Bouffe...

Le
MELMOTH
Ave, n'est-ce pas

Vous savez comme Moi que certains constructeurs mettent au point du
matos électronique (amplis, convertisseurs) avec _alimentation
séparée_En deux blocs, doncEt plutôt dans le haut de gamme, bien
entendu

D'après vous, grands connaisseurs que vous êtes, cela se justifie-t-il
?Je veus dire, _techniquement_ parlantCela apporte-t-il une
amélioration sensible et audible ?
Ou alors c'est uniquement du marketing pour idiophiles ?

J'attends avec une impatience non contenue vos réponses argumentées

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science, accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #18239021
"MELMOTH"

D'après vous, grands connaisseurs que vous êtes, cela se justifie-t-il
?...Je veus dire, _techniquement_ parlant...Cela apporte-t-il une
amélioration sensible et audible ?...
Ou alors c'est uniquement du marketing pour idiophiles ?...



ça permet de vendre 2 produits, 2 boitiers, 2 facades alu épaisse
comme le pouce...

et de vendre le bôôôô cable pour relier les deux...

l'argument technique mais faux, va être l'isolation
du rayonnement du tranfo...

un bon torique ou mieux un R-core moderne
ne rayonne rien et ne vibre pas...
Jean-Louis Matrat
Le #18239871
en ce 28/12/2008 19:38, MELMOTH nous disait:

Vous savez comme Moi que certains constructeurs mettent au point du
matos électronique (amplis, convertisseurs...) avec _alimentation
séparée_...En deux blocs, donc...Et plutôt dans le haut de gamme, bien
entendu...

D'après vous, grands connaisseurs que vous êtes, cela se justifie-t -il
?...Je veus dire, _techniquement_ parlant...Cela apporte-t-il une
amélioration sensible et audible ?...



Dans certains cas, ça peut être une solution valable pour des
difficultés réelles, comme par exemple un préampli phono pour cellu le à
bobine mobile, rapport signal/bruit, ces choses.
Mais je crois qu'une alim séparée n'est jamais vraiment indispensable ,
quand l'étude est bien menée.

JLM
Dominique Bourdeau
Le #18241791
"MELMOTH"
Ave, n'est-ce pas...

Vous savez comme Moi que certains constructeurs mettent au point du matos
électronique (amplis, convertisseurs...) avec _alimentation séparée_...En
deux blocs, donc...Et plutôt dans le haut de gamme, bien entendu...

D'après vous, grands connaisseurs que vous êtes, cela se justifie-t-il
?...Je veus dire, _techniquement_ parlant...Cela apporte-t-il une
amélioration sensible et audible ?...
Ou alors c'est uniquement du marketing pour idiophiles ?...

J'attends avec une impatience non contenue vos réponses argumentées...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science, accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant



Mon avis de puriste de l'électronique est que si l'on peut éviter de faire
côtoyer des signaux de grande amplitude et des signaux de petite amplitude
qui appartiennent à des bandes de fréquences non disjointes c'est mieux. Par
ailleurs, si l'on veux utiliser des techniques d'alimentations à découpages
pour fabriquer les différentes tensions nécessaires aux circuits cela peut
présenter un intérêt de séparer l'alimentation pour éviter les perturbations
des signaux audio.

Mais alors que cela doit simplifier et rendre économique la réalisation des
matériels, ce que l'on constate au contraire dans la réalité c'est que cela
grève le prix des matériel ce qui est totalement absurde ce devrait être le
contraire quand bien même il y aurait deux boitiers ce n'est pas cela qui
coûte. Donc ce qui devrait être un argument technique devient un argument
marketing pour augmenter les prix.

Dans les matériels professionnels de télécom, par exemple (je parle de ce
que je connais), il ne viendrait à personne l'idée de mélanger
l'alimentation et le traitement du signal dans le même équipement chaque
fois que l'on peut faire autrement.
François Yves Le Gal
Le #18242621
On Mon, 29 Dec 2008 09:58:59 +0100, "Dominique Bourdeau"

Dans les matériels professionnels de télécom, par exemple (je parle de ce
que je connais), il ne viendrait à personne l'idée de mélanger
l'alimentation et le traitement du signal dans le même équipement chaque
fois que l'on peut faire autrement.



Voui mais là le but est de pouvoir changer seulement le sous-ensemble
défectueux ou de jouer la redondance - deux alimentations pour un routeur
par exemple; si une alim gicle on continue en mode dégradé sans interruption
de service.
Max
Le #18242961
"Dominique Bourdeau" message de news:49589153$0$18375$

Dans les matériels professionnels de télécom, par exemple (je parle de
ce que je connais), il ne viendrait à personne l'idée de mélanger
l'alimentation et le traitement du signal dans le même équipement chaque
fois que l'on peut faire autrement.



Les derniers décodeurs Dolby SR-D (CP650) que j'ai installés (en 2001)
avait déjà leur alimentation séparée.
Gros bénéfice : en plus de l'avantage de l'éloignement physique, la
séparation entre le chassis "modulation" et le 220V laisse la liberté
totale pour ce qui concerne le câblage des masses et terres, domaine
important dans les milieux assez perturbés des cabines de projections
(alimentation et amorçage xénon, moteurs, contacteurs, etc.).
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Dominique Bourdeau
Le #18242951
"François Yves Le Gal"
On Mon, 29 Dec 2008 09:58:59 +0100, "Dominique Bourdeau"

Dans les matériels professionnels de télécom, par exemple (je parle de ce
que je connais), il ne viendrait à personne l'idée de mélanger
l'alimentation et le traitement du signal dans le même équipement chaque
fois que l'on peut faire autrement.



Voui mais là le but est de pouvoir changer seulement le sous-ensemble
défectueux ou de jouer la redondance - deux alimentations pour un routeur
par exemple; si une alim gicle on continue en mode dégradé sans
interruption
de service.



Ce n'est le seul but de l'affaire, le cas des équipements type routeur n'est
vraiment pas parmi les plus délicats à résoudre en matière de traitement de
signaux et d'alimentation. Mais c'est aussi un aspect à considérer
évidemment.
François Yves Le Gal
Le #18244041
On Mon, 29 Dec 2008 12:30:11 +0100, "Dominique Bourdeau"

Ce n'est le seul but de l'affaire



On a aussi la possibilité d'utiliser en cas d'urence une autre alim - genre
Fontaine 48V, une meilleure gestion des masses dans les racks - le lourd
vers le sol; une dissipation thermique plus facile à gérer; une gestion plus
fine des mases et des retours; etc.
Stephane Legras-Decussy
Le #18244391
"Max" 4958b440$0$21941$
Gros bénéfice : en plus de l'avantage de l'éloignement physique, la
séparation entre le chassis "modulation" et le 220V laisse la liberté
totale pour ce qui concerne le câblage des masses et terres, domaine
important dans les milieux assez perturbés des cabines de projections
(alimentation et amorçage xénon, moteurs, contacteurs, etc.).



à propos de terre et masse, ce qu'on peut trouver
sur du matériel pro est parfois une aberration
technique et un danger, je parle en particulier
du bouton "ground lift" ...

ce genre de bidouille se transmet entre techniciens incompetent
depuis des lustres...et ça remonte même jusqu'au fabricant
tout aussi incompetent...
Stephane Legras-Decussy
Le #18244381
"François Yves Le Gal"
On a aussi la possibilité d'utiliser en cas d'urence une autre alim -
genre
Fontaine 48V, une meilleure gestion des masses dans les racks - le lourd
vers le sol; une dissipation thermique plus facile à gérer; une gestion
plus
fine des mases et des retours; etc.



ok mais là c'est du domaine de l'ingenieur,
on parle au départ d'un ampli hifi, un
machin plug&play...
Max
Le #18245171
"Stephane Legras-Decussy" a écrit dans le message de
news:4958e3fd$0$5070$
"Max" 4958b440$0$21941$
> Gros bénéfice : en plus de l'avantage de l'éloignement physique, la
> séparation entre le chassis "modulation" et le 220V laisse la liberté
> totale pour ce qui concerne le câblage des masses et terres, domaine
> important dans les milieux assez perturbés des cabines de projections
> (alimentation et amorçage xénon, moteurs, contacteurs, etc.).

à propos de terre et masse, ce qu'on peut trouver
sur du matériel pro est parfois une aberration
technique et un danger, je parle en particulier
du bouton "ground lift" ...

ce genre de bidouille se transmet entre techniciens incompetent
depuis des lustres...et ça remonte même jusqu'au fabricant
tout aussi incompetent...




Heureusement dans mon domaine, le technicien incompétent a peu de
chance de sévir longtemps...

Dès après guerre, les matériels américains séparaient déjà le "chassis
ground" du "signal ground".

Quant aux "bidouillages" (*) des terres et masses, ils s'avèrent
absolument indispensables pour obtenir un fonctionnement correct.

À titre d'exemple, l'amorçage d'une lampe au xénon nécessite une tension
de 30 kV à une fréquence de l'ordre de 1 MHz et une puissance de plusieurs
Watts.

Pour éviter une grave perturbation de la chaîne sonore, entre "lecteur de
son" (sur le projecteur, à 50 cm du dispositif émetteur), le décodeur
Dolby, les amplis et les HP situés à plusieurs dizaines de mètres, je
t'assure que de sévères dispositions (terres et masses) sont
indispensables pour ne pas mettre hors service tout ou partie de
l'installation à chaque amorçage...

Max.
(*) J'entends l'établissement d'un plan cohérent des masses et terres de
l'installation.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme