Bel édito de Christophe Barbier dans l'Express, suite à la décision aberrante de la CEDH concernant les sectes

Le
lareverendemere
Dans l'excellent article
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/pas-un-sou-pour-les-sectes_1223747.html,
le rédacteur en chef de l'Express parle directement des mêmes reproches que
je faisais il y a quelques jours à propos de la décision absurdde de faire
payer des millions à des entreprises telles le mandarom, fondée par un taré
pédophile et violeur doublé d'un escroc.

Voir:
Pas un sou pour les sectes!
Par Christophe Barbier, publié le 22/02/2013 à 16:39
La Cour européenne des droits de l'homme a donné raison à trois sectes
contre l'Etat français, condamné à leur verser 4 millions d'euros. Une
décision qui provoque la saine colère de Christophe Barbier.



SECTES - "Supposer qu'il y a une pensée sous le béton peint des statues du
Mandarom".
AFP
L'Europe a parfois le génie de se faire haïr. Bruxelles, avec un b comme
bêtise et comme bureaucratie. Ou, en l'occurrence, Strasbourg avec un s
comme sottise et comme secte. En Alsace siègent en effet les juges de la
Cour européenne des droits de l'homme, qui vient de condamner la France à
payer plus de 4 millions d'euros pour "violation de la liberté de pensée, de
conscience et de religion".

Qu'a donc fait la République? Qu'a donc osé Marianne? Quelque prêtre
aurait-il été ligoté par la maréchaussée, comme au temps des "inventaires"?
Quelque dragon du roi aurait-il coupé la langue d'un pasteur cévenol?

Suite:

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/pas-un-sou-pour-les-sectes_1223747.html

(et qu'on n'oublie pas que les TJs ont bénéficié de la même "clémence"
absurde de la part de la CEDH, qui n'a toujours pas de définition du mot
religion)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christian Navis
Le #25242952
Le 23/02/2013, lareverendemere a affirmé :

SECTES - "Supposer qu'il y a une pensée sous le béton peint des statues du
Mandarom".
L'Europe a parfois le génie de se faire haïr. Bruxelles, avec un b comme
bêtise et comme bureaucratie. Ou, en l'occurrence, Strasbourg avec un s comme
sottise et comme secte. En Alsace siègent en effet les juges de la Cour
européenne des droits de l'homme, qui vient de condamner la France à payer
plus de 4 millions d'euros pour "violation de la liberté de pensée, de
conscience et de religion".

Qu'a donc fait la République? Qu'a donc osé Marianne? Quelque prêtre
aurait-il été ligoté par la maréchaussée, comme au temps des "inventaires"?
Quelque dragon du roi aurait-il coupé la langue d'un pasteur cévenol?



La CEDH est un des bras séculiers de la dictature européiste pour
mettre
au pas les Etats qui oseraient encore revendiquer leur souveraineté.
Et pour leur travail de démolition des nations, ces "juges" sont
grassement payés : 20.000 euros par mois, non imposables, et le statut
diplomatique en prime.
L'eurocrature ne demande pas à tout le monde de se serrer la ceinture !

D'aucuns ont pu se poser la question de la neutralité et de la
compétence de ces étranges "juges" qui ont plus de pouvoirs que des
chefs d'état légitimes et des parlements élus au suffrage universel.

Leur nomination est ambigüe : la propagande les dit "élus".
Or ils sont choisis par des gouvernants eurosoumis et avalisés par un
parlement-chambre d'enregistrement.
Sont-ils au moins de vrais juristes ?
Quelques uns ont été avocats ou procureurs dans leurs pays respectifs
(la France préfère envoyer des énarques) mais rares sont les experts en
droit comparé. Et certains auraient, pour tout bagage, une licence en
droit récoltée à 28 ans... ;o)

Preuve que cette soi-disant juridiction est bien politique : ces
"juges" se fichent pas mal des lois, coutumes, institutions et votes
des pays qu'ils entendent régimenter.

Le cas des sectes et religions est éloquent : les "jugeocrates"
appliquent à un pays latin et laïc de droit écrit les constructions
jurisprudentielles de la common law fortement inspirées par la bible !
Considèrant que, dès lors qu'un agité se prétend inspiré par un dieu et
trouve 10 ou 20 suiveurs pour l'écouter, on a une nouvelle religion !
Est-ce un hasard si l'actuel président de la CEDH a fait un détour par
Cambridge après l'université catholique de Louvain ?

On peut voir dans la décision aberrante profitable au mandaron le
syndrome de Jésus : ils n'étaient que 13 et on les a persécutés.
C'était mal. Faut surtout pas recommencer.
Tout culte confidentiel doit donc être protégé, même si le guru commet
des exactions, et aidé par des subventions et exonérations diverses.
La bonne parole n'a pas de prix.
Surtout quand ce sont les autres qui raquent. :-@
Tiens là , curieusement, les "jugeocrates" ne brandissent plus leur
grand principe d'égalitarisme condamnant toute forme de favoritisme !

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
Nestor, un vrai chef, même pour un tout petit pays
Le #25243142
Christian Navis a écrit:
Le 23/02/2013, lareverendemere a affirmé :

SECTES - "Supposer qu'il y a une pensée sous le béton peint des
statues du Mandarom".
L'Europe a parfois le génie de se faire haïr. Bruxelles, avec un b
comme bêtise et comme bureaucratie. Ou, en l'occurrence, Strasbourg
avec un s comme sottise et comme secte. En Alsace siègent en effet les
juges de la Cour européenne des droits de l'homme, qui vient de
condamner la France à payer plus de 4 millions d'euros pour "violation
de la liberté de pensée, de conscience et de religion".

Qu'a donc fait la République? Qu'a donc osé Marianne? Quelque prêtre
aurait-il été ligoté par la maréchaussée, comme au temps des
"inventaires"? Quelque dragon du roi aurait-il coupé la langue d'un
pasteur cévenol?




La CEDH est un des bras séculiers de la dictature européiste pour mettre
au pas les Etats qui oseraient encore revendiquer leur souveraineté.
Et pour leur travail de démolition des nations, ces "juges" sont
grassement payés : 20.000 euros par mois, non imposables, et le statut
diplomatique en prime.
L'eurocrature ne demande pas à tout le monde de se serrer la ceinture !



C'est un cloaque des francs-maçons parmi les plus idiots des bacs B dans
mention à collier de barbe ridicule et cheveux en brosse.

D'aucuns ont pu se poser la question de la neutralité et de la
compétence de ces étranges "juges" qui ont plus de pouvoirs que des
chefs d'état légitimes et des parlements élus au suffrage universel.

Leur nomination est ambigüe : la propagande les dit "élus".
Or ils sont choisis par des gouvernants eurosoumis et avalisés par un
parlement-chambre d'enregistrement.
Sont-ils au moins de vrais juristes ?
Quelques uns ont été avocats ou procureurs dans leurs pays respectifs
(la France préfère envoyer des énarques) mais rares sont les experts en
droit comparé. Et certains auraient, pour tout bagage, une licence en
droit récoltée à 28 ans... ;o)



Voilà, bac B sans mention ou capacité en droit pour les plus demeurés
façon Jean-Louis Debré.

Preuve que cette soi-disant juridiction est bien politique : ces "juges"
se fichent pas mal des lois, coutumes, institutions et votes des pays
qu'ils entendent régimenter.

Le cas des sectes et religions est éloquent : les "jugeocrates"
appliquent à un pays latin et laïc de droit écrit les constructions
jurisprudentielles de la common law fortement inspirées par la bible !
Considèrant que, dès lors qu'un agité se prétend inspiré par un dieu et
trouve 10 ou 20 suiveurs pour l'écouter, on a une nouvelle religion !
Est-ce un hasard si l'actuel président de la CEDH a fait un détour par
Cambridge après l'université catholique de Louvain ?

On peut voir dans la décision aberrante profitable au mandaron le
syndrome de Jésus : ils n'étaient que 13 et on les a persécutés.
C'était mal. Faut surtout pas recommencer.
Tout culte confidentiel doit donc être protégé, même si le guru commet
des exactions, et aidé par des subventions et exonérations diverses.
La bonne parole n'a pas de prix.
Surtout quand ce sont les autres qui raquent. :-@
Tiens là , curieusement, les "jugeocrates" ne brandissent plus leur
grand principe d'égalitarisme condamnant toute forme de favoritisme !



Rappelons que c'est la raclure maçonnique (puisque président du Sénat)
Alain Poher qui, sans en avoir le droit n'étant que 'par intérim', a
fait ratifier le traité pour ce cloaque infâme.

C'est d'ailleurs un classique de toutes les constructions mondialistes
depuis 1789 d'être toujours fondées sur des événements où ils n'ont pas
respecté les principes qu'ils revendiquaient : le 20 septembre 1792,
après les "élections" où il y a eu moins de 10% de votants en pleins
massacres de Septembre, on nous dit que la République fur votée ; mais
il n'y avait pas encore la moitié des "élus" qui étaient arrivés !



--
LULU 2012 ! Les volets rouges, une blonde commak !
http://img849.imageshack.us/img849/1995/lulue.jpg
http://img51.imageshack.us/img51/9520/hollasarkmatch.jpg
Tous pour l'union ! Unissons-nous ! Vive l'unité unique !
lareverendemere
Le #25243662
"Christian Navis" 5128bbb9$0$2388$
Le 23/02/2013, lareverendemere a affirmé :

SECTES - "Supposer qu'il y a une pensée sous le béton peint des statues
du Mandarom".
L'Europe a parfois le génie de se faire haïr. Bruxelles, avec un b comme
bêtise et comme bureaucratie. Ou, en l'occurrence, Strasbourg avec un s
comme sottise et comme secte. En Alsace siègent en effet les juges de la
Cour européenne des droits de l'homme, qui vient de condamner la France à
payer plus de 4 millions d'euros pour "violation de la liberté de pensée,
de conscience et de religion".

Qu'a donc fait la République? Qu'a donc osé Marianne? Quelque prêtre
aurait-il été ligoté par la maréchaussée, comme au temps des
"inventaires"? Quelque dragon du roi aurait-il coupé la langue d'un
pasteur cévenol?



La CEDH est un des bras séculiers de la dictature européiste pour mettre
au pas les Etats qui oseraient encore revendiquer leur souveraineté.
Et pour leur travail de démolition des nations, ces "juges" sont
grassement payés : 20.000 euros par mois, non imposables, et le statut
diplomatique en prime.
L'eurocrature ne demande pas à tout le monde de se serrer la ceinture !

D'aucuns ont pu se poser la question de la neutralité et de la compétence
de ces étranges "juges" qui ont plus de pouvoirs que des chefs d'état
légitimes et des parlements élus au suffrage universel.

Leur nomination est ambigüe : la propagande les dit "élus".
Or ils sont choisis par des gouvernants eurosoumis et avalisés par un
parlement-chambre d'enregistrement.
Sont-ils au moins de vrais juristes ?
Quelques uns ont été avocats ou procureurs dans leurs pays respectifs (la
France préfère envoyer des énarques) mais rares sont les experts en droit
comparé. Et certains auraient, pour tout bagage, une licence en droit
récoltée à 28 ans... ;o)

Preuve que cette soi-disant juridiction est bien politique : ces "juges"
se fichent pas mal des lois, coutumes, institutions et votes des pays
qu'ils entendent régimenter.

Le cas des sectes et religions est éloquent : les "jugeocrates" appliquent
à un pays latin et laïc de droit écrit les constructions
jurisprudentielles de la common law fortement inspirées par la bible !
Considèrant que, dès lors qu'un agité se prétend inspiré par un dieu et
trouve 10 ou 20 suiveurs pour l'écouter, on a une nouvelle religion !
Est-ce un hasard si l'actuel président de la CEDH a fait un détour par
Cambridge après l'université catholique de Louvain ?

On peut voir dans la décision aberrante profitable au mandaron le syndrome
de Jésus : ils n'étaient que 13 et on les a persécutés.
C'était mal. Faut surtout pas recommencer.
Tout culte confidentiel doit donc être protégé, même si le guru commet des
exactions, et aidé par des subventions et exonérations diverses.
La bonne parole n'a pas de prix.
Surtout quand ce sont les autres qui raquent. :-@
Tiens là , curieusement, les "jugeocrates" ne brandissent plus leur grand
principe d'égalitarisme condamnant toute forme de favoritisme !




Ce serait pas mal si tu pouvais agrémenter cet article de références, qu'on
voie mieux de quoi tu parles et comment tu parviens à ces conclusions.

merci

r
Christian Navis
Le #25244112
lareverendemere avait soumis l'idée :

Ce serait pas mal si tu pouvais agrémenter cet article de références, qu'on
voie mieux de quoi tu parles et comment tu parviens à ces conclusions.



Paye des jugeocrates en 2010 : 17.000 net/mois sans compter les
diverses primes, sujétion, heures sup', etc...
Augmentation de l'ordre de 4%/an, 6 % en 2013. Faites le calcul !

Je compte en net parce que, en théorie, afin de calmer la grogne des
eurocritiques, on a instauré une petite imposition à la source, en
augmentant d'autant les payes !
Comme pour ces footballeurs dont les clubs prennent tout en charge, et
avancent au mercato des rémunérations en net perçu.

http://lci.tf1.fr/monde/institutions/2010-01/bras-de-fer-sur-l-augmentation-des-fonctionnaires-europeens-5627507.html

Salaires non imposables de fait, sauf une "taxe de solidarité" de 5,5%
supprimée en 2013 !

http://www.rue89.com/2012/12/30/les-salaires-des-eurocrates-augmentent-la-faute-aux-etats-238210

Et sur le train de vie de la caste des eurocrates (dont les juges font
partie)
Une secrétaire mieux payée qu'un prof de fac !
Et des gens "normaux" excédés par l'arrogance de cette nouvelle
aristocratie qui se goinfre à s'en faire péter la panse tout en
imposant aux populations dans la misère des cures sévères d'austérité.

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/la-grande-d%C3%A9prime-des-eurocrates.html

Sur la désignation des juges, y compris ceux de pays n'appartenant pas
à l'UE, ce qui est tout de même un comble, avec des petits arrangements
entre amis du genre :
" Je t'échange deux Moldaves et un Bosniaque contre un Arménien et deux
Albanais"
Autant d'obligés qui feront de futurs affidés...
Mais que connaissent du droit français les Syldaves et les Poldèves ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_europ%C3%A9enne_des_droits_de_l%27Homme

Pour finir le C.V des jugeocrates : il est disponible sur le site même
de la CEDH. Facile de voir que les formations et/ou expériences en
droit anglo-saxon sont majoritaires.
Or si la "common law" mélange de coutumes et de religion pour faire une
jurisprudence, et l'"equity" basé sur des préceptes de droit naturel,
sont tout à fait défendables et respectables, elles n'ont pas vraiment
d'équivalent dans notre droit positif.
Même nos constructions jurisprudentielles sont susceptibles de
revirements alors que la common law est en grande partie figée depuis
le XVème siècle.

http://www.echr.coe.int/ECHR/FR/Header/The+Court/The+Court/Judges+of+the+Court/

Divers CV sont défendables, les bénéficiaires de coups de pouce peuvent
aussi être compétents...
Mais si vous avez le temps, c'est assez amusant de vérifier le niveau,
voire la consistance de certaines universités exotiques et titres
ronflants.

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
lareverendemere
Le #25244472
"Christian Navis" 512a0036$0$2060$
lareverendemere avait soumis l'idée :

Ce serait pas mal si tu pouvais agrémenter cet article de références,
qu'on voie mieux de quoi tu parles et comment tu parviens à ces
conclusions.



Paye des jugeocrates en 2010 : 17.000 net/mois sans compter les diverses
primes, sujétion, heures sup', etc...
Augmentation de l'ordre de 4%/an, 6 % en 2013. Faites le calcul !

Je compte en net parce que, en théorie, afin de calmer la grogne des
eurocritiques, on a instauré une petite imposition à la source, en
augmentant d'autant les payes !
Comme pour ces footballeurs dont les clubs prennent tout en charge, et
avancent au mercato des rémunérations en net perçu.

http://lci.tf1.fr/monde/institutions/2010-01/bras-de-fer-sur-l-augmentation-des-fonctionnaires-europeens-5627507.html

Salaires non imposables de fait, sauf une "taxe de solidarité" de 5,5%
supprimée en 2013 !

http://www.rue89.com/2012/12/30/les-salaires-des-eurocrates-augmentent-la-faute-aux-etats-238210

Et sur le train de vie de la caste des eurocrates (dont les juges font
partie)
Une secrétaire mieux payée qu'un prof de fac !
Et des gens "normaux" excédés par l'arrogance de cette nouvelle
aristocratie qui se goinfre à s'en faire péter la panse tout en imposant
aux populations dans la misère des cures sévères d'austérité.

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/la-grande-d%C3%A9prime-des-eurocrates.html

Sur la désignation des juges, y compris ceux de pays n'appartenant pas à
l'UE, ce qui est tout de même un comble, avec des petits arrangements
entre amis du genre :
" Je t'échange deux Moldaves et un Bosniaque contre un Arménien et deux
Albanais"
Autant d'obligés qui feront de futurs affidés...
Mais que connaissent du droit français les Syldaves et les Poldèves ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_europ%C3%A9enne_des_droits_de_l%27Homme

Pour finir le C.V des jugeocrates : il est disponible sur le site même de
la CEDH. Facile de voir que les formations et/ou expériences en droit
anglo-saxon sont majoritaires.
Or si la "common law" mélange de coutumes et de religion pour faire une
jurisprudence, et l'"equity" basé sur des préceptes de droit naturel, sont
tout à fait défendables et respectables, elles n'ont pas vraiment
d'équivalent dans notre droit positif.
Même nos constructions jurisprudentielles sont susceptibles de revirements
alors que la common law est en grande partie figée depuis le XVème siècle.

http://www.echr.coe.int/ECHR/FR/Header/The+Court/The+Court/Judges+of+the+Court/

Divers CV sont défendables, les bénéficiaires de coups de pouce peuvent
aussi être compétents...
Mais si vous avez le temps, c'est assez amusant de vérifier le niveau,
voire la consistance de certaines universités exotiques et titres
ronflants.




merci!

r
jr
Le #25244692
Le 24/02/2013 12:57, Christian Navis a écrit :

lareverendemere avait soumis l'idée :

Ce serait pas mal si tu pouvais agrémenter cet article de références,
qu'on voie mieux de quoi tu parles et comment tu parviens à ces
conclusions.



Paye des jugeocrates en 2010 : 17.000 net/mois sans compter les diverses
primes, sujétion, heures sup', etc...
Augmentation de l'ordre de 4%/an, 6 % en 2013. Faites le calcul !



Oui bof. Moins que madame Woerth. C'est le salaire d'un patron de grosse
PME, d'un conservateur des hypothèques ou d'un cadre bien placé dans une
grosse boîte. Big deal. Nous parlons de la cour de dernière instance au
niveau européen.

Et sur le train de vie de la caste des eurocrates (dont les juges


font partie)

Les juges dépendent du Conseil de l'Europe (47 états membres, la GB en
faisait partie dès le début en 1949) et non de l'Union Européenne (27
états, premier traité en 1950).

Je compte en net parce que, en théorie, afin de calmer la grogne des
eurocritiques, on a instauré une petite imposition à la source, en
augmentant d'autant les payes !
Comme pour ces footballeurs dont les clubs prennent tout en charge, et
avancent au mercato des rémunérations en net perçu.

http://lci.tf1.fr/monde/institutions/2010-01/bras-de-fer-sur-l-augmentation-des-fonctionnaires-europeens-5627507.html


Salaires non imposables de fait, sauf une "taxe de solidarité" de 5,5%
supprimée en 2013 !

http://www.rue89.com/2012/12/30/les-salaires-des-eurocrates-augmentent-la-faute-aux-etats-238210


Et sur le train de vie de la caste des eurocrates (dont les juges font
partie)
Une secrétaire mieux payée qu'un prof de fac !
Et des gens "normaux" excédés par l'arrogance de cette nouvelle
aristocratie qui se goinfre à s'en faire péter la panse tout en imposant
aux populations dans la misère des cures sévères d'austérité.

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/la-grande-d%C3%A9prime-des-eurocrates.html


Sur la désignation des juges, y compris ceux de pays n'appartenant pas à
l'UE, ce qui est tout de même un comble,



Ben évidemment, zozo: les états membres de la convention ne sont pas
ceux de l'UE. La Turquie, par exemple. La Suisse, la Russie.

Pour finir le C.V des jugeocrates



Jaloux.

Je vous signale, à toutes fins utiles, que la Cour dispose d'une
administration avec plein de juristes. Le travail des juges ne consiste
pas à délibérer avec 47 Dalloz nationaux à la main.

--
jr
Christian Navis
Le #25244902
Dans son message précédent, jr a écrit :

Ben évidemment, zozo: les états membres de la convention ne sont pas ceux de
l'UE. La Turquie, par exemple. La Suisse, la Russie.



Parmi les signataires de ce document, qui se permettent de nous
donner des leçons de drouadlom, on trouve des parangons de démocratie
et d'habeas corpus tels que l'Albanie, l'Azerbaïdjan, la Georgie, la
Moldavie, la Russie, la Turquie, l'Ukraine...
Et aussi quelques paradis fiscaux comme le Liechtenstein, San Marino,
Monaco...

Je vous signale, à toutes fins utiles, que la Cour dispose d'une
administration avec plein de juristes. Le travail des juges ne consiste pas à
délibérer avec 47 Dalloz nationaux à la main.



Le fait qu'ils ont une flopée de larbins est exposé dans un lien que
j'ai donné, mais les diktats ne sont pas signés des loufiats.

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
Nestor, un vrai chef, même pour un tout petit pays
Le #25245232
Christian Navis a écrit:
Dans son message précédent, jr a écrit :

Ben évidemment, zozo: les états membres de la convention ne sont pas
ceux de l'UE. La Turquie, par exemple. La Suisse, la Russie.




Parmi les signataires de ce document, qui se permettent de nous
donner des leçons de drouadlom, on trouve des parangons de démocratie
et d'habeas corpus tels que l'Albanie, l'Azerbaïdjan, la Georgie, la
Moldavie, la Russie, la Turquie, l'Ukraine...
Et aussi quelques paradis fiscaux comme le Liechtenstein, San Marino,
Monaco...

Je vous signale, à toutes fins utiles, que la Cour dispose d'une
administration avec plein de juristes. Le travail des juges ne
consiste pas à délibérer avec 47 Dalloz nationaux à la main.



Le fait qu'ils ont une flopée de larbins est exposé dans un lien que
j'ai donné, mais les diktats ne sont pas signés des loufiats.



Il ne peut pas y avoir de justice internationale parce qu'il n'y a pas
de droit international. Il ne peut pas y avoir de droit international
parce qu'il n'y a pas d'assemblée parlementaire internationale ayant un
vrai pouvoir législatif élue sur le mode un homme une voix. Ce qu'on
appelle faussement droit international est d'une part un ramassis de
déclarations élaborées dans les loges sentent le plus mauvais et les
déclarations, c'est comme les Écritures : un protestant idiot leur fait
dire tout et son contraire, d'autre part des traités négociés par des
membres des exécutifs de divers pays qui ne peuvent être législateurs
sans donner des cauchemars au Bordelais franc-mac payé par les Anglais
dès les années 1710.

--
LULU 2012 ! Les volets rouges, une blonde commak !
http://img849.imageshack.us/img849/1995/lulue.jpg
http://img51.imageshack.us/img51/9520/hollasarkmatch.jpg
Tous pour l'union ! Unissons-nous ! Vive l'unité unique !
jr
Le #25245532
Christian Navis découvre la CEDH:

Dans son message précédent, jr a écrit :

Ben évidemment, zozo: les états membres de la convention ne sont pas
ceux de l'UE. La Turquie, par exemple. La Suisse, la Russie.



Parmi les signataires de ce document, qui se permettent de nous
donner des leçons de drouadlom, on trouve des parangons de démocratie
et d'habeas corpus tels que l'Albanie, l'Azerbaïdjan, la Georgie, la
Moldavie, la Russie, la Turquie, l'Ukraine...



...qui sont condamnés. "Depuis sa création, la Cour a rendu plus de 15
000 arrêts. Près de la moitié des arrêts rendus par la Cour étaient
dirigés contre quatre Etats : la Turquie (2 747), l’Italie (2 166), la
Russie (1 212) et la Pologne (945)"

Par parenthèse, je vous rappelle que les condamnations de la France sont
le fait de plaintes de Français, pas d’Ukrainiens, dans le cadre d'une
institution à laquelle la France adhère par un traité que personne ne
nous a forcés à signer. Et que c'est grâce à quelques-unes de ces
condamnations que les enfants "naturels" ont obtenu l'égalité, que
quelques régimes de retraites ont dû instaurer la réversion pour les
hommes, et autres douceurs.

Dans le cas de l'impôt des sectes, on entend l'assourdissant silence des
églises catho et autres, qui ont toujours été solidaires des sectes dans
ces matières fiscales et quelques autres. Elles sont bien conscientes
que rien ne les distingue, en droit, et que les moines privés de
sommeil, de visite, de sexualité et parfois de parole, avec 1200
calories par jour, ne sont pas essentiellement mieux traités que les
marandomiens.

Je vous signale, à toutes fins utiles, que la Cour dispose d'une
administration avec plein de juristes. Le travail des juges ne
consiste pas à délibérer avec 47 Dalloz nationaux à la main.



Le fait qu'ils ont une flopée de larbins est exposé dans un lien que
j'ai donné,



Bla. Vous avez juste oublié de lire vos liens et de découvrir que l'UE
n'est pas le Conseil de l'Europe, et que la CEDH n'est pas la CJUE. Zozo.

--
http://rouillard.org/s.jpg
jr
Le #25245522
Le 24/02/2013 22:19, "Nestor, un vrai chef, même pour un tout petit
pays" a écrit :

Il ne peut pas y avoir de justice internationale parce qu'il n'y a pas
de droit international.



Alors le fou, derrière ses barreaux, demande aux passants de la rue
"vous êtes nombreux là-dedans?".

--
http://rouillard.org/s.jpg
Publicité
Poster une réponse
Anonyme