Arborescence

Le
albert
Bonjour,

Deux images du même sujet, une vue de l'extérieur et une autre de
l'intérieur. Je les avais déjà montrées, mais juste sous forme de petites
maquettes préparatoires, avant le gros travail d'assemblage avec Autopanopro
et correction sous photoshop. Enfin réalisé, le résultat final a été réduit
pour pouvoir être chargé sur le Net sans trop de lenteur mais quand même
zoomer dans l'image avec un résultat correct (openzoom). La réduction fait
passer ces photographies de 2 go en .psb à 300 mo en .tif

En fait, l'intérêt de visionner ces énormes panoramas tient à leur sujet
très particulier. C'est un ensemble d'arbres tortillards. Ils deviennent
carrément extraordinaires quand on découvre le dessin torturé de leur
ramure. Celui-ci se répète à toutes les échelles de l'arborescence, jusque
dans les petites brindilles, comme pour une image fractale, d'ou l'intérêt
du zoom.

Voici les liens :
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_01.htm
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_02.htm
Cliquez sur "Version Open Zoom"

Un commentaire à propos de ces images sur le site :
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet-a-propos.htm

Amitiés,
albert
-
Photographies imaginaires
http://photo.imaginaire.free.fr
-
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
René S
Le #26324979
Le 24/11/2014 à 14:02, "albert" a écrit :
Bonjour,

Deux images du même sujet, une vue de l'extérieur et une autre de
l'intérieur. Je les avais déjà montrées, mais juste sous forme de
petites
maquettes préparatoires, avant le gros travail d'assemblage avec
Autopanopro
et correction sous photoshop. Enfin réalisé, le résultat final a été
réduit
pour pouvoir être chargé sur le Net sans trop de lenteur mais quand même
zoomer dans l'image avec un résultat correct (openzoom). La réduction fait

passer ces photographies de 2 go en .psb à 300 mo en .tif

En fait, l'intérêt de visionner ces énormes panoramas tient à leur
sujet
très particulier. C'est un ensemble d'arbres tortillards. Ils deviennent
carrément extraordinaires quand on découvre le dessin torturé de leur
ramure. Celui-ci se répète à toutes les échelles de l'arborescence,
jusque
dans les petites brindilles, comme pour une image fractale, d'ou l'intérêt

du zoom.

Voici les liens :

http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_01.htm

http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_02.htm
Cliquez sur "Version Open Zoom"

Un commentaire à propos de ces images sur le site :

http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet-a-propos.htm

Amitiés,
albert
----------------------------------------------------------
Photographies imaginaires
http://photo.imaginaire.free.fr
----------------------------------------------------------




J'aime beaucoup ta recherche.
Tu as choisi un beau sujet, bien photographié.
Tu y consacres une technique impressionnante (en tout cas pour un amateur
comme moi).
Et surtout tu introduis un facteur temps qui crée un véritable petit
monde.
Félicitations
Alf92
Le #26325006
albert :

(...)
Voici les liens :
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_01.htm
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_02.htm



une bonne idée et deux superbes photos.
juste une question : pourquoi à chaque fois courber l'horizon ?
albert
Le #26325039
"Alf92" a écrit :
une bonne idée et deux superbes photos.
juste une question : pourquoi à chaque fois courber l'horizon ?



Bonne question, toutefois la courbure est involontaire. Pour la première
image (vue extérieure), c'est un champ panoramique de 160° en hauteur et un
peu plus en largeur. Comme le champ est très large on a l'impression que le
point de vue sur le sujet est éloigné, mais en fait j'étais seulement à une
vingtaine de mètres de distance devant ces arbres immenses, à mon avis plus
de 50 mètres de haut. On ne se rend pas compte, pour photographier la cime
des arbres l'appareil était quasi à la verticale. Donc, je résume, la
projection plane de ce panoramique sphérique (comme si on photographiait le
paysage à l'intérieur d'une sphère) implique dans sa projection des
déformations importantes qui se répercutent aussi sur la ligne d'horizon.

Bon, tout ca c'est du chinois, et on est pas en Chine. Par contre, si
j'étais africain, et de religion animiste, j'irais les voir de plus près
pour sentir leur présence. C'est le cas pour la deuxième image (vue
intérieure). On est au centre du cercle des arbres. Il s'agit aussi d'une
projection plane, cette fois d'un panoramique à 360°. Il n'y a pas de
courbure de l'horizon. Les arbres sont sur un monticule et la courbure le
représente. Par contre, l'écriture des ombres a été pour moi une véritable
surprise. Photographier sur 360° est très excitant. On ne voit pas ce que
l'on photographie. C'est passionnant. De la prise de vue à la réalisation de
l'assemblage, il y a une grande incertitude. Même si on photographie en
toute objectivité, ce que l'on ne voit pas se révèle ensuite et appartient à
ceux-là qui sont les maîtres d'oeuvre. Soyons humble. C'est juste une
histoire d'intuition, et de reconnaissance.

Amitiés,
albert
----------------------------------------------------------
Photographies imaginaires
http://photo.imaginaire.free.fr
----------------------------------------------------------
Jacques DASSIÉ
Le #26325070
albert a pensé très fort :
Bonjour,


Salut !

Un commentaire à propos de ces images



Magnifique série et très gros travail ! Bravo !

Simple observation, très terre à terre, concernant l'une d'elle :

Des cercles de sorcières, cela fait très poêtique...
Mais il me semble bien reconnaître plus prosaïquement, les croissances
radiales de deux mycelliums de clitocybes géotropes, avec collision
interpénétrante !

Désolé si je fais éclater la bulle et le rêve... les manches à balais
se sont envolés (:-o)

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Alf92
Le #26325105
albert :

toutefois la courbure est involontaire (..)



tu pourrais la corriger avec ton soft d'assemblage.
je trouve que ces deux courbures nuisent aux deux photos.
il faudrait essayer...
Charles Vassallo
Le #26325108
Alf92 a écrit :
albert :

toutefois la courbure est involontaire (..)



tu pourrais la corriger avec ton soft d'assemblage.
je trouve que ces deux courbures nuisent aux deux photos.
il faudrait essayer...



Je suis très sceptique. Quel intérêt que l'horizon soit droit ? Rassurer
le spectateur ? Dans la deuxième image, c'est foutu : à l'évidence, vu
la courbure de l'ombre, on est manifestement dans une perspective tout à
fait exotique dans laquelle n'importe quoi peut arriver. La question est
peut-être plus ouverte pour la première image, mais je l'aime bien comme
ça. Je crains que rectifier l'horizon ne conduise à dilater fâcheusement
les arbres dans le haut de la page.

charles
Alf92
Le #26325112
Charles Vassallo :

Je suis très sceptique. Quel intérêt que l'horizon soit droit ? (...)



Albert, fait péter les images !
on va essayer.
Stephane Legras-Decussy
Le #26325111
Le 24/11/2014 21:00, albert a écrit :

Bonne question, toutefois la courbure est involontaire.



j'ai du mal à suivre... ces images sont censées être
ultra bossées et un truc comme ça est involontaire ?
albert
Le #26325151
"Charles Vassallo" a écrit :
Je crains que rectifier l'horizon ne conduise à dilater fâcheusement
les arbres dans le haut de la page.

charles



Exactement. Au départ Autopanopro donne un horizon automatique correct,
par contre la déformation des photos du haut est énorme, et ingérable pour
un rendu des détails. Un aperçu de cette déformation ici et là :
http://cjoint.com/?DKzr1ayYuQw
http://cjoint.com/?DKzr7ofkk8a

Et surtout le problème est que la cime des arbres en haut est tronquée.
Pour la réintégrer dans la projection, il faut donc relever légèrement le
point de vue sur l'horizon, ce qui réduit la déformation en haut mais
implique forcément que l'horizon se courbe :
http://cjoint.com/?DKzsftthGt9

En fait, pour obtenir ce genre d'image panoramique, avec disons un point
de vue excessif, aux limites du possible, pour un rendu harmonieux il faut
faire des compromis. J'aurais pu m'éloigner du sujet, donc restreindre le
champ, et éviter ces problèmes, mais l'ambiance aurait été différente, plus
plate, moins de présence.

Dans la deuxième image, c'est foutu : à l'évidence, vu la courbure de
l'ombre, on est manifestement dans une perspective tout à fait exotique
dans laquelle n'importe quoi peut arriver.



C'est une perspective sur un champ à 360°. Elle est exotique car
inhabituelle, et pourtant d'une certaine objectivité... Il n'y a pas eu de
manipulation, juste une projection plane de la vue sphérique. J'aurais pu,
comme il s'agit d'une vision circulaire complète, faire un rendu à la mode
comme tout le monde, style "petite planète", et hors du réalisme faire
accepter plus facilement l'artifice :
http://cjoint.com/?DKztoYljNAx

Je pense qu'il ne faut pas perdre le lien avec ce que l'on photographie.
Le sujet n'est jamais anodin. Il faut qu'il y ait une certaine adéquation
entre ce que l'on ressent à la prise de vue et ce que l'on veut restituer
dans l'image finale. Dans certains cas le sujet n'a guère d'intérêt en lui
même, par contre il peut servir de base pour réinventer autre chose. Après
avoir beaucoup pratiqué ces recréations et inventions diverses, maintenant
je crois que la réalité est parfois tellement extraordinaire, quand on la
ressent comme telle, qu'il suffit juste de la photographier.

Amitiés,
albert
----------------------------------------------------------
Photographies imaginaires
http://photo.imaginaire.free.fr
----------------------------------------------------------
René S
Le #26325150
Le 25/11/2014 à 13:12, Charles Vassallo a écrit :
Alf92 a écrit :
albert :

toutefois la courbure est involontaire (..)



tu pourrais la corriger avec ton soft d'assemblage.
je trouve que ces deux courbures nuisent aux deux photos.
il faudrait essayer...



Je suis très sceptique. Quel intérêt que l'horizon soit droit ? Rassurer
le spectateur ? Dans la deuxième image, c'est foutu : à l'évidence, vu
la courbure de l'ombre, on est manifestement dans une perspective tout à
fait exotique dans laquelle n'importe quoi peut arriver. La question est
peut-être plus ouverte pour la première image, mais je l'aime bien comme
ça. Je crains que rectifier l'horizon ne conduise à dilater fâcheusement
les arbres dans le haut de la page.

charles



Bien d'accord avec toi. "rassurer le spectateur" : tu as mis le doigt sur
un travers hélas trop fréquent.Sinon, les courbes du sol, je les accepte
comme faisant partie intégrante des photos et de ce qu'elles veulent
suggérer.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme