Le Bouchelaleg de Sarkozy

Le
dlink
L’Algérien Cherif Bouchelaleg a été condamné hier à quatre ans de
prison, dont deux ferme, pour avoir forcé un barrage de gendarmerie près
d’une réunion d’où sortait le Premier ministre Dominique de Villepin, le
29 août 2006, à Sallanches. La gendarmerie s’était empressée de faire
savoir que l’intrusion de l’énergumène n’avait rien à voir avec la
présence du Premier ministre, preuve en était que l’individu, dont elle
ne donnera le nom que plus tard, en était à son troisième vol de voiture
de la journée, après avoir commis plusieurs vols avec violence les jours
précédents

Mercredi soir, à la télévision, Nicolas Sarkozy s’est une nouvelle fois
vanté d’être l’homme qui a aboli la prétendue « double peine ». C’est
précisément le cas Bouchelaleg qui l’avait fait changer d’avis sur la
question. Il avait été ému par le « contexte familial » de ce voyou, qui
avait au moins huit condamnations à son actif, et qui était sorti de
prison en juin 2002, sous le coup d’un arrêté d’expulsion : il s’était
marié en France et avait six enfants (aujourd’hui il en a huit). Le
ministre de l’Intérieur fit voter une loi supprimant la « double peine »
pour que Cherif Bouchelaleg reste en France. Cette loi fut votée à
l’unanimité (c’est-à-dire que même des gens réputés de droite comme
Thierry Mariani ou Jacques Myard la votèrent).

Cherif Bouchelaleg, qui était venu en France à l’âge de 11 ans dans le
cadre du regroupement familial (son histoire est vraiment emblématique
de bout en bout), est donc resté en France et a pu continuer ses
activités A Sallanches, il est connu pour son comportement violent,
notamment envers ses voisins, et envers les employés de l’office HLM
qu’il menace régulièrement pour obtenir un appartement plus grand que
son cinq pièces.

Il vient donc d’être condamné pour une trentaine de délits, dont une
vingtaine commis dans les 48 heures avant l’incident Villepin. Tous
délits qui auraient été évités si Nicolas Sarkozy n’avait pas été « ému
» par le personnage.

Rappelons que lorsqu’il décida d’assigner Bouchelaleg à résidence, en
attendant le vote de la loi, Nicolas Sarkozy n’avait pas abrogé l’arrêté
d’expulsion. Il disait alors que tout nouveau trouble à l’ordre public,
de la part de Bouchelaleg, entraînerait l’application immédiate de cet
arrêté. Et il ajoutait : « Je ne peux pas prendre la responsabilité de
balayer tout ce qui s’est passé. S’il refaisait une connerie dans six
mois, on dirait que je suis inconscient. » Puis il a fait voter la loi
qui empêche d’expulser Bouchelaleg. Lequel a commis non pas une
connerie, mais une trentaine de conneries, dont bon nombre avec
violence. Plus de six mois après, certes, mais on ne voit pas ce que ça
change.

On peut donc affirmer, sans craindre d’être contredit par l’intéressé,
même s’il est aujourd’hui président de la République, que Nicolas
Sarkozy est inconscient.

Et l’on en aura sans doute bientôt d’autres preuves : dans quelques
mois, Cherif Bouchelaleg sortira de nouveau de prison
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Harpo
Le #15592941
On Fri, 22 Jun 2007 09:21:33 -0400, dlink wrote:


L'Algérien Cherif Bouchelaleg



Est-ce que je dis le Français Dlink ? C'est sûr on peut vous
reconnaître à votre patronyme...

a été condamné hier à quatre ans de
prison, dont deux ferme, pour avoir forcé un barrage de gendarmerie près
d'une réunion d'où sortait le Premier ministre Dominique de Villepin,



Si ça avait été François Dupont qui sortait, ce dangereux criminel
serait encore en liberté.

Et l'on en aura sans doute bientôt d'autres preuves : dans quelques
mois, Cherif Bouchelaleg sortira de nouveau de prison...



Ok, le gars a forcé un barrage de police, c'est très dangereux et il va
en prison, ok c'est normal, j'espère que cela lui mettra un peu de plomb
dans la tête, c'est mieux que du 9mm., 2 ans, il a mis la vie de
personnes en danger, c'est correct, il n'a pas à se plaindre.

Ce qui m'interpelle dans votre copié-colle, ce sont ses premier mots.
vous parlez de l'algérien X, quand je relis 'mein kampf', je vois que
l'auteur parle du juif Karl Marx. C'est cet amalgame qui me semble
pernicieux, est-ce que je parle de l'auvergnat Chirac ?

Ce qui me déplait encore plus dans votre discour, c'est qu'il s'adresse
à des débiles et que vous en trouvez.

FU2
Michel MARTIN
Le #15592761
Le Fri, 22 Jun 2007 21:28:22 +0200, Harpo a écrit dans


Ce qui m'interpelle dans votre copié-colle, ce sont ses premier mots.
vous parlez de l'algérien X, quand je relis 'mein kampf', je vois que
l'auteur parle du juif Karl Marx. C'est cet amalgame qui me semble
pernicieux, est-ce que je parle de l'auvergnat Chirac ?

Ce qui me déplait encore plus dans votre discour, c'est qu'il s'adresse
à des débiles et que vous en trouvez.

FU2




Bonsoir,
peut-on comparer:
- l'Algérien à un Juif? (une nationalité et une religion)
- l'Algérien à un Auvergnat? (une nationalité et un régionalisme)
L'amalgame est vite fait, mais pas du côté que vous signalez.
PS: j'espère ne pas être considéré comme débile depuis que j'ai lu ce
message!
Amicalement, Michel
--
http://perso.netpratique.fr/michel.martin47/
http://martin.michel47.free.fr/
Harpo
Le #15397761
On Sat, 23 Jun 2007 01:26:50 +0200, Michel MARTIN wrote:

Bonsoir,
peut-on comparer:
- l'Algérien à un Juif? (une nationalité et une religion)
- l'Algérien à un Auvergnat? (une nationalité et un régionalisme)



Il y a déjà une chose qui change, vous utilisez un article défini pour
un des termes de la comparaison et un article indéfini pour l'autre,
c'est symptomatique vous savez ?

L'amalgame est vite fait, mais pas du côté que vous signalez.



On peut n'amalgamer qu'un coté ? Vous devez faire des mayonnaises très
exotiques.

PS: j'espère ne pas être considéré comme débile depuis que j'ai lu ce
message!



Rassurez-vous, je ne vous considère pas comme débile depuis.

Amicalement, Michel



Dites-moi, le Michel, vous ne pensez pas que 'Amicalement' est de trop ?

à suivre...
Michel MARTIN
Le #15397171
Le Sat, 23 Jun 2007 09:26:28 +0200, Harpo a écrit dans


Dites-moi, le Michel, vous ne pensez pas que 'Amicalement' est de trop ?

à suivre...




Bonsoir,
après la lecture de vos réponses, je suis d'accord avec vous:
le mot "Amicalement" était bien de trop.
Michel
Publicité
Poster une réponse
Anonyme