Bonne façon pour ajouter un volume RAID logiciel de manière persistante

Le
Francois Lafont
Bonjour à tous,

Sur une Debian Wheezy, lorsque je crée un volume RAID
logiciel comme ici :

mdadm --create /dev/md3 --level=raid1 --raid-devices=2 /dev/sda7 /dev/sdb7

celui-ci n'est pas persistant et après un reboot il
disparaît. Pour faire en sorte qu'il demeure même
après un reboot, je fais ceci :

~# mdadm --misc --detail --brief /dev/md3
ARRAY /dev/md3 metadata=1.2 name=server-1:3 UUID¦3f1f60:13018aaf:6d2a0d95:efe2c8c5

Et j'ajoute à la main la ligne ci-dessus dans le fichier
/etc/mdadm/mdadm.conf.

En pratique ça marche, mais est-ce la bonne façon de procéder ?
Je pose la question car lorsque je regarde le fichier de conf
je peux lire ceci (tout à la fin) :

# This file was auto-generated on Mon, 16 Dec 2013 12:54:38 +0100
# by mkconf 3.2.5-5

Je me dis qu'il y a peut-être un outil qui édite automatiquement
ce fichier mais je n'ai pas trouvé.

Si ça n'existe pas, alors je suppose que toute modif au niveau
du RAID logiciel devra, pour être persistante également,
s'accompagner d'une modification à la main du fichier de conf
mdadm.conf. C'est ça ?

Merci d'avance pour vos lumières.


--
François Lafont
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Damien Wyart
Le #25876482
* Francois Lafont in fr.comp.os.linux.configuration:
En pratique ça marche, mais est-ce la bonne façon de procéder ? Je
pose la question car lorsque je regarde le fichier de conf je peux
lire ceci (tout à la fin) :

# This file was auto-generated on Mon, 16 Dec 2013 12:54:38 +0100
# by mkconf 3.2.5-5

Je me dis qu'il y a peut-être un outil qui édite automatiquement
ce fichier mais je n'ai pas trouvé.



Oui, on peut très bien appeler mkconf pour générer le fichier
mdadm.conf ; ce qui est un peu déroutant, c'est qu'il se trouve dans
/usr/share/mdadm/mkconf, donc n'est pas dans le PATH standard.

Si un initrd est utilisé, il faut le mettre à jour après mise à jour du
mdadm.conf (avec update-initramfs -u).

--
DW
Francois Lafont
Le #25886072
Bonjour,

Le 16/12/2013 17:24, Damien Wyart a écrit :

Oui, on peut très bien appeler mkconf pour générer le fichier
mdadm.conf ; ce qui est un peu déroutant, c'est qu'il se trouve dans
/usr/share/mdadm/mkconf, donc n'est pas dans le PATH standard.



Ah ok. C'est pour ça. En plus, j'en ai pas trouvé un mot dans les
pages man. Bien joué. J'essayerai d'avoir le réflexe de regarder
aussi dans /usr/share/<le-nom-du-paquet> à l'avenir. Manifestement,
toi tu ne manques pas de méthode pour farfouiller dans les docs
(confère le fil sur ext4 aussi ;-)).

Si un initrd est utilisé, il faut le mettre à jour après mise à jour du
mdadm.conf (avec update-initramfs -u).



Là, je suis un peu dans le flou avec ces machins. Globalement,
j'ai jamais bien compris les étapes de démarrages sous Linux.
Ça m'a toujours paru un peu compliqué. En tout cas, apparemment
sous Debian initrd est bien utilisé donc en pratique il
faudra que je fasse cette commande après modifs.

Mais j'avoue que je ne pige pas trop pourquoi. La plupart du
temps la modif d'un fichier de conf ne nécessite pas cela,
pourquoi mdadm.conf est une exception ? Le noyau ne peut
pas détecter automatiquement les volumes raid présents ?

Je vais me documenter un peu là-dessus.
Merci encore Damien.

--
François Lafont
Damien Wyart
Le #25886192
* Francois Lafont in fr.comp.os.linux.configuration:
J'essayerai d'avoir le réflexe de regarder
aussi dans /usr/share/<le-nom-du-paquet> à l'avenir.



dpkg -L lepaquet

aide aussi (liste tous les fichiers qu'il contient).

> Si un initrd est utilisé, il faut le mettre à jour après mise à jour
> du mdadm.conf (avec update-initramfs -u).

Mais j'avoue que je ne pige pas trop pourquoi. La plupart du temps la
modif d'un fichier de conf ne nécessite pas cela, pourquoi mdadm.conf
est une exception ? Le noyau ne peut pas détecter automatiquement les
volumes raid présents ?



Je suis un peu rouillé là-dessus ; sur ma machine perso je n'ai pas
d'initrd (noyau compilé à la main) et sur d'autres machines, je laisse
faire les script Debian de manipulation de l'initrd. Je sais que ça
a toujours été un truc un peu "sensible" (si on se rate ça ne marche
plus) car le système doit pouvoir utiliser les modules md tôt au
démarrage, mais je ne connais pas tous les détails sur un système
"moderne".

--
DW
Publicité
Poster une réponse
Anonyme