Arrivée de fils téléphoniques

Le
HD
Bonjour,

Dans une maison nouvellement installée, j'ai à l'entrée une série de fils
téléphoniques certains doivent correspondre à l'arrivée de la ligne
télécom et d'autres correspondent aux fils qui vont vers les prises
téléphoniques des chambres. Le problème est que nous ne savons pas lesquels
vont vers les chambres et lesquels correspondent à l'arrivée télécom Rien
n'est branché au boîtier de dérivation.

J'ai un multimètre. Je pensais au fûr-et-à-mesure relier 2 fils d'une prise
téléphonique et tester à ohmmètre quels sont les fils reliés pour ainsi
retrouver les emplacements Mais si pour les prises téléphoniques il
n'y a aucun souci, y'a-t-il un risque avec l'arrivée télécom ? Y'a-t-il une
autre méthode envisageable ?

Merci d'avance pour votre aide.
--
@+
HD
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Didier
Le #22668781
HD a écrit :
Bonjour,

Dans une maison nouvellement installée, j'ai à l'entrée une série de fils
téléphoniques... certains doivent correspondre à l'arrivée de la ligne
télécom et d'autres correspondent aux fils qui vont vers les prises
téléphoniques des chambres. Le problème est que nous ne savons pas lesquels
vont vers les chambres et lesquels correspondent à l'arrivée télécom... Rien
n'est branché au boîtier de dérivation.

J'ai un multimètre. Je pensais au fûr-et-à-mesure relier 2 fils d'une prise
téléphonique et tester à ohmmètre quels sont les fils reliés pour ainsi
retrouver les emplacements... Mais... si pour les prises téléphoniques il
n'y a aucun souci, y'a-t-il un risque avec l'arrivée télécom ? Y'a-t-il une
autre méthode envisageable ?

Merci d'avance pour votre aide.


La première suggestion que je ferais serait de faire revenir la personne
responsable du câblage, pour qu'elle fasse tout simplement le travail
pour lequel tu la paies : réaliser correctement ce câblage, et ne pas
laisser les fils "pattes en l'air" : ligne téléphonique terminée dans un
DTI, et prises téléphoniques càblées sur des prises RJ45. Le boitier
doit être livré avec des câbles RJ45-RJ45 pour réaliser les liaisons
nécessaires.
Sinon, pour les prises, tu peux essayer de brancher un téléphone dessus,
le décrocher, et mesurer à l'ohmètre si tu vois environ 600 ohms.
Une fois que tu auras identifié toutes les prises, la dernière paire de
fils sera celle venant du central téléphonique.
Didier.
HD
Le #22704401
La première suggestion que je ferais serait de faire revenir la personne
responsable du câblage, pour qu'elle fasse tout simplement le travail pour
lequel tu la paies : réaliser correctement ce câblage, et ne pas laisser
les fils "pattes en l'air" : ligne téléphonique terminée dans un DTI, et
prises téléphoniques càblées sur des prises RJ45. Le boitier doit être
livré avec des câbles RJ45-RJ45 pour réaliser les liaisons nécessaires.


Arfff... le câblage avait été réalisé par le frère de mon amie... Entre
temps, j'ai put retrouver l'arrivée FT avec mon voltmètre... j'avais du 50V
entre les fils gris/blanc...

Sinon, pour les prises, tu peux essayer de brancher un téléphone dessus,
le décrocher, et mesurer à l'ohmètre si tu vois environ 600 ohms.


Ouille... j'ai fait la manip mais en oubliant de décrocher le téléphone...
d'où problème. Mais j'ai put déjà lui brancher le salon où elle a mis sa
livebox. Elle a maintenant le téléphone + internet. Donc tout fonctionne.

Tous les fils gris avaient bien été reliés ensemble et la même chose pour
tous les fils blancs... mais... il y'a un brin gris/blanc qui doit être
connecté dans une des prises des chambres car l'ohmmètre m'indique qu'il y'a
bien contact... d'où les soucis qui faisaient qu'au branchement FT elle
n'avait rien... il y'avait un court circuit. Je n'ai laissé dans le boitier
de dérivation que l'arrivée FT connectée au brin allant vers le salon.
J'identifierais plus tard les autres câbles des chambres (car elle a ses
cartons de déménagements encore devant)... ce n'est pas encore urgent.

Petite question... si à la place du boitier de dérivation j'avais branché un
petit domino d'électronique y'aurait il eu risque de surchauffe avec le 50v
de la ligne ? Ces 50v sont ils sans danger ? à priori j'ai dû toucher les
fils sans soucis...

Un grand MERCI pour votre aide.
--
@+
HD
Didier
Le #22706791
HD a écrit :
La première suggestion que je ferais serait de faire revenir la personne
responsable du câblage, pour qu'elle fasse tout simplement le travail pour
lequel tu la paies : réaliser correctement ce câblage, et ne pas laisser
les fils "pattes en l'air" : ligne téléphonique terminée dans un DTI, et
prises téléphoniques càblées sur des prises RJ45. Le boitier doit être
livré avec des câbles RJ45-RJ45 pour réaliser les liaisons nécessaires.


Arfff... le câblage avait été réalisé par le frère de mon amie... Entre
temps, j'ai put retrouver l'arrivée FT avec mon voltmètre... j'avais du 50V
entre les fils gris/blanc...

Sinon, pour les prises, tu peux essayer de brancher un téléphone dessus,
le décrocher, et mesurer à l'ohmètre si tu vois environ 600 ohms.


Ouille... j'ai fait la manip mais en oubliant de décrocher le téléphone...
d'où problème. Mais j'ai put déjà lui brancher le salon où elle a mis sa
livebox. Elle a maintenant le téléphone + internet. Donc tout fonctionne.

Tous les fils gris avaient bien été reliés ensemble et la même chose pour
tous les fils blancs... mais... il y'a un brin gris/blanc qui doit être
connecté dans une des prises des chambres car l'ohmmètre m'indique qu'il y'a
bien contact... d'où les soucis qui faisaient qu'au branchement FT elle
n'avait rien... il y'avait un court circuit. Je n'ai laissé dans le boitier
de dérivation que l'arrivée FT connectée au brin allant vers le salon.
J'identifierais plus tard les autres câbles des chambres (car elle a ses
cartons de déménagements encore devant)... ce n'est pas encore urgent.

Petite question... si à la place du boitier de dérivation j'avais branché un
petit domino d'électronique y'aurait il eu risque de surchauffe avec le 50v
de la ligne ? Ces 50v sont ils sans danger ? à priori j'ai dû toucher les
fils sans soucis...

Un grand MERCI pour votre aide.


Les 50V sont sans danger, les techs FT et autres opérateurs en touchent
tout les jours dans les répartiteurs.
A une époque déjà reculée et oh combien folklorique, certains techs FT
les mettaient sur le bout de la langue pour déterminer si la ligne était
branchée ou pas sur le central. L'ampérage est faible (entre 35 et 50
mA environ).
Pour le domino, je ne pense pas, mais ce n'est vraiment pasfait pour ça.
Bonne continuation pour les autres pièces.
Au passage, on notera qu'un tel câblage pour simplement utiliser les
gris/blanc comme avant, c'est assez du gachis. Vous devriez avoir un
beau câblage équivalent 5e.
Didier.
Eric Stern
Le #22968071
Didier disait:


A une époque déjà reculée et oh combien folklorique, certains techs FT
les mettaient sur le bout de la langue pour déterminer si la ligne était
branchée ou pas sur le central. L'ampérage est faible (entre 35 et 50
mA environ).



Légende urbaine et en prime pouvant être dangereux pour la personne qui le
fait.


Pour le domino, je ne pense pas, mais ce n'est vraiment pasfait pour ça.
Bonne continuation pour les autres pièces.



Les dominos ont comme inconvénient d'écraser les fils à long terme.
a la limite,il vaut mieux faire des épissures soudées.

Eric
Didier
Le #22968311
Eric Stern a écrit :
Didier disait:


A une époque déjà reculée et oh combien folklorique, certains techs FT
les mettaient sur le bout de la langue pour déterminer si la ligne était
branchée ou pas sur le central. L'ampérage est faible (entre 35 et 50
mA environ).



Légende urbaine et en prime pouvant être dangereux pour la personne qui le
fait.



Oh non! Pas légende du tout (j'en ai connu). Et pas dangereux.
Je parle des lignes analogiques, bien entendu, pas des lignes RNIS.
Didier.
Eric Stern
Le #22976201
Didier disait:

Eric Stern a écrit :
Didier disait:


A une époque déjà reculée et oh combien folklorique, certains techs FT
les mettaient sur le bout de la langue pour déterminer si la ligne était
branchée ou pas sur le central. L'ampérage est faible (entre 35 et 50
mA environ).



Légende urbaine et en prime pouvant être dangereux pour la personne qui
le fait.



Oh non! Pas légende du tout (j'en ai connu). Et pas dangereux.
Je parle des lignes analogiques, bien entendu, pas des lignes RNIS.
Didier.



moi je veux bien ;) mais sachant qu'il y a un risque non négligeable de
prendre 110 volt avec une intensité supérieure au 35 ma cité, je
m'abstiendrais,surtout sur la langue.
à la limite, essayer déjà avec une pile de 4,5 volt.

Si vraiment je n'ai rien, je prefère encore faire "arquer" les fils ensemble
;)

Eric
Didier
Le #22976261
Eric Stern a écrit :
Didier disait:

Eric Stern a écrit :
Didier disait:


A une époque déjà reculée et oh combien folklorique, certains techs FT
les mettaient sur le bout de la langue pour déterminer si la ligne était
branchée ou pas sur le central. L'ampérage est faible (entre 35 et 50
mA environ).


Légende urbaine et en prime pouvant être dangereux pour la personne qui
le fait.



Oh non! Pas légende du tout (j'en ai connu). Et pas dangereux.
Je parle des lignes analogiques, bien entendu, pas des lignes RNIS.
Didier.



moi je veux bien ;) mais sachant qu'il y a un risque non négligeable de
prendre 110 volt avec une intensité supérieure au 35 ma cité, je
m'abstiendrais,surtout sur la langue.
à la limite, essayer déjà avec une pile de 4,5 volt.

Si vraiment je n'ai rien, je prefère encore faire "arquer" les fils ensemble
;)

Eric










100 volts c'est sur du RNIS; sur de l'analogique, c'est 52V maxi.
Si on obtient un arc entre les deux fils, c'est qu'il y a des potentiels
bien supérieurs dessus.
Il y a bien longtemps que cela ne se fait plus, mais ça s'est fait.
Didier.
Eric Stern
Le #22976421
Didier disait:


100 volts c'est sur du RNIS; sur de l'analogique, c'est 52V maxi.
Si on obtient un arc entre les deux fils, c'est qu'il y a des potentiels
bien supérieurs dessus.
Il y a bien longtemps que cela ne se fait plus, mais ça s'est fait.
Didier.



ne pas oublier la tension de sonnerie qui peut arriver à n'importe quel
moment.

80 + 50 (dans le pire des cas il est vrai).

pour le arquage, ça marche toujours.
Michel
Le #22976561
Le 29/12/2010 22:16, Didier a écrit :
Eric Stern a écrit :
Didier disait:


A une époque déjà reculée et oh combien folklorique, certains techs FT
les mettaient sur le bout de la langue pour déterminer si la ligne était
branchée ou pas sur le central. L'ampérage est faible (entre 35 et 50
mA environ).



Légende urbaine et en prime pouvant être dangereux pour la personne
qui le fait.



Oh non! Pas légende du tout (j'en ai connu). Et pas dangereux.
Je parle des lignes analogiques, bien entendu, pas des lignes RNIS.
Didier.


Tension d'alimentation: 48 V (nominal) courant continu, + à la terre.
Tension lors de la sonnerie: 85 V alternatif
Publicité
Poster une réponse
Anonyme