Avoir son propre domaine pour son adresse email ?

Le
pehache
Bonsoir,

Je me tâte pour prendre un nom de domaine pour y "héberger" mon (mes)
adresse(s) email. Par forcément pour héberger la boîte elle-même
(redirection de l'adresse, donc).

Avantage : ne pas dépendre d'un fournisseur de boîte mail, qui peut :
- disparaitre (pour les petites structures)
- changer drastiquement ses conditions d'utilisation (contractuelles ou
techniques)
- bloquer le compte du jour au lendemain (Gmail est assez connu pour ça)
-

Ceci dit je me dis que même en prenant un nom de domaine, on dépend
toujours d'une manière ou d'une autre d'une entité tierce : le registar
(OVH, Gandi), le gestionnaire du domaine (AFNIC pour le .fr)

Et un truc tout bête mais qui me turlupine : si on laisse passer le
renouvellement du domaine (distraction, ou maladie au moment de le
faire), on ne reçoit plus rien, et on risque même de se faire piquer
le nom de domaine. Bon, en choisissant un registar qui fait du
prélèvement automatique ce problème n'en est plus un (il faut juste
espérer ne jamais être sans le sou!).

Vous voyez d'autres inconvénients qui m'auraient échappés ?

Merci,
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jacques Belin
Le #25774532
Le samedi 9 novembre 2013 22:36:44,
pehache
Bonsoir,

Je me tâte pour prendre un nom de domaine pour y "héberger" mon (mes)
adresse(s) email. Par forcément pour héberger la boîte elle-même
(redirection de l'adresse, donc).

Avantage : ne pas dépendre d'un fournisseur de boîte mail, qui peut :
- disparaitre (pour les petites structures)
- changer drastiquement ses conditions d'utilisation (contractuelles ou t echniques)
- bloquer le compte du jour au lendemain (Gmail est assez connu pour ça )
- ...



Si tu te crées un domaine et que tu te contentes de faire une
redirection vers une boite d'une autre fournisseur, absolument rien ne
te protège de ce tu tu mets plus haut...



Ceci dit je me dis que même en prenant un nom de domaine, on dépend
toujours d'une manière ou d'une autre d'une entité tierce : le
registar (OVH, Gandi...), le gestionnaire du domaine (AFNIC pour le
.fr)...



Bah, te casse pas trop la tête là dessus. Même dans un monde idéal où la
partie "nom de domaine" ne serait pas gérée au plus haut niveau par
l'ICANN et autres Verisign, tu seras toujours dépendants d'autres
entités, ne serait-ce que pour l'acheminement de tes messages (ou alors
t'as quelques centaines de milions d'euros dans la poche et tu deviens
un trainsitaire "Tiers1" sur lequel tout le monde veut se connecter
directement)..


Et un truc tout bête mais qui me turlupine : si on laisse passer le
renouvellement du domaine (distraction, ou maladie au moment de le
faire...), on ne reçoit plus rien, et on risque même de se faire
piquer le nom de domaine. Bon, en choisissant un registar qui fait du
prélèvement automatique ce problème n'en est plus un (il faut juste
espérer ne jamais être sans le sou!).



Pour perdre son domaine faut vraiment le vouloir :

- Tout bon registrar t'enverra plusieurs messages au fur et à mesure que
la date d'échéance se rapproche. Tu n'as jusqu'à faire en sorte de ne
jamais oublier de consulter la boite qui sert d'addresse de contact de
ton domaine.
- Si par hasard, tu ne renouvelait pas ton domaine à temps, ton
registrar te le bloquera, d'accord, mais normalement il ne le rendra
pas disponible au réachat pour quelqu'un d'autre immédiatement. C'est
ce qu'on appelle de délai de rédemption qui te permet de te réveill er
("tiens comment ca se fait que je ne reçois plus de messages depuis
une semaine ?") et de le rennouveller. Selon les registrars ce délai
peut aller de un a trois mois, et la réactivation se fait avec ou sans
frais (en plus bien sûr du prix usuel du renouvellement).

Ceci dit, pou s'éviter ce genre de problème, il faut juste se souvenir
que ça ne sert à rien d'attendre le dernier moment pour renouveler le
domaine. Même si tu payes un mois avant, la nouvelle date d'échéance
sera toujours basée sur la date aniversaire du domaine.


A+ Jacques.
--
Le dernier Homme connecté sur le Net regardait d'anciens sites Webs.
"Vous avez du courrier" apparut sur l'écran...
--------------------------- adapté d'une courte histoire de Fredric Brown
pehache
Le #25775212
Le 10/11/13 00:29, Jacques Belin a écrit :

Le samedi 9 novembre 2013 22:36:44,
pehache
Bonsoir,

Je me tâte pour prendre un nom de domaine pour y "héberger" mon (mes)
adresse(s) email. Par forcément pour héberger la boîte elle-même
(redirection de l'adresse, donc).

Avantage : ne pas dépendre d'un fournisseur de boîte mail, qui peut :
- disparaitre (pour les petites structures)
- changer drastiquement ses conditions d'utilisation (contractuelles ou techniques)
- bloquer le compte du jour au lendemain (Gmail est assez connu pour ça)
- ...



Si tu te crées un domaine et que tu te contentes de faire une
redirection vers une boite d'une autre fournisseur, absolument rien ne
te protège de ce tu tu mets plus haut...



Ben si : si le fournisseur ne me convient plus ou me fait des ennuis, il
suffit d'en prendre un autre et de changer la redirection.

Evidemment, il faut envoyer ses mails comme si ils venaient de l'adresse
qui est redirigée.



Et un truc tout bête mais qui me turlupine : si on laisse passer le
renouvellement du domaine (distraction, ou maladie au moment de le
faire...), on ne reçoit plus rien, et on risque même de se faire
piquer le nom de domaine. Bon, en choisissant un registar qui fait du
prélèvement automatique ce problème n'en est plus un (il faut juste
espérer ne jamais être sans le sou!).



Pour perdre son domaine faut vraiment le vouloir :

- Tout bon registrar t'enverra plusieurs messages au fur et à mesure que
la date d'échéance se rapproche. Tu n'as jusqu'à faire en sorte de ne
jamais oublier de consulter la boite qui sert d'addresse de contact de
ton domaine.
- Si par hasard, tu ne renouvelait pas ton domaine à temps, ton
registrar te le bloquera, d'accord, mais normalement il ne le rendra
pas disponible au réachat pour quelqu'un d'autre immédiatement. C'est
ce qu'on appelle de délai de rédemption qui te permet de te réveiller
("tiens comment ca se fait que je ne reçois plus de messages depuis
une semaine ?") et de le rennouveller. Selon les registrars ce délai
peut aller de un a trois mois, et la réactivation se fait avec ou sans
frais (en plus bien sûr du prix usuel du renouvellement).

Ceci dit, pou s'éviter ce genre de problème, il faut juste se souvenir
que ça ne sert à rien d'attendre le dernier moment pour renouveler le
domaine. Même si tu payes un mois avant, la nouvelle date d'échéance
sera toujours basée sur la date aniversaire du domaine.



Oui, mais la flemme, tout ça :-), combinée à un imprévu, peut faire que...

OVH ne permet le renouvellement/prélèvement automatique qu'en prenant
une formule à 21€HT/an pour le nom de domaine. C'est un peu abusé. Gandi
ne permet pas le prélèvement automatique.
Erwan David
Le #25775362
pehache

OVH ne permet le renouvellement/prélèvement automatique qu'en prenant
une formule à 21¤HT/an pour le nom de domaine. C'est un peu
abusé. Gandi ne permet pas le prélèvement automatique.




Tu as regardé les options de Bookmyname ?

--
Les simplifications c'est trop compliqué
Otomatic
Le #25775722
pehache
Gandi ne permet pas le prélèvement automatique.


Rien repêche de payer pour plusieurs années et de renouveler un an avant
l'échéance.
--
Le logiciel de courrier d'Opera n'a rien de révolutionnaire
Forté Agent en faisait déjà autant, et même beaucoup plus, depuis trois lustres
Tout comme The Bat depuis belle lurette !
Tonton Th
Le #25775712
On 2013-11-10, Otomatic

Gandi ne permet pas le prélèvement automatique.


Rien repêche de payer pour plusieurs années et de renouveler un an avant
l'échéance.



Ça ne marche pas pour tous les tld. Le .fr, par exemple.

--
http://la.buvette.org/photos/myrys/g/avec_gmic.html
rm
Le #25776222
Salut,
Le dimanche 10 novembre 2013 à 15:00, Otomatic a écrit :

Le logiciel de courrier d'Opera n'a rien de révolutionnaire



Marrante, ta signature ;)

Forté Agent en faisait déjà autant, et même beaucoup plus, depuis trois lustres
Tout comme The Bat depuis belle lurette !



Forté et The Bat! en font peut-être plus, dans leurs dommaines respectifs,
que le client mail d'Opera, mais ils ne font malheureusement pas tout ce
que fait le client d'Opera (qui a des fonctionnalités de filtrage plutôt
inhabituelles, pour ne pas dire inédites).

@+
--
rm
siger
Le #25776542
rm a écrit :

Salut,
Le dimanche 10 novembre 2013 à 15:00, Otomatic a écrit :

Le logiciel de courrier d'Opera n'a rien de révolutionnaire



Marrante, ta signature ;)

Forté Agent en faisait déjà autant, et même beaucoup plus, depuis
trois lustres Tout comme The Bat depuis belle lurette !



Forté et The Bat! en font peut-être plus, dans leurs dommaines
respectifs, que le client mail d'Opera, mais ils ne font
malheureusement pas tout ce que fait le client d'Opera (qui a des
fonctionnalités de filtrage plutôt inhabituelles, pour ne pas dire
inédites).



Par curiosité, j'ai cherché sur Opera-fr.com mais je n'ai pas trouvé de
choses au sujet de cette révolutionarité. Y a t-il des choses en
français ?

--
siger
rm
Le #25776982
Salut siger,
Le dimanche 10 novembre 2013 à 20:44, siger a écrit :

rm a écrit :

Salut,
Le dimanche 10 novembre 2013 à 15:00, Otomatic a écrit :

Le logiciel de courrier d'Opera n'a rien de révolutionnaire



Marrante, ta signature ;)

Forté Agent en faisait déjà autant, et même beaucoup plus, depuis
trois lustres Tout comme The Bat depuis belle lurette !



Forté et The Bat! en font peut-être plus, dans leurs dommaines
respectifs, que le client mail d'Opera, mais ils ne font
malheureusement pas tout ce que fait le client d'Opera (qui a des
fonctionnalités de filtrage plutôt inhabituelles, pour ne pas dire
inédites).



Par curiosité, j'ai cherché sur Opera-fr.com mais je n'ai pas trouvé de
choses au sujet de cette révolutionarité. Y a t-il des choses en
français ?



Je crois que le seul moyen pour juger de la révolutionaritude d'Opera M2
(ou Opera Mail 1.0) soit de l'essayer, quelques semaines ou plusieurs
mois... Mais très peu s'y sont risqué et quelques-uns ont pas vraiment
accroché (certains ayant même argués qu'Opera M2 faisait pas tout "comme
Outlook Express ou Thunderbird" :) ).
Si ça se trouve, c'est son petit coté déroutant (oh, on peut pas faire des
dossiers ! ah, on peut filtrer automatiquement sans règle ! héhé, tout dans
des onglets !) qui le rendrait "révolutionnaire" ?
Il est aussi possible que cette signature par défaut d'Opera Mail soit une
pauvre man½uvre marketing des géniteurs norvégiens d'Opera (et tout le
monde sait que c'est VRAIMENT PAS leur spécialité <:o) ).

@+
--
rm
Utilisant le client e-mail révolutionnaire d'Opera :
http://www.opera.com/mail/
Erwan David
Le #25777322
rm

Si ça se trouve, c'est son petit coté déroutant (oh, on peut pas faire des
dossiers ! ah, on peut filtrer automatiquement sans règle ! héhé, tout dans
des onglets !) qui le rendrait "révolutionnaire" ?



Si on ne peut pas faire des dossiers, comment fait-il en imap ?


--
Les simplifications c'est trop compliqué
rm
Le #25777582
Salut,
Le Mon, 11 Nov 2013 09:01:07 +0100, Erwan David écrit:

rm

Si ça se trouve, c'est son petit coté déroutant (oh, on peut pa s faire
des
dossiers !





[...]

Si on ne peut pas faire des dossiers, comment fait-il en imap ?



Oui, bon, pour les comptes IMAP, Opera Mail synchronise quand même les
dossiers IMAP avec le serveur IMAP.

--
@+
rm - http://opera-fr.com
Publicité
Poster une réponse
Anonyme