Le bourdon stacké...

Le
Jacques Dassié
Bonjour à tous,

Un nouvel essai de stacking, avec photo du matériel utilisé et du
résultat obtenu, ça va dans quoi ?
"Aucun problème dirait E-D", mais comme je ne suis pas persuadé,
cross-postons gaillardement !
Bien évidemment, s'il n'y avait que deux forums, cela tomberait
incontestablement dans fr.rec.photo.technique, car le sujet n'a d'autre
intérêt que son volume et la difficulté (technique) de le photographier
le plus nettement possible dans son intégralité.

Le sujet. Donc, un bourdon. Mais comme je n'ai pas réussi à obtenir son
immobilité, nécessaire au stacking, une petite heure de congel eurent
raison de sa nervosité. Oui, mais maintenant il a sale gueule ! Et c'est
un délit ! Que voulez-vous que j'y fasse ! Vous ferez avec ou vous
plonkerez…

Le matériel : Canon 5D (full frame, mais ça ne joue pas dans le
processus et un petit réflex aurait suffit) + Canon Live Converter +
Canon 100 mm, 2,8 macro (tous automatismes ou stabilisations débrayés) +
flash annulaire Sigma. Le tout monté sur un statif LOURD par
l'intermédiaire d'un plateau micrométrique Manfrotto 454.

http://cjoint.com/?AKqmzhavQ9M

La prise de vue : Mise au point rapidement faite par le débrayage du
plateau et la MAP objectif, en s'assurant que le plateau dispose bien
des 15 mm de course nécessaires. Mise au point faite un peu avant le
point le plus proche du sujet. Quelques images pour régler l'exposition
manuelle (pas facile, le bourdon est tellement noir qu'il me file le
bourdon et que son cul est éblouissant !). Et c'est parti pour une
trentaine d'expositions en avançant le plateau d'un demi-tour de sa vis
de réglage entre chaque image. On arrête quand on a dépassé le plan de
netteté du fond.

Le traitement. Logiciel Helicon (en période d'essai). Toutes les images
nécessaires chargées dans le même répertoire, puis appelées dans le
logiciel et lancement du programme. C'est rapide, deux minutes
peut-être, il ne reste plus qu'a enregistrer le résultat.
Par acquit de conscience, un coup de Photoshop pour remonter les ombres
et atténuer les hautes lumières, plus un coup de renforcement (pour
faire plaisir à certains de nos amis, bien silencieux, en ces temps
d'erwanisation), et c'est tout.

http://cjoint.com/?AKqmDq7Myco

Ce n'est pas une belle image, mais c'est représentatif d'un procédé.
J'ai détaillé la manip pour ceux qui voudraient essayer.

Mais la véritable question que je me pose, c'est "Est-ce que ça vaut le
coup de se donner tant de mal ? "Quelles sont les applications qui
nécessiteraient réellement cette technique ?"

J'avoue ne pas savoir y répondre.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jean-daniel dodin
Le #23971481
Le 16/11/2011 12:42, Jacques Dassié a écrit :

"Aucun problème dirait E-D", mais comme je ne suis pas persuadé,
cross-postons gaillardement !



pourquoi, choisir un forum c'est trop dur? pile ou face au pire?

Bien évidemment, s'il n'y avait que deux forums, cela tomberait
incontestablement dans fr.rec.photo.technique, car le sujet n'a d'autre
intérêt que son volume et la difficulté (technique) de le photographier
le plus nettement possible dans son intégralité.



et pourquoi pas dans entomologie?


jdd
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23971471
Le 16/11/11 12:42, Jacques Dassié a écrit :

http://cjoint.com/?AKqmDq7Myco

Ce n'est pas une belle image, mais c'est représentatif d'un procédé.


Oui. J'ai du bourdon vivant aussi lisible en image "simple", pas besoin
de bazar.

J'ai détaillé la manip pour ceux qui voudraient essayer.


Tu a acheté le soft ?

Mais la véritable question que je me pose, c'est "Est-ce que ça vaut le
coup de se donner tant de mal ? "Quelles sont les applications qui
nécessiteraient réellement cette technique ?"
J'avoue ne pas savoir y répondre.


Bonne question, vraiment.
Une amorce de réponse c'est chez ceux qui l'utilisent vraiment, et
clairement : pour les forts grossissements ( en tous cas, au dessus de
1:1) qui donnent une profondeur de champs ultra-courte.
D'où mon interêt pour le stacking d'optiques pour remplacer le soufflet
que je n'ai pas.
Et bien sûr pour des sujets inertes : animal mort, dissection, mais
aussi minéraux et fossiles.
On peut voir des images sur des sites de minéralogie.
Avec mon pote nous allons nous pencher sur des fossiles très détaillés
entre 1mn et 4 cm.
Le montage est encore en chantier, je mettrai des images quand elles
seront bonnes.

Noëlle Adam
jean-daniel dodin
Le #23971531
Le 16/11/2011 12:42, Jacques Dassié a écrit :

Le matériel : Canon 5D (full frame, mais ça ne joue pas dans le
processus et un petit réflex aurait suffit) + Canon Live Converter +
Canon 100 mm, 2,8 macro (tous automatismes ou stabilisations débrayés) +
flash annulaire Sigma. Le tout monté sur un statif LOURD par
l'intermédiaire d'un plateau micrométrique Manfrotto 454.

http://cjoint.com/?AKqmzhavQ9M



rapport volume de matos sur volume de la bestiole défavorable :-))

Mais la véritable question que je me pose, c'est "Est-ce que ça vaut le
coup de se donner tant de mal ? "Quelles sont les applications qui
nécessiteraient réellement cette technique ?"



ca vaut le coup d'essayer (ou de te lire, pour moi), justement pour
évaluer le résultat. J'imagine beaucoup d'usages informatifs ou la
netteté totale est un atout

merci
jdd
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23971551
Le 16/11/11 13:19, jean-daniel dodin a écrit :

ca vaut le coup d'essayer (ou de te lire, pour moi), justement pour
évaluer le résultat. J'imagine beaucoup d'usages informatifs ou la
netteté totale est un atout



Oui, toutafé.
C'est fait pour de la photo moche, à priori, même si rien n'interdit de
détourner une technique pour autre chose, ou d'obtenir des images à la
fois belles et informatives.

Noëlle Adam
Jacques Dassié
Le #23971641
Le Wed, 16 Nov 2011 12:52:51 +0100, jean-daniel dodin écrit:

Bien évidemment, s'il n'y avait que deux forums, cela tomberait
incontestablement dans fr.rec.photo.technique, car le sujet n'a d'autre
intérêt que son volume et la difficulté (technique) de le photographier
le plus nettement possible dans son intégralité.



et pourquoi pas dans entomologie?



Parce que, dans le contexte, le sujet n'a rien à voir ! J'essaie de me
définir une méthodologie du stacking pour mon usage personnel. Le sujet
aurait très bien pu être un écrou, un bout de sucre ou une statuette.
J'avais besoin d'un volume d'environ 1 centimètre cube pour cet essai.
J'avais ce bourdon, c'est lui qui a servi.

Tiens si tu aimes l'entomologie (sans stacking) :
http://cjoint.com/?AKqou57dTa4

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Bour-Brown
Le #23971901
Jacques Dassié a écrit
( )

Un nouvel essai de stacking, avec photo du matériel utilisé et du
résultat obtenu, ça va dans quoi ?



Cela va où tu veux, on est sur des forums photo pour y parler photo, les
intitulés on s'en fiche, laissons le délire de la méchanceté à d'autres.


http://cjoint.com/?AKqmzhavQ9M



Yé, voilà du matos buriné comme je l'aime.


plus un coup de renforcement



Argh.


http://cjoint.com/?AKqmDq7Myco



Pas si mal, vraiment. Techniquement on lui compte les poils, ça correspond
exactement à ce que tu voulais faire, perso j'aime bien.


Mais la véritable question que je me pose, c'est "Est-ce que ça vaut le
coup de se donner tant de mal ? "Quelles sont les applications qui
nécessiteraient réellement cette technique ?"



Oui, je le pense.

D'abord, tu t'es fait plaisir. T'as regardé, t'as lu, t'as expérimenté,
c'est exactement ce que j'aime faire aussi, on empile du matériel, on
invente des cibles, on tâtonne dans les logiciels, bonheur.

Ensuite, tu as dépassé une limite, celle de la profondeur de champ.
Dorénavant, tu sais que dans certaines circonstances, si le besoin s'en
faisait sentir, tu pourrais sortir la grosse artillerie et obtenir ce que tu
souhaites. C'est énorme.

Enfin, faut bien voir que la photo amateur, la nôtre, nous apporte le même
plaisir qu'à d'autres la pêche, le bricolage ou n'importe quel hobby qui les
passionne.
markorki
Le #23972181
Jacques Dassié a écrit :


Tiens si tu aimes l'entomologie (sans stacking) :
http://cjoint.com/?AKqou57dTa4



ouah, l'autre...

savais pas qu' "Alien 5" était sorti ;-)
jean-daniel dodin
Le #23972341
Le 16/11/2011 14:24, Jacques Dassié a écrit :


Tiens si tu aimes l'entomologie (sans stacking) :
http://cjoint.com/?AKqou57dTa4



l'oeil n'est pas net :-))

jdd
Charles Vassallo
Le #23972321
Jacques Dassié a écrit :
http://cjoint.com/?AKqmDq7Myco

Ce n'est pas une belle image, mais c'est représentatif d'un procédé.
J'ai détaillé la manip pour ceux qui voudraient essayer.

Mais la véritable question que je me pose, c'est "Est-ce que ça vaut le
coup de se donner tant de mal ? "Quelles sont les applications qui
nécessiteraient réellement cette technique ?"

J'avoue ne pas savoir y répondre.




Ton bourdon n'est pas très bon avocat tant il a mauvaise mine.

Je vois beaucoup d'intérêt au stacking chaque fois qu'on s'intéressera à
un petit objet inerte (donc macrophoto) sur lequel on préférera
travailler à très grande ouverture pour avoir de beaux flous mais avec
une zone de netteté (et bonne netteté) étendue.

Ça peut aussi servir hors macro chaque fois qu'on aura un premier plan
trop proche et qu'on veut de la netteté partout, devant et derrière,
comme aux temps révolus du f/128 (enfin, netteté...)
:-)

Charles
Philippe Weill
Le #23972311
Le 16/11/2011 12:42, Jacques Dassié a écrit :
Bonjour à tous,

Un nouvel essai de stacking, avec photo du matériel utilisé et du
résultat obtenu, ça va dans quoi ?
"Aucun problème dirait E-D", mais comme je ne suis pas persuadé,
cross-postons gaillardement !
Bien évidemment, s'il n'y avait que deux forums, cela tomberait
incontestablement dans fr.rec.photo.technique, car le sujet n'a d'autre
intérêt que son volume et la difficulté (technique) de le photographier
le plus nettement possible dans son intégralité.

Le sujet. Donc, un bourdon. Mais comme je n'ai pas réussi à obtenir son
immobilité, nécessaire au stacking, une petite heure de congel eurent
raison de sa nervosité. Oui, mais maintenant il a sale gueule ! Et c'est
un délit ! Que voulez-vous que j'y fasse ! Vous ferez avec ou vous
plonkerez…

Le matériel : Canon 5D (full frame, mais ça ne joue pas dans le
processus et un petit réflex aurait suffit) + Canon Live Converter +
Canon 100 mm, 2,8 macro (tous automatismes ou stabilisations débrayés) +
flash annulaire Sigma. Le tout monté sur un statif LOURD par
l'intermédiaire d'un plateau micrométrique Manfrotto 454.

http://cjoint.com/?AKqmzhavQ9M

La prise de vue : Mise au point rapidement faite par le débrayage du
plateau et la MAP objectif, en s'assurant que le plateau dispose bien
des 15 mm de course nécessaires. Mise au point faite un peu avant le
point le plus proche du sujet. Quelques images pour régler l'exposition
manuelle (pas facile, le bourdon est tellement noir qu'il me file le
bourdon et que son cul est éblouissant !). Et c'est parti pour une
trentaine d'expositions en avançant le plateau d'un demi-tour de sa vis
de réglage entre chaque image. On arrête quand on a dépassé le plan de
netteté du fond.

Le traitement. Logiciel Helicon (en période d'essai). Toutes les images
nécessaires chargées dans le même répertoire, puis appelées dans le
logiciel et lancement du programme. C'est rapide, deux minutes
peut-être, il ne reste plus qu'a enregistrer le résultat.
Par acquit de conscience, un coup de Photoshop pour remonter les ombres
et atténuer les hautes lumières, plus un coup de renforcement (pour
faire plaisir à certains de nos amis, bien silencieux, en ces temps
d'erwanisation), et c'est tout.

http://cjoint.com/?AKqmDq7Myco

Ce n'est pas une belle image, mais c'est représentatif d'un procédé.
J'ai détaillé la manip pour ceux qui voudraient essayer.

Mais la véritable question que je me pose, c'est "Est-ce que ça vaut le
coup de se donner tant de mal ? "Quelles sont les applications qui
nécessiteraient réellement cette technique ?"

J'avoue ne pas savoir y répondre.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/



Peut etre poser la question à celui qui fait cela

http://www.eos-numerique.com/sknum/...ue-188804/
Publicité
Suivre les réponses
Poster une réponse
Anonyme