des contribuables reprennent aux banques, ça coûte
cher à ces organes malhonnètes et qui trouvent moyen de distribuer des
sommes colossales (mais pas virtuelles non plus) à des traders dont le seul
but est de rouler des petits ou de moins petits épargnants, y compris en
faisant monter le cours du blé ou du sucre, ce qui constitue un crime
contre l'humanité, puisque les banques et traders sont seuls à profiter de
la famine qu'ils installent ainsi.




J'anticipe la question (malheureusement) habituelle : Quelle est la
question de droit ?

Pour intéressant qu'il soit ce sujet se rapporte aux thèmes de société
ou de politique, voir d'économie mais pas du droit.

Il est remarquable de constater la difficulté de beaucoup d'internautes
à adresser leurs questions au forum le mieux adapté Cela démontre leur
ignorance du droit.

Mais il est également remarquable de constater l'insistance de certains
à vouloir polluer ce forum de droit par des fils de discussion
interminables, non pertinent, souvent hors charte et conforté par
quelques participants soit maladroits ou complices qui contribuent à
accentuer la pollution.

Pour quelques uns c'est l'expression de difficultés psychologiques
personnelles. Ceux là se manifestent souvent par leur ostentation à
insulter ou développer des invectives ou propos incohérent. Vous en
lirez probablement quelques exemples en réponse à ce message :-)))

Cordialement
Marc-Antoine
Le #22882451
Je répond à haveur qui a écrit :

J'anticipe la question (malheureusement) habituelle : Quelle est la question
de droit ?

Pour intéressant qu'il soit ce sujet se rapporte aux thèmes de société ou de
politique, voir d'économie mais pas du droit.



Selon certaines "lectures", un message n'ayant aucun rapport avec le
thème du forum de discussion sur lequel il est diffusé, est qualifié de
SPAM, me trompais-je ?

--
Marc-Antoine
xenufrance
Le #22882701
"haveur" 4cfa0fbc$0$11321$
Bonjour,

Le 04/12/2010 09:13, xenufrance a écrit :
Je cite (de:
http://www.lepost.fr/article/2010/12/03/2327249_appel-de-cantona-les-banquiers-commenceraient-ils-a-flipper.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20101204-[politique]) :

"C'est totalement insécuritaire" pour les clients bancaires.
Baudouin Prot, président de la BNP, est lui aussi sorti de son silence
pour
prendre position sur cet appel. Il a assuré que "les banques françaises
n'ont aucunement contribué aux origines de la crise" et que les aides
qu'elles ont touchées n'ont "rien coûté aux contribuables".

== >>
il va de soi que se faire prèter des centaines de millliards qu'on est
certain de ne jamais rembourser ne coûte rien à personne.

Par contre, l'argent que des contribuables reprennent aux banques, ça
coûte
cher à ces organes malhonnètes et qui trouvent moyen de distribuer des
sommes colossales (mais pas virtuelles non plus) à des traders dont le
seul
but est de rouler des petits ou de moins petits épargnants, y compris en
faisant monter le cours du blé ou du sucre, ce qui constitue un crime
contre l'humanité, puisque les banques et traders sont seuls à profiter
de
la famine qu'ils installent ainsi.




J'anticipe la question (malheureusement) habituelle : Quelle est la
question de droit ?

Pour intéressant qu'il soit ce sujet se rapporte aux thèmes de société ou
de politique, voir d'économie mais pas du droit.



à mon avis, quand le droit (le lois) sont en cause dans une telle évidente
manoeuvre, c'est soit que la législation est mal faite, soit que l'on n'a
pas encore trouvé comment démontrer l'énormité des illégalités commises. En
ce qui concerne en particulier la BNP, on n'oubliera pas qu'elle a été
condamnée pour des ententes illicites avec d'autres grandes banques
françaises (toutes les plus grandes), très récemment. Faut donc creuser pour
trouver comment mettre en cause les responsables de ces gabegies et la
question reste posée concernant le fait que les milliards ne coûteraient
rien au contribuable. C'est du droit fiscal...



Il est remarquable de constater la difficulté de beaucoup d'internautes à
adresser leurs questions au forum le mieux adapté Cela démontre leur
ignorance du droit.

Mais il est également remarquable de constater l'insistance de certains à
vouloir polluer ce forum de droit par des fils de discussion
interminables, non pertinent, souvent hors charte et conforté par quelques
participants soit maladroits ou complices qui contribuent à accentuer la
pollution.



Je me fous que vus pensiez que je pollue ce forum lorsque je signale un fait
patent et en relation indirecte avec le droit. Ou pensez=vous vraiment qu'il
faille le réserver aux seuls grands avocats ou grands juristes?


Pour quelques uns c'est l'expression de difficultés psychologiques
personnelles. Ceux là se manifestent souvent par leur ostentation à
insulter ou développer des invectives ou propos incohérent. Vous en lirez
probablement quelques exemples en réponse à ce message :-)))

Cordialement
xenufrance
Le #22882691
"Marc-Antoine" 4cfa84fa$0$20842$
Je répond à haveur qui a écrit :

J'anticipe la question (malheureusement) habituelle : Quelle est la
question de droit ?

Pour intéressant qu'il soit ce sujet se rapporte aux thèmes de société ou
de politique, voir d'économie mais pas du droit.



Selon certaines "lectures", un message n'ayant aucun rapport avec le thème
du forum de discussion sur lequel il est diffusé, est qualifié de SPAM, me
trompais-je ?



??

prouvez donc qu'il n'y a aucun rapport, cher empereur romain.

r
Serge Paccalin
Le #22883131
Le Sat, 4 Dec 2010 20:14:44 +0100, xenufrance a écrit
(dans  dans fr.misc.droit) :

Selon certaines "lectures", un message n'ayant aucun rapport avec le thème
du forum de discussion sur lequel il est diffusé, est qualifié de SPAM, me
tromp[é]-je ?



??

prouvez donc qu'il n'y a aucun rapport, cher empereur romain.



Très simple : ceci est un forum d'entraide sur le droit ; quelle est la
question de droit posée ?

--
___________
_/ _ _`_`_`_) Serge PACCALIN -- sp ad mailclub.net
_L_) Il faut donc que les hommes commencent
-'(__) par n'être pas fanatiques pour mériter
_/___(_) la tolérance. -- Voltaire, 1763
JCL
Le #22884031
xenufrance a formulé ce samedi :

En ce
qui concerne en particulier la BNP, on n'oubliera pas qu'elle a été condamnée
pour des ententes illicites avec d'autres grandes banques françaises (toutes
les plus grandes), très récemment.



Nous parlions avec la concierge de ce voisin qui a perdu 1 point sur
son permis parce qu'il roulait trop vite. Il n'y a pas de fumée sans
feu, ma brave dame.

Je me fous



Soyez moins vulgaire avec une des rares personnes crédibles restant sur
ce forum déserté par les juristes qui ont jeté l'éponge à force de se
trouver insultés ou critiqués. Merci.

--
Jean-Claude
http://www.jcl.new.fr
La photo numérique pour débutants et futurs débutants
haveur
Le #22884391
Bonjour,


Le 04/12/2010 19:14, Marc-Antoine a écrit :
Je répond à haveur qui a écrit :

J'anticipe la question (malheureusement) habituelle : Quelle est la
question de droit ?

Pour intéressant qu'il soit ce sujet se rapporte aux thèmes de société
ou de politique, voir d'économie mais pas du droit.



Selon certaines "lectures", un message n'ayant aucun rapport avec le
thème du forum de discussion sur lequel il est diffusé, est qualifié de
SPAM, me trompais-je ?




C'est une façon de voir qui est crédible mais il existe tant de façons
de voir chez les informaticiens et internautes ... :-))

Plutôt que spam j'utilise le qualificatif de malfaisance pour tout ce
qui envahit les messageries, spam étant plus utilisé pour les messages
individuels.
Dans les forums on utilisai le terme de contribution pour les réponses à
une question posée sur un forum pour la différencier des messages
correspondant aux échanges individuels . Mais est ce encore le cas?

Au premier niveau c'est généralement un hors sujet par rapport à la
charte.

Avant l'adsl la connexion à internet se faisait par le RTC (Réseau
Téléphonique Commuté) et le premier argument qui faisait réagir les
internautes et utilisateurs de forum était que le paiement de la
connexion se faisait à la durée (à la minute). Oui c'est vieux..! Donc
toute lecture de contribution (ou de message) coûtait au lecteur en
fonction du temps de téléchargement. Les flammes (suite de messages et
de controverses souvent chargés d'insultes ou de conflits personnels
insolubles et interminables) ou les hors chartes (qui débouchent trop
souvent sur des flammes) obligeaient les internautes participants à un
forum à payer leur temps de connexion et téléchargement pour des
malfaisances.

Mais nous sommes dans une société dont beaucoup de membres sont plus
sensibles à la sanction qu'à la notion de rigueur, de comportement ou de
responsabilité personnelle. Ce qui ne les empêche pas ed de revendiquer
le respect de leur droit quand ils se pensent lésés.

Il existe aussi les comportements maladifs relevant des dimensions psy
quelquechose qui trouvent sur le net un vomitorium pratique (vomitorium
: salle proche de la salle de banquet chez les anciens romains où ils se
rendaient pour vomir afin de pouvoir reprendre, allégés, leurs agapes).
La CB (Citizen Bande) qui a été fugacement utilisée dans les années 80 a
beaucoup servi à des personnes malades...en provoquant les mêmes
réactions de réprobation et de flammes. Certains se sont même donnés
rendez vous pour en débattre(heu... se battre)... il y a eu, au moins,
un mort!

Tiens ici nous entrons dans un débat sur l'utilité du droit ou sur
l'application volontaire ou forcée du droit...

Cordialement
Marc-Antoine
Le #22885011
Je répond à xenufrance qui a écrit :

Selon certaines "lectures", un message n'ayant aucun rapport avec le thème
du forum de discussion sur lequel il est diffusé, est qualifié de SPAM, me
trompais-je ?



??

prouvez donc qu'il n'y a aucun rapport, cher empereur romain.



La question, il ne vous a pas échappé que c'en était une n'est-ce pas ?
ne s'adressait pas à vous. L'empereur ne daignera jamais s'adresser
directement à ses sujets.

--
Marc-Antoine
Alain Bic
Le #22885631
haveur vient de nous annoncer :

J'anticipe la question (malheureusement) habituelle : Quelle est la question
de droit ?

Pour intéressant qu'il soit ce sujet se rapporte aux thèmes de société ou de
politique, voir d'économie mais pas du droit.

Il est remarquable de constater la difficulté de beaucoup d'internautes à
adresser leurs questions au forum le mieux adapté Cela démontre leur
ignorance du droit.



Le père Gonnet commence à vieillir sérieusement, alors dans son état
c'est déjà un miracle s'il arrive à aligner 2 mots correctement
orthographiés. Choisir le bon forum ça le dépasse allègrement.
xenufrance
Le #22891411
"Serge Paccalin" de news: nioa30og32d$
Le Sat, 4 Dec 2010 20:14:44 +0100, xenufrance a écrit
(dans dans fr.misc.droit) :

Selon certaines "lectures", un message n'ayant aucun rapport avec le
thème
du forum de discussion sur lequel il est diffusé, est qualifié de SPAM,
me
tromp[é]-je ?



??

prouvez donc qu'il n'y a aucun rapport, cher empereur romain.



Très simple : ceci est un forum d'entraide sur le droit ; quelle est la
question de droit posée ?



si on parle de droit, est-ce que parler de spam est du droit?

Par contre, l'escroquerie généralisée et les manoeuvres illicites
lamentables d'un gouvernement dominateur-totalitaire, ça, c'est du droit.

Du droit constitutionnel, non?

Du droit international, non?


r
Publicité
Poster une réponse
Anonyme