L'Asiatique du Dimanche...

Le
Jacques Dassié
Bonjour à toutes et à tous,

Le veek-end et sa décontraction étant proches, je joins une image avant
et après post-traitement. Bien entendu, l'avis des critiqueurs (j'ai
envie de dire "systémiques"…, non, ce n'est pas une erreur de
qualificatif, c'est plus profondément ancré que "systématique") et des
zoomeurs-fous ne sera pas pris en compte. J'aimerai, de temps en temps,
les voir illustrer leurs propos par des images de leurs propres
productions. Mais hélas… Anne, ma sœur, ne vois-tu rien venir ?

Pourtant, certaines critiques, elles, sont objectives et constructives.
Et surtout leurs auteurs connaissent le sujet dont ils traitent et
savent l'illustrer par de fort belles images. Celles-là seules sont
importantes à mes yeux et je les analyse avec une grande attention.

L'image que je vous propose est un peu lourde, c'est intentionnel, car
si certains veulent s'amuser avec et démontrer leur sapiens en ce
domaine, ce sera avec plaisir que j'accepterai la comparaison et même un
cours magistral. Je ne demande pas une image artistique, mais une image
documentaire. Leur nom serait mentionné en cas de publication, sous la
forme : "Post-traitement de…"

http://www.cijoint.fr/cj201108/cijBRFU3nL.jpg

Car il s'agit bien de cela. Un document entomologique doit apporter de
l'information. La plus précise possible sur l'insecte et le détail de
ses différentes parties (y compris la pilosité !). Par exemple, il sera
souvent utile, voire décisif, de pouvoir compter le nombre des segments
d'antennes. L'insecte sera généralement observé plein écran ou imprimé
en 10 x15 cm sur papier glacé, dans un bouquin.
Et sans loupe ni zoom…

Et ce n'est pas forcément le bon matériel qui fait la bonne image ! J'ai
bien des images prises avec un Canon 20D -toujours en service-,
meilleures que des récentes dues au 5D Mk II ! Et mon vieux 5D, tout
court, fait les toujours meilleures images et possède la plus grande
dynamique !

Le sujet est vivant, libre, plein de fantaisie et d'ivresse du nectar
absorbé ! Il existe donc une somme importante d'impondérable qui vient
réduire de façon drastique le nombre d'images acceptables par rapport au
nombre de shoots. A part sur insectes spécialistes du vol stationnaire,
syrphes, bombylius et autres heliophylus ou libellules, réussir une
bonne photo d'un insecte en vol relève de la loterie, du pot, de la
chance… En réussir une sur cent est une moyenne honorable.

Hier, j'ai attendu un Morosphinx presque une heure, debout au soleil,
harnais sur le dos : rien. A peine à l'intérieur, derrière la baie
vitrée (il y a devant un grand bac de pierre, rempli de plantes
odoriférante) un énorme moro est venu me narguer, se permettant du
stationnaire durant deux ou trois secondes… Jamais vu cela, le temps
d'immobilisation restant souvent bien inférieur à la seconde…
Bien entendu l'équipement était rangé.

Tiens, une autre, là ils étaient deux à se faire une course à
l'échalotte peut-être male et femelle ?

http://www.cijoint.fr/cj201108/cijET1IOJ4.jpg

A lire vos remarques.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ghost-Rider
Le #23688591
Le 26/08/2011 13:28, Jacques Dassié a écrit :

L'image que je vous propose est un peu lourde, c'est intentionnel, car
si certains veulent s'amuser avec et démontrer leur sapiens en ce
domaine, ce sera avec plaisir que j'accepterai la comparaison et même un
cours magistral. Je ne demande pas une image artistique, mais une image
documentaire. Leur nom serait mentionné en cas de publication, sous la
forme : "Post-traitement de…"

http://www.cijoint.fr/cj201108/cijBRFU3nL.jpg



La retouche n'est vraiment pas mon fort, mais je tente le coup avec mes
petits moyens : pas Gimp, pas PS, pas Nikon Capture, non :
Picasa_for_Ms.Michu.

D'abord le sujet proposé :
http://cjoint.com/11au/AHAsfxMweki.htm
Ahem ! Ouh là lààààà...! La lumière vient d'en dessous, l'image a été
tournée d'au moins un quart de tour. Du coup l'extrémité de l'abdomen
est plus éclairée que la tête, qui reste dans l'ombre. C'est là, le
piège, ça va pas être facile de remettre ça d'aplomb.

Ensuite, l'interprétation de Jacques Dassié :
http://cjoint.com/11au/AHAslc0pvNn.htm
Très accentuée et saturée, mais amha, manque de naturel. Les noirs sont
charbonneux, sans détails alors qu'ils sont bien là, cachés dans l'ombre.

Ensuite, mon interprétation avec quelques clics et coups de curseurs de
Picasa_for_Ms.Michu:
- rotation à 180°
- dégradé supérieur pour assombrir la partie basse (devenue haute) trop
claire et mieux équilibrer l'ensemble
- éclairage d'appoint pour remonter le tout
- hautes lumières pour remonter encore lesdites hautes lumières sans
toucher aux ombres et accentuer un peu le contraste.
- nouvelle rotation à 180°.
http://cjoint.com/11au/AHAsQFUxYoo.htm
Voilà, voilà...

--
Ghost Rider
Bour-Brown
Le #23688841
Ghost-Rider a écrit
( 4e57cda4$0$30769$ )

http://cjoint.com/11au/AHAsQFUxYoo.htm
Voilà, voilà...



Excellent.

On voit tout de suite que c'est un insecte mal en point, avec des
poussières et des fils qui traînent un peu partout. Un insecte bien portant
est propre sur lui.

Je suspecte même un enfoncement dorsal du thorax, pour tout dire.

(mais je ne sais pas le dire en latin, que c'est triste)
£g
Le #23688931
"Ghost-Rider" news: 4e57cda4$0$30769$
Le 26/08/2011 13:28, Jacques Dassié a écrit :

L'image que je vous propose est un peu lourde, c'est intentionnel,
car
si certains veulent s'amuser avec et démontrer leur sapiens en ce
domaine, ce sera avec plaisir que j'accepterai la comparaison et même
un
cours magistral. Je ne demande pas une image artistique, mais une
image
documentaire. Leur nom serait mentionné en cas de publication, sous
la
forme : "Post-traitement de."

http://www.cijoint.fr/cj201108/cijBRFU3nL.jpg



La retouche n'est vraiment pas mon fort, mais je tente le coup avec
mes petits moyens : pas Gimp, pas PS, pas Nikon Capture, non :
Picasa_for_Ms.Michu.

D'abord le sujet proposé :
http://cjoint.com/11au/AHAsfxMweki.htm
Ahem ! Ouh là lààààà...! La lumière vient d'en dessous, l'image a été
tournée d'au moins un quart de tour. Du coup l'extrémité de l'abdomen
est plus éclairée que la tête, qui reste dans l'ombre. C'est là, le
piège, ça va pas être facile de remettre ça d'aplomb.

Ensuite, l'interprétation de Jacques Dassié :
http://cjoint.com/11au/AHAslc0pvNn.htm
Très accentuée et saturée, mais amha, manque de naturel. Les noirs
sont charbonneux, sans détails alors qu'ils sont bien là, cachés dans
l'ombre.

Ensuite, mon interprétation avec quelques clics et coups de curseurs
de Picasa_for_Ms.Michu:
- rotation à 180°
- dégradé supérieur pour assombrir la partie basse (devenue haute)
trop claire et mieux équilibrer l'ensemble
- éclairage d'appoint pour remonter le tout
- hautes lumières pour remonter encore lesdites hautes lumières sans
toucher aux ombres et accentuer un peu le contraste.
- nouvelle rotation à 180°.
http://cjoint.com/11au/AHAsQFUxYoo.htm
Voilà, voilà...

--
Ghost Rider




http://cjoint.com/?3HAt4cQ8iHs

Suppression (niveau)des non informations dans les blancs, idem pour les
noirs, étalement des gris.
Détourage des "ailes" et tête, courbe, un chouia de contraste +2
luminosité -3.
Détourage des antennes, courbes, contraste +2 luminosité -2.
Teintes/saturation. Ensemble couleur -3 saturation +1

£g
Jacques Dassié
Le #23689061
Le Fri, 26 Aug 2011 13:28:58 +0200, Jacques Dassié
Je ne demande pas une image artistique, mais une image
documentaire.
http://www.cijoint.fr/cj201108/cijBRFU3nL.jpg

Car il s'agit bien de cela. Un document entomologique doit apporter de
l'information. La plus précise possible sur l'insecte et le détail de
ses différentes parties (y compris la pilosité !).



La supposition de B-B n'est pas exacte. Et le "thorax enfoncé" s'est
envolé dans les secondes qui suivaient, sans me laisser le temps de
prendre d'autres clichés.
Il ne m'avait pas fait de confidences avant de sortir de sous une
branche touchant le sol. Cet espèce d'arbuste porte des petites fleurs
très attractives SOUS les branches, ce qui ne facilite pas le
photographe. Jai même vu des Vespa velutina faire un demi-tonneau avant
"d'atterrir" sous la feuille !

Vous avez bossé comme des chefs et vous proposez des images plus belles
que la mienne. Plus belles et plus artistiques... mais qui ne répondent
pas à ce que je demandais.

G-R, tes discussions sur l'origine de la lumière est erronée. Tu
supposes qu'elle vient du haut, mais ces plantes se trouvaient au pied
d'un arbuste qui leur faisait de l'ombre et une tache de soleil se
trouvait sur le sol, juste à coté. Ce qui change tout.
Par contre ton approche avec Picasa est excellente.

L'interprétation de £g est très bonne -et belle- mais ne contitue pas un
document parfait pour l'entomologie.
Remarque générale :
2007 : pas de Vespa velutina dans mon jardin
2009 : premières rares photos sur un certain arbuste qui les attire.
2010 : sur le même arbuste, un ou deux velutina plus une dizaine
d'hyménoptères différents
2011 : une dizaine de Vespa velutina et de temps en temps un autre
hymeno, immédiatement chassé !
Merci à tous.
--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23690581
Le 26/08/11 21:03, Jacques Dassié a écrit :

L'interprétation de £g est très bonne -et belle- mais ne contitue pas un
document parfait pour l'entomologie.
Remarque générale :
2007 : pas de Vespa velutina dans mon jardin
2009 : premières rares photos sur un certain arbuste qui les attire.
2010 : sur le même arbuste, un ou deux velutina plus une dizaine
d'hyménoptères différents
2011 : une dizaine de Vespa velutina et de temps en temps un autre
hymeno, immédiatement chassé !
Merci à tous.


Les Vespa velutina ne sont pas visibles chez moi (tant mieux).
Par contre, cette année à été incroyablement riche en insectes de toutes
sortes, une quantité et variété inhabituelle.
Dont des sortes "miniatures", de toutes petites abeilles par exemple.
J'ai vu un gros frelon étrange ; plus orangé que le frelon habituel,
presque rouge à un endroit, mais pas le motif a dominante noire du
frelon asiatique. Pas de photos, j'étais en train de ramasser des fruits.*
Pour ton image je ne traite plus que les raw :). Hop, exposition
parfaite au poil,
hop hop, deux coups de U-point pour dégager certaines zones et
franchement, pourquoi accentuer à mort si la photo est bien nette ?
Selon moi celà va dans le sens contraire du but désiré,car les détails
très fins sont du coup brouillés.
(L'accentuation avant impression étant un autre sujet).

*Si tu veux des poires, des pommes et des pêches et toutes les bestioles
qui sont dessus, vient avec tes paniers. Moi, je suis dépassée...

Noëlle Adam
Jacques Dassié
Le #23691101
Le Sat, 27 Aug 2011 09:46:34 +0200, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle

2011 : une dizaine de Vespa velutina et de temps en temps un autre
hymeno, immédiatement chassé !



Par contre, cette année à été incroyablement riche en insectes de toutes
sortes, une quantité et variété inhabituelle.



Quelle chance ! Ici, cette année, à part les bridés, c'est le désert...

Dont des sortes "miniatures", de toutes petites abeilles par exemple.
J'ai vu un gros frelon étrange ; plus orangé que le frelon habituel,
presque rouge à un endroit, mais pas le motif a dominante noire du
frelon asiatique. Pas de photos,



Et c'est bien dommage ! Impossible d'émettre la moindre supposition sur
cette seule description. Tu n'as pas repéré une ressemblance avec un des
bestiaux de mes galeries ?

http://www.archaero.com/Insectes-jardin.htm

Bien entendu, ce n'est qu'un échantillonnage bien incomplet, puisque ma
collection d'images publiables dépasse les 3000 insectes.

Pour ton image je ne traite plus que les raw :). Hop, exposition
parfaite au poil, deux coups de U-point pour dégager certaines zones



Je viens de me taper un bon giga de raw en quelques jours et, dans mon
cas, je ne suis toujours pas convaincu. Aucun résultats fondamentalement
décisifs par rapport à un jpg... Logiciels utilisés : Canon, Photoshop
ou DxO Pro Elite.

et franchement, pourquoi accentuer à mort si la photo est bien nette ?



Mais justement, pour gagner du détail. car j'estime que la photo brute
est peut-être nette, mais est vraiment beaucoup trop douce pour l'usage
désiré. Un peu de contraste et de renforcement lui donnent ce punch
manquant qui te fait si mal aux yeux...

Quand au terme que tu utilises, "à mort...", il ne me semble pas
convenir pour une image de 21 MPx. Mes réglages moyens sous PS sont
Seuil = 0
Rayon = 0,8 à 1,2
Gain = 100
C'est le même effet que le traitement de DxO

Un qualificatif répété finit par créer une légende...

*Si tu veux des poires, des pommes


et des scoubidous... Haaaa... Pardon !
et des pêches et toutes les bestioles
qui sont dessus, vient avec tes paniers. Moi, je suis dépassée...



Heureuse utilisatrice d'un beau verger...
Ça c'est une proposition honnête, dont je te remercie. Même si je ne
puis y donner suite, bloqué par les débarquements vacanciers des
enfants et petits enfants...
A+
Jacques DASSIÉ
http;//archaero.com/
Obstiné dans ses errements...
Jacques Dassié
Le #23691231
Le Sat, 27 Aug 2011 09:46:34 +0200, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle


Pour ton image je ne traite plus que les raw :). Hop, exposition
parfaite au poil,
hop hop, deux coups de U-point pour dégager certaines zones et



Mais si tu pouvais me faire dune démo... Je n'ose abuser...
Un moment de courte honte étant vite passé, tu peux télécharger un RAW
du 5D, bien entendu absolument brut, dans son jus (13 Mo, ça va) là :

http://www.archaero.com/IMG_8581.CR2

Ça télécharge rapidos.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Ghost-Rider
Le #23691471
Le 26/08/2011 21:03, Jacques Dassié a écrit :
Le Fri, 26 Aug 2011 13:28:58 +0200, Jacques Dassié
écrit:
Je ne demande pas une image artistique, mais une image
documentaire.
http://www.cijoint.fr/cj201108/cijBRFU3nL.jpg

Car il s'agit bien de cela. Un document entomologique doit apporter de
l'information. La plus précise possible sur l'insecte et le détail de
ses différentes parties (y compris la pilosité !).



Vous avez bossé comme des chefs et vous proposez des images plus belles
que la mienne. Plus belles et plus artistiques... mais qui ne répondent
pas à ce que je demandais.

L'interprétation de £g est très bonne -et belle- mais ne contitue pas un
document parfait pour l'entomologie.



Jacques Dassié est un vil provocateur, et tout le monde marche comme un
seul homme.
Il nous montre un document censé répondre aux canons de l'édition
entomologique, avant traitement et après :
http://www.cijoint.fr/cj201108/cijBRFU3nL.jpg
Le document avant n'est pas bon, l'éclairage est mauvais, et sa version
après est une horreur, il le sait parfaitement.
Il nous montre aussi souvent, à l'appui de ses dires, le document
suivant, autre horreur :
http://cjoint.com/11au/AHBnRaYgk7w.htm
Car en fait, si on regarde son site, dont il nous donne l'adresse :
http://www.archaero.com/Insectes-jardin.htm
on constate que les documents qui y figurent sont tous très loin d'être
accentués et saturés comme il le prétend nécessaire.
Il doit bien rigoler dans sa barbe à nous voir tous prendre d'immenses
et respectueuses précautions oratoires pour dire que... heu... et
bien... en fait... un peu moins d'accentuation peut-être....etc...

-
Ghost Rider
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23691531
Le 27/08/11 12:13, Jacques Dassié a écrit :
Le Sat, 27 Aug 2011 09:46:34 +0200, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle

2011 : une dizaine de Vespa velutina et de temps en temps un autre
hymeno, immédiatement chassé !





Par contre, cette année à été incroyablement riche en insectes de toutes
sortes, une quantité et variété inhabituelle.



Quelle chance ! Ici, cette année, à part les bridés, c'est le désert...


Il a eu une alternance de gros soleil et de grosse pluie ; mais aussi
j'ai fait un truc (peut-être pas très déco, mais bon) de préparer mes
futures plantations avec de grands cartons marron posés au sol, et
couvert de tontes. Ça se décompose et dessous la terre est toute belle,
remuée par les vers de terre, mais également quand je soulève le carton,
ça grouille dans tous les sens...Les rainettes et les petits crapaud
détalent, ça sert d'abri à plein de choses. Je plante, je remets du
carton si j'en ai (les boîtes à œufs, applaties et privées de la partie
imprimée, sont pas mal) et je recouvre de brf.

Dont des sortes "miniatures", de toutes petites abeilles par exemple.
J'ai vu un gros frelon étrange ; plus orangé que le frelon habituel,
presque rouge à un endroit, mais pas le motif a dominante noire du
frelon asiatique. Pas de photos,



Et c'est bien dommage ! Impossible d'émettre la moindre supposition sur
cette seule description. Tu n'as pas repéré une ressemblance avec un des
bestiaux de mes galeries ?

http://www.archaero.com/Insectes-jardin.htm


Ben, un frelon quoi, orangé comme l'asiatique mais avec moins de noir.
Une autre espèce, une forme intermédiaire ?
Je suis retournée voir les poires : des guêpes normales, un frelon
normal, pas d'orangé. J'aimerais retrouver le site du spécialiste des
guêpes.

Je viens de me taper un bon giga de raw en quelques jours et, dans mon
cas, je ne suis toujours pas convaincu. Aucun résultats fondamentalement
décisifs par rapport à un jpg... Logiciels utilisés : Canon, Photoshop
ou DxO Pro Elite.


Pour moi j'utilise capture NX, et c'est décisif, complétement.
Pour le traitement de l'image, en tous cas. Coté developpement c'est
pour Nikon, mais on peut l'utiliser pour le reste du traitement pour
d'autres raw.
Je le maîtrise encore mal, mais c'est déjà énorme et très simple à
utiliser. Le fait que tous les traitements soient enregistrés et qu'on
peut choisir de les appliquer séparément ou non par le suite est une
très bonne chose.
Pour le tri c'est galère ( je viens d'installer viewNX pour ça)
Pour la gestion des iptc c'est pas glop non plus...Marche moyen.
Après il m'arrive de repasser sous PS pour certaines choses, comme un
effacement discret.

1 Go de raw pour moi c'est peu...Je reviens d'un WE (exceptionnel il est
vrai) avec plusieurs cartes de 16 Go remplies. D'où le besoin de tri
rapide et de catalogage avant traitement rapide aussi.

Je photographie les fleurs de mon jardin ; les insectes sont dessus mais
ce n'est pas l'objet. J'ai trouvé ça dans mes stocks :
http://cjoint.com/data/0HBocBzJZcA.htm
Sans traitement particulier ni flash, image globale : une abeille
miniature, la mouche donne l'échelle.
Supposons que l'on veuille isoler la mouche :
http://cjoint.com/data/0HBogGERkSo.htm
Elle est bien sombre, avec tout ce constraste !
Un U-point sur l'œil, pour augmenter gentiment la luminosité (et
partant, la lisibilité) des détails sombres.
http://cjoint.com/11au/AHBoklLlOTR.htm
Sans rien détourer,et ça reste parfaitement naturel même si là, j'ai un
peu forcé l'éclaircissement. Un clic pour poser le point, une tirette
pour diminuer son champs d'action, une autre pour augmenter la
luminosité de la couleur affectée. Quelques secondes à peine.
Bien sûr on peut aussi faire des masques sophistiqués mais avec du
supersimple ça marche déjà fort bien.

Heureuse utilisatrice d'un beau verger...


Beau, ça reste à voir. Le prunier est complétement cassé, il a eu trop
d'ambition. Un des pommiers s'est couché car la terre est trop
détrempée. Le sol est tellement jonché de fruits abîmés que je ne peut
pas passer la machine pour couper l'herbe.(Sauf tondre la nuit quand les
guêpes dorment...) Les poires William sont énormes, en quantité
délirante, mais pas meilleures que celles du commerce, il a trop plu.
Mon congélateur est plein et ma famille ne veut plus de crumbles et de
compote. Et évidemment tous mes amis dans le coin sont dans le même cas.


Noëlle Adam
Ghost-Rider
Le #23691591
Le 27/08/2011 14:19, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Supposons que l'on veuille isoler la mouche :
http://cjoint.com/data/0HBogGERkSo.htm
Elle est bien sombre, avec tout ce constraste !
Un U-point sur l'½il, pour augmenter gentiment la luminosité (et
partant, la lisibilité) des détails sombres.
http://cjoint.com/11au/AHBoklLlOTR.htm
Sans rien détourer,et ça reste parfaitement naturel même si là, j'ai un
peu forcé l'éclaircissement. Un clic pour poser le point, une tirette
pour diminuer son champs d'action, une autre pour augmenter la
luminosité de la couleur affectée. Quelques secondes à peine.
Bien sûr on peut aussi faire des masques sophistiqués mais avec du
supersimple ça marche déjà fort bien.



Pourquoi te prives-tu du flash ?
Au soleil, les écarts de luminosité entre plages éclairées et plages
sombres sont très gênants. Ta mouche le montre, la moitié est au soleil,
l'autre à l'ombre, d'où un traitement certes peu compliqué mais
nécessitant un logiciel payant pour en tirer quelque chose d'imparfait.
Un coup de flash et sans *aucun* traitement on obtient ça (non recadrée):
http://cjoint.com/11au/AHBoPJnG8vA.htm

--
Ghost Rider
Publicité
Poster une réponse
Anonyme