April : « Cette loi rejoindra prochainement la DADVSI dans les poubelles de l'histoire législative »

Le
Fractale .
par Astrid Girardeau
Le logiciel libre a eu la vie dure ces derniers jours lors des séances à l'Assemblée
Nationale sur le projet Création et Internet. Malgré la défense de quelques
députés, la ministre de la Culture, Christine Albanel, le rapporteur Franck
Riester, et la majorité des députés UMP se sont montrés hermétiques à toute
proposition d'interopérabilité, et plus généralement au logiciel libre.
Selon Frédéric Couchet, délégué général de l'April, ils « pénalisent un
secteur économique dynamique et innovant en s'en prenant injustement à ses
acteurs ».

De nombreux amendements, tel le 437 ont pourtant tenté de faire intégrer l'interopérabilité
dans le fameux logiciel de sécurisation prévu par la loi. Soutenant cet
amendement, le député PS Christian Paul déclarait : « le problème que pose
ce mouchard filtrant, (), c'est que les spécifications de ces dispositifs
seront, par construction, fondées sur l'impossibilité de toute modification
du logiciel et sur l'interdiction de divulguer leur mode de fonctionnement.
Ils ne seront pas compatibles avec la logique des logiciels libres, et cela
exclura donc, que vous le vouliez ou non, les auteurs et les éditeurs de ces
derniers. » Et s'adressant à la ministre, de lui demander « ou bien vous
décrétez l'indifférence nationale contre le logiciel libre, ou bien vous
nous dites comment c'est compatible ».

Comme sur toutes les questions techniques, la ministre et le rapporteur sont
restés particulièrement imprécis. Voire à limite du ridicule quand Christine
Albanel a déclaré : « Lorsque l'on achète un pack Microsoft avec Word,
Excel, Powerpoint, qui ne sont pas des logiciels libres, il existe des
pare-feux, des logiciels de sécurisation ; mais les logiciels libres peuvent
aussi être assortis de pare-feux. Ainsi, au ministère de la culture, nous
utilisons le logiciel libre Open Office, et un logiciel de sécurisation l'accompagne.
Les éditeurs de logiciels libres fournissent les pare-feux, et même des
pare-feux gratuits. » Le lendemain, la député Martine Billard lui expliquera
patiemment qu'« Open Office, c'est une suite bureautique. Une suite
bureautique comporte en général un traitement de texte, un tableur et une
base de données, mais pas de pare-feu. Un pare-feu, cela sert notamment à
éviter les spams, les logiciels espions et les virus. »

Inquiets de leur non-prise en compte dans le projet de loi, mercredi
dernier, quatre-vingt entreprises du logiciel libre (Mandriva, Mozilla
Europe, Open Wide, Solinux, Smile, etc. ) adressaient d'ailleurs une lettre
ouverte à Christine Albanel. Ils lui demandaient d'adopter les textes
relatifs à l'interopérabilité et au droit de diffuser le code source, mais
aussi de limiter les fonctionnalités des « moyens de sécurisation » et tout
forme de filtrage.

« Cette loi est inadaptée, inacceptable, inapplicable, d'ores et déjà
dépassée, et liberticide. Elle rejoindra donc prochainement la DADVSI dans
les poubelles de l'histoire législative » conclut Benoît Sibaud, le
président de l'April.



--
--
--~o00o--//{ ´°`(_)´°` }\--o00o~--
2ème Festival de la poéterie (les pingouins y sont tolérés)
http://www.lapoeterie.com/docu_files/festivalpoeterie2009.pdf
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Claude PARMENTIER
Le #19050261
On Sat, 4 Apr 2009 10:35:04 +0200, "Fractale ."

Comme sur toutes les questions techniques, la ministre et le rapporteur sont
restés particulièrement imprécis. Voire à limite du ridicule quand Christine
Albanel a déclaré : « Lorsque l'on achète un pack Microsoft avec Word,
Excel, Powerpoint, qui ne sont pas des logiciels libres, il existe des
pare-feux, des logiciels de sécurisation ; mais les logiciels libres peuvent
aussi être assortis de pare-feux. Ainsi, au ministère de la culture, nous
utilisons le logiciel libre Open Office, et un logiciel de sécurisation l'accompagne.
Les éditeurs de logiciels libres fournissent les pare-feux, et même des
pare-feux gratuits. » Le lendemain, la député Martine Billard lui expliquera
patiemment qu'« Open Office, c'est une suite bureautique. Une suite
bureautique comporte en général un traitement de texte, un tableur et une
base de données, mais pas de pare-feu. Un pare-feu, cela sert notamment à
éviter les spams, les logiciels espions et les virus. »



Et apres ca prend des decision sur des sujet qu'ils ne maitrisent meme
pas. Doit y avoir beaucoup de lobby derriere tout ca qui en profitent.
Roaringriri
Le #19050251
Claude PARMENTIER a écrit :
On Sat, 4 Apr 2009 10:35:04 +0200, "Fractale ."

Comme sur toutes les questions techniques, la ministre et le rapporteur sont
restés particulièrement imprécis. Voire à limite du ridicule quand Christine
Albanel a déclaré : « Lorsque l'on achète un pack Microsoft avec Word,
Excel, Powerpoint, qui ne sont pas des logiciels libres, il existe des
pare-feux, des logiciels de sécurisation ; mais les logiciels libres peuvent
aussi être assortis de pare-feux. Ainsi, au ministère de la culture, nous
utilisons le logiciel libre Open Office, et un logiciel de sécurisation l'accompagne.
Les éditeurs de logiciels libres fournissent les pare-feux, et même des
pare-feux gratuits. » Le lendemain, la député Martine Billard lui expliquera
patiemment qu'« Open Office, c'est une suite bureautique. Une suite
bureautique comporte en général un traitement de texte, un tableur et une
base de données, mais pas de pare-feu. Un pare-feu, cela sert notamment à
éviter les spams, les logiciels espions et les virus. »



Et apres ca prend des decision sur des sujet qu'ils ne maitrisent meme
pas. Doit y avoir beaucoup de lobby derriere tout ca qui en profitent.







Le monde s'effondre sous nos pieds, et 50% des interventions de ce
newsgroup, portent sur la répression de la copie sur internet "d'œuvres
de création", sans le MOINDRE INTERET.
On croit rêver.
Kwasxkyz
Le #19050441
On Sat, 04 Apr 2009 11:33:02 +0200, Roaringriri

Le monde s'effondre sous nos pieds, et 50% des interventions de ce
newsgroup, portent sur la répression de la copie sur internet "d'½uvres
de création", sans le MOINDRE INTERET.
On croit rêver.



On pourrait effectivement noyer fsp de millions de messages concernant
la santé du monde.
S'en porterait'il mieux pour autant. ?
Ben.
Le #19050421
Roaringriri a écrit :
Claude PARMENTIER a écrit :
On Sat, 4 Apr 2009 10:35:04 +0200, "Fractale ."

Comme sur toutes les questions techniques, la ministre et le
rapporteur sont restés particulièrement imprécis. Voire à limite du
ridicule quand Christine Albanel a déclaré : « Lorsque l'on achète un
pack Microsoft avec Word, Excel, Powerpoint, qui ne sont pas des
logiciels libres, il existe des pare-feux, des logiciels de
sécurisation ; mais les logiciels libres peuvent aussi être assortis
de pare-feux. Ainsi, au ministère de la culture, nous utilisons le
logiciel libre Open Office, et un logiciel de sécurisation
l'accompagne. Les éditeurs de logiciels libres fournissent les
pare-feux, et même des pare-feux gratuits. » Le lendemain, la député
Martine Billard lui expliquera patiemment qu'« Open Office, c'est une
suite bureautique. Une suite bureautique comporte en général un
traitement de texte, un tableur et une base de données, mais pas de
pare-feu. Un pare-feu, cela sert notamment à éviter les spams, les
logiciels espions et les virus. »



Et apres ca prend des decision sur des sujet qu'ils ne maitrisent meme
pas. Doit y avoir beaucoup de lobby derriere tout ca qui en profitent.







Le monde s'effondre sous nos pieds, et 50% des interventions de ce
newsgroup, portent sur la répression de la copie sur internet "d'œuvres
de création", sans le MOINDRE INTERET.
On croit rêver.




Le monde s'effondre sous nos pieds,
et ce qu'a sarkominus de plus important à faire voter,
c'est sa loi jony halidai !!!!
Ben
Le #19051011
"Ben." news:49d72c62$0$17749$
Roaringriri a écrit :




Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

BEN
Ben
Le #19051001
"Ben." news:49d72c62$0$17749$
Roaringriri a écrit :




Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

Le soi-disant "ben" " ou " qui usurpe aussi
maintenant mon adresse véritable est un
individu grossier et malpoli, il usurpe mon pseudo depuis un mois.
Je ne ne suis pas responsable de ses élucubrations.
et je continuerai jusqu'à cessation

BEN
Publicité
Poster une réponse
Anonyme