big brother se modernise

Le
UBUjean-jacques viala
Le 15 octobre, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche a lancé un appel d’offre (ici) dont l’objet est : « Veille de
l’opinion ».

ARTICLE 5 - DESCRIPTION DES PRESTATIONS

5.1 Présentation

5.1.1 Objectif
Le dispositif de veille en question vise, en particulier sur Internet, à
:
__ Identifier les thèmes stratégiques (pérennes, prévisibles ou
émergents)
__ Identifier et analyser les sources stratégiques ou structurant
l’opinion
__ Repérer les leaders d’opinion, les lanceurs d’alerte et analyser leur
potentiel d’influence et leur capacité à se constituer en réseau
__ Décrypter les sources des débats et leurs modes de propagation
__ Repérer les informations signifiantes (en particulier les signaux
faibles)
__ Suivre les informations signifiantes dans le temps
__ Relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions,
nombre de commentaires, audience, etc.)
__ Rapprocher ces informations et les interpréter
__ Anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise
__ Alerter et préconiser en conséquence
Les informations signifiantes pertinentes sont celles qui préfigurent un
débat, un « risque opinion » potentiel, une crise ou tout temps fort à
venir dans lesquels les ministères se trouveraient impliqués.

5.1.2 Sources surveillées
La veille sur Internet portera sur les sources stratégiques en ligne :
sites « commentateurs » de l’actualité, revendicatifs, informatifs,
participatifs, politiques, etc. Elle portera ainsi sur les médias en
ligne, les sites de syndicats, de partis politiques, les portails
thématiques ou régionaux, les sites militants d’associations, de
mouvements revendicatifs ou alternatifs, de leaders d’opinion. La veille
portera également sur les moteurs généralistes, les forums grand public
et spécialisés, les blogs, les pages personnelles, les réseaux sociaux,
ainsi que sur les appels et pétitions en ligne, et sur les autres
formats de diffusion (vidéos, etc.)
Les sources d’informations formelles que sont la presse écrite, les
dépêches d’agences de presse, la presse professionnelle spécialisée, les
débats des assemblées, les rapports publics, les baromètres, études et
sondages seront également surveillées et traitées.
Les interactions entre des sources de nature différente, les passages de
relais d’un media à l’autre seront soigneusement analysés.

5.1.3 Finalités
L’analyse attendue des principaux arguments, des critiques et des
tendances, à partir du corpus défini, tous les canaux étant pris en
compte, donnera lieu à des notes de synthèse (rapport quotidien, note de
synthèse hebdomadaire, cartographie commentée des acteurs et débats en
présence).
Plus particulièrement en matière de veille Internet, l’analyse permettra
un suivi précis de l’évolution de l’opinion internaute et des arguments
émergents relayés et commentés sur ce canal.
()


La veille est active : quotidienne, hebdomadaire et accompagnée de
recommandations (ou non).
La veille doit être avant tout anticipatrice, analytique et synthétique
(et non descriptive). Elle apportera des indicateurs tant qualitatifs
que quantitatifs.
()
Clé de voûte du dispositif de veille, le passage en « mode alerte »
visera à transmettre systématiquement les informations stratégiques ou
les signaux faibles susceptibles de monter de manière inhabituellement
accélérée.
()
Les vidéos, pétitions en ligne, appels à démission, doivent être suivis
avec une attention particulière et signalées en temps réel.
Des éléments quantitatifs (nombre d’interventions, nombre de
commentaires, mots les plus fréquemment cités) seront systématiquement
inclus. L’audience et l’influence des sources et des relais seront
précisées.
()

on est gouverné.

--

UBU.
L'avenir est à ceux qui se contenteront de peu.
Chardonne.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #17813241
On Tue, 11 Nov 2008 19:11:08 +0100, UBUjean-jacques viala wrote:

Le 15 octobre, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche a lancé un appel d’offre (ici) dont l’objet est : « Veille de
l’opinion ».



Un complément d'info sur RUE89.COM
http://www.rue89.com/2008/11/09/education-220-000-euros-par-an-pour-surveiller-lopinion

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Emma
Le #17814001
Thierry VIGNAUD a écrit :
On Tue, 11 Nov 2008 19:11:08 +0100, UBUjean-jacques viala wrote:

Le 15 octobre, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche a lancé un appel d’offre (ici) dont l’objet est : « Veille de
l’opinion ».



Un complément d'info sur RUE89.COM
http://www.rue89.com/2008/11/09/education-220-000-euros-par-an-pour-surveiller-lopinion

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud



C'est pour notre sécurité et puis si on n'a rien à se reprocher ...

Emma fatiguée

--
(répondre en direct : virer le lezard qui sommeille dans mon adresse)
Laurent PELE
Le #17815321
"Thierry VIGNAUD" message de news:
On Tue, 11 Nov 2008 19:11:08 +0100, UBUjean-jacques viala
wrote:

Le 15 octobre, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la
Recherche a lancé un appel d'offre (ici) dont l'objet est : « Veille de
l'opinion ».



Un complément d'info sur RUE89.COM
http://www.rue89.com/2008/11/09/education-220-000-euros-par-an-pour-surveiller-lopinion



le ministre dit que cela existe depuis longtemps

cette prétendue étude comporte explicitement une surveillance quotidienne de
"leaders d'opinion" et "d'acteurs" pour leurs opinions politiques ou
syndicales
Je doute sérieusement que cela soit conforme à la loi informatique et
liberté.
Le ministre critiquait note2be mais il fait pire
vocatus
Le #17817481
"Laurent PELE" 491a0c9c$0$23654$

"Thierry VIGNAUD" message de news:
On Tue, 11 Nov 2008 19:11:08 +0100, UBUjean-jacques viala
wrote:

Le 15 octobre, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la
Recherche a lancé un appel d'offre (ici) dont l'objet est : « Veille de
l'opinion ».



Un complément d'info sur RUE89.COM
http://www.rue89.com/2008/11/09/education-220-000-euros-par-an-pour-surveiller-lopinion



le ministre dit que cela existe depuis longtemps

cette prétendue étude comporte explicitement une surveillance quotidienne
de "leaders d'opinion" et "d'acteurs" pour leurs opinions politiques ou
syndicales
Je doute sérieusement que cela soit conforme à la loi informatique et
liberté.
Le ministre critiquait note2be mais il fait pire





Le Big Brother Education Nantioanle BBEN alors

Mais ca consite en quoi exactement et pratiquement cet appel d'offre ?

un audit ? ponctuel, perpétuel ?,

fabriquer une machine ou un logiciel intelligent ?


Un simple exercice de style du Xavier qui se voit déjà PM .?

Le systeme en lui-même n'est pas dangereux.

Ce sont les personnels " qui n'ont rien à se reprocher "

qui l'alimentent au quotidien ...oui qui eux le sont



Victor



Roland Garcia
Le #17826671
Laurent PELE a écrit :

"Thierry VIGNAUD" message de news:
On Tue, 11 Nov 2008 19:11:08 +0100, UBUjean-jacques viala
wrote:

Le 15 octobre, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la
Recherche a lancé un appel d'offre (ici) dont l'objet est : « Veille de
l'opinion ».



Un complément d'info sur RUE89.COM
http://www.rue89.com/2008/11/09/education-220-000-euros-par-an-pour-surveiller-lopinion




le ministre dit que cela existe depuis longtemps



Toutafé: http://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_%C3%A9conomique


--
Roland Garcia
Publicité
Poster une réponse
Anonyme