attentat grave:répercussions autour de l'auteur

Le
zydraf
bonjour,

Je sais que la famille du danseur Rudolf Nureiv qui pour faute d'avoir
trahit son pays d'origine la Russie en s 'exhilant,avait été interdite
d'accès à l'Université.
Je voudrais savoir s'il y a des répercussions sur la famille de celui
qui commet un attentat grave contre une très grande personnalité.
Des exemples

merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Albert ARIBAUD
Le #21404231
Le Fri, 19 Mar 2010 11:26:20 -0700, zydraf a écrit :

bonjour,

Je sais que la famille du danseur Rudolf Nureiv qui pour faute d'avoir
trahit son pays d'origine la Russie en s 'exhilant,avait été interdite
d'accès à l'Université.
Je voudrais savoir s'il y a des répercussions sur la famille de celui
qui commet un attentat grave contre une très grande personnalité. Des
exemples...



Euh... Des répercussion en termes de droit ? Du genre, des gens rendus
pénalement responsable de crimes commis par un membre de leur famille ?

Amicalement,
--
Albert.
jr
Le #21405281
Albert ARIBAUD a écrit :

Euh... Des répercussion en termes de droit ? Du genre, des gens rendus
pénalement responsable de crimes commis par un membre de leur famille ?



Il y a eu la loi d'exil à laquelle a mis fin de Gaulle dans les années
50, mais elle existe toujours en Autriche. Elle a été supprimée en
Italie très récemment.

--
jr
jr
Le #21405431
jr a écrit :

Albert ARIBAUD a écrit :

Euh... Des répercussion en termes de droit ? Du genre, des gens rendus
pénalement responsable de crimes commis par un membre de leur famille ?



Il y a eu la loi d'exil à laquelle a mis fin de Gaulle dans les années
50,



Vérification faite, il reste une inégalité de droit: les gens
anciennement soumis à la loi d'exil sont toujours expulsables par
décret, même si français.

--
jr
PAP
Le #21405711
"jr" 4ba3f161$0$16945$

Il y a eu la loi d'exil à laquelle a mis fin de Gaulle dans les années
50,



Vérification faite, il reste une inégalité de droit: les gens anciennement
soumis à la loi d'exil sont toujours expulsables par décret, même si
français.




encore faut-il justement prendre le *décret*... pas de décret pas
d'expulsion...

Il y a des tas de choses qu'aucun texte législatif ou réglementaire n'a pas
*expressément* annulées...

Comme dans ces pays qui n'ont pas encore fait le pas et aboli la peine de
mort, mais qui n'ont plus exécuté aucun condamné depuis des lustres...

De manière plus amusante, une loi de 1667 (signée par Louis XIV) qui
interdisait, en France, la transfusion sanguine... Jamais abrogée :-))

encore que... il y a encore pas mal de lois "en vigueur" qui datent du
XIXème siècle... Mais quid d'un édit royal du XVIIème ? :-)

--
PAP
jr
Le #21405831
PAP a écrit :


"jr" 4ba3f161$0$16945$

Il y a eu la loi d'exil à laquelle a mis fin de Gaulle dans les
années 50,



Vérification faite, il reste une inégalité de droit: les gens
anciennement soumis à la loi d'exil sont toujours expulsables par
décret, même si français.




encore faut-il justement prendre le *décret*... pas de décret pas
d'expulsion...



Certes, mais moi, au hasard, je ne suis pas expulsable par décret. Il y
a donc inégalité en droit.

Il y a des tas de choses qu'aucun texte législatif ou réglementaire n'a
pas *expressément* annulées...



Mais voyons, la loi d'exil était appliquée strictement jusqu'à ce
qu'elle soit annulée, et rien ne permet de penser que l'expulsion
arbitraire ne serait pas prononcée, le cas échéant.

--
jr
PAP
Le #21407981
"jr" 4ba3fd24$0$20651$
PAP a écrit :


"jr" 4ba3f161$0$16945$

Il y a eu la loi d'exil à laquelle a mis fin de Gaulle dans les années
50,



Vérification faite, il reste une inégalité de droit: les gens
anciennement soumis à la loi d'exil sont toujours expulsables par
décret, même si français.




encore faut-il justement prendre le *décret*... pas de décret pas
d'expulsion...



Certes, mais moi, au hasard, je ne suis pas expulsable par décret. Il y a
donc inégalité en droit.

Il y a des tas de choses qu'aucun texte législatif ou réglementaire n'a
pas *expressément* annulées...



Mais voyons, la loi d'exil était appliquée strictement jusqu'à ce qu'elle
soit annulée, et rien ne permet de penser que l'expulsion arbitraire ne
serait pas prononcée, le cas échéant.




si, le bon sens... ;-)

le droit, c'est les lois, mais aussi la jurisprudence...

--
PAP
Publicité
Poster une réponse
Anonyme