Blog...

Le
Mél.
Bonjour,



J'aurais besoin de vos conseils.



Des collègues tiennent un blog public et j'ai découvert qu'il parlait de
moi. Les
propos ne sont pas diffamants mais je souhaite qu'ils retirent mon nom.



Ils ont refusés car ils « ne me dénigrent pas » et qu'il existe une liberté
de parole.



Qui a tort, qui à raison ?



Merci pour votre aide
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
faitmoipeur
Le #18645301
On 10 fév, 20:18, "Mél."
Bonjour,

J'aurais besoin de vos conseils.

Des collègues tiennent un blog public et j'ai découvert qu'il parlait de
moi. Les
propos ne sont pas diffamants mais je souhaite qu'ils retirent mon nom.

Ils ont refusés car ils « ne me dénigrent pas » et qu'il existe u ne liberté
de parole.

Qui a tort, qui à raison ?



Dans le cas d'injure, dénigrement ou de diffamation, c'est le tribunal
qui tranche... Si vous portez plainte, isnt'it.

Sinon droit à l'image, respect de la vie privée ? Est-ce dans le cas
de votre travail ou du privé que vos collègues parlent de vous ? Il
faudrait être plus précis sur les propos tenus...

Yann.
Mél.
Le #18648061
>Dans le cas d'injure, dénigrement ou de diffamation, c'est le tribunal qui
tranche... Si vous portez plainte, isnt'it.


Pour la plainte est-ce que de simples copies d'écran suffisent ?

Sinon droit à l'image, respect de la vie privée ? Est-ce dans le cas de
votre travail ou du privé que vos collègues parlent de vous ?


Dans le cadre du travail

Ils m'ont dit aujourd'hui qu'ils vont restreindre l'accés pour que cela ne
soit plus public et que je ne puisse plus porter plainte.
Est-ce que cela change réellement quelque chose ?
faitmoipeur
Le #18651041
On 11 fév, 22:53, "Mél."
>Dans le cas d'injure, dénigrement ou de diffamation, c'est le tribunal qui
>tranche... Si vous portez plainte, isnt'it.

Pour la plainte est-ce que de simples copies d'écran suffisent ?



Il faut surtout faire constater par un huissier ce qui s'affiche sur
"tous les écrans de la planète". A moins bien sûr de vouloir porter
plainte juste pour le fun...

Ils m'ont dit aujourd'hui qu'ils vont restreindre l'accés pour que cela ne
soit plus public et que je ne puisse plus porter plainte.
Est-ce que cela change réellement quelque chose ?



Oui. Ce n'est plus publiquement qu'ils parlent de vous : C'est bien ce
que vous vouliez au départ, non ?

X.
Albert ARIBAUD
Le #18651031
Le Thu, 12 Feb 2009 04:31:48 -0800, faitmoipeur a écrit :

Il faut surtout faire constater par un huissier ce qui s'affiche sur
"tous les écrans de la planète". A moins bien sûr de vouloir porter
plainte juste pour le fun...



Pourquoi tous les écrans ? L'universalité de la diffusion n'est pas une
condition de recevabilité d'une plainte pour injure ou diffamation.

Amicalement,
--
Albert.
faitmoipeur
Le #18651341
On 12 fév, 13:45, Albert ARIBAUD
Le Thu, 12 Feb 2009 04:31:48 -0800, faitmoipeur a écrit :

> Il faut surtout faire constater par un huissier ce qui s'affiche sur
> "tous les écrans de la planète". A moins bien sûr de vouloir port er
> plainte juste pour le fun...

Pourquoi tous les écrans ? L'universalité de la diffusion n'est pas u ne
condition de recevabilité d'une plainte pour injure ou diffamation.



Certes, même restreint à "entre collègues", ça reste de l'injure/
diffamation, mais privé, et qui vaut quoi ? Une amende ?

X.
Albert ARIBAUD
Le #18652961
Le Thu, 12 Feb 2009 05:24:08 -0800, faitmoipeur a écrit :

On 12 fév, 13:45, Albert ARIBAUD
Le Thu, 12 Feb 2009 04:31:48 -0800, faitmoipeur a écrit :

> Il faut surtout faire constater par un huissier ce qui s'affiche sur
> "tous les écrans de la planète". A moins bien sûr de vouloir porter
> plainte juste pour le fun...

Pourquoi tous les écrans ? L'universalité de la diffusion n'est pas une
condition de recevabilité d'une plainte pour injure ou diffamation.



Certes, même restreint à "entre collègues", ça reste de l'injure/
diffamation, mais privé, et qui vaut quoi ? Une amende ?



C'est bien de diffamation ou injure publique que je parle, et pour celle-
ci nul besoin de (faire) constater une diffusion universelle.

Amicalement,
--
Albert.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme