[article] IPv6 ou l'echec du marche

Le
Nicolas Krebs
Je me permets de vous signaler l'article de
Stéphane Bortzmeyer, « IPv6 ou l'échec du marché », bortzmeyer.org,
30 octobre 2007, http://www.bortzmeyer.org/ipv6-et-l-echec-du-marche.html ,
dont le titre est explicite.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Xavier Roche
Le #875445
« IPv6 ou l'échec du marché »
http://www.bortzmeyer.org/ipv6-et-l-echec-du-marche.html ,


Je ne suis pas totalement convaincu par les argument avancés. Le
problème principal est que les clients finaux (les particuliers, ou les
entreprises) n'ont pas d'équipement ipv6 ready.

Côté machines, si les noyaux de Linux et de BSD supportent la pile v6
depuis un bout de temps déja, pas mal de distributions l'ignorent encore
superbement. Et les versions de Windows antérieures à "XP" en sont
dépourvues par défaut, et la configuration reste de toute manière assez
ardue pour les profanes.

Dans deux ou trois ans, quand une grosse partie du marché aura des
systèmes un peu plus à jour (comme les nouvelles distributions Linux qui
configurent l'adresse v6 en dual stack, ou Windows Vista qui aura une
couche avec les deux protocoles par défaut) on y verra peut être un peu
plus clair.

Et les technos de transition sont petit à petit mises en places (des
tunnels entre les deux modes, par exemple) ; je suppose que la phase
suivante sera côté ISP, qui devront proposer le dual stack à leurs clients.

Reste que la migration est lente, et que la pénurie d'adresses v4 va
peser de plus en plus lourd..

Pascal Hambourg
Le #875444
Salut,


« IPv6 ou l'échec du marché »
http://www.bortzmeyer.org/ipv6-et-l-echec-du-marche.html ,


Je ne suis pas totalement convaincu par les argument avancés. Le
problème principal est que les clients finaux (les particuliers, ou les
entreprises) n'ont pas d'équipement ipv6 ready.


Hein ? Windows XP et ultérieur, Linux, BSD, MAcOS X ne sont pas
compatibles IPv6 ?

Côté machines, si les noyaux de Linux et de BSD supportent la pile v6
depuis un bout de temps déja, pas mal de distributions l'ignorent encore
superbement. Et les versions de Windows antérieures à "XP" en sont
dépourvues par défaut, et la configuration reste de toute manière assez
ardue pour les profanes.


Pardon ? Autant Linux que Windows supportent par défaut
l'autoconfiguration "stateless" IPv6. Si la "box" internet envoie des RA
(router advertisement), il n'y a rien à configurer.

Dans deux ou trois ans, quand une grosse partie du marché aura des
systèmes un peu plus à jour (comme les nouvelles distributions Linux qui
configurent l'adresse v6 en dual stack, ou Windows Vista qui aura une
couche avec les deux protocoles par défaut) on y verra peut être un peu
plus clair.


En attendant c'est moi qui n'y vois plus clair. :-D Qu'entends-tu par
"configurer l'adresse v6 en dual stack" et de quelle couche parles-tu ?

Et les technos de transition sont petit à petit mises en places (des
tunnels entre les deux modes, par exemple) ; je suppose que la phase
suivante sera côté ISP, qui devront proposer le dual stack à leurs clients.


Les tunnels IPv6 et tunnels brokers existent depuis longtemps. Mais à
mon avis ce n'est pas viable à grande échelle, et ça reste compliqué
pour l'utilisateur final. AMA la phase suivante *est* (et non sera)
effectivement côté FAI/FSI qui doivent proposer une connectivité IPv6 à
leurs clients. C'est leur tour de franchir le pas. Les OS sont
compatibles, le transit IPv6 est disponible chez les opérateurs. Quant
suffisamment de clients auront l'accès IPv6, les applications et
services suivront rapidement.


Xavier Roche
Le #875442
Pardon ? Autant Linux que Windows supportent par défaut
l'autoconfiguration "stateless" IPv6. Si la "box" internet envoie des RA
(router advertisement), il n'y a rien à configurer.


La pile v6 n'est pas activée pas défaut. Un petit détail qui a son
importance.. et les versions antérieures de XP (sisi, il en reste un
paquet) ne causent pas du tout v6 (sauf à installer le kit v6 qui est
pas d'une stabilité transcendente)

En attendant c'est moi qui n'y vois plus clair. :-D Qu'entends-tu par
"configurer l'adresse v6 en dual stack" et de quelle couche parles-tu ?


Je voulais dire qui installent le réseau en dual stack pour y coller une
adresse v6 supplémentaire.

Vista va encore plus loin, et est capable (selon des heuristiques plus
ou moins heureuses, comme la présence d'une adresse v6 publique ?) de
passer en v6 "par défaut".

Ce que je veux dire par là, c'est que le jour où madame Michu aura son
adresse v6 configurée out-of-the-box, les FAI pourront commencer a
proposer du routage v6 sans problèmes dans leur kit d'installation.

Aujourd'hui, vu la complexité (pour Madame _Michu_, hein, je précise),
cela se limite aux 1% de personnes capables de jouer avec le réseau.

Pascal Hambourg
Le #875441

Pardon ? Autant Linux que Windows supportent par défaut
l'autoconfiguration "stateless" IPv6. Si la "box" internet envoie des
RA (router advertisement), il n'y a rien à configurer.


La pile v6 n'est pas activée pas défaut. Un petit détail qui a son
importance..


Sous Windows XP, il suffit d'exécuter la commande "ipv6 enable" ou
quelque chose d'approchant et c'est réglé. Quant aux distributions
Linux, je vois assez souvent des sorties d'ifconfig montrant une adresse
IPv6 link-local, signe que l'IPv6 est activé mais non configuré, donc on
peut en déduire sans trop de risque que ce n'est pas l'utilisateur qui
l'a activé volontairement.

et les versions antérieures de XP (sisi, il en reste un
paquet) ne causent pas du tout v6 (sauf à installer le kit v6 qui est
pas d'une stabilité transcendente)


Le fameux kit IPv6 expérimental pour Windows 2000 SP1 et jamais mis à
jour depuis. Pour de l'expérimental, je dois dire qu'il ne marche pas si
mal que ça sur ma station.

En attendant c'est moi qui n'y vois plus clair. :-D Qu'entends-tu par
"configurer l'adresse v6 en dual stack" et de quelle couche parles-tu ?


Je voulais dire qui installent le réseau en dual stack pour y coller une
adresse v6 supplémentaire.


Pour cela il suffit d'activer l'IPv6, l'autoconf fait le reste.

Vista va encore plus loin, et est capable (selon des heuristiques plus
ou moins heureuses, comme la présence d'une adresse v6 publique ?) de
passer en v6 "par défaut".


Qu'entends-tu par "passer en v6 par défaut" ? Avec une double pile, la
règle est déjà depuis le début d'utiliser l'IPv6 en priorité.

Ce que je veux dire par là, c'est que le jour où madame Michu aura son
adresse v6 configurée out-of-the-box,


Comme je l'ai dit, c'est déjà quasiment le cas avec les OS récents.
Personnellement je trouve miraculeux que Windows ait déjà un tel niveau
de support d'IPv6 alors que si peu de FAI ont commencé à migrer.

les FAI pourront commencer a
proposer du routage v6 sans problèmes dans leur kit d'installation.


Alors ils peuvent déjà commencer sans problèmes. AMA c'est justement le
manque de support par les FAI/FSI qui retient les éditeurs d'activer
l'IPv6 par défaut, par peur des problèmes causés par une connectivité
IPv6 absente ou mauvaise. Ça s'est déjà vu.

Aujourd'hui, vu la complexité (pour Madame _Michu_, hein, je précise),
cela se limite aux 1% de personnes capables de jouer avec le réseau.


Pas d'accord. Si madame Michu branche son PC sur mon réseau et que
celui-ci à l'IPv6 activé (sans aucune autre configuration), elle
récupère une adresse IPv6 en autoconf et peut lancer ses applications
compatibles IPv6. Ce que fait ma passerelle au niveau IPv6, n'importe
quelle box ADSL de FAI pourrait le faire aussi.

Je suis d'accord avec le billet de Stéphane Bortzmeyer : les FAI ne
bougent pas parce qu'ils n'ont aucun intérêt économique à bouger,
puisque ce ne sont pas eux qui supportent les coûts liés à la pénurie
d'adresses IPv4.


kurtz le pirate
Le #875440
In article Pascal Hambourg

Pardon ? Autant Linux que Windows supportent par défaut
l'autoconfiguration "stateless" IPv6. Si la "box" internet envoie des
RA (router advertisement), il n'y a rien à configurer.


La pile v6 n'est pas activée pas défaut. Un petit détail qui a son
importance..


Sous Windows XP, il suffit d'exécuter la commande "ipv6 enable" ou
quelque chose d'approchant et c'est réglé. Quant aux distributions
Linux, je vois assez souvent des sorties d'ifconfig montrant une adresse
IPv6 link-local, signe que l'IPv6 est activé mais non configuré, donc on
peut en déduire sans trop de risque que ce n'est pas l'utilisateur qui
l'a activé volontairement.


sur mac osx c'est encore plus dur :
configurer ipv6 -> auto/manuel/non

quand à linux, les premiers noyaux supportant ipv6 datent de novembre 96.
et l'aix d'ibm supporte l'ipv6 depuis la version 4.2 ou 4.3



--
klp



Dominique ROUSSEAU
Le #875439
Le ven, 02 nov 2007 at 17:44 GMT, kurtz le pirate
quand à linux, les premiers noyaux supportant ipv6 datent de novembre 96.


Wahou. 2 ans avant la rfc2640 !
(qui remplace la rfc1883 qui date de decembre 95)

Riquer Vincent
Le #875438
Pascal Hambourg wrote:

Pardon ? Autant Linux que Windows supportent par défaut
l'autoconfiguration "stateless" IPv6. Si la "box" internet envoie des
RA (router advertisement), il n'y a rien à configurer.


La pile v6 n'est pas activée pas défaut. Un petit détail qui a son
importance..


Sous Windows XP, il suffit d'exécuter la commande "ipv6 enable" ou
quelque chose d'approchant et c'est réglé. Quant aux distributions
Linux, je vois assez souvent des sorties d'ifconfig montrant une adresse
IPv6 link-local, signe que l'IPv6 est activé mais non configuré, donc on
peut en déduire sans trop de risque que ce n'est pas l'utilisateur qui
l'a activé volontairement.


la commande est ipv6 install, mais si t'as réussi à faire marcher ça, je
veux bien que tu m'expliques... Quand j'avais essayé, le XP a bien
récupéré une IPv6 et une route (l'adresse link-local du routeur), mais
ça ne fonctionnait tout simplement pas...

J'avais pas creusé à l'époque, il faudra que je refasse un test en
faisant tourner un wireshark pour regarder ce qu'il se passe.

Par contre le support sous Windows Vista et MacOS X, rien à redire... ni
sous Linux d'ailleurs (penser à activer l'option qui va bien dans /proc...)



Pascal Hambourg
Le #875254
Pascal Hambourg wrote:

Sous Windows XP, il suffit d'exécuter la commande "ipv6 enable" ou
quelque chose d'approchant et c'est réglé.


la commande est ipv6 install, mais si t'as réussi à faire marcher ça, je
veux bien que tu m'expliques... Quand j'avais essayé, le XP a bien
récupéré une IPv6 et une route (l'adresse link-local du routeur), mais
ça ne fonctionnait tout simplement pas...


Je serais bien en peine de t'expliquer ! Tout ce que j'ai fait, c'est
exécuter cette commande. Le XP Pro s'est autoconfiguré avec deux
adresses IPv6 dans le préfixe annoncé par le routeur (l'adresse
classique basée sur l'adresse MAC de l'interface et une adresse
"anonyme", cf. RFC 3041 - Privacy Extensions for Stateless Address
Autoconfiguration in IPv6), et une route par défaut via l'adresse
link-local du routeur. Ensuite tests avec ping6, tracert6, Firefox,
FileZilla, IE6... tout a marché, sauf la résolution inverse d'adresses
IPv6 qui est basée sur le domaine ip6.int obsolète depuis juin 2006 et
remplacé par ip6.arpa. On ne peut pas trop en vouloir à XP vu son âge.
Même problème avec le kit IPv6 pour Windows 2000.

J'avais pas creusé à l'époque, il faudra que je refasse un test en
faisant tourner un wireshark pour regarder ce qu'il se passe.


Ouaip.

Par contre le support sous Windows Vista et MacOS X, rien à redire... ni
sous Linux d'ailleurs (penser à activer l'option qui va bien dans /proc...)


Quelle option ?


GG
Le #875253
Bonjour,

IPv6 qui est basée sur le domaine ip6.int obsolète depuis juin 2006 et
remplacé par ip6.arpa. On ne peut pas trop en vouloir à XP vu son âge.
Même problème avec le kit IPv6 pour Windows 2000.


Certes mais avec un DNS Windows 2008 RC0 cela fonctionne ou
avec un DNS FreeBSD, ou .... :)

--
Cordialement.
GG.

Pascal Hambourg
Le #875252
tout a marché, sauf la résolution inverse d'adresses
IPv6 qui est basée sur le domaine ip6.int obsolète depuis juin 2006 et
remplacé par ip6.arpa. On ne peut pas trop en vouloir à XP vu son âge.
Même problème avec le kit IPv6 pour Windows 2000.


Certes mais avec un DNS Windows 2008 RC0 cela fonctionne ou
avec un DNS FreeBSD, ou .... :)


Que veux-tu dire exactement, qu'est-ce qui fonctionne avec un DNS
Windows 2008 ou FreeBSD ?


Publicité
Poster une réponse
Anonyme