Un beau château Louis XV détruit dans le Nord.

Le
dlink
Comment cela est-il possible dans la France de 2007, réponse à la fin
de l'article. Bref, le joli petit ensemble ci-dessous, chateau bâti en
1768, entouré d'agréables communs et prolongé par un charmant jardin et
un magnifique bassin, tout cela situé à Hardinguen dans le Nord a fini
sous les coups de la pelleteuse. (Selon l'excellente Tribune des Arts)

Selon un échange aigre-doux mais fort instructif entre la Tribune des
Arts et un responsable du patrimoine, une procédure de sauvegarde avait
été lancée. L'acheteur, un promoteur vandale, profitant d'une faille de
la loi, a pu néanmoins faire raser le monument en urgence. Voila un
chantier dont Mme Albanel devrait se saisir. En effet cette pratique de
la "destruction d'urgence" est-elle malheureusement courante.

Il me souvient qu'il y a quelques années le groupe Bouygues avait fait
détruire en urgence un hall art déco magnifique (en Normandie ou en
Bretagne) pour contrer une procédure de sauvegarde qui avait été
initiée. Le même groupe Bouygues joue aujourd'hui les mécènes au
Garde-Meubles Royal (place de la Concorde), et TF1 nous fait la
promotion des journées du patrimoine. Mais quand nous regardons ailleurs
Si vous me permettez cette considération un tantinet populiste, le
fric dirige, et les médias enfument.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jmh
Le #15511091
Aujourd 'hui , samedi le 22/09/2007, dlink a écrit :
Comment cela est-il possible dans la France de 2007, réponse à la fin de
l'article. Bref, le joli petit ensemble ci-dessous, chateau bâti en 1768,
entouré d'agréables communs et prolongé par un charmant jardin et un
magnifique bassin, tout cela situé à Hardinguen dans le Nord a fini sous les
coups de la pelleteuse. (Selon l'excellente Tribune des Arts)

Selon un échange aigre-doux mais fort instructif entre la Tribune des Arts et
un responsable du patrimoine, une procédure de sauvegarde avait été lancée.
L'acheteur, un promoteur vandale, profitant d'une faille de la loi, a pu
néanmoins faire raser le monument en urgence. Voila un chantier dont Mme
Albanel devrait se saisir. En effet cette pratique de la "destruction
d'urgence" est-elle malheureusement courante.

Il me souvient qu'il y a quelques années le groupe Bouygues avait fait
détruire en urgence un hall art déco magnifique (en Normandie ou en Bretagne)
pour contrer une procédure de sauvegarde qui avait été initiée. Le même
groupe Bouygues joue aujourd'hui les mécènes au Garde-Meubles Royal (place de
la Concorde), et TF1 nous fait la promotion des journées du patrimoine. Mais
quand nous regardons ailleurs ... Si vous me permettez cette considération un
tantinet populiste, le fric dirige, et les médias enfument.



Et la culture, ce n'est peut etre pas du fric??
Josaimé
Le #15511061
On 21 sep, 18:17, dlink
Comment cela est-il possible dans la France de 2007, réponse à la f in
de l'article. Bref, le joli petit ensemble ci-dessous, chateau bâti en
1768, entouré d'agréables communs et prolongé par un charmant jardi n et
un magnifique bassin, tout cela situé à Hardinguen dans le Nord a fini
sous les coups de la pelleteuse. (Selon l'excellente Tribune des Arts)

Selon un échange aigre-doux mais fort instructif entre la Tribune des
Arts et un responsable du patrimoine, une procédure de sauvegarde avait
été lancée. L'acheteur, un promoteur vandale, profitant d'une faill e de
la loi, a pu néanmoins faire raser le monument en urgence. Voila un
chantier dont Mme Albanel devrait se saisir. En effet cette pratique de
la "destruction d'urgence" est-elle malheureusement courante.

Il me souvient qu'il y a quelques années le groupe Bouygues avait fait
détruire en urgence un hall art déco magnifique (en Normandie ou en
Bretagne) pour contrer une procédure de sauvegarde qui avait été
initiée. Le même groupe Bouygues joue aujourd'hui les mécènes au
Garde-Meubles Royal (place de la Concorde), et TF1 nous fait la
promotion des journées du patrimoine. Mais quand nous regardons ailleurs
... Si vous me permettez cette considération un tantinet populiste, le
fric dirige, et les médias enfument.



Et moi qui pensais que ce comportement de promoteurs n'existait qu'au
Québec...

Josaimé
charles manoras
Le #15511031
"dlink"
Comment cela est-il possible dans la France de 2007, réponse à la fin de
l'article. Bref, le joli petit ensemble ci-dessous, chateau bâti en 1768,
entouré d'agréables communs et prolongé par un charmant jardin et un
magnifique bassin, tout cela situé à Hardinguen dans le Nord a fini sous
les coups de la pelleteuse. (Selon l'excellente Tribune des Arts)

Selon un échange aigre-doux mais fort instructif entre la Tribune des Arts
et un responsable du patrimoine, une procédure de sauvegarde avait été
lancée. L'acheteur, un promoteur vandale, profitant d'une faille de la
loi, a pu néanmoins faire raser le monument en urgence. Voila un chantier
dont Mme Albanel devrait se saisir. En effet cette pratique de la
"destruction d'urgence" est-elle malheureusement courante.

Il me souvient qu'il y a quelques années le groupe Bouygues avait fait
détruire en urgence un hall art déco magnifique (en Normandie ou en
Bretagne) pour contrer une procédure de sauvegarde qui avait été initiée.
Le même groupe Bouygues joue aujourd'hui les mécènes au Garde-Meubles
Royal (place de la Concorde), et TF1 nous fait la promotion des journées
du patrimoine. Mais quand nous regardons ailleurs ... Si vous me permettez
cette considération un tantinet populiste, le fric dirige, et les médias
enfument.



Faire Hardinghen sur Google Images pour etre edifie.
Chateau de la Tresorerie.

C'est tout a fait scandaleux mais en France rien ne m'etonne plus.
Il y a des tonnes de bouquins sur la question.

Par exemple faisant mon service militaire (*) dans un laboratoire pres de
Vernon dans l'Eure j'avais remarque en me promenant dans les
environs une "grange" d'assez belle allure sur un terrain appartenant
a un club hippique.

(*) en tant qu'ingenieur.

Cette grange etait certainement un batiment medieval religieux desaffecte
depuis longtemps mais de belle apparence et encore en tres bon etat,
tant les murs que la toiture qui etait intacte.

Un beau jour j'ai constate que le batiment avait commence a etre demoli.
Avec un copain nous sommes alles clandestinement et nuitamment
examiner les lieux et nous avons ete surpris par la qualite des sculptures
qu'il recelai, il devait s'agir d'une chapelle.

Il y avait des pieces magnifiques dont des representations animales qui
nous ont surpris, elles etaient de toute beaute: lions, griffons, aigles et
sans doute bien d'autres choses que nous n'avions pas le temps d'examiner.

Et ce dans un etat de conservation impeccable car protegees des elements
(toiture).

Avec mon copain nous meditions la suite des evenements, ce que nous
pouvions faire etc. Alerter qulqu'un mais qui, contacter le proprio etc.
Agir mais vite...

Mais repassant par la deux ou trois jours plus tard nous avons pu voir que
la
grange avait deja ete abattue sans le moindre effort de recuperation, il
n'en
subsistait plus qu'un gros tas de gravats, de moellons, de poutres, de
briques,
de tuiles et bien sur de sculptures fracassees sans nul doute.

Pelleteuse et bulldozer nous avaient precedes.
Sylvain
Le #15510961
"dlink" fd1g0t$458$
Comment cela est-il possible dans la France de 2007, réponse à la fin de
l'article. Bref, le joli petit ensemble ci-dessous, chateau bâti en 1768,
entouré d'agréables communs et prolongé par un charmant jardin et un
magnifique bassin, tout cela situé à Hardinguen dans le Nord a fini sous
les coups de la pelleteuse. (Selon l'excellente Tribune des Arts)

Selon un échange aigre-doux mais fort instructif entre la Tribune des Arts
et un responsable du patrimoine, une procédure de sauvegarde avait été
lancée. L'acheteur, un promoteur vandale, profitant d'une faille de la
loi, a pu néanmoins faire raser le monument en urgence. Voila un chantier
dont Mme Albanel devrait se saisir. En effet cette pratique de la
"destruction d'urgence" est-elle malheureusement courante.

Il me souvient qu'il y a quelques années le groupe Bouygues avait fait
détruire en urgence un hall art déco magnifique (en Normandie ou en
Bretagne) pour contrer une procédure de sauvegarde qui avait été initiée.
Le même groupe Bouygues joue aujourd'hui les mécènes au Garde-Meubles
Royal (place de la Concorde), et TF1 nous fait la promotion des journées
du patrimoine. Mais quand nous regardons ailleurs ... Si vous me permettez
cette considération un tantinet populiste, le fric dirige, et les médias
enfument.





Dans ma ville un promoteur immobilier a détruit des vestiges gallo-romains
pour construire un immeuble de merde, cela avec l'accord de la mairie.
.
Le #15510871
On Fri, 21 Sep 2007 22:12:35 -0400, "charles manoras"
wrote:

Faire Hardinghen sur Google Images pour etre edifie.
Chateau de la Tresorerie.



Avant
http://www.latribunedelart.com/Patrimoine/Patrimoine_2006/Hardinghen_1.jpg


Après
http://www.latribunedelart.com/Patrimoine/Patrimoine_2006/Hardinghen_8.JPG


C'est tout a fait scandaleux mais en France rien ne m'etonne plus.



Moi non plus
P.Brochant
Le #15510831
> L'acheteur, un promoteur vandale, profitant d'une faille ...



Surement un Belge Flamand ...
Pépito
Le #15510821
"."
On Fri, 21 Sep 2007 22:12:35 -0400, "charles manoras"
wrote:
Faire Hardinghen sur Google Images pour etre edifie.Chateau de la
Tresorerie.




==
Pour avoir une vue plus complète de ce dossier, pourquoi ne pas consulter
l'intégralité de l'article en question sur
http://www.latribunedelart.com/Patrimoine/Patrimoine_2006/Nouveaux_Vandales_601.htm

Et cliquez sur les liens proposés...

Bonne journée :
P-B
Epona
Le #15510761
>
Et la culture, ce n'est peut etre pas du fric??



Il y a des gens qui utilisent le fric pour produire de la culture c'est à
dire de l'humain et il y en à d'autres qui pour avoir des tonnes de fric
détruisent de la culture c'est à dire une part d'humain.

Epona



sts99
Le #15510731
"jmh"
Et la culture, ce n'est peut etre pas du fric??




Exception culturelle, racket du peuple par des artistes minables sans
public, la valse des valises de billets, les cultureux aux salaires
indécents saignent le peuple décent avec l' aval des politiciens complices.


Salut.
jmh
Le #15510701
Aujourd 'hui , samedi le 22/09/2007, sts99 a écrit :
"jmh"
Et la culture, ce n'est peut etre pas du fric??




Exception culturelle, racket du peuple par des artistes minables sans public,
la valse des valises de billets, les cultureux aux salaires indécents
saignent le peuple décent avec l' aval des politiciens complices.



non, les "artistes minables sans public" ne rackettent personne..car
seuls ceux qui ont du public peuvent vivre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme