BIENNALE DE LA PHOTOGRAPHIE VIGNE ET VIN - www.bipvv.com

Le
J.P. et D. Dubarry
BIENNALE DE LA PHOTOGRAPHIE VIGNE ET VIN - www.bipvv.com

www.sudouest.com/gironde/actualite/article/518303/mil/4235409.html
BIENNALE DE LA PHOTOGRAPHIE VIGNE ET VIN. Plus de 700 photos ont déjà été
transmises depuis une douzaine de pays
www.bipvv.com
Lorsque Daniel Boulogne, le patron de 22 Rive Gauche, la toute nouvelle
agence culturelle de communication créée à Bordeaux, a lancé son idée de
biennale internationale de la photographie Vigne et Vin à l'automne dernier,
nombre de Bordelais ont souri. Certes, l'idée paraissait bonne mais
était-elle vraiment capable de motiver les foules ? Notamment au niveau
international

Aujourd'hui, c'est Daniel Boulogne qui sourit. « Ça dépasse tout ce que l'on
pouvait imaginer, dit-il. Au grand maximum, nous pensions recevoir 500 à 600
photos. Aujourd'hui, nous sommes à plus de 700 et ça arrive encore. » Les
concurrents ont jusqu'au mois d'avril pour fournir des documents, et
beaucoup attendent la dernière minute pour réagir ; il est donc fort
probable que le cap des 1000 photos sera atteint.

Grâce à Internet

Les raisons de ce succès ? Tout d'abord, l'attrait du sujet. La vigne et le
vin ne passionnent pas seulement ceux qui aiment se mettre à table, ils
émerveillent aussi les preneurs d'images. C'est une source sans fin de bons
clichés. Ensuite, la force d'Internet. Grâce à l'annonce faite sur le plan
planétaire de l'organisation de la biennale, des photographes d'une douzaine
de pays se sont manifestés et ont déjà glissé leurs photos sur le site
ouvert pour l'occasion (www.bipvv.com).

« Ici, nous avons de belles surprises », note Daniel Boulogne. Exemple : les
photographes japonais ont été parmi les tout premiers à se faire connaître
et montrer de l'intérêt pour cette confrontation en images. Et ceux qui font
des photos ne sont pas seuls à se manifester. Des internautes de 47 pays ont
cliqué sur le site pour savoir de quoi il s'agissait et jeter un oeil sur
les images proposées.

300 images à retenir

Avec tout cela, la tâche du comité de sélection s'annonce difficile. Dans le
lot de photos, les membres du premier jury devront retenir 60 images par
catégorie (la vigne, le vin, les contenants, ceux qui font le vin, les lieux
de consommation) soit 300 images au total.

Toutes seront tirées sur papier. Elles seront à la fois choisies pour leur
qualité (à tous les niveaux) et les possibilités qu'elles pourront offrir au
niveau impression et agrandissement, toutes devant être présentées en grand
format.

Après le choix du jury final, la meilleure parmi les meilleures des images
fera l'objet d'un agrandissement géant et sera accrochée à l'échafaudage
d'un immeuble en chantier, en plein coeur de Bordeaux. Les 30 meilleures (6
par catégories) seront agrandies sur près de 2 mètres pour être exposées à
compter du 18 juin le long des grilles du Jardin public à Bordeaux, les 270
restantes, en 40 x 60, seront quant à elles présentées dans différentes
galeries bordelaises, toujours au cours de l'été.

Un éditeur se serait également d'ores et déjà manifesté pour réunir les plus
beaux documents dans un livre « cadeau ». Les meilleures photos seront aussi
diffusées lors de Vinexpo, le salon mondial des vins et spiritueux.

Les auteurs des plus belles images seront évidemment récompensés. Il y aura
trois lauréats, avec pour le meilleur, le prix Bisch 2009 , une oeuvre
portant le nom de leur créateur et représentant une bouteille en forme
d'objectif d'appareil photo.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christophe
Le #18812191
http://oeilleres.blogspot.com/2009/01/dl31032009premire-biennale.html
L'appel a participation est sur mon blog "Oeilleres..." depuis mi
janvier ;o)), ainsi que des tas d'autres appel a participation, a
contribution et autre appels a residence...
http://oeilleres.blogspot.com/

@+

Christophe
Publicité
Poster une réponse
Anonyme