Attaquer le ministre de la Justice, c'est de la xénophobie...

Le
dlink
Pendant que Sarkozy allait se faire voir sur une étape du Tour de
France, dans l’espoir sans doute d’entrer dans la légende des cycles,
Rachida Dati mouillait le maillot à la tribune de l’Assemblée nationale.
Pour présenter son projet de loi de lutte contre la récidive. Ce n'était
pas le Galibier, certes, mais ça pédalait presque aussi dur que dans un
col de première catégorie.

Il faut dire que Rachida Dati accumule les handicaps : le départ de
quatre membres de son cabinet, les ennuis judiciaires de deux de ses
frères (1), une attitude cassante et une propension à étaler ses
relations privilégiées avec le couple Sarkozy. Peu avant son
intervention, elle a reçu le soutien de Devedjian et du président de
l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer. Le premier a salué « la force de
caractère » de Rachida Dati et condamné « les attaques et amalgames dont
elle est aujourd’hui la victime ». Le second a demandé que cessent « ces
attaques inqualifiables qui ont des relents insupportables, faits de
jalousie et de xénophobie ».

Car il faut désormais le savoir : quand, naguère, on attaquait tel(le)
ou tel(le) ministre souchien [sous-chien ?], c'était de l’opposition
politique normale et démocratique ; quand, aujourd’hui, on s’en prend à
la politique de tel(le) ou tel(le) ministre issu(e) des minorités
visibles, c’est de la xénophobie…

A noter, cependant, que les réactions les plus vives et les plus
insultantes à l'égard de Rachida Dati émanent de certains cercles
maghrébins qui, entre autres gentillesses, la traitent de « collabo ».
Dans La Charente libre, Dominique Garaud écrit : « Il ne suffit pas que
Nicolas Sarkozy, son épouse Cécilia, le président de l’Assemblée
nationale Bernard Accoyer, SOS-Racisme et la Ligue contre le racisme et
l’antisémitisme se mobilisent pour défendre Rachida Dati contre ces
amalgames et ces rumeurs indignes. C’est l’affaire de tous. L’opposition
parlementaire est totalement dans son rôle lorsqu’elle attaque le
discours et les projets politiques du garde des Sceaux, et sur ce plan
elle ne doit en rien ménager Rachida Dati. Mais elle ne serait que plus
crédible encore si elle dénonçait également une campagne insidieuse de
rumeurs à forte connotation xénophobe qui ne saurait durer. »

A cet angélisme bêtassou, on préférera la solide analyse d’Olivier
Picard dans Les Dernières Nouvelles d’Alsace : « La valeur n’attend pas
le nombre des années et “Rachida” possède une très grande capacité
d’adaptation. Mais l’absence d’expérience ministérielle pour défendre un
tel projet de loi est à l‘évidence un handicap (…). Dans un débat
éthique aussi essentiel, la très volontaire Rachida peut-elle faire
mieux que de jouer la porte-parole d’un président obsédé par l’idée de
donner à la société des gages de fermeté au mépris de toute autre
considération ? Ignore-t-elle la réalité de la machine judiciaire ou
fait-elle semblant en se fiant aveuglément à l’empirisme, teinté de
méthode Coué, du président ? Car à quoi bon une justice qui montre ses
muscles si elle n’a pas les moyens, ensuite, de concrétiser, comme c’est
le cas, sa sévérité affichée ? A quoi bon vouloir remplir toujours plus
des prisons que la France n’a pas quand on n’a pas exploré jusqu’au bout
tout le potentiel de la prévention de la délinquance ? La garde des
Sceaux serait-elle décidément trop sûre d’elle – comme semble l’indiquer
l’hémorragie de son cabinet ministériel – pour faire volontairement
cette dangereuse impasse ? »

Rachida Dati peut être créditée des meilleurs intentions du monde. On
peut, comme elle l’a dit, « être ferme et en même temps juste et humain
». Et elle n’a pas tort quand elle ajoute : « La certitude de la
sanction, c’est le premier outil de la prévention. » Oui, mais quoi si
rien ne suit ? Rachida Dati aurait d’ailleurs dû s’abstenir de rendre
hommage « à la législation sur le suivi médico-judiciaire » de l’ancien
garde des Sceaux socialiste, Elisabeth Guigou. De récentes et
douloureuses affaires prouvent, hélas, qu’en fait de suivi,
médico-judiciaire ou autres, ça ne suit pas….

Chahutée au début de son intervention, Rachida Dati a bientôt reçu le
soutien du gros du peloton des députés de la majorité, tandis que le
directeur sportif – pardon : le président de l’Assemblée nationale… –
lui lançait : « Vas-y, ne te laisse pas impressionner ! » Elle y est
allée. Sans convaincre. Ni sur le fond ni sur la forme. Pour cette
première étape de montagne, la Cosette des minorités visibles a manqué
de souffle et de jambes. Ce qui, en l’occurrence, est paradoxal pour une
jeune femme dont tout le monde s’accorde à louer la beauté.

(1) L’avocat général de la cour d’appel de Nancy a requis mardi une
peine de 12 mois d’emprisonnement à l’encontre de Jamal Dati entendu en
deuxième instance pour trafic de stupéfiants. Le deuxième frangin, Omar
Dati, est placé sous contrôle judiciaire depuis juin 2005 pour trafic de
cannabis.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
francois
Le #15518871
On est vraiment le seul pays au monde ou décider de mettre la racaille en
prison fait couler autant d'encre
Un vrai défi pour ce jeune ministre de la justice!
Son combat reléve de la Mission Impossible , tant elle a de détracteurs
Traitée de collabos par ceux venant des mêmes origines qu'elle ,
d'incapable , ou manquant d'expérience par les autres ( les donneurs de
leçons de gauche) , devant emprisonner des membres de sa propre famille ,
il lui faut une sacré dose de sang froid et de courage .
Rachida , ne te laisse pas faire , et sache que dans ce pays , ce ne sont
pas ceux qui font le plus de bruit qui ont raison
La Majorité silencieuse est avec toi , et tu fait partis des notres , c'est
a dir de ceux qui aiment la France et l'honore .
Nestor le pingouin pour la France
Le #15518741
dlink a écrit:

Il faut dire que Rachida Dati accumule les handicaps : le départ de
quatre membres de son cabinet, les ennuis judiciaires de deux de ses
frères (1), une attitude cassante et une propension à étaler ses
relations privilégiées avec le couple Sarkozy. Peu avant son
intervention, elle a reçu le soutien de Devedjian et du président de
l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer. Le premier a salué « la force de
caractère » de Rachida Dati et condamné « les attaques et amalgames dont
elle est aujourd’hui la victime ». Le second a demandé que cessent « ces
attaques inqualifiables qui ont des relents insupportables, faits de
jalousie et de xénophobie ».



Elle est ministre et Accoyer pense qu'elle n'aurait pas la nationalité
française ? Il est fou Accoyer !

--
#*$£+:#&!
Chris de Foy
Le #15518461
francois a écrit :
On est vraiment le seul pays au monde ou décider de mettre la racaille en
prison fait couler autant d'encre
Un vrai défi pour ce jeune ministre de la justice!
Son combat reléve de la Mission Impossible , tant elle a de détracteurs
Traitée de collabos par ceux venant des mêmes origines qu'elle ,
d'incapable , ou manquant d'expérience par les autres ( les donneurs de
leçons de gauche) , devant emprisonner des membres de sa propre famille ,
il lui faut une sacré dose de sang froid et de courage .
Rachida , ne te laisse pas faire , et sache que dans ce pays , ce ne sont
pas ceux qui font le plus de bruit qui ont raison
La Majorité silencieuse est avec toi , et tu fait partis des notres , c'est
a dir de ceux qui aiment la France et l'honore .



Ca fait du bien de voir enfin un gus de droite la défendre.
On commençait à se sentir un peu seul, nous autres,
les "gauchiasses".

Vous y avez mis le temps !
Ca a été décidé en réunion politique ?

;-)

--
cdf
alain
Le #15518371
francois
La Majorité silencieuse est avec toi , et tu fait partis des notres , c'est
a dir de ceux qui aiment la France et l'honore .



Pasdutout, je défend R.Dati pour la personne que'elle est et lui offre
le même respect que j'offre à toute autre personne, toute. La france,
l'honneur, je m'en balance, c'est en ces noms que nombre de crânes de
piaf ont asservi et sadisé nombre de populations d'Afrique et d'Orient,
ces oripaux me révulsent. Ce n'est que les respect que toute personne
mérite, disons est supposée mériter vu la dégradation ambiante, que je
défend Dati contre tous les crapules qui ne cherchent qu'à la salire,
lui nuire pour la simple raison qu'elle a des origines différentes des
leurs.

Alain
Cigaloun Dupuy
Le #15518351
salut

d'une elle n'est pas responsable de ses frères

deux c'est marrant de voir la droite se draper dans sa dignité alors qu'elle
a fait attaqué Ségolène Royal par la presse à sa botte, c'est à dire 90 %,
avec des histoires périmées sur ses frères
rien que ça je meurs de rire.

J'espère seulement une chose que les deux frères Dati seront condamnés,
s'ils sont coupables, en fonction de leurs actes et pas parce qu'ils sont
les frères de, et que surtout ils ne seront pas plus condamnés que d'autres,
pour ne pas faire de passe droit

salut
Taureau Assis
Le #15518311
Cigaloun Dupuy a écrit :
salut

d'une elle n'est pas responsable de ses frères



Elle a un sale caractère

Elle est rongée par l'ambition (d'où pas de mari, pas d'enfants)

Elle a perdu quatre de ses nouveaux collaborateurs les plus importants
en quelques semaines.

Vous avez entendu parle de sa jeunesse comme vendeuse de "savonnettes" à
crédit ?



deux c'est marrant de voir la droite se draper dans sa dignité alors qu'elle
a fait attaqué Ségolène Royal par la presse à sa botte, c'est à dire 90 %,
avec des histoires périmées sur ses frères
rien que ça je meurs de rire.

J'espère seulement une chose que les deux frères Dati seront condamnés,
s'ils sont coupables, en fonction de leurs actes et pas parce qu'ils sont
les frères de, et que surtout ils ne seront pas plus condamnés que d'autres,
pour ne pas faire de passe droit

salut




Harpo
Le #15518291
Taureau Assis wrote:

Elle a un sale caractère



C'est un signe de franchise.

Elle est rongée par l'ambition (d'où pas de mari, pas d'enfants)



Chacun sa vie mon frère.

Elle a perdu quatre de ses nouveaux collaborateurs les plus importants
en quelques semaines.



Autant en emporte le vent.

Vous avez entendu parle de sa jeunesse comme vendeuse de "savonnettes"
à crédit ?



A chacun son concept.

Je ne cherche pas à la défendre mais si je voulais l'attaquer
j'essaierais de trouver mieux.
MOUHOUBI
Le #15518231
Le Wed, 18 Jul 2007 09:16:39 -0400, dlink écrit :

elle a reçu le soutien de Devedjian



La elle est foutue...
Un soutiens pareil c'est pire qu'une balle en pleine tête !



Mon Blog : http://k.mouhoubi.free.fr/monblog/

___________________________
/ )| MOUHOUBI Kamel |(
/ / | |
_( (_ | PGP Key ID 0xBAC2CA5B | _) )_
((( )|_/ )___________________( _|(/ /)))
(\\ _/ / _/ ////)
/ /
_/ _ /
/ /
MOUHOUBI
Le #15518221
Le Wed, 18 Jul 2007 15:49:31 +0200, "francois" écrit :

La Majorité silencieuse est avec toi



Evite de parler pour la majorité silencieuse...



Mon Blog : http://k.mouhoubi.free.fr/monblog/

___________________________
/ )| MOUHOUBI Kamel |(
/ / | |
_( (_ | PGP Key ID 0xBAC2CA5B | _) )_
((( )|_/ )___________________( _|(/ /)))
(\\ _/ / _/ ////)
/ /
_/ _ /
/ /
MOUHOUBI
Le #15518211
Le Wed, 18 Jul 2007 20:25:33 +0200, Chris de Foy écrit :

Vous y avez mis le temps !
Ca a été décidé en réunion politique ?



Faut te mettre à leur place un peu : défendre une Arabe attaquée c'est
pas dans leurs habitudes...c'ets une vraie petite révolution pour
eux...



Mon Blog : http://k.mouhoubi.free.fr/monblog/

___________________________
/ )| MOUHOUBI Kamel |(
/ / | |
_( (_ | PGP Key ID 0xBAC2CA5B | _) )_
((( )|_/ )___________________( _|(/ /)))
(\\ _/ / _/ ////)
/ /
_/ _ /
/ /
Publicité
Poster une réponse
Anonyme