Bonnes et mauvaises surprises.

Le
Pierre CHABOT
Bonjour à tous,

Au moment du basculement, l'augmentation de puissance de certains émetteurs
TNT ne fera pas que des heureux. Pour preuve, voir les deux exemples
ci-dessous. Avant de vous réjouir, consultez attentivement les sites CSA
(récemment indiqués par Thierry) précisant les gabarits de rayonnement.

http://cjoint.com/?cemEK1F4oY

http://cjoint.com/?cemHqCuvzI

Pierre.


Pierre CHABOT
chabot-pierre@wanadoo.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #21127761
On Thu, 4 Feb 2010 12:34:00 +0100, "Pierre CHABOT"

Bonjour à tous,

Au moment du basculement, l'augmentation de puissance de certains émetteurs
TNT ne fera pas que des heureux. Pour preuve, voir les deux exemples
ci-dessous. Avant de vous réjouir, consultez attentivement les sites CSA
(récemment indiqués par Thierry) précisant les gabarits de rayonnement.

http://cjoint.com/?cemEK1F4oY

http://cjoint.com/?cemHqCuvzI



Sans présumer et sans étudier le terrain, deux réflexions :

- la différence de niveau est minime entre 12,6 et 16 kW
- peut-être que dans l'azimut concerné il n'y aura un émetteur allumé
qui permettra de recevoir dans la zone concernée, un signal identique,
sinon meilleur ?

Je pense à Saint Eloy les Mines (43 km - azimut 345° du Puy de Dôme)
qui diffuse en analogique et qui passera à la TNT en 2011, bien que si
la règle du dizième de la puissance est utilisée, elle ne dépassera
pas 3,5 W.


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Pierre CHABOT
Le #21137421
"Thierry VIGNAUD"
Sans présumer et sans étudier le terrain, deux réflexions :

- la différence de niveau est minime entre 12,6 et 16 kW



Cette baisse de près d'un quart de la puissance peut faire passer une
réception "limite" mais acceptable (quelques gels de temps en temps,
perturbations au passage de véhicules mal antiparasités...) à une réception
sévèrement dégradée, insupportable.

- peut-être que dans l'azimut concerné il n'y aura un émetteur allumé
qui permettra de recevoir dans la zone concernée, un signal identique,
sinon meilleur ?



Peut-être. Je pense à Montluçon-Quinssaines qui démarrera début février 2010
avec une puissance d'au moins 60 watts ("règle" du dizième). Actuellement
seul l'émetteur de Montluçon-ville (colline de Marignon) transmet la TNT
(avec 100 watts), mais il tire uniquement vers l'ouest. Toutefois, en cas de
panne d'émission, il est préférable de recevoir un gros émetteur disposant
d'un service permanent de maintenance. Cette modification du gabarit vers le
nord-ouest s'explique peut-être par l'intention de créer un réseau SFN
réunissant Le Puy-de-Dôme et Montluçon. Il n'empêche que les antennistes du
coin à qui j'ai annoncé la nouvelle l'ont perçue comme une régression qui
risque leur causer beaucoup de difficultés locales. Ils s'attendaient
évidemment à une confortable augmentation du signal reçu du Puy-de-Dôme.
Enfin, on verra bien; d'ici le mois de mai 2011 (basculement en Auvergne)
les choses ont le temps d'évoluer.

Je pense à Saint Eloy les Mines (43 km - azimut 345° du Puy de Dôme)
qui diffuse en analogique et qui passera à la TNT en 2011, bien que si
la règle du dizième de la puissance est utilisée, elle ne dépassera
pas 3,5 W.



Impossible en raison du relief. Saint-Eloy-les-Mines se trouve enclavé entre
deux lignes de collines élevées et sa puissance très faible suffira tout
juste à desservir la localité.


Pierre CHABOT

Thierry VIGNAUD
Le #21137921
On Fri, 5 Feb 2010 18:43:18 +0100, "Pierre CHABOT" wrote:

"Thierry VIGNAUD"
Sans présumer et sans étudier le terrain, deux réflexions :

- la différence de niveau est minime entre 12,6 et 16 kW



Cette baisse de près d'un quart de la puissance peut faire passer une
réception "limite" mais acceptable (quelques gels de temps en temps,
perturbations au passage de véhicules mal antiparasités...) à une réception
sévèrement dégradée, insupportable.



On terme d'écart on est plus proche de 21 % que de 25 % et 1/4 de puissance en
moins ne veut pas dire 1/4 du niveau du signal reçu en moins.

En doublant la puissance d'un émetteur on ne multiplie pas 2 le champ du
signal émis.

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
André
Le #21139441
"Thierry VIGNAUD" message de news:




En doublant la puissance d'un émetteur on ne multiplie pas 2 le champ du
signal émis.





Si on double la puissance d'un émetteur, on double la puissance reçue par le
récepteur.
Sinon, il y a un prix Nobel à prendre.
fenec95
Le #21139431
"André" 4b6c96a3$0$23337$

"Thierry VIGNAUD" message de news:




En doublant la puissance d'un émetteur on ne multiplie pas 2 le champ du
signal émis.





Si on double la puissance d'un émetteur, on double la puissance reçue par
le
récepteur.
Sinon, il y a un prix Nobel à prendre.






Bsr,

Prix Nobel ou pas comme le dit Thierry, le doublement de la puissance d'un
émetteur
n'entraine pas -sur le terrain- un doublement du signal en réception,
dommage mais c'est ainsi.

Pascal
philo.ra
Le #21141321
Pierre CHABOT
Bonjour à tous,

Au moment du basculement, l'augmentation de puissance de certains émetteurs
TNT ne fera pas que des heureux. Pour preuve, voir les deux exemples
ci-dessous. Avant de vous réjouir, consultez attentivement les sites CSA
(récemment indiqués par Thierry) précisant les gabarits de rayonnement.

http://cjoint.com/?cemEK1F4oY

http://cjoint.com/?cemHqCuvzI

Pierre.


Pierre CHABOT




Le changement de puissance ne modifie pas le diagramme de rayonnement !

Donc tout le monde doit reçevoir plus, y compris ceux qui sont dans des
positions défavorables.

Sauf si les antennes ont été changées.

Et puis ces diagrammes de rayonnement aux changements abruptes ne me
paraissent pas très physiques !
Thierry VIGNAUD
Le #21141631
On Sat, 6 Feb 2010 11:25:09 +0100, (Philippe RAI)
wrote:


Le changement de puissance ne modifie pas le diagramme de rayonnement !

Donc tout le monde doit reçevoir plus, y compris ceux qui sont dans des
positions défavorables.

Sauf si les antennes ont été changées.

Et puis ces diagrammes de rayonnement aux changements abruptes ne me
paraissent pas très physiques !



Tu n'as pas suivi le fil, dans le cas évoqué c'est justement un changement de
diagramme de rayonnement associé à un changement de la puissance.

Il suffit de regarder les deux graphiques qui étaient mis en lien au post
d'origine pour s'en rendre compte.

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
philo.ra
Le #21141781
Thierry VIGNAUD
On Sat, 6 Feb 2010 11:25:09 +0100, (Philippe RAI)
wrote:


>Le changement de puissance ne modifie pas le diagramme de rayonnement !
>
>Donc tout le monde doit reçevoir plus, y compris ceux qui sont dans des
>positions défavorables.
>
>Sauf si les antennes ont été changées.
>
>Et puis ces diagrammes de rayonnement aux changements abruptes ne me
>paraissent pas très physiques !

Tu n'as pas suivi le fil, dans le cas évoqué c'est justement un changement de
diagramme de rayonnement associé à un changement de la puissance.

Il suffit de regarder les deux graphiques qui étaient mis en lien au post
d'origine pour s'en rendre compte.



Donc ils ont aussi changé les antennes ....

L'augmentation de la puissance ne justifie pas le changement du
diagramme de rayonnement.
Nicolas Croiset
Le #21141921
"fenec95"

"André" 4b6c96a3$0$23337$

"Thierry VIGNAUD" message de news:




En doublant la puissance d'un émetteur on ne multiplie pas 2 le champ du
signal émis.





Si on double la puissance d'un émetteur, on double la puissance reçue par
le
récepteur.
Sinon, il y a un prix Nobel à prendre.






Bsr,

Prix Nobel ou pas comme le dit Thierry, le doublement de la puissance d'un
émetteur
n'entraine pas -sur le terrain- un doublement du signal en réception,
dommage mais c'est ainsi.





Bonjour,

si je double la puissance d'un émetteur, cela veut donc dire que
j'ajoute 3dB, su sur le terrain je recevais à X dBµV/m, je recevrais au
même point X+3 dBµV/m.

Par contre la perception de la qualité de réception ne sera pas
forcément deux fois meilleure... Mais là on est dans le subjectif.

A+
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : |
| Annuaire des radios AM/FM/DMB : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
Thierry VIGNAUD
Le #21142031
On Sat, 6 Feb 2010 12:55:53 +0100, (Philippe RAI)
wrote:

Thierry VIGNAUD
On Sat, 6 Feb 2010 11:25:09 +0100, (Philippe RAI)
wrote:


>Le changement de puissance ne modifie pas le diagramme de rayonnement !
>
>Donc tout le monde doit reçevoir plus, y compris ceux qui sont dans des
>positions défavorables.
>
>Sauf si les antennes ont été changées.
>
>Et puis ces diagrammes de rayonnement aux changements abruptes ne me
>paraissent pas très physiques !

Tu n'as pas suivi le fil, dans le cas évoqué c'est justement un changement de
diagramme de rayonnement associé à un changement de la puissance.

Il suffit de regarder les deux graphiques qui étaient mis en lien au post
d'origine pour s'en rendre compte.



Donc ils ont aussi changé les antennes ....


Depuis les début de la TNT pour changer, les antennes d'émission, elles ont
changé !

A commencer par la tour Eiffel qui en prévision de la TNT a vu son pylône
augmenté de 5 m en 2000 pour y placer de nouveaux panneaux UHF
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/galerie/tv-fm/image-tv-fm/75FL25_05_2001.jpg


L'augmentation de la puissance ne justifie pas le changement du
diagramme de rayonnement.



C'est sûr, tu ne sais pas de quoi l'on parle dans ce fil. La cas évoqué n'est
pas un cas passé mais un cas futur.

Reprends l'ensemble du fil, analyse la situation future, après le plan de
passage avec les documents du CSA, et après tu pourras peut-être donner un
avis éclairé sur la zone concernée.

Lors de la replanification (plans de passage et cible) des modifications de
diagrammes de rayonnement et des augmentations de puissance cela concernera
des centaines d'émetteurs.

Tu n'as peut-être pas saisi que le passage de l'analogique au numérique est
une refonte totale du réseau des émetteurs que lorsque l'on supprime un
émetteur à un endroit X on n'a peut-être plus besoin de protéger un azimut
donné et qu'à l'inverse on peut avoir besoin de protéger une zone qui ne
l'était pas parce qu'on utilise un canal x ou une puissance supérieure depuis
un autre site, sans parler de l'utilisation ou non d'émetteur en SFN, etc,
etc...

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Publicité
Poster une réponse
Anonyme