Bill Gates me fait pleurer

Le
Yugo
Dixit Baby Face Gates lors de la réception de son doctorat
honorifique en droit! de Harvard:

«Mais il aussi souligné qu'il y avait une chose qu'il n'avait pas
apprise à Harvard: les injustices du monde et les vies misérables de
millions de gens.

«En sortant d'Harvard je n'en savais rien (), il m'a fallu des
dizaines d'années pour le comprendre» a-t-il dit.»

<http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id,12399,0,062007,1359283.html&ref=cyberpresse>

Ce qu'il en a mis du temps, le p'tit crosseur, pour comprendre comment
il a fait sa fortune à vendre de l'air sur CD!

Pourtant, quelqu'un au sein de l'organisation n'a pas dû comprendre
encore parce que là, c'est rendu que Radio-Canada, notre télévision
d'État, demande d'installer du ActiveX pour visionner ses reportages.
MS se doute bien que les programmeurs Linux vont être plus que
réticents à développer un équivalent de ce distributeur de virus.

Parlant virus, il semble que MS soit toujours loin d'être sorti du bois:

Microsoft: des failles dans Vista et IE7

08 juin 2007 - 14h30


Microsoft publiera six correctifs mardi prochain, dont quatre sont
jugés critiques.


Parmi ces quatre correctifs qualifiés de «critiques» par Microsoft,
deux touchent le système d'exploitation Vista et les versions
antérieures de Windows.

Une autre rustine vient corriger une vulnérabilité dans la version 7
du fureteur Internet Explorer et les versions précédentes du fureteur.

La quatrième vulnérabilité critique touche le système d'exploitation
Windows XP.

<http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id,12399,0,062007,1359284.html&ref=cyberpresse>
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Emmanuel Florac
Le #5816421
Le Fri, 08 Jun 2007 16:23:28 -0400, Yugo a écrit :


Ce qu'il en a mis du temps, le p'tit crosseur, pour comprendre comment il
a fait sa fortune à vendre de l'air sur CD!


N'est ce pas? Et pour devenir si riche, c'est forcément qu'il a vendu
trop cher!

--
Yet the gross national product does not allow for the health of our
children, the quality of their education, or the joy of their play. It
does not include the beauty of our poetry or the strength of our
marriages; the intelligence of our public debate or the integrity of our
public officials. It measures neither our wit nor our courage; neither
our wisdom nor our learning; neither our compassion nor our devotion to
our country; it measures everything, in short, except that which makes
life worthwhile. And it tells us everything about America except why we
are proud that we are Americans.
Robert F. Kennedy.

Yugo
Le #5816411
Emmanuel Florac wrote:


Ce qu'il en a mis du temps, le p'tit crosseur, pour comprendre comment il
a fait sa fortune à vendre de l'air sur CD!



N'est ce pas? Et pour devenir si riche, c'est forcément qu'il a vendu
trop cher!


Disons que la capacité de produire à l'infini sans coût additionnels
un assemblage... d'algorithmes -- on peut dire ça? -- était un nouveau
modèle économique qui a foutu en l'air tout le système économique de
l'Amérique et de l'Europe. L'Asie a partiellement réussi à se garder à
l'écart.

Une jolie connerie qui va nous coûter cher, si tu veux mon avis.


Emmanuel Florac
Le #5816221
Le Fri, 08 Jun 2007 17:11:16 -0400, Yugo a écrit :


Une jolie connerie qui va nous coûter cher, si tu veux mon avis.


Je suis tellement d'accord avec toi que je n'en reviens pas :) D'ici 5 ans
au maximum, les idiots qui ont inventé ce modèle vont s'apercevoir que
les chinois savent produire de la connaissance et du logiciel aussi bien
que nous, et alors gare à nos abattis...

--
Mais monsieur, voudriez-vous que je me l'écorchasse?
Barbey d'Aurevilly.

Denis Beauregard
Le #5816191
Le Sat, 09 Jun 2007 15:05:03 +0200, Emmanuel Florac

Le Fri, 08 Jun 2007 17:11:16 -0400, Yugo a écrit :


Une jolie connerie qui va nous coûter cher, si tu veux mon avis.


Je suis tellement d'accord avec toi que je n'en reviens pas :) D'ici 5 ans
au maximum, les idiots qui ont inventé ce modèle vont s'apercevoir que
les chinois savent produire de la connaissance et du logiciel aussi bien
que nous, et alors gare à nos abattis...


Ça, ce n'est pas certain.

Certains disent que le logiciel est à base d'imagination, donc de
liberté de créer, et que la société chinoise n'est pas assez libre
pour qu'elle soit assez créatrice. Cela expliquerait par exemple
pourquoi les Chinois (et les Japonais) étaient assez forts pour
recopier facilement les technologies.

Il ne s'agit pas ici d'intelligence, mais de créativité. Les
Asiatiques sont aussi intelligents que les Européens, mais pour
ce qui est de l'innovation, ce serait différent. Ce qui donne
l'avance technologique aux Japonais, aujourd'hui, c'est cet
investissement en usines robotisées au Japon et dans les usines
asiatiques à main d'oeuvre à bas prix. Il y a bien quelques
produits imaginés au Japon, comme le baladeur, mais on n'a pas eu
de révolution dans le logiciel. Rien de similaire à ce qu'il y a
eu aux États-Unis ou en Europe, par exemple.

La dictature chinoise ne favorise pas la créativité, tout comme la
haute discipline japonaise. Pour créer, il faut avoir plus de
liberté de penser, ce qui se rapproche un peu plus de la société
américaine ou française. Par contre, s'il s'agit de reprendre des
technologies existantes et de les faire fructifier, par exemple
en faisant un tableur amélioré, on risque de se faire rattraper
par les Chinois quand ils se mettront à Linux (Vista étant encore
perçu comme un moyen de surveillance par un pays étranger).


Denis


Yugo
Le #5816171
Denis Beauregard wrote:
Le Sat, 09 Jun 2007 15:05:03 +0200, Emmanuel Florac




Une jolie connerie qui va nous coûter cher, si tu veux mon avis.


Je suis tellement d'accord avec toi que je n'en reviens pas :) D'ici 5 ans
au maximum, les idiots qui ont inventé ce modèle vont s'apercevoir que
les chinois savent produire de la connaissance et du logiciel aussi bien
que nous, et alors gare à nos abattis...



Ça, ce n'est pas certain.

Certains disent que le logiciel est à base d'imagination, donc de
liberté de créer, et que la société chinoise n'est pas assez libre
pour qu'elle soit assez créatrice. Cela expliquerait par exemple
pourquoi les Chinois (et les Japonais) étaient assez forts pour
recopier facilement les technologies.


Bah, c'est sûr! Il n'y a qu'à voir dans l'automobile, par exemple.
S'ils sont en tain de faire disparaître ce qui reste de cette
industrie en Amérique, tu crois vraimen tque c'est parce qu'ils ne
font que copier?

Et puis, pourquoi faudrait-il tellement plus d'esprit créatif pour
créer des logiciels? En général, le but est clair et les moyens pour y
arriver aussi. Ce qu'il faut, c'est de la minutie. Et ça, je doute
qu'ils en manquent.



Denis Beauregard
Le #5816151
Le Sat, 09 Jun 2007 14:20:40 -0400, Yugo écrivait dans fr.comp.os.linux.debats:

Bah, c'est sûr! Il n'y a qu'à voir dans l'automobile, par exemple.
S'ils sont en tain de faire disparaître ce qui reste de cette
industrie en Amérique, tu crois vraimen tque c'est parce qu'ils ne
font que copier?


Qui fait le design de leurs voitures ?

En fait, quel est le problème réel de l'industrie américaine ?
Les employés très payés et peu productifs, à cause de la
concentration à Détroit. Ce n'est pas pour rien que Toyota
a installé son usine américaine très loin de Détroit.

Les Japonais (comme les Allemands) sont beaucoup plus
disciplinés que les Américains (pour qui l'immigration est
formée en bonne partie de rebelles qui ont refusé leur
environnement, depuis les Puritains de Nouvelle-Angleterre
jusqu'aux bandits de l'ouest).

De plus, tu pourrais me nommer une contribution importante de
l'Asie en informatique ? Je ne te parle pas d'Américains
d'origine asiatique (donc, qui vivent maintenant dans un milieu
culturel beaucoup plus libre) mais qui sont en Asie et en
pleine culture asiatique. De même, on n'a pas eu grand chose
en URSS. Dans une culture totalitaire, on ne laisse pas assez
de liberté pour qu'on puisse voir éclore une culture parallèle
informatisée, culture qui serait indépendante du gouvernement
en place et apte à, par exemple, fomenter un coup d'état.

Et puis, pourquoi faudrait-il tellement plus d'esprit créatif pour
créer des logiciels? En général, le but est clair et les moyens pour y
arriver aussi. Ce qu'il faut, c'est de la minutie. Et ça, je doute
qu'ils en manquent.


C'est sûr qu'un ancien prof de photo en connaît davantage sur la
programmation qu'un ancien ingénieur en informatique.


Denis

Emmanuel Florac
Le #5816081
Le Sat, 09 Jun 2007 10:31:58 -0400, Denis Beauregard a écrit :


Il ne s'agit pas ici d'intelligence, mais de créativité. Les Asiatiques
sont aussi intelligents que les Européens, mais pour ce qui est de
l'innovation, ce serait différent.


Ouuuuuii, bien sûr, d'ailleurs on voit bien que les japonais n'ont rien
créé du tout depuis lors... Allez fais tourner, c'est de la bonne :)

--
Writing about music is like dancing about architecture.
Frank Zappa

Emmanuel Florac
Le #5816071
Le Sat, 09 Jun 2007 14:39:41 -0400, Denis Beauregard a écrit :


En fait, quel est le problème réel de l'industrie américaine ? Les
employés très payés et peu productifs, à cause de la concentration à
Détroit.


Non, le problème de l'industrie américaine c'est l'absence de retraite
par répartition.

--
It is better to remain silent and be thought a fool than to open one's
mouth and remove all doubt.
Abraham Lincoln.

Emmanuel Florac
Le #5816061
Le Sat, 09 Jun 2007 14:39:41 -0400, Denis Beauregard a écrit :


De plus, tu pourrais me nommer une contribution importante de l'Asie en
informatique ?


La Wii. La gameboy. La Super Famicom. Space Invaders. Pac Man. Qurio.
Aibo. Les nouveaux robots japonais parlants et animés, quasi-humains. La
logique floue. les téléphones portables intelligents.

--
Sutor ne ultra Crepidam.

Thierry B
Le #5816051
--{ Denis Beauregard a plopé ceci: }--

De même, on n'a pas eu grand chose
en URSS. Dans une culture totalitaire, on ne laisse pas assez

Mmmm, je ne m'avancerais pas trop sur l'état de l'art en

URSS. J'ai un peu eu l'occasion de travailler avec eux
dans les années 83/85, et ils étaient sacrément bons.

Seulement, on en a jamais trop entendu parler en occident
parce qu'ils n'ont jamais trop communiqué là-dessus.


--
Il vaut mieux être belle et rebelle que moche et remoche.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme