Bheuuuurrrrp

Le
o.gehaime
Ebg

Yr ebg, nhffv pbaah fbhf yr abz q'éehpgngvba, rfg y'rkchyfvba qr tnm qh
ghor qvtrfgvs (cevapvcnyrzrag qr y'œfbcuntr rg qr y'rfgbznp) cne yn
obhpur. Ryyr f'nppbzcntar fbhirag q'ha fba rg cnesbvf q'har bqrhe
pnenpgéevfgvdhr.

Qrfpevcgvba culfvbybtvdhr

Yr ebg fheivrag téaéenyrzrag ybefdhr yr fhwrg znatr bh obvg gebc ivgr,
rg purepur à rkcvere y'nve ninyé qr znavèer ceépvcvgér (néebcuntvr) ;
yrf cebcbegvbaf q'nmbgr rg q'bkltèar qnaf yn pbzcbfvgvba qh tnm fbag
nybef zbqvsvérf. Yr ebg crhg étnyrzrag êger pnhfé cne y'vatrfgvba qr
obvffbaf tnmrhfrf pbzzr yn ovèer, yrf fbqnf, bh yr punzcntar, nhdhry pnf
yr tnm rkcveé pbagvrag cevapvcnyrzrag yr qvbklqr qr pneobar qr yn
obvffba. Yr ersyhk tnfgeb-œfbcuntvra crhg étnyrzrag pnhfre qrf ebgf
vaibybagnverf. Qrf éghqrf fpvragvsvdhrf fhttèerag dhr y'néebcuntvr ar
cbheenvg ar cnf êger pbafvqéeér pbzzr yn cerzvèer pnhfr qr ebg, znvf dhr
yr ebg frenvg ra eényvgé ha pbzcbegrzrag fbpvny nccevf (qbap npdhvf).

Yr fba nppbzcntanag yr ebg eéfhygr qr yn ivoengvba qh pneqvn (bevsvpr
œfbcuntvra) ybefdhr yr tnm yr genirefr. Yr erpbeq qh zbaqr qh ebg yr
cyhf sbeg rfg nggevohé à Cnhy Uhaa, qr Ybaqerf (Eblnhzr-Hav), nlnag
nggrvag 118,1 qépvoryf fbvg y'édhvinyrag q'har gebaçbaarhfr ra
sbapgvbaarzrag. Qrf fbaf negvsvpvryf pbzzr prhk fheiranag ybef qr yn
srezrgher qrf Ghccrejnerf crhirag nibve har fvtangher nhqvgvir geèf cebpur.

Yr ebg vasnagvyr

Ra znatrnag, yrf oéoéf npphzhyrag har tenaqr dhnagvgé qr tnm qnaf yrhe
rfgbznp. Pryn crhg yrf pbaqhver à êger cnegvphyvèerzrag ntvgéf rg
éareiéf whfdh'à pr dhr yn znffr tnmrhfr fbvg ebgér. Vy rfg cbffvoyr
q'nvqre y'rasnag à ebgre ra yr cynçnag qnaf har cbfvgvba snibevfnag
y'rkchyfvba qrf tnm (cne rkrzcyr fhe y'écnhyr q'ha nqhygr bh ra
nyybatrnag y'rasnag yr irager pbager yn cbvgevar qr fn zèer) rg ra
gncbgnag bh sebggnag qbhprzrag yr onf qr fba qbf.

Yr ebg crhg cebibdhre yr ibzvffrzrag q'ha oéoé, p'rfg cbhedhbv, cne
rhcuézvfzr, ha gvffh (cebgètr-ebg bh gnzcba q'éehpgngvba) rfg cnesbvf
zvf fhe y'écnhyr cbhe cebgétre yrf iêgrzragf qr y'nqhygr dhv yr cbegr.

Yr qvfpbhef ebgé

Vy rfg cbffvoyr q'vaqhver ibybagnverzrag y'éehpgngvba ra snvfnag
erzbagre y'nve qr y'œfbcuntr rg ra y'rkcvenag rafhvgr gbhg ra znîgevfnag
yrf ivoengvbaf qrf cnebvf qr y'œfbcuntr rg qrf pbeqrf ibpnyrf.

Fv yrf rasnagf ar qéirybccrag fbhirag prggr snphygé dh'à qrf svaf qr
qviregvffrzrag, yrf zéqrpvaf yn pbafvqèerag ra erinapur pbzzr ha zblra
nygreangvs qr ibpnyvfngvba cbhe yrf crefbaarf nlnag fhov har
ynelatrpgbzvr, yr ebg erzcynçnag yn cubangvba qh ynelak.


Rg cbhe svave, à ibger oba pbrhe zrffvrhef-qnzrf:


uggc://jjj.xberhf.pbz/ivqrb/cho-gbburlf.ugzy



--
"Spéculation et crises : ça suffit !" Déjà plus de 30 000 signatures.
http://www.stop-finance.org
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Girard
Le #17670971
o.gehaime a écrit :

Ebg

Yr ebg, nhffv pbaah fbhf yr abz q'éehpgngvba, rfg y'rkchyfvba qr tnm qh



[ Favc ]

uggc://jjj.xberhf.pbz/ivqrb/cho-gbburlf.ugzy




Tebf qétbhgnag !!
Bou Bouille Incorporated
Le #17672391
Girard vient de nous annoncer :
o.gehaime a écrit :

Ebg

Yr ebg, nhffv pbaah fbhf yr abz q'éehpgngvba, rfg y'rkchyfvba qr tnm qh



[ Favc ]

uggc://jjj.xberhf.pbz/ivqrb/cho-gbburlf.ugzy




Tebf qétbhgnag !!



!EHCUOC ELLEUQ
lol lol lol lol :') :') :') :')
L'Aquitain
Le #17683581
o.gehaime wrote:
Ebg

Yr ebg, nhffv pbaah fbhf yr abz q'éehpgngvba, rfg y'rkchyfvba qr tnm
qh ghor qvtrfgvs (cevapvcnyrzrag qr y'œfbcuntr rg qr y'rfgbznp) cne yn
obhpur. Ryyr f'nppbzcntar fbhirag q'ha fba rg cnesbvf q'har bqrhe
pnenpgéevfgvdhr.



En clair, ça donne quoi ?
Girard
Le #17683821
L'Aquitain a écrit :
o.gehaime wrote:
Ebg

Yr ebg, nhffv pbaah fbhf yr abz q'éehpgngvba, rfg y'rkchyfvba qr tnm
qh ghor qvtrfgvs (cevapvcnyrzrag qr y'œfbcuntr rg qr y'rfgbznp) cne yn
obhpur. Ryyr f'nppbzcntar fbhirag q'ha fba rg cnesbvf q'har bqrhe
pnenpgéevfgvdhr.



En clair, ça donne quoi ?




Ca donne ça :
Rot
>
> Le rot, aussi connu sous le nom d'éructation, est l'expulsion de gaz
> du tube digestif (principalement de l'œsophage et de l'estomac) par la
> bouche. Elle s'accompagne souvent d'un son et parfois d'une odeur
> caractéristique.

L'autre crétin a voulu ramener sa science en encodant son élucubration
d'après boire en Rot13.
Pour ceux qui ne savent pas : http://fr.wikipedia.org/wiki/ROT13

Il a même posté sur fr.rec.boissons.bieres, ce qui démontre, s'il en
était besoin, le raffinement de son propos.

Bref, un turlupin de passage :-D
didier
Le #17686171
Le Wed, 29 Oct 2008 18:48:00 +0100, L'Aquitain a écrit:

En clair, ça donne quoi ?



des renvois, des rots, ...
rot13 pour être précis

Rotablement,
Didier.

--
didierdescamps.pas_de_spam_merci.free.fr
Jym
Le #17691901
On Thu, 30 Oct 2008 11:15:20 +0100, L'Aquitain

didier wrote:
Le Wed, 29 Oct 2008 18:48:00 +0100, L'Aquitain a écrit:

En clair, ça donne quoi ?



des renvois, des rots, ...
rot13 pour être précis



Quel est l'intérêt d'utiliser ce codage à la portée de n'importe qui ??



Justement, l'interêt c'est que c'est à la portée de n'importe qui mais
tout de même illisible (en principe) tel quel.

L'usage typique, c'est pour donner des spoilers de films ou de bouquins ou
de jeux ou autres.
De base, on arrive pas à lire que
Qnex Inqbe rfg yr crer qr Yhxr
et si on a pas vu le film en question, et qu'on veut conserver la
surprise, on peut y aller sans problèmes. Par contre, si on a déjà vu le
film et/ou qu'on n'a pas l'intention d'aller le voir donc que le spoiler
n'est pas génant, on peut aussi le décrypter sans problèmes et participer
éventuellement à la discussion.

D'autres méthodes de protection des spoilers, telle que laisser un blanc
avant ou marquer en gros "attention spoiler" sont moins efficaces car le
texte apparaît en clair et on peut se retrouver à le lire par erreur (et à
en vouloir à celui qui a ainsi gâché la surprise).

Bon, après j'ai pas encore été décrypté l'article en question donc je ne
saurais dire si le rot13 est vraiment légitime pour celui-ci...


Ah oui, un autre avantage du rot13 par rapport à d'autre codes similaires
("codes de César" par décalage de l'alphabet), c'est que pour le rot13 la
méthode de décryptage et la méthode de cryptage sont les mêmes [pour
sortir les gros mots, on dit que le code est involutif ou est une
involution]. Ça veut dire qu'ici le même programme peut servir à coder et
à décoder. C'est bien sûr dû au fait que l'alphabet comporte 26 lettres et
que 13&/2... Donc en décalant de 2*13 lettres, on retombe au point de
départ [là, les gros mots parleront d'algèbre modulo]. Au contraire du
code de César initial (rot3 si je me souviens bien) où cryptage et
décryptage sont fait de manière différentes.

--
Hypocoristiquement,
Jym.
Bou Bouille Incorporated
Le #17692611
Jym a exposé le 30/10/2008 :
On Thu, 30 Oct 2008 11:15:20 +0100, L'Aquitain wrote:

didier wrote:
Le Wed, 29 Oct 2008 18:48:00 +0100, L'Aquitain a écrit:

En clair, ça donne quoi ?



des renvois, des rots, ...
rot13 pour être précis



Quel est l'intérêt d'utiliser ce codage à la portée de n'importe qui ??



Justement, l'interêt c'est que c'est à la portée de n'importe qui mais tout
de même illisible (en principe) tel quel.

L'usage typique, c'est pour donner des spoilers de films ou de bouquins ou de
jeux ou autres.
De base, on arrive pas à lire que
Qnex Inqbe rfg yr crer qr Yhxr
et si on a pas vu le film en question, et qu'on veut conserver la surprise,
on peut y aller sans problèmes. Par contre, si on a déjà vu le film et/ou
qu'on n'a pas l'intention d'aller le voir donc que le spoiler n'est pas
génant, on peut aussi le décrypter sans problèmes et participer
éventuellement à la discussion.

D'autres méthodes de protection des spoilers, telle que laisser un blanc
avant ou marquer en gros "attention spoiler" sont moins efficaces car le
texte apparaît en clair et on peut se retrouver à le lire par erreur (et à en
vouloir à celui qui a ainsi gâché la surprise).

Bon, après j'ai pas encore été décrypté l'article en question donc je ne
saurais dire si le rot13 est vraiment légitime pour celui-ci...


Ah oui, un autre avantage du rot13 par rapport à d'autre codes similaires
("codes de César" par décalage de l'alphabet), c'est que pour le rot13 la
méthode de décryptage et la méthode de cryptage sont les mêmes [pour sortir
les gros mots, on dit que le code est involutif ou est une involution]. Ça
veut dire qu'ici le même programme peut servir à coder et à décoder. C'est
bien sûr dû au fait que l'alphabet comporte 26 lettres et que 13&/2... Donc
en décalant de 2*13 lettres, on retombe au point de départ [là, les gros mots
parleront d'algèbre modulo]. Au contraire du code de César initial (rot3 si
je me souviens bien) où cryptage et décryptage sont fait de manière
différentes.



Tout ça pour parler de film sde bouquins ou de jeux, on n'est pas loin
de la maladie mentale
lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol
:') :') :') :') :') :') :') :') :') :') :') :')
:oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ
Jym
Le #17692801
On Thu, 30 Oct 2008 14:11:09 +0100, Bou Bouille Incorporated

Tout ça pour parler de film sde bouquins ou de jeux, on n'est pas loin
de la maladie mentale
lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol
:') :') :') :') :') :') :') :') :') :') :') :')
:oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ :oÞ



Ben...
...il s'agit d'un truc "inventé" aux débuts d'usenet.
Par des geeks, pour des geeks, donc. Encore qu'à l'époque c'était p'tet
même pas des geeks mais seulement des nerds...

Donc effecitvement, on n'est pas loin de la maladie mentale.

--
Hypocoristiquement,
Jym.
L'Aquitain
Le #17695821
Jym wrote:
Ah oui, un autre avantage du rot13 par rapport à d'autre codes
similaires ("codes de César" par décalage de l'alphabet), c'est que
pour le rot13 la méthode de décryptage et la méthode de cryptage sont
les mêmes [pour sortir les gros mots, on dit que le code est
involutif ou est une involution]. Ça veut dire qu'ici le même
programme peut servir à coder et à décoder. C'est bien sûr dû au fait
que l'alphabet comporte 26 lettres et que 13&/2... Donc en décalant
de 2*13 lettres, on retombe au point de départ [là, les gros mots
parleront d'algèbre modulo]. Au contraire du code de César initial
(rot3 si je me souviens bien) où cryptage et décryptage sont fait de
manière différentes.



Grand merci pour ces explications claires;o)
Santé comme écrirait Le Captain
Christian THOMAS
Le #17695981
Gbgnyrzrag ubef punegr

--
Remplacer NOSPAM.FR dans l'adresse par f5rmx.org pour me répondre en
direct.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme