Un article dans l'expansion sur les webradios...

Le
Zeldus
Bonjour,

Après une interview entendue sur France Info sur le sujet, plusieurs
articles de presse annonçant la mort prochaine du modèle des radios
musicales dont l'emblème est NRJ (mais aussi Fun Radio), voici un article
sur une entreprise crée par des "anciens" d'NRJ qui ont quitté le navire
pour lancer leurs propres radios:

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/goomradio-la-radio-internet-qui-defie-nrj_180871.html

http://www.prland.net/goom-radio-le-futur-de-la-radio-qui-fait-trembler-nrj/

Reste enfin à voir l'attitude des jeunes générations tous équipés d'iphone
et de mobiles MP3 / MP4 face à la RNT qui ne peut surement pas se permettre
de rater les fêtes de Noël 2009 sous peine de laisser les webradios prendre
encore plus d'avance chez les jeunes.


Pierre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #19409271
On Mon, 25 May 2009 20:38:45 +0200, "Zeldus"
Bonjour,

Après une interview entendue sur France Info sur le sujet, plusieurs
articles de presse annonçant la mort prochaine du modèle des radios
musicales dont l'emblème est NRJ (mais aussi Fun Radio), voici un article
sur une entreprise crée par des "anciens" d'NRJ qui ont quitté le navire
pour lancer leurs propres radios:

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/goomradio-la-radio-internet-qui-defie-nrj_180871.html

http://www.prland.net/goom-radio-le-futur-de-la-radio-qui-fait-trembler-nrj/

Reste enfin à voir l'attitude des jeunes générations tous équipés d'iphone
et de mobiles MP3 / MP4 face à la RNT qui ne peut surement pas se permettre
de rater les fêtes de Noël 2009 sous peine de laisser les webradios prendre
encore plus d'avance chez les jeunes.



Attention à l'objectivité d'article ou de commentaires qui proviendraient
uniquement de l'un des deux protagonistes, à savoir GOOM ou NRJ.

C'est la guéguerre entre eux, donc prudence.

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Zeldus
Le #19409471
"Thierry VIGNAUD" message de news:



Attention à l'objectivité d'article ou de commentaires qui proviendraient
uniquement de l'un des deux protagonistes, à savoir GOOM ou NRJ.

C'est la guéguerre entre eux, donc prudence.




Tout à fait mais NRJ a crée ses propres webradios qui rencontrent un succès
mitigé, ce qui montre que la radio prend la menace des radios en ligne avec
sérieux, en y investissant elle aussi.

Pierre
Satmag.fr Serge Surpin
Le #19410661
"Zeldus" news:4a1aed66$0$2384$
Tout à fait mais NRJ a crée ses propres webradios qui rencontrent un
succès mitigé, ce qui montre que la radio prend la menace des radios en
ligne avec sérieux, en y investissant elle aussi.




pas d'accord, certaines de NRJ sont pas mal écoutées
j'aime beaucoup par exemple chérie FM Zen

elle a même demandé une autorisation en radio numérique

s.
Thierry VIGNAUD
Le #19412421
On Mon, 25 May 2009 23:07:40 +0200, "Satmag.fr Serge Surpin"
wrote:


pas d'accord, certaines de NRJ sont pas mal écoutées
j'aime beaucoup par exemple chérie FM Zen

elle a même demandé une autorisation en radio numérique



Il suffit de voir les derniers sondages pour voir que le média "radio
musicale visant un public jeune" a des problèmes d'audience,
actuellement, contrairement aux généralistes qui proposent des
programmes élaborés (contrairement au "pousse-disques").

Je ne pense pas que les web radios ont plus à gagner que celles qui
diffusent sur la FM. A mon avis faire des niches de quelques poignées
d'auditeurs par rapport à un reseau national n'augmentera pas
l'auditoire.

Je pense que le problème des radios musicales "jeunes" est que
justement les jeunes n'ont plus besoin d'écouter la radio (ou même les
web radios) lorsqu'ils ont envie d'entendre la musique qu'ils aiment,
puisqu'ils vont la télécharger sur internet et l'écouter sur leurs
lecteurs MP3.

Reste aux radios "jeunes" ce qui ne pourra pas être téléchargé sur
internet, comme les émissions parlées, talk, le dialogue avec les
auditeurs, mais, ça ces radios elles l'ont compris et le font depuis
longtemps.


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Zeldus
Le #19416891
"Thierry VIGNAUD" message de news:

Je ne pense pas que les web radios ont plus à gagner que celles qui
diffusent sur la FM. A mon avis faire des niches de quelques poignées
d'auditeurs par rapport à un reseau national n'augmentera pas
l'auditoire.

Je pense que le problème des radios musicales "jeunes" est que
justement les jeunes n'ont plus besoin d'écouter la radio (ou même les
web radios) lorsqu'ils ont envie d'entendre la musique qu'ils aiment,
puisqu'ils vont la télécharger sur internet et l'écouter sur leurs
lecteurs MP3.

Reste aux radios "jeunes" ce qui ne pourra pas être téléchargé sur
internet, comme les émissions parlées, talk, le dialogue avec les
auditeurs, mais, ça ces radios elles l'ont compris et le font depuis
longtemps.




Sauf que les webradios musicales visent un auditoire mondial avec un coût
dérisoire par rapport à la FM... Par ailleurs, beaucoup de gens veulent
écouter tel ou tel type de musique à un moment ou un autre et les webradios
spécialisée musicalement répondent parfaitement à cette demande. La quasi
totalité des pays industrialisés ont un débit suffisant pour écouter de
l'AAC à 128 kbits/sec et avoir sa webradio intégré dans un logiciel comme
iTunes d'Apple est à mon avis très intéressant vu la diffusion en centaines
de millions d'exemplaire de ce soft tout autour de la planète.

Le téléchargement c'est bien mais avant de télécharger, il faut avoir le
titre de la chanson visée et être certain que celle ci va "plaire". Et à
moins de télécharger en aveugle des centaines ou milliers de fichiers pour
en jeter 95%, le plus efficace est de se connecter à une webradio de son
style musical favori, de noter le titre de la chanson qu'on souhaite au
moment de l'écoute et d'aller éventuellement la télécharger par la suite.
C'est un peu d'ailleurs le mode de fonctionnement d'une autre start up
"Deezer". On peut aussi enregistrer en live sur son ordi ou son téléphone
mobile le flux audio numérique.

Personnellement, je connais beaucoup de monde qui fonctionne comme ça avec
iTunes par exemple. Ecoute des webradios de son style favori dans le
logiciel puis téléchargement et achat du morceau qui plaît après avoir noter
le titre précis dans la playlist qui s'affiche à l'écran.

Par ailleurs, de nombreux mobiles 3g+ embarquent une technologie équivalente
et avec la 4G qui arrive avec des débits mini de 100 Mbits/sec et maxi de 1
Gbits/sec le téléchargement ne prendra que quelques secondes pour des albums
entiers.

Je pense sincèrement que le modèle NRJ / Fun radio des radios musicales
jeunes est clairement menacé, comme l'est celui de la vente de la CD
physique chez les jeunes.

Quant au talks spécifiques aux jeunes, il ne fonctionne que pour Skyrock qui
joue à fond la carte du Net et des blogs justement. Mais là encore, les
blogs sont un sérieux concurrent chez les jeunes à un modèle qui a plus de
30 ans d'existence.

Et la RNT n'y changera rien, l'offre risque d'être trop réduite et limitée
par rapport aux milliers de webradios qu'on peut écouter chez soi ou en
mobilité quasiment n'importe ou en France et en Europe.

A suivre...

Pierre
mpx958
Le #19416991
On 26 mai, 18:04, "Zeldus"

Sauf que les webradios musicales visent un auditoire mondial avec un co ût
dérisoire par rapport à la FM... Par ailleurs, beaucoup de gens veule nt
écouter tel ou tel type de musique à un moment ou un autre et les web radios
spécialisée musicalement répondent parfaitement à cette demande. La quasi
totalité des pays industrialisés ont un débit suffisant pour écou ter de
l'AAC à 128 kbits/sec et avoir sa webradio intégré dans un logiciel comme
iTunes d'Apple est à mon avis très intéressant vu la diffusion en c entaines
de millions d'exemplaire de ce soft tout autour de la planète.




Un coût dérisoire par rapport à la FM ? Vraiment ?

Tant que le multicast ne sera pas utilisable sur les infrastructures
de nos chers FAI, la FM restera moins chère que le streaming haut
débit !

Ensuite, reste à trouver un modèle économique pour ces webradios, sur
un marché ou le nombre d'opérateurs en compétition n'est pas limité ,
contrairement à la FM ou à la radio numérique...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme