Association de libertés civiles canadienne qui confond la liberté des groupes dangereux avec celle des individus

Le
xenufrance
(je signale qu'hélas, un nombre croissant de "juristes" supposés défendre
les droits civils s'occupent essentiellement de défendre des groupes
dangereux, des sectes criminelles en particulier (mariage forcé de gamines
d'à peine 12 ans avec de vieux gourous pédophiles, par exemple), plutôt que
s'int&éresser à défendre les victimes de ces groupes
exemple:


Un groupe veut la légalisation de la polygamie

Métro Montréal
La Presse Canadienne
17 mars 2011

VANCOUVER - Un groupe de défense des droits civils en Colombie-Britannique
se range aux côtés d'une secte controversée dans le cadre d'un important
recours judiciaire concernant la polygamie, illégale au Canada.

Dans des arguments finaux qui seront bientôt soumis en cour, l'Association
des libertés civiles de la Colombie-Britannique soutient que la loi
interdisant la polygamie est dépassée et qu'elle devrait être abrogée. Selon
l'organisme, rendre illégale la polygamie constitue une violation de
libertés fondamentales protégées par la Charte canadienne des droits et
libertés.

La porte-parole Monique Pongracic-Speier estime que la loi permet à l'État
de s'immiscer dans la vie privée d'adultes qui consentent à avoir plusieurs
conjoints.

Les audiences pour les arguments finaux débuteront un peu plus tard ce
mois-ci en Cour suprême de la Colombie-Britannique. Le tribunal s'est penché
sur des cas de mariages présumés de Britanno-Colombiennes âgées d'à peine 12
ans avec le polygame américain Warren Jeffs, qui est actuellement en prison.
La Cour suprême de la Colombie-Britannique a entendu des témoignages
d'experts contradictoires au sujet des répercussions de cette pratique pour
les femmes et les enfants.

L'affaire a été portée devant la justice après l'échec d'une poursuite pour
polygamie contre deux leaders religieux de Bountiful, dans le sud-est de la
Colombie-Britannique.

L'Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique s'est dite
inquiète, elle aussi, au sujet des allégations de violence envers les
enfants et de contacts sexuels dans des communautés polygames. Elle est
toutefois d'avis que ces crimes doivent faire l'objet d'enquêtes et de
sanctions, qu'ils soient commis dans des relations polygames ou monogames.

http://www.journalmetro.com/linfo/article/805704--un-groupe-veut-la-legalisation-de-la-polygamie
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
stop-scientology
Le #23220901
On 20 mar, 19:05, "xenufrance"
(je signale qu'h las, un nombre croissant de "juristes" suppos s d fendre
les droits civils s'occupent essentiellement de d fendre des groupes
dangereux, des sectes criminelles en particulier (mariage forc de gamines
d' peine 12 ans avec de vieux gourous p dophiles, par exemple), plut t qu e
s'int& resser d fendre les victimes de ces groupes...
exemple:



Roger Gonnet en traitant les internautes de connards et de
psychopathes ne se fait pas des amis !

Voir ici les nombreux abus de Roger Gonnet
(Analyse basée sur les messages de Roger Gonnet publiés sur
fr.soc.sectes récemment)
http://www.anti-scientologie.ch/anonymous-analyse-abus-roger-gonnet.htm#Ana lyse

--

stop-abus
xenufrance
Le #23221331
"stop-scientology"
On 20 mar, 19:05, "xenufrance"
(je signale qu'h las, un nombre croissant de "juristes" suppos s d fendre
les droits civils s'occupent essentiellement de d fendre des groupes
dangereux, des sectes criminelles en particulier (mariage forc de gamines
d' peine 12 ans avec de vieux gourous p dophiles, par exemple), plut t que
s'int& resser d fendre les victimes de ces groupes...
exemple:



spam hors sujet.
Barbier est toujours absent dans les réunions parlant de droits de l'homme,
qu'il viole allègrement en escroquant ...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme