[Astro] filtre rouge / IR

Le
Sylvain SF
Si j'ai bien compris la série "Da" (digital astro) chez Canon,
le filtre ordinaire qui coupe les IR est remplacé par un filtre
plus large bande qui laisse passer ceux-ci.

Pour l'heure seuls certains modèles existent en version officielle
"a" (300D, 20D, ?), mais Ciel & Espace qui présentait le 5D mk II
(§ 462 de Nov. 2008) recommande de "demander conseil auprès d'Optique
Unterlinden, de Galileo ou Cosmodiff" (demander conseil n'est pas un
conseil en soi, c'est surtout un peu court).

faut-il lire qu'il est possible de modifier tous les boitiers via
un filtre tierce partie ?

Autre numéro, autre conseil, le § 463 vient avec une pub de Hypérion
et son coupleur T2 "avec filtre de blocage infrarouge" ?!

Sûrement les 2 configs correspondent à 2 finalités, mais à part me
les résumer comme "des fois on veux les IR" je ne comprends pas
parfaitement à quelles conditions cela correspond; auriez-vous
quelque conseils (sur les modifs intéressantes à faire sur un
boitier) et quelque exemples d'utilisation pour m'éclairer ?

merci,
Sylvain.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
François Meyer
Le #17960641
Sylvain SF
Si j'ai bien compris la série "Da" (digital astro) chez Canon,
le filtre ordinaire qui coupe les IR est remplacé par un filtre
plus large bande qui laisse passer ceux-ci.

Pour l'heure seuls certains modèles existent en version officielle
"a" (300D, 20D, ?...),



Il n'y a que le 20Da qui est un modèle "officiel" Canon.
Pour les autres c'est des modifs qui peuvent être faites
soit "officieusement" par le pékin moyen avec sa bite
et son couteau (je caricature, hein, il faut des outils
un peu plus fins) soit un peu plus officiellement (et plus cher) par des
boîtes qui vous garantissent que vous ne vous retrouverez
pas après la tentative avec un tas de vis minuscules d'un
côté et une gros pâté informe ayant perdu sa raison d'être
de l'autre.

mais Ciel & Espace qui présentait le 5D mk II
(§ 462 de Nov. 2008) recommande de "demander conseil auprès d'Optique
Unterlinden, de Galileo ou Cosmodiff" (demander conseil n'est pas un
conseil en soi, c'est surtout un peu court).

faut-il lire qu'il est possible de modifier tous les boitiers via
un filtre tierce partie ?



Bin faut qu'il s'y prête quand même ; si un constructeur
s'avisait de coller le filtre sur le capteur par exemple,
ça deviendrait délicat. Mais sinon il ne faut que le courage
de plonger dans les entrailles de son nouveau jouet à 2 ou 3
keuros pour voir si c'est possible. Il y en a toujours qui ne
peuvent pas s'en empêcher, il suffit d'attendre un peu.

Autre numéro, autre conseil, le § 463 vient avec une pub de Hypérion
et son coupleur T2 "avec filtre de blocage infrarouge" ?!

Sûrement les 2 configs correspondent à 2 finalités, mais à part me
les résumer comme "des fois on veux les IR" je ne comprends pas
parfaitement à quelles conditions cela correspond; auriez-vous
quelque conseils (sur les modifs intéressantes à faire sur un
boitier) et quelque exemples d'utilisation pour m'éclairer ?



Je suis pas sûr de bien comprendre la question...
En astro les APN sont d'utilisation récente. Les caméras CCD
dédiées sont utilisées depuis bien plus longtemps et il n'y a
aucun filtre devant ces caméras. A l'utilisateur de décider
de ce qu'il veut détecter avec sa caméra et de privilégier
telle ou telle partie du spectre, de couper ou de ne pas
couper les IR, etc...

Pour l'astronome amateur de base, le problème principal
du filtre de base des APN est qu'il croque en même temps
une bonne partie du spectre visible ; il est à la limite
plus important de le supprimer que de le remplacer par un
autre. Mais si on se contente de le supprimer, l'APN devient
pour ainsi dire dédié astro. Pour continuer à l'utiliser
de manière classique, on remplace le filtre de base par un filtre
qui fait son travail plus proprement.
--
François Meyer
Sylvain SF
Le #17961871
François Meyer a écrit :

Il n'y a que le 20Da qui est un modèle "officiel" Canon.
[...]



compris, ça peut être faisable, mais le choix de l'intervenant
est particulièrement important.

Autre numéro, autre conseil, le § 463 vient avec une pub de
Hypérion et son coupleur T2 "avec filtre de blocage infrarouge" ?!



Je suis pas sûr de bien comprendre la question...



naïvement reformulée ma question est: quand (pour quel type
de photos) puis-je utiliser un APN standard et quand ai-je
besoin d'un spectre plus large.

je trouve nombre de références sur la bande H-alpha mais peu
sur les conditions dans lesquelles les IR contribuent / sont
indispensables à une photo intéressante.

mon souci n'est (of course) pas de faire de la spectrographie,
mais simplement (dans un premier temps) de faire des photos
du soleil (numérique sur ETX90 et filtre 10^-5).

En astro les APN sont d'utilisation récente. Les caméras CCD
dédiées sont utilisées depuis bien plus longtemps et il n'y a
aucun filtre devant ces caméras.



les 2 ont un usage différents, si j'avais un 14" (allez même
un 8") dans le jardin, je foncerais sur une CCD réputée,
mon besoin est plus basic et pour ainsi dire routinier,
prendre des vues régulières (base journalière) et pourquoi
pas shooter au hasard pour du planétaire (donc pas des
nébuleuses), dans ces cas là, une perte partielle du spectre
sera-t-elle quand même préjudiciable ?

Sylvain.
François Meyer
Le #17963171
Sylvain SF
François Meyer a écrit :

Il n'y a que le 20Da qui est un modèle "officiel" Canon.
[...]



compris, ça peut être faisable, mais le choix de l'intervenant
est particulièrement important.

Autre numéro, autre conseil, le § 463 vient avec une pub de
Hypérion et son coupleur T2 "avec filtre de blocage infrarouge" ?!



Je suis pas sûr de bien comprendre la question...



naïvement reformulée ma question est: quand (pour quel type
de photos) puis-je utiliser un APN standard et quand ai-je
besoin d'un spectre plus large.

je trouve nombre de références sur la bande H-alpha mais peu
sur les conditions dans lesquelles les IR contribuent / sont
indispensables à une photo intéressante.

mon souci n'est (of course) pas de faire de la spectrographie,
mais simplement (dans un premier temps) de faire des photos
du soleil (numérique sur ETX90 et filtre 10^-5).

En astro les APN sont d'utilisation récente. Les caméras CCD
dédiées sont utilisées depuis bien plus longtemps et il n'y a
aucun filtre devant ces caméras.



les 2 ont un usage différents, si j'avais un 14" (allez même
un 8") dans le jardin, je foncerais sur une CCD réputée,
mon besoin est plus basic et pour ainsi dire routinier,
prendre des vues régulières (base journalière) et pourquoi
pas shooter au hasard pour du planétaire (donc pas des
nébuleuses), dans ces cas là, une perte partielle du spectre
sera-t-elle quand même préjudiciable ?



Non. Le défiltrage ne se justifie que pour l'observation
du ciel dit "profond", nébuleuses, galaxies et autres.

--
François Meyer
Sylvain SF
Le #17972451
François Meyer a écrit :

Non. Le défiltrage ne se justifie que pour l'observation
du ciel dit "profond", nébuleuses, galaxies et autres.



merci François.

SF.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme