AYI - OUGOU - OUGA - YYARK - AKAMA - hin hin hin !

Le
Wirenth
(excusez-moi, c'est les nerfs !)

Donc, en vérité je vous le dit :

Il est possible de revenir d'un volume dynamique à un disque de base
sans perdre de données, en changeant 1 malheureux octet dans la table
des partitions. Ceci sous certaines conditions (non-exhaustives), que
je vais énoncer ci-dessous.

La condition principale, c'est d'être dans le cas-école où on a un
disque dynamique, non bootable, avec un seul volume qui prend tout le
disque, formaté en NTFS depuis Windows 2000, sans aucun agrégat ni de
fonction RAID.

Maintenant, les conjectures :

- Je suppose que la même chose sous XP, c'est pareil.
- Je subodore que dès qu'on a bricolé avec les agrégats ou les
fonctions RAID, ça devient bien plus compliqué.
- Il faut que la table des partitions soit cohérente avec la partition/
volume NTFS. Normalement, elle a été créée par le gestionnaire de
disque quand vous avez installé le disque, et elle n'a pas été
détruite lors du passage en disque dynamique.
- Si la table des partitions est absente, copiez-en une quelconque,
l'important étant d'avoir les 16 octets qui décrivent la partition.
D'après mes tests, Windows s'en contente et n'utilise que ces 16
octets (offset $1BE à $1CD) ainsi que ceux dans lesquels il met sa
signature ($1B8 à $1BD). Mais peu importe la signature : si vous
laissez 00 00 00 00, il mettra ce qu'il voudra.

Mode opératoire :
1) Vérifier dans la table des partition les n° de tête, secteur,
cylindre de début de la partition.
2) Vérifier la distance et la taille de la partition (on suppose que
le disque est > 8Go) et que donc ce sont ces infos qui sont valables.
3) Modifiez le type de partition (offset $1C2) de $42 (dynamique) à
$07 (NTFS).

C'est tout.

Redémarrez l'ordinateur avant de lancer le gestionnaire de disque,
sinon il vous fait une erreur.

Et si je puis me permettre une petite grossièreté : Fuck le message
"copies de configuration non valides" !

Wirenth
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Claude LaFrenière
Le #1232102
Salut *Wirenth* :

(excusez-moi, c'est les nerfs !)


Moi aussi :AYI - OUGOU - OUGA - YYARK - AKAMA - hin hin hin !


Donc, en vérité je vous le dit :

Il est possible de revenir d'un volume dynamique à un disque de base
sans perdre de données, en changeant 1 malheureux octet dans la table
des partitions. Ceci sous certaines conditions (non-exhaustives), que
je vais énoncer ci-dessous.

La condition principale, c'est d'être dans le cas-école où on a un
disque dynamique, non bootable, avec un seul volume qui prend tout le
disque, formaté en NTFS depuis Windows 2000, sans aucun agrégat ni de
fonction RAID.


OK; jusqu'ici j'ai compris. Voyons la suite:

Maintenant, les conjectures :

- Je suppose que la même chose sous XP, c'est pareil.


Tu étais sous W2000, c'est bien ça?

- Je subodore que dès qu'on a bricolé avec les agrégats ou les
fonctions RAID, ça devient bien plus compliqué.
- Il faut que la table des partitions soit cohérente avec la partition/
volume NTFS. Normalement, elle a été créée par le gestionnaire de
disque quand vous avez installé le disque, et elle n'a pas été
détruite lors du passage en disque dynamique.
- Si la table des partitions est absente, copiez-en une quelconque,
l'important étant d'avoir les 16 octets qui décrivent la partition.
D'après mes tests, Windows s'en contente et n'utilise que ces 16
octets (offset $1BE à $1CD) ainsi que ceux dans lesquels il met sa
signature ($1B8 à $1BD). Mais peu importe la signature : si vous
laissez 00 00 00 00, il mettra ce qu'il voudra.


Ok... (je crois...)


Mode opératoire :
1) Vérifier dans la table des partition les n° de tête, secteur,
cylindre de début de la partition.
2) Vérifier la distance et la taille de la partition (on suppose que
le disque est > 8Go) et que donc ce sont ces infos qui sont valables.

3) Modifiez le type de partition (offset $1C2) de $42 (dynamique) à
$07 (NTFS).


ouais ... mais comment? avec quoi au juste? :-O !

C'est tout.


HEIN !? Rien que ça? Pas besoin de Partition Manager ou un truc du genre?
Tu m'impressione Wirenth ! Serait-il possible aussi de nous dire avec quel
logiciel as-tu réalisé cela ?

???

Ou est-ce devenu un "secret industriel" ?
Tu pourrais prendre un brevet et devenir "Zillionerfs" comme Billou !


Redémarrez l'ordinateur avant de lancer le gestionnaire de disque,
sinon il vous fait une erreur.

Et si je puis me permettre une petite grossièreté : Fuck le message
"copies de configuration non valides" !


Fuck ! Ne dis pas de gros mots en plus ! :D


Wirenth


En tout cas un gros bravo:
tout à fait génial !

Bonne journée.
:)
--
CL

Wirenth
Le #1066513
On 22 août, 17:43, Claude LaFrenière wrote:
Salut *Wirenth* :

(excusez-moi, c'est les nerfs !)


Moi aussi :AYI - OUGOU - OUGA - YYARK - AKAMA - hin hin hin !



Donc, en vérité je vous le dit :

Il est possible de revenir d'un volume dynamique à un disque de base
sans perdre de données, en changeant 1 malheureux octet dans la table
des partitions. Ceci sous certaines conditions (non-exhaustives), que
je vais énoncer ci-dessous.

La condition principale, c'est d'être dans le cas-école où on a un
disque dynamique, non bootable, avec un seul volume qui prend tout le
disque, formaté en NTFS depuis Windows 2000, sans aucun agrégat ni de
fonction RAID.


OK; jusqu'ici j'ai compris. Voyons la suite:

Maintenant, les conjectures :

- Je suppose que la même chose sous XP, c'est pareil.


Tu étais sous W2000, c'est bien ça?

- Je subodore que dès qu'on a bricolé avec les agrégats ou les
fonctions RAID, ça devient bien plus compliqué.
- Il faut que la table des partitions soit cohérente avec la partitio n/
volume NTFS. Normalement, elle a été créée par le gestionnaire de
disque quand vous avez installé le disque, et elle n'a pas été
détruite lors du passage en disque dynamique.
- Si la table des partitions est absente, copiez-en une quelconque,
l'important étant d'avoir les 16 octets qui décrivent la partition.
D'après mes tests, Windows s'en contente et n'utilise que ces 16
octets (offset $1BE à $1CD) ainsi que ceux dans lesquels il met sa
signature ($1B8 à $1BD). Mais peu importe la signature : si vous
laissez 00 00 00 00, il mettra ce qu'il voudra.


Ok... (je crois...)



Mode opératoire :
1) Vérifier dans la table des partition les n° de tête, secteur,
cylindre de début de la partition.
2) Vérifier la distance et la taille de la partition (on suppose que
le disque est > 8Go) et que donc ce sont ces infos qui sont valables.
3) Modifiez le type de partition (offset $1C2) de $42 (dynamique) à
$07 (NTFS).


ouais ... mais comment? avec quoi au juste? :-O !



C'est tout.


HEIN !? Rien que ça? Pas besoin de Partition Manager ou un truc du genr e?
Tu m'impressione Wirenth ! Serait-il possible aussi de nous dire avec quel
logiciel as-tu réalisé cela ?

???

Ou est-ce devenu un "secret industriel" ?
Tu pourrais prendre un brevet et devenir "Zillionerfs" comme Billou !



Redémarrez l'ordinateur avant de lancer le gestionnaire de disque,
sinon il vous fait une erreur.

Et si je puis me permettre une petite grossièreté : Fuck le message
"copies de configuration non valides" !


Fuck ! Ne dis pas de gros mots en plus ! :D



Wirenth


En tout cas un gros bravo:
tout à fait génial !

Bonne journée.
:)
--
CL



1) Oui, je suis sous Win2000, mais comme je le disais, à mon navis ça
ne change rien si tu es sous XP puisque la gestion des disques est la
même.

2) Pour la structure d'un secteur de boot (MBR), je te laisse le soin
de consulter la littérature...

3) Avec un éditeur de secteur, tu lis le premier du disque (donc le
MBR) et tu regardes à l'offset $1C2 : tu y verras 06 si c'est du DOS,
07 si c'est du NTFS et $42 si c'est un disque dynamique. (J'utilise la
notation $xx pour dire que c'est de l'hexadécimal, vieille habitude
conservée de mes débuts avec l'Apple ][...).

Donc j'ai remis 07 à la place de 42, ça m'a pris 3 secondes avec
DiskProbe (après 1/2heure de vérifications, 3 jours de tests et
d'essais divers, et 2 heures de stockage d'adrénaline).

Il n'y a donc rien de génial là dedans, mais donc mon hypothèse de
base était bonne : que le disque soit de base ou dynamique, cela n'a
aucune influence sur la partition NTFS en elle-même. Donc il suffit de
recréer le MBR adéquat qui pointe vers la partition NTFS, et on
revient à un disque de base.

Je ne jure évidemment de rien si on a employé les fonctions évoluées
des disques dynamiques...

Si tu veux t'amuser, tu peux faire l'essai avec un vieux disque. Sur
ce, je retourne à mes sauvegardes !

Wirenth.


Claude LaFrenière
Le #1066333
Salut *Wirenth* :


1) Oui, je suis sous Win2000, mais comme je le disais, à mon navis ça
ne change rien si tu es sous XP puisque la gestion des disques est la
même.

2) Pour la structure d'un secteur de boot (MBR), je te laisse le soin
de consulter la littérature...

3) Avec un éditeur de secteur, tu lis le premier du disque (donc le
MBR) et tu regardes à l'offset $1C2 : tu y verras 06 si c'est du DOS,
07 si c'est du NTFS et $42 si c'est un disque dynamique. (J'utilise la
notation $xx pour dire que c'est de l'hexadécimal, vieille habitude
conservée de mes débuts avec l'Apple ][...).

Donc j'ai remis 07 à la place de 42, ça m'a pris 3 secondes avec
DiskProbe (après 1/2heure de vérifications, 3 jours de tests et
d'essais divers, et 2 heures de stockage d'adrénaline).

Il n'y a donc rien de génial là dedans, mais donc mon hypothèse de
base était bonne : que le disque soit de base ou dynamique, cela n'a
aucune influence sur la partition NTFS en elle-même. Donc il suffit de
recréer le MBR adéquat qui pointe vers la partition NTFS, et on
revient à un disque de base.

Je ne jure évidemment de rien si on a employé les fonctions évoluées
des disques dynamiques...

Si tu veux t'amuser, tu peux faire l'essai avec un vieux disque. Sur
ce, je retourne à mes sauvegardes !

Wirenth.


Super ! Merci de l'information Wirenth.

:)
--
CL

Passé simple de l'imparfait
Le #1066324
On Wed, 22 Aug 2007 11:43:36 -0400, Claude LaFrenière

3) Modifiez le type de partition (offset $1C2) de $42 (dynamique) à
$07 (NTFS).


ouais ... mais comment? avec quoi au juste? :-O !


Avec PTEDIT.EXE livré avec partition magique.

--
La vie, c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber...
C'est de la connerie, il suffit de retourner la boite pour voir les differente sorte sur la photo.
Seulement maintenant t'es dans la merde parce que les chocolats sont par terre....


Passé simple de l'imparfait
Le #1066144
On Wed, 22 Aug 2007 13:18:21 -0400, Claude LaFrenière


Je ne jure évidemment de rien si on a employé les fonctions évoluées
des disques dynamiques...

Si tu veux t'amuser, tu peux faire l'essai avec un vieux disque. Sur
ce, je retourne à mes sauvegardes !

Wirenth.


Super ! Merci de l'information Wirenth.


Attention toutefois.
Il me semble que OP n'a qu'une partition (ou disque) en dynamique
Or dans ce cas, le dynamique de base se comporte comme un physique.
Par contre dès qu'on a plusieurs partition ou disque dans un meme
volume dynamique les choses sont tres differentes car ca agit comme un
systeme RAID : les donnees sont repartie sur les different support
physique. Donc bonjour l'amusement pour "defragmenter" les fichier.

--
La vie, c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber...
C'est de la connerie, il suffit de retourner la boite pour voir les differente sorte sur la photo.
Seulement maintenant t'es dans la merde parce que les chocolats sont par terre....


Passé simple de l'imparfait
Le #1066143
On Wed, 22 Aug 2007 11:43:36 -0400, Claude LaFrenière

C'est tout.


HEIN !? Rien que ça? Pas besoin de Partition Manager ou un truc du genre?
Tu m'impressione Wirenth ! Serait-il possible aussi de nous dire avec quel
logiciel as-tu réalisé cela ?

???

Ou est-ce devenu un "secret industriel" ?
Tu pourrais prendre un brevet et devenir "Zillionerfs" comme Billou !


La modification du type de partition peut etre fait avec PTEDIT.
J'ai deja eu a le faire car un jour apres un bug de partition magique
je me suis retrouvé avec un disque RAW. Il m'a fallut beaucoup de sang
froid pour garder mon calme afin de me rapeller la facon dont j'avais
agencer mon disque (partition principale et etendues) afin de changer
l'attribu de chaque partition.

"En informatique tout est possible mais ce n'est pas toujours
evident"(c)

--
La vie, c'est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber...
C'est de la connerie, il suffit de retourner la boite pour voir les differente sorte sur la photo.
Seulement maintenant t'es dans la merde parce que les chocolats sont par terre....


Publicité
Poster une réponse
Anonyme