Article : Opera v10 premier tests de la fonction Turbo

Le
David D.
"Nous avons mis la fonction Turbo d’Opera 10 à l’épreuve : c’est une
réussite"
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
rm
Le #18919791
Salut,
Le Tue, 17 Mar 2009 09:51:36 +0100, David D. a écrit :

"Nous avons mis la fonction Turbo d’Opera 10 à l’épreuve : c’est une
réussite"
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo



Je teste depuis deux jours Opera Turbo avec une connexion par modem 56kb/s
le gain de réactivité est impressionnant. Si la dégradation d'image due à
la compression est sans impact sur la plupart des sites (logo, bouton, pub
restent "lisibles"), elle pourra s'avérer pénible sur des sites ou galeries
de photo, bien sûr ;)

Sinon, silicon.fr annonce que cette technologie n'est pas nouvelle...
Qui, ici, se souviendrait d'un logiciel/operateur qui aurait déjà utilisé
ce principe de "proxy compresseur" avant le client mobile Opera Mini
(inspirant ensuite des SkyFire et MS-Deepfish, par exemple) ?

@+
--
rm - http://opera-fr.com
Pierre Goiffon
Le #18921321
rm wrote:
"Nous avons mis la fonction Turbo d’Opera 10 à l’épreuve : c’est une
réussite"
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo



Sinon, silicon.fr annonce que cette technologie n'est pas nouvelle...
Qui, ici, se souviendrait d'un logiciel/operateur qui aurait déjà utilisé
ce principe de "proxy compresseur" avant le client mobile Opera Mini
(inspirant ensuite des SkyFire et MS-Deepfish, par exemple) ?



J'ai cru comprendre que c'était l'équivalent d'un proxy redistribuant
les ressources en gzip ? C'ets bien ça ?
rm
Le #18921731
Le Tue, 17 Mar 2009 15:00:10 +0100, Pierre Goiffon a écrit :

rm wrote:
"Nous avons mis la fonction Turbo d’Opera 10 à l’épreuve : c’est une
réussite"
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo



Sinon, silicon.fr annonce que cette technologie n'est pas nouvelle...
Qui, ici, se souviendrait d'un logiciel/operateur qui aurait déjà utilisé
ce principe de "proxy compresseur" avant le client mobile Opera Mini
(inspirant ensuite des SkyFire et MS-Deepfish, par exemple) ?



J'ai cru comprendre que c'était l'équivalent d'un proxy redistribuant
les ressources en gzip ? C'ets bien ça ?



Aucune idée de la méthode de compression utilisée, mais les serveurs du
système Turbo recompressent ce qu'il y a à recompresser (dont les jpeg,
d'où une perte de qualité). Pas encore eu le temps de mettre un sniffeur
là-dessous pour voir en détail la tête des petits paquets...
Mais même sur les sites servant de la ressource gzipée, ça va plus vite
avec Turbo qu'avec n'importe quel autre navigateur, derrière un antique
modem 56k.

@+
--
rm
Pierre Goiffon
Le #18922561
rm wrote:
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo









J'ai cru comprendre que c'était l'équivalent d'un proxy redistribuant
les ressources en gzip ? C'ets bien ça ?



Aucune idée de la méthode de compression utilisée, mais les serveurs du
système Turbo recompressent ce qu'il y a à recompresser (dont les jpeg,
d'où une perte de qualité). Pas encore eu le temps de mettre un sniffeur
là-dessous pour voir en détail la tête des petits paquets...
Mais même sur les sites servant de la ressource gzipée, ça va plus vite
avec Turbo qu'avec n'importe quel autre navigateur, derrière un antique
modem 56k.



Intéressant de voir que ça accélère aussi sur un site déjà servi en
gzip... Il y a donc plus à l'évidence !
Peut être qu'il y a aussi une réduction du nb de ressources
(concaténation JS / CSS) ?
rm
Le #18931631
Le mardi 17 mars 2009 à 17:27, Pierre Goiffon a écrit :

rm wrote:
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo









J'ai cru comprendre que c'était l'équivalent d'un proxy redistribuant
les ressources en gzip ? C'ets bien ça ?



Aucune idée de la méthode de compression utilisée, mais les serveurs du
système Turbo recompressent ce qu'il y a à recompresser (dont les jpeg,
d'où une perte de qualité). Pas encore eu le temps de mettre un sniffeur
là-dessous pour voir en détail la tête des petits paquets...
Mais même sur les sites servant de la ressource gzipée, ça va plus vite
avec Turbo qu'avec n'importe quel autre navigateur, derrière un antique
modem 56k.



Intéressant de voir que ça accélère aussi sur un site déjà servi en
gzip... Il y a donc plus à l'évidence !
Peut être qu'il y a aussi une réduction du nb de ressources
(concaténation JS / CSS) ?



Alors, après un petit reniflage IP sur deux pages très différentes,
quelques chiffres:

http://www.liberation.fr/ (contenus non gzipés à première vue)
-Opera 10 sans Turbo affiche le bazar après 1736115 octets reçus dans 2891
paquets.
-Opera Turbo affiche la même page en se contentant de 569405 octets reçus
dans 860 paquets .
Soit 70% de rendement "réseau" environ.

http://nontroppo.org/timer/ (le serveur gzip)
-Opera 10 sans Turbo recoit 453689 octets dans 606 paquets.
-Opera Turbo se contente de 109116 octets dans 116 paquets.
Soit un rendement "réseau" de 75% environ, donc la compression coté site
semble toujours utile, ouf ;)

Sur ce dernier site, j'ai pas vraiment trouvé de concaténation des JS/CSS
mais ces fichiers sont eux aussi visiblement compressés via Turbo alors
qu'ils ne sont pas gzipés par l'Apache de service :)

L'opera-tion aura aussi permis de voir que ce sont des serveurs assez
proches d'Opera Mini (labs1-turbo.opera-mini.net) qui sont utilisés ;-)

@+
--
rm
rm
Le #18937411
Le mardi 17 mars 2009 à 09:51, David D. a écrit :

"Nous avons mis la fonction Turbo d?Opera 10 à l?épreuve : c?est une
réussite"
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/16/opera_met_le_turbo



Les amateurs de logiciels portables, utilisables sur supports amovibles,
inscriptibles ou pas, pourront trouver les versions personnalisées
"opera-fr" sur :
http://opera-fr.com/pierre/portable/opera-portable-personal-fr-10Turbo.exe
et
http://opera-fr.com/pierre/portable/opera-portable-oneuse-fr-10Turbo.exe

Ce sont des exécutables autonomes pour Windows basés sur les distributions
de http://www.kejut.com/operaportable

NB: Opera 10 Turbo reste une version expérimentale, probablement limitée
dans le temps et devra donc être considérée et utilisée comme telle.

@+
--
rm
Pierre Goiffon
Le #18943281
rm wrote:
Alors, après un petit reniflage IP sur deux pages très différentes,
quelques chiffres:



Chiffres intéressants, merci du test !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme