arguments de youtube vis à vis du droit d'auteur/diffusion/reproduction

Le
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
Bonjour,
Quels sont les arguments de youtube vis à vis du droit des auteurs qui
est un peu ignoré par les contributeurs de leur site?
Je veux dire: comment se protègent-ils pour ne pas etre condamnés pour
diffusion illegale d'eouvre protégée?
Peut-être y a t il même déjà des affaires en cours à ce sujet?
Existe-t-il une synthèse quelquepart?

Merci.

--
Serveurs infogérés:
http://www.infogerance.us/infogerance/packs-serveurs-infogeres
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Catteau
Le #14349461
Rakotomandimby (R12y) Mihamina n'était pas loin de dire :

Je veux dire: comment se protègent-ils pour ne pas etre condamnés pour
diffusion illegale d'eouvre protégée?



Comme ils peuvent. Pour l'instant les sites se retranchent tous
derrières les efforts qu'ils font pour lutter en amont, et derrière les
efforts qu'ils font pour répondre promptement aux signalements d'un
contenu protégé. Ensuite ils prient très fort pour que leurs avocats
soient plus convaincants que ceux de la partie adverse.

Pour la protéction en amont, il y a plusieurs systèmes qui existent,
le plus utilisé étant AudibleMagic[1], mais dans l'ensemble aucun n'est
vraiment fiable. Même le système "signature" développé par l'INA n'est
pas infaillible puisqu'il sera toujours possible de supprimer la-dite
signature numérique.
L'avenir viendra peut-être de Google, qui travail à son propre système
de filtrage pour youtube (qui utilise actuellement AudibleMagic). Ils
ont tout intérêt à développer une protection efficace, ne serait-ce que
d'un point de vue légal (i.e minimisation de leur responsabilité),
puisque c'est eux qui devront payer si youtube est condamné.
Mais bon, il ne faut pas attendre de miracle, même numérisé un contenu
vidéo est encore difficilement identifiable par une machine. Recoder
entièrement la vidéo en déplaçant les "key frames", enlèver quelques
images du début, ou au contraire rajouter une petite intro maison,
suffit le plus souvent pour que l'autentification soit rendue
impossible. Le seul moyen réellement infaillible consisterait à
comparer la vidéo proposée avec tous les contenus vidéos protégés, et
ceci image par image. Autant dire que c'est un travail de titan et
qu'en plus du nombre impressionnant de machines qui seraient
nécessaires à une telle comparaison, il faudrait quelques milliers de
serveurs de fichiers pour stocker ne serait-ce que 1% des contenus
vidéos protégés.

Mais de toute façon, même le jour où les outils de filtrage seront
suffisement efficaces, il restera le problème de l'autorisation de
diffusion. Les ayant-droits d'un film peuvent parfaitement décider d'un
commun accord de diffuser via youtube quelques uns des moments forts du
film. Le système de filtrage devra laisser passer ce contenu là, mais
il devra dans le même temps bloquer tous les autres extraits, même ceux
qui inclus une partie des scènes autorisées. De même, cette
autorisation de diffusion peut n'être valable que pour youtube, les
systèmes de filtrage des autres sites, tel que Dailymotion par exemple,
doivent donc être en mesure de bloquer tous les extraits du film.
Au final, je pense que le filtrage se fera toujours en deux temps. En
premier lieux signalement, par les ayant-droits ou leurs représentants,
du caractère illégal du contenu, et dans un second temps ajout de ce
contenu dans la base de filtrage pour qu'il ne soit pas remis en ligne
après avoir été retiré.
Ensuite ce sera à la justice de juger en fonction de la qualité du
filtrage, de la rapidité de la réaction et, toujours, de l'efficacité
des avocats.


Peut-être y a t il même déjà des affaires en cours à ce sujet?



Il y en a même quelques centaines au moins, et parmis celles ayant
déjà donné lieux à un jugement, ont trouve de tout. Nord-Ouest
Production et Christian Carion ont gagné en première instance contre
Dailymotion, qui a fait appel. Jean-Yves Lafesse a lui perdu (absence
de preuves) en première instance contre Dailymotion et Youtube, et a
fait appel. Il doit même y avoir des exemples de procès perdu par le
plaignant pour autre chose qu'une absence de preuve.
Cependant, à ma connaissance il n'y a pas encore eu de jugement
définitif.


Existe-t-il une synthèse quelquepart?



Pas à ma connaissance, probablement à cause de l'absence de jugement
définitif.


Merci.



De rien.


[1]
Ne me demande pas comment ça marche, je cherche encore l'aspirine.
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
Le #14349451
Stephane Catteau wrote:
Je veux dire: comment se protègent-ils pour ne pas etre condamnés pour
diffusion illegale d'eouvre protégée?


Comme ils peuvent.



Merci pour ces explications. En même temps, je pense que les "juges"
sont conscients qu'Internet serait d'un interet limité (de nos jours)
sans ces sacrées videos...

--
Serveurs infogérés:
http://www.infogerance.us/infogerance/packs-serveurs-infogeres
GEKO4
Le #14349441
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
En même temps, je pense que les "juges"
sont conscients qu'Internet serait d'un interet limité (de nos jours)
sans ces sacrées videos...



Ha bon?
Ho!!!
Donc, je (et tous les obligés au bas-débit) suis un pauvre gland de
surfer sur un Internet "limité" alors?

Ben tu vois, moi, c'est l'inverse que je pense: filmer n'importe quoi,
n'importe où, n'importe comment et être assez prétentieux pour croire
que ça va intéresser du monde limite grandement l'intérêt que j'ai pour
ce genre de site (et non pas du Net en globalité, heureusement).

Donc, que des gens ne puissent plus s'en passer, c'est leur problème,
mais en déduire que TOUT LE MONDE ne pourrait plus s'en passer, c'est se
planter assez gravement sur ce à quoi sert le Net pour une grande
majorité d'internautes!


(Sinon: très intéressant ce fil... il n'a aucunement besoin d'image, les
mots sont déjà impecs! :)

--
La Réunion (mais pas seulement) comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Dernière mise à jour: dimanche 16 mars 2008
Stephane Catteau
Le #14349421
Rakotomandimby (R12y) Mihamina devait dire quelque chose comme ceci :

Je veux dire: comment se protègent-ils pour ne pas etre condamnés pour
diffusion illegale d'eouvre protégée?


Comme ils peuvent.



Merci pour ces explications. En même temps, je pense que les "juges"
sont conscients qu'Internet serait d'un interet limité (de nos jours)
sans ces sacrées videos...



Tu y vas un peu fort là, non ? Tant dans l'intérêt du net sans les
vidéos que dans l'extrapolation de la pensée des juges.
Il y a fort à parier qu'effectivement la justice finira par concevoir
les vidéos en ligne comme étant une constituante à part entière du
réseau, mais cela n'empèchera pas le droit d'être rendu en toute
impartialité. Par contre, cela apportera de l'eau au moulin des
hébergeurs que sont youtube et dailymotion, qui se verront, à terme
évidement, affranchi d'un filtrage efficace à 100%, dès lorsqu'ils
mettent tout en oeuvre pour approcher de cette valeur.
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
Le #14349411
JmG wrote:
En même temps, je pense que les "juges"
sont conscients qu'Internet serait d'un interet limité (de nos jours)
sans ces sacrées videos...


Ha bon?
Ho!!!
Donc, je (et tous les obligés au bas-débit) suis un pauvre gland de
surfer sur un Internet "limité" alors?



Je n'irais pas jusque là. En fait, j'étais sur du "haut debit" (Depuis
Wanadoo-NEtissimo jusqu'à NeufBox) depuis leur commercialisation.
Maintenant, je me retrouve dans un "coin" du monde ou on a au maximum
220Kbps. Je vois bien une différence et il y a beaucoup de ressources
que j'avais coutume de consulter et que je ne consulte plus maintenant.
En gros, là, je souffre un peu du bas debit et j'ai du mal à m'y faire.

Et non, tu n'es pas un gland!

A-t-on un idée du nombre d'internautes régulier qui ne peuvent pas
accéder au haut debit (genre bloqué en 256Kbps maximum) pour des raison
technique?

--
Serveurs infogérés:
http://www.infogerance.us/infogerance/packs-serveurs-infogeres
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
Le #14349401
Stephane Catteau wrote:
Tu y vas un peu fort là, non ? Tant dans l'intérêt du net sans les
vidéos que dans l'extrapolation de la pensée des juges.



Avec du recul, oui. Désolé.

--
Serveurs infogérés:
http://www.infogerance.us/infogerance/packs-serveurs-infogeres
GEKO4
Le #14349391
Rakotomandimby (R12y) Mihamina
A-t-on un idée du nombre d'internautes régulier qui ne peuvent pas
accéder au haut debit (genre bloqué en 256Kbps maximum) pour des raison
technique?



Ben oui... la majorité dans le monde, oui.
Et encore, je parle de ceux qui ont l'électricité déjà.
Et un PC au bout, en plus.
Ca limite encore plus.

--
La Réunion (mais pas seulement) comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Dernière mise à jour: dimanche 16 mars 2008
Antoine.L
Le #14349381
Rakotomandimby (R12y) Mihamina a écrit :
JmG wrote:
Maintenant, je me retrouve dans un "coin" du monde ou on a au maximum
220Kbps. Je vois bien une différence et il y a beaucoup de ressources
que j'avais coutume de consulter et que je ne consulte plus maintenant.
En gros, là, je souffre un peu du bas debit et j'ai du mal à m'y faire.



Pourtant le re-adsl est à 512k down / 128k up.

Etes vous connecté par autre chose que de l'adsl ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme