Un avis sur la messagerie BAL

Le
Fabrice
Bonsoir à tous,

J'ai une architecture qui repose sur un serveur exchange avec une passerelle
smtp.
Une ligne SDSL pour la connexion Internet.

Je traine une configuration atypique depuis des années dont je n'arrive pas
à me débarrasser en raison de la crainte de mon patron de perdre des emails.
Je le comprends aussi.
Je m'explique.

J'ai environ 80 users, dont la moitié dispose d'une "BAL Internet". Mes 40
BAL sont créées chez le prestataire Internet.
Le contenu est tiré dans ma passerelle smtp et enfin routé sur exchange. En
somme une fois les emails "tirés" des BAL (en pop) la chaine redevient
classique.

Bref nous sommes comme cela depuis des années, mais cela reste un peu
particulier. La raison est qu'en cas de coupure de notre ligne Internet ou
encore une chute de notre routeur (cela est arrivé pendant des WE longs), la
crainte est de voir les emails n'être jamais reçu. La en somme c'est presque
une garantie. Même si notre strucuture est HS quelques jours, on sait que
les emails sont stockés chez le prestataire.

Bref tout cela pour avoir un retour sur cette gymnastique. Jusqu'à combien
de BAL peut on tolérer une telle organisation ? enfin si cela est
acceptable.

Merci de votre retour.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Guillaume FOUJANET
Le #19666441
Fabrice a couché sur son écran :
Bonsoir à tous,

J'ai une architecture qui repose sur un serveur exchange avec une passerelle
smtp.
Une ligne SDSL pour la connexion Internet.

Je traine une configuration atypique depuis des années dont je n'arrive pas à
me débarrasser en raison de la crainte de mon patron de perdre des emails. Je
le comprends aussi.
Je m'explique.

J'ai environ 80 users, dont la moitié dispose d'une "BAL Internet". Mes 40
BAL sont créées chez le prestataire Internet.
Le contenu est tiré dans ma passerelle smtp et enfin routé sur exchange. En
somme une fois les emails "tirés" des BAL (en pop) la chaine redevient
classique.

Bref nous sommes comme cela depuis des années, mais cela reste un peu
particulier. La raison est qu'en cas de coupure de notre ligne Internet ou
encore une chute de notre routeur (cela est arrivé pendant des WE longs), la
crainte est de voir les emails n'être jamais reçu. La en somme c'est presque
une garantie. Même si notre strucuture est HS quelques jours, on sait que les
emails sont stockés chez le prestataire.

Bref tout cela pour avoir un retour sur cette gymnastique. Jusqu'à combien de
BAL peut on tolérer une telle organisation ? enfin si cela est acceptable.

Merci de votre retour.



Bonsoir,

Vous pouvez faire pointer les champs MX vers votre serveur et chercher
un moyen d'assurer la tolérance de panne.
La méthode pas chère serait de mettre un MX secondaire (attention au
poids) vers un hebergeur de type Online.net, amen ou autre et de
laisser le pop2exchange.

Guillaume
-=lolol=-
Le #19671651
Bonsoir Fabrice,

Il faut que tu configures un Mx secondaire. Une fois fait, lorsque
l'enregistrement Mx1 sera dans les choux pendant ta phase de
transition, le Mx2 recevra et stockera les mails le temps que le Mx1
revienne à la surface, le Mx2 renverra alors tout sur le Mx1.

hth
@+lolo



Bonsoir à tous,

J'ai une architecture qui repose sur un serveur exchange avec une passerelle
smtp.
Une ligne SDSL pour la connexion Internet.

Je traine une configuration atypique depuis des années dont je n'arrive pas à
me débarrasser en raison de la crainte de mon patron de perdre des emails. Je
le comprends aussi.
Je m'explique.

J'ai environ 80 users, dont la moitié dispose d'une "BAL Internet". Mes 40
BAL sont créées chez le prestataire Internet.
Le contenu est tiré dans ma passerelle smtp et enfin routé sur exchange. En
somme une fois les emails "tirés" des BAL (en pop) la chaine redevient
classique.

Bref nous sommes comme cela depuis des années, mais cela reste un peu
particulier. La raison est qu'en cas de coupure de notre ligne Internet ou
encore une chute de notre routeur (cela est arrivé pendant des WE longs), la
crainte est de voir les emails n'être jamais reçu. La en somme c'est presque
une garantie. Même si notre strucuture est HS quelques jours, on sait que les
emails sont stockés chez le prestataire.

Bref tout cela pour avoir un retour sur cette gymnastique. Jusqu'à combien de
BAL peut on tolérer une telle organisation ? enfin si cela est acceptable.

Merci de votre retour.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme